Emma Watson lance la seconde étape de HeForShe à Davos

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 24 janvier 2015.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Bl00m

    Bl00m
    Expand Collapse
    I wish I had done everything on earth with you. [F. Scott Fitzgerald]

    EMMMAAAAA :loveeyes:
    C'est absolument génial qu'elle use de sa célébrité et de son statut d'ambassadrice de bonne volonté pour faire ce genre d'actions. C'est une superbe oratrice, et je pense qu'elle a su trouver le ton juste, optimiste et pas du tout culpabilisant dont le féminisme a besoin ! Je vais sûrement recevoir une volée de bois vert mais je pense que c'est cela qui manque aux assos féministes en France du type "Les Chiennes de garde" ou "Osez le féminisme" qui sont toujours dans la