Élection Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le 2ème tour

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Awdrey, le 23 avril 2017.

  1. lamarie84

    lamarie84
    Expand Collapse
    Comme on dit les grands esprits se rencontrent ;)

    @PlumeRouge surtout que macron et son porte parole (dont j'ai oublié le nom :/) ont dit ouvertement (macron pas clairement et l autre clairement): si vous votez pour en marche c'est que vous adhérez au programme qui ne sera pas modifié
     
    AFRO INSOLENTE, Cornélie, Lis et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. PlumeRouge

    PlumeRouge
    Expand Collapse
    J'aime les gens

    @just_in_case oui je suis d'accord, mais je répondais surtout au fait de "laisser les autres faire le sale boulot" qui peut se justifier tant que les "autres" hésitent avec leur conscience moins pour le faire et qu'on est sûr que le boulot sera fait... Et c'est là que ça pose problème.
     
  3. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @PlumeRouge Je crois que je n'ai pas tout compris ^^ tu veux dire que ce n'est pas un problème de voter blanc si au final le boulot est fait (c'est-à-dire que le FN est évité ?). Parce que d'un point de vue concret, je suis d'accord avec ça (ce qui compte c'est les conséquences). C'est juste qu'à mon sens, quand on veut au fond éviter le FN mais qu'on ne veut pas voter contre, d'un point de vue concret et mathématique on aura forcément laissé le vote des autres faire ce travail à notre place puisque ce sont bien les voix Macron qui auront permis de bloquer le FN...
    Mais voter blanc dans le sens "montrer sa désapprobation de la politique des uns et des autres" n'est pas malhonnête, ce n'est pas ce que j'entends par là. Ce qui me dérange c'est, comme l'exprime l'auteur de l'article, de reconnaître que Le Pen serait bien pire que Macron mais de ne pas prendre la peine d'agir en conséquence. En fait c'est juste que je trouve que le raisonnement ne tient pas vraiment la route. Mais encore une fois je m'en fiche un peu tant que le résultat est obtenu, effectivement dans ce cas si on est sûr à 100% que Macron passera de toute façon je comprends qu'on vote blanc et qu'on veuille exprimer une désapprobation de sa politique, le souci pour moi c'est qu'on ne peut jamais en être sûr à 100% et que c'est quand même une grosse prise de risque.
     
    Sweet Lunacy et Leech ont BigUpé.
  4. PlumeRouge

    PlumeRouge
    Expand Collapse
    J'aime les gens

    @just_in_case non mais justement ce que je voulais dire c'est que même en reconnaissant que l'un est pire que l'autre, t'es quand même censé voter pour quelqu'un que t'approuve. Donc voter pour quelqu'un que tu désapprouve à 100% pour contrer quelqu'un que tu désapprouve à 200% (ce n'est pas qu'une image là, il n'y a rien de positif chez aucun des deux, mais plus de négatif chez l'autre) ça n'a pas grand sens en soi, et ce n'est pas prendre ses responsabilité forcément, c'est ce qui me gène dans cet article, le vote blanc n'implique aucune responsabilité, en revanche voter FN... J'ai plus peur de Le Pen que de Macron, c'est différent de "je préfère Macron" quand même. Si je vote pour lui j'aurais pas l'impression de "prendre mes responsabilité" ni de faire le sale boulot, juste sauver ma peau, et celle de différents proches (j'ai même pas envie de dire pour les racisés, les homos, les gauchistes en général, le vote altruiste c'était celui du premier tour là c'est plus de l'altruisme à ce niveau là...) mais j'aimerais avoir les ovaires de laisser cette tâche à ceux qui l'assument vraiment.
     
    Cornélie, Dysnomia, Allitché et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    J'ai pas lu une seule fois que c'était la même galère. En tout cas, moi (qui compte voter blanc), ce que je dis, c'est que ce sont deux galères et que je n'en veux aucune des deux. Alors oui, on en aura une, pas le choix, mais c'est pas aux gens qui ne veulent ni de l'une ni de l'autre de la choisir !

    C'est bien gentil (non) de reprocher aux abstentionnistes et votant blanc ou nul de ne pas prendre leurs responsabilités mais faudrait voir à pas oublier que ce ne sont pas eux qui sont responsables de ce second tour puisqu'il n'ont voté ni MLP ni Macron au premier tour. Et maintenant, ce serait à nous de réparer les ******* des autres ? Mon vote blanc, il dit à mes concitoyens "ce second tour est votre œuvre, débrouillez-vous".

    Mon vote blanc, il dit : le barrage au FN, c'est pas dans l'entre-deux tours d'une élection présidentielle que ça se joue. La montée du FN est une réalité depuis 2002. C'était ma première élection présidentielle, j'ai pris une claque. Et voté utile. Et 15 ans après, alors que RIEN n'a été fait pour endiguer la montée du FN, on vient m'expliquer que c'est toujours ma mission ?

