Emma Watson : « Je ne vois pas le rapport entre le féminisme et mes seins »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 5 mars 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    #1 Clemence Bodoc, 5 mars 2017
    Dernière édition par un modérateur: 7 août 2018
    ----- Publicité -----
  2. Afortunada

    Afortunada
    Expand Collapse
    Ah la belle vie quand on est chat!

    Et juste foutre la paix aux gens ça ne vient à l'esprit de personne ?! :boxing:
     
    Manea, Citronnelle, Neyane et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Gazpacho

    Gazpacho
    Expand Collapse
    Hum.

    Je dois me poser et réfléchir deux secondes sur mon propre féminisme, parce que j'ai une irrépressible envie de donner des coups de bâton à la journaliste :mur:
     
    Manea, Citronnelle, Neyane et 16 autres ont BigUpé ce message.
  4. Zébule

    Zébule
    Expand Collapse
    Je navigue en toute détente

    Je suis d'accord pour dire que la polémique est absolument ridicule et à côté de la plaque (les gens qui pensent que montrer ses seins revient à ne pas être féministe ont dû oublier à peu près toute l'histoire du féminisme) mais il y a quelques points qui me dérangent dans l'article :

    "On n’aura effectivement besoin du féminisme tant qu’une femme devra choisir entre avoir des opinions politiques ET montrer ses seins, pour résumer. Féminisme et féminité ne sont pas incompatibles, faut-il le rappeler ?"
    (d'ailleurs j'en profite pour signaler une coquille "on n'aura"=>on aura)

    Quel est le rapport avec la féminité ? Il n'y a strictement aucun rapport entre le fait de montrer son corps et la féminité non ?

    "À chaque fois que des femmes reprochent à d’autres femmes de servir ou desservir la cause du simple fait des choix individuels qu’elles font, elles se trompent d’adversaires."

    Si dans ce cas il est vrai qu'Emma Watson ne dessert pas le féminisme cette phrase est fausse en général. Je suis désolée mais il y a des gens qui desservent effectivement une cause quand ils se l'attribuent. Exemple bateau : c'est typiquement le cas de Marine Le Pen et du féminisme. Il y a aussi par exemple plein de gens qui s'attribuent le véganisme et le desservent en promouvant des standards nutritionnels ou physiques délirants. Donc, quelle que soit la cause qu'on défend, si on s'intéresse vraiment aux résultats du mouvement militant (qu'on ne veut pas en faire simplement une rhétorique), on ne peut pas dire que personne ne peut la desservir par ses choix individuels : si quelqu'un détourne les gens de la cause parce qu'elle se l'attribue alors, qu'on juge cela normal ou non, le résultat est le même, cette personne dessert effectivement la cause :dunno:.

    "Il y a deux ans, nous parlions d’un phénomène aussi étrange que préoccupant : cette vague de « femmes contre le féminisme », dont les messages « je n’ai pas besoin du féminisme parce que… » énonçaient en réalité précisément ce que le féminisme leur apporte."

    Les femmes contre le féminisme existent toujours et me semblent plus fortes que jamais, leurs vidéos pullulent sur Youtube et je trouve que l'argument "elles n'ont pas compris ce qu'est le féminisme" est de mauvaise fois puisqu'elles ont en fait très bien compris. Ce sont simplement des personnes qui sont pour l'égalité devant la loi et pas l'égalité statistique ... ce qui est à l'opposé de ce que veut le féminisme actuellement dominant ("égalité réelle"). Je trouve que ne pas le reconnaître affaiblit le débat.

    Dernier truc : honnêtement ce que je trouve gênant avec la photo d'Emma Watson c'est que ses seins me semblent complètement photoshoppés pour paraître plus gros et plus rapprochés, c'est à dire plus dans les normes de beauté actuelles, mais je fais peut-être une erreur (j'ai jamais vu ses seins en vrai ...).
     
    Powine, Donoma, Solstice et 24 autres ont BigUpé ce message.
  5. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    Je pense plutôt que c'est parce qu'elle croise les bras pour obtenir cet effet push-up ;) Mais bon, vu la netteté de la peau, photoshop a quand même dû passer par là aussi..

    Sinon, Emma a tout dit :coiffe:
     
    Manea, CaraNougat, Liza Radley et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Fondateur de mad
    Membre de l'équipe

    Solstice, Manea, Anableps et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Aguarà

    Aguarà
    Expand Collapse

    Notons quand même qu'ils citent quelque chose qu'Emma Watson a dit en 2014 et je crois qu'on peut faire beaucoup de chemin réflectif sur le féminisme en 2-3 ans. Elle a donc peut-être changé d'opinion.
    Et si le problème qu'est le féminisme blanc et le fait que le corps d'une femme noire est considéré comme plus "sale" sont deux problèmes immensément important, j'ose espérer que ce n'était pas les propos d'Emma Watson et qu'elle les aurait tenu pour des clips de femmes blanches sexualisées aussi. Elle nous a bien montré à plusieurs reprises qu'elle s'intéresse au féminisme pour tout le monde et à travers le monde. Ça ne la protège pas d'être influencée par le racisme mais elle a l'air assez intelligente pour s'en informer et réfléchir la dessus.
     
