« Elle racontait que Noé mettait sa main dans sa culotte » – Christine, enseignante

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 16 novembre 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 16 novembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 16 novembre 2017
  2. LuluSaturnin

    LuluSaturnin
    Expand Collapse

    Je suis une lectrice régulière du site, mais une vieille mad, ayant dépassée la trentaine
    Je lis attentivement votre dossier sur les agressions sexuelles entre enfants, d'autant qu'étant moi-même maman de 2 petits garçons (7 et 3 ans) et ayant une personne proche victime d'agression c'est un sujet qui m'intéresse particulièrement.
    Je crois que c'est l'éducation des enfants, dès le plus jeune âge qui doit être revue.
    Depuis qu'ils sont tout petits, j'ai essayé d'apprendre à mes enfants le respect de leur propre corps, mais aussi de celui des autres. On ne touche pas quelqu'un qui n'en a pas envie et on a le droit de ne pas être touché si on en a pas envie (même pour une "bise" des grands-parents...). C'est mon corps, c'est moi qui décide.
    C'est très difficile à faire respecter, non pas par eux, mais par l'entourage. c'est comme si les enfants n'avaient pas le droit de mettre des limites sur leur propre corps, comme si on avait le droit de les câliner, de leur faire un bisou alors qu'ils n'en ont pas forcément envie. Je passe beaucoup de temps à me justifier auprès de mes propres parents lorsque mes enfants refusent de faire un bisou pour dire au-revoir (oui, ils sont obligés d''être polis et de dire au-revoir, mais ils décident des limites de leur propre corps et donc on ne leur impose pas un bisou dont ils n'ont pas envie).

    Les enfants doivent également apprendre que l'autre décide ce qu'il fait avec son corps et ils doivent respecter la décision de chacun.
    De même, j'essaie de leur inculquer les notions de pudeur et d'intimité, sans être amener à dire qu'être nu, se toucher le sexe serait "sale". C'est quelque chose qu'on peut faire, mais quand on est seul, pas devant les autres. Et ils pourront le faire avec quelqu'un d'autre, qu'ils auront choisit et qui sera d'accord, pour se faire plaisir, quand ils seront adultes (ou de grands adolescents...)

    En leur expliquant par des mots simples, en leur apprenant très jeune leurs limites de leurs corps et des autres, j'espère arriver à leur faire intégrer en douceur la notion de consentement, de respect. Et j'espère qu'ainsi, ils deviendront des adultes capables de respecter "naturellement" les autres.

    Je pense que c’est malheureusement encore des sujets qui sont peu abordés par les parents, éducateurs...

    voilà, je suis un peu lognue, mais encore une fois, c'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui a des répercussions dans la vie et le comportement de nombreux adultes
     
    Kaus Australis, EmmanuelleMerteuil, Coco.lalie et 14 autres ont BigUpé ce message.
  3. Taluzt

    Taluzt
    Expand Collapse

    Merci beaucoup pour ce dossier très complet que j'ai lu avec beaucoup d'attention. Il met en lumière beaucoup de dysfonctionnement dans la place que la société donne aux enfants et à l'éducation et me fait beaucoup réfléchir !
     
    EmmanuelleMerteuil, CutiePanda et zazouyeah ont BigUpé ce message.
  4. EmmanuelleMerteuil

    EmmanuelleMerteuil
    Expand Collapse

    Merci !!! Vraiment. Pour tout le post, qui sonne tellement juste pour moi, mais surtout pour ce passage, parce que le coup de forcer les enfants à "faire un bisou" me semble vraiment emblématique du problème... C'est à cause de cet exemple, il y a quelques années (j'étais en colère ce jour là et je me suis jurée que si j'avais des enfants un jour, je leur apprendrai qu'on est pas obligés de faire un bisou pour être poli) que j'ai réalisé que toute ma vie, on m'avait fait croire qu'être poli, c'était ne jamais dire non, ne jamais exprimer une opinion contraire, être une poupée qui fait tout bien comme il faut mais surtout, SURTOUT, en silence... !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Aujourd'hui, je prends ma vie en mains, je sais poser mes limites (enfin je peaufine le travail XD) et voir des parents tenir le discours que vous tenez (j'ai un peu de mal à tutoyer...) non seulement ça me fait du bien, mais en plus, ça me semble d'une importance capitale. On aura du mal à changer les "adultes" incapables de supporter la frustration du "non" mais on peut agir pour les adultes en devenir... :)
     
    Shadowsofthenight a BigUpé ce message
Chargement...