    Ah, ça, y a du monde pour parler des abstentionnistes/votants blanc ou nul comme des irresponsables....m'enfin, moi, je vais voter blanc en étant dévastée, très loin d'être tranquille. Je vais voter blanc parce que je trouve que ce qui déresponsabilise les gens, c'est de leur faire croire que lutter contre le FN, c'est mettre un bulletin pour un autre parti dans une urne, une fois tous les 5 ans.

    Tu te demandes ce qu'on fera quand les écarts seront encore plus serrés....mais de où on accepte le score du FN comme normal et on s'y résigne ? De où est-ce que ce parti de **** devrait être la norme de notre vie politique et le centre de nos décisions ? Mon vote blanc, il dit "je refuse que le FN soit au centre de ma réflexion politique". Pas de compromis ici.

    Ça fait donc 15 (QUINZE !) que la menace du FN s'est accrue. Quinze ans qu'on nous exhorte à voter contre lui, au nom des idéaux républicains. Alors, pardon, mais ça me tue un peu qu'on me prive d'un vrai vote parce que c'est quand même bien pratique d'agiter l'épouvantail du FN pour se faire élire en face. Pour éviter d'avoir à se confronter à son propre racisme, homophobie, sexisme, etc. Pendant que dans le même temps, non seulement ceux qui en ont le pouvoir n'interdisent pas ce parti, mais en plus surfent sur ses plate-bandes électorales. En faisant campagne sur les thèmes sécuritaires, etc chers au FN, on a favorisé sa montée. En décrétant que le vote FN n'était "pas immoral" (coucou, Nicolas), on a favorisé sa montée. En voulant inscrire la déchéance de nationalité des binationaux dans la constitution (coucou, François), on a favorisé sa montée. En décrétant que la France avait apporté à l'Algérie "des éléments de civilisation" (coucou, Emmanuel), on a favorisé sa montée.

    Alors, maintenant, qui ne prend pas ses responsabilités ? Qui est un passager clandestin ?

    Ah, et dernier point, ne vouloir voter ni pour MLP ni pour Macron, ce n'est pas être déçu.e que son candidat ne soit pas au second tour. J'aurais pu voter pour un candidat qui n'est pas celui à qui j'ai donné mon vote dimanche dernier. Mais pas ces deux-là.
     
    Ardvinna, AFRO INSOLENTE, leyatte et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @PlumeRouge Hum d'accord je crois que je comprends mieux. Oui c'est clair que voter contre Le Pen ne veut pas dire voter pour Macron, là au moins on est d'accord. Par contre personnellement j'associe "sauver sa peau et celle de ses proches" à "prendre ses responsabilités", pour moi ça se rejoint quand même, vu qu'on parle de faire un choix difficile (voter pour quelqu'un dont on ne partage pas les convictions) pour parvenir à ce but... Après je comprends que d'autres voient les choses différemment et considèrent que défendre les intérêts du peuple, c'est montrer qu'on n'approuve pas Macron en votant blanc, seulement je trouve que défendre les intérêts du peuple c'est aussi contrer le FN et ça on est bien obligé de voter pour y arriver. Disons qu'il doit y avoir un équilibre. Dans des circonstances moins dangereuses, voter blanc ne pose pas de problème, mais là on a vraiment besoin d'avoir suffisamment de voix pour contrer le FN parce que s'il passe c'est la galère pour tout le monde. Après je condamne pas non plus ceux qui votent blanc et je les comprends. Mais imagine qu'ils soient trop nombreux, et là tu vois le problème...
    Sinon oui ce serait mieux si seules les personnes fan de Macron votaient pour elles, le problème c'est que je me dis que si tout le monde se donne le luxe de penser comme ça et de céder à la "tentation du vote blanc" (c'est une expression courante sur internet en ce moment) le risque concret c'est que le FN passe, et ça mettrait directement en danger beaucoup de gens à mon avis (y compris moi d'ailleurs). C'est pour ça que je ne veux pas voter blanc et qu'à mon sens ce serait dangereux si trop de gens le faisaient. Tu vois ce que je veux dire ?
     