    Manea, Neyane, Dysnomia et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. GingerBraid

    GingerBraid
    Expand Collapse

    Elle ressemble à Mø sur cette photo
    C est intéressant ce que vous dites, l'évolution de son.attitude par rapport au féminisme.
     
    Moonwyn a BigUpé ce message
  9. ErsatzE

    ErsatzE
    Expand Collapse
    Carpe Diem

    Aurait-on fait la même remarque à un homme défendant ses idées et posant seins nus (ou torse nu, on s'y perd un peu)? Le problème soulevé également ici (outre ceux développés dans l'article et les commentaires) est la sexualisation systématique des seins féminins (cf. les commentaires de certaines personnes quand des mères osent allaiter en public).
     
    Neyane, Maud Kennedy, Dysnomia et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. YeahLow

    YeahLow
    Expand Collapse
    That's the story of my life.

    L'article de Revelist me dérange... Bon, comme vous l'avez déjà dit, Emma Watson a sûrement fait évoluer son point de vue depuis 2014. Mais c'est quoi ce titre "It's time for Watson — and all white women — to realize that their feminism applies to Black women, too." ? Ils disent ça, "it's time", comme si Emma Watson venait de dire que le féminisme ne concernait pas les femmes noires (ou en tout cas pas ce féminisme). Qu'ils citent le moment où elle a dit ça (s'ils le trouvent quelque part), et puis qu'ils arrêtent de rebondir sur de vieilles infos pour faire croire que leur article n'est pas vide... Et ils me font doucement rire avec la photo de la pancarte "Don't forget : white women voted Trump." (bonjour la généralité !) et juste en-dessous leur gentil message "The only way forward is together." Ils se contredisent eux-mêmes.

    En tout cas, la situation (et l'article de @Clemence Bodoc :top:) résume bien où on en est aujourd'hui...
     
    Olivine, Manea, Dysnomia et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Addie

    Addie
    Expand Collapse
    Envie Dodo

    Je crois que la définition plus répandue du féminisme est un mouvement qui veut l'égalité entre les genres au niveau social, politique, sexuel et juridique. Si oui des fois ça devient mélangeant, c'est qu'il n'y a pas un féminisme mais bien des féminismes: différents courants de féminisme qui s'opposent sur certains sujets, mais à la base sont tous pour l'égalité. La définition de "c'est mon choix" est problématique et il s'agit de "choice feminism", non de la définition plus globale. C'est problématique parce que comme tu dis alors tout et rien est du féminisme alors que comme une autre madmoizelle l'a dit marine le pen peut se dire autant féminisme qu'elle le veut, pratiquement elle dessert la cause des femmes. Aussi il y a la question qu'on peut croire le faire librement alors que dans le fond on a interiorisé les règles sociales qui nous sont bombardées depuis la naissance, mais ça c'est un autre débat c:
     
    Manea, Eros Thanatos, Saati et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. VirJane

    VirJane
    Expand Collapse

    Elle a selon moi un double-rôle pas évident à jouer :
    d'une part, elle a mis en avant son féminisme depuis quelques années déjà, dans le but d'inspirer d'autres femmes et de les aider à se sentir légitimes dans la société.
    D'autre part, elle est une actrice de métier, et très célèbre. C'est normal qu'elle soit amenée à jouer de son image et de sa féminité, encore plus dans une période de promotion de son film (pour moi ça reste de la pub cette couverture).

    Il y a donc ce qu'on attend d'elle en actrice : une belle image, qui la met en valeur, qui surprend. (Réussi!)
    Il y a ensuite ce qu'on attend d'elle dans son rôle de féministe : défendre le fait qu'une femme n'aie pas besoin de montrer son corps pour exister.

    Ces deux rôles sont très compliqués à tenir en même-temps, car le public s'identifie fortement à un personnage et donc à un acteur. Pour beaucoup, Emma Watson est Hermione Granger, et on pardonne difficilement à une personne public de trahir ce qu'on imagine d'elle à travers les personnages incarnés.

    Si demain elle joue une femme soumise à son mari et haïssant les autres femmes sans happy end, remettra-t-on en question son féminisme, alors qu'elle fait simplement son travail d'actrice ?

    J'avais envie d'ajouter "mais nan voyons, Leonardo Dicaprio a bien joué un salaud raciste dans "Django" de Tarantino et tout le monde fait la différence", puis je me suis souvenue que Emma Watson est une femme, et que donc non, on ne lui pardonnera pas d'essayer des choses, de s'exprimer, d'être émancipée. Sauf peut-être vous ?
     
    Nathbouv, Manea, loxlady et 15 autres ont BigUpé ce message.