    Kwoptyx, sweetonic, Leech et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. PlumeRouge

    PlumeRouge
    Expand Collapse
    J'aime les gens

    @just_in_case Oui, oui exactement il y a la taille du risque, mais justement si quelqu'un fait ses calculs et voit que le risque est moindre (comme un madz que tu mentionnais là dessus) ça me pose pas de problème, même s'il peut se tromper. Chacun évalue les risque comme il peut et il ne faut pas être trop confiant, bien sûr... après un vote, en l'état, ça reste un pari. J'avoue que si à la fin de la campagne l'écart est encore de 20% j'hésiterai... Mais j'aurai trop peur de l'hésitation des autres. Mais je comprends aussi qu'on puisse être plus optimiste que moi et je serai bien contente si finalement Macron gagne ET qu'il y a un fort vote blanc, c'est eux que je remercierai d'avoir fait un pari risqué.
     
    just_in_case a BigUpé ce message
  8. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @elea51 Alors désolée mais j'ai lu des dizaines de fois sur ce forum que Macron et Le Pen c'était la peste et le choléra, la même galère et j'en passe, je te laisse le soin d'aller vérifier. Je vais tout de même citer cet extrait (Bigupé pas loin de 50 fois) dans les premières pages du forum qui dit : "Même si Le Pen passe, elle ne pourra rien faire. Par contre je tiens a rappeler que Macron est un banquier, qui est pour l'exploitation du gaz de schiste, pour l'élevage des poules en batteries, pour la chasse présidentielle et à fond sur l'Europe. Avec lui il y aura une augmentation des inégalités sociales, de l'inflation et une paupérisation du peuple. Et il veut aussi faire moins de contrôle sur les fermes usines. Niveau écologie, on y repassera. Macron n'est pas le moins pire, ils sont pareils."
    Donc si, il y a plein de gens qui pensent que Macron = Le Pen.

    Sinon, ben, que dire... je comprends ta colère. Mais je ne suis pas responsable de l'échec du système politique, et toi non plus d'ailleurs. Le seul truc que je défends, c'est un point de vue pragmatique, c'est-à-dire que Le Pen = catastrophe et Macron = moindre catastrophe, donc je vote pour lui histoire d'éviter que le FN gagne. C'est tout. C'est hyper simple mais je ne vois pas quoi ajouter, le fait que si plein de gens votent FN + trop de gens votent blanc = le FN passera est une évidence mathématique. Mais je comprends l'idée derrière. Ce que j'ai du mal à comprendre en revanche c'est l'impossibilité d'énoncer ce simple fait aux abstentionnistes sans qu'ils se sentent agressés, alors que ce n'est même pas un jugement mais un constat. Je veux dire, on dirait que ce sujet est tabou sur ce forum, et ça me choque.
    A part ça je suis d'accord pour dire que voter contre le FN aux présidentielles ne suffit pas à limiter son influence. Il y a d'autres moyens d'agir. Mais empêcher MLP de devenir présidente est quand même un moyen efficace au moins sur le court terme de limiter les dégâts, je ne vois pas comment on peut le nier.
     
    Karamelle, Colibri_, Faolán et 9 autres ont BigUpé ce message.
  9. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @PlumeRouge Je suis tout à fait d'accord avec toi ! S'il n'y a pas de risques, franchement, je ne vois pas le problème, et comme tu dis dans ce cas on pourra aussi remercier ceux qui auront fait comprendre à Macron en votant blanc qu'ils n'approuvent pas sa politique. En fait je pense que le vote blanc ET le vote contre le FN ont un rôle à jouer, le souci c'est de trouver le bon équilibre et d'être sûr de ne pas prendre de risques inconsidérés.
     
    PlumeRouge a BigUpé ce message
  10. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    Parce que c'est trèèès souvent dit (et là, je ne parle pas de toi spécifiquement, mais de l'ensemble du forum, de FB, twitter, etc....) comme un moyen de rendre les abstentionnistes et les votants blanc/nul responsables de la possible élection de MLP....pour qui ils n'auront, par définition, pas voté.

    Moi, ce qui me choque, c'est la négation du fait qu'un.e candidat.e est élu.e parce que des gens ont voté pour lui.elle. Les seules responsables de l'élection du prochain locataire de l’Élysée sont les gens qui auront mis un bulletin portant son nom dans une urne le 07 mai, personne d'autre. Et honnêtement, je prends pas très bien de voir mon choix davantage remis en cause que ne l'est celui des électeurs du FN. C'est quand même dingue qu'à eux, on fiche la paix !
     
    Peace&Love&It;3, La Dame Grise, Gia_Juliet et 10 autres ont BigUpé ce message.
  11. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @elea51 Alors je précise que mon but n'est pas de pourrir les abstentionnistes en tant que personnes, je l'ai déjà dit ^^ juste de réfléchir sur le bien fondé du vote blanc. Je ne veux pas non plus les rendre responsables d'un échec qui est généralisé et qui n'est pas de leur faute. Par contre je ne trouve pas qu'on fiche la paix aux électeurs du FN, il me semble qu'ils prennent assez cher de la part des médias ou autres, personne ne conteste que ce sont eux qui donnent des voix au FN.
    En fait mon opinion a un peu évolué sur ce sujet depuis que je hante le forum, et je dois dire que je comprends ceux qui estiment que le vote blanc a un rôle à jouer politiquement (ne serait-ce que dire "fuck, je désapprouve vos deux politiques"). Et c'est un rôle important. Le truc c'est que je pense aussi que le vote contre le FN a un rôle important à jouer, pour éviter la catastrophe dans l'immédiat et le maintenir loin du pouvoir. Donc en fait on pourrait presque parler de rôles complémentaires.
    Ce qui me gêne c'est que pour que ça fonctionne il faut qu'il y ait un équilibre entre ces votes. Parce que si tout le monde vote blanc, certes on aura dit fuck, mais on aura aussi le FN au pouvoir :/ et une fois là je crains qu'on ne puisse plus dire grand-chose de toute façon (répression policière, de la liberté d'expression etc - j'en sais rien mais c'est possible). Donc... je me suis peut-être mal exprimée mais finalement je trouve que ce n'est pas tellement le choix derrière le vote blanc qui est problématique, ce qui est problématique c'est le contexte actuel très serré où les voix contre le FN sont le dernier rempart immédiat (mais sur le long terme exprimer son désaccord avec le vote blanc par exemple pourrait être bénéfique, même si à mon avis tant qu'il n'est pas reconnu les politiques l'ignoreront). Ce qui veut dire que pour moi, pour l'instant, les voix contre le FN comptent plus que les votes blancs pour arranger un peu la situation, parce qu'il y a des risques concrets de se retrouver sous une espèce de dictature, ce contre quoi les votes blancs ne feront pas barrage. Mais ça ne veut pas dire qu'ils sont inutiles, ni que je condamne ceux qui votent blanc. Juste... ne soyez pas trop nombreux cette fois-ci.

    EDIT : Je te propose un truc : si Macron gagne, vous nous remercierez de vous avoir évité le FN. Et nous vous remercierons d'avoir dit fuck aux deux pour leur montrer que leurs visions de la politique ne sont pas satisfaisantes. Et ensemble, on essaiera, d'une manière ou d'une autre, de changer les choses sur le long terme :fleur:
     
    #479 just_in_case, 27 avril 2017
    Dernière édition: 27 avril 2017
    Fealynn, Kwoptyx, Nive et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Mario From Space

    Mario From Space
    Expand Collapse

    Nan mais lol... lorsqu'on accuse le FN de vouloir contrôler l'information on devient "comme eux" ??? Va falloir m'expliquer comment ça marche en fait parce que j'ai du mal à voir comment, selon toi, on devient fasciste, raciste, sexiste, homophobe, etc. en dénonçant les pratiques des fascistes, des racistes, des sexistes, des homophobes, etc.

    Fillon comme pleeeeein d'autres politiciens LR et PS se fout de notre gueule et nous ment mais je vois pas trop en quoi ça excuse les pratiques autoritaires, manipulatrices et répressives du FN vis à vis de l'information.
    Alors ok le FN est pas élu dans bcp de villes m'enfin c'est un parti très autocratique dans son fonctionnement et tou.te.s ses élu.e.s s'accordent à dire qu'iels reçoivent constamment des consignes d'en-haut pour diriger leur mairie. Or si on regarde en PACA, dans les villes FN, les ouvrages décoloniaux, antiracistes, féministes, etc. ont été systématiquement supprimés des bibliothèques municipales pour être remplacés par des livres d'auteurs et chercheurs racistes, coloniaux, identitaires, sexistes. Concernant la presse, les membres des conseils départementaux qui siègent aux côtés du FN sans en faire partie on expliqué à plusieurs reprises que les élu.e.s FN laissaient les cités HLM en état d'insalubrité totale (en supprimant les gardien.nes, en arrêtant le passage des éboue.urs.uses, en arrêtant les réparations et maintenances, etc.) puis iels s'y rendent en contactant la presse pour blablater "regardez comme les immigrés des cités sont sales, regardez ce qu'iels font de notre jolie ville française".
    Plusieurs faits d'invention d'intox ont été remarqué dans les journaux municipaux et ces intox visaient toujours les mêmes populations : à savoir les racisé.e.s et les musulman.e.s. Mais là bizarrement personne vient parler de "diffamation", mot que tu as l'air d'apprécier alors que cette catégorie juridique est sans cesse utilisée par les dominant.e.s de notre système afin de silencier leurs victimes.

    Enfin, à chaque meeting du FN, des journalistes se font agresser, insulter, chasser. On interdit aux sympathisant.e.s de leur parler, Et dans tous ces exemples on parle d'un FN minoritaire qui n'a qu'une toute petite partie des leviers du pouvoir entre ses mains. Qu'est-ce que ce serait si le FN était au gouvernement ??? Si certain.e.s redoutent une dictature en se basant sur ces données là je vois pas le rapport avec la diffamation et ça ne fait surtout pas d'elleux des fascistes.
     
    lalaya, Fille anormale, Muirgheal et 7 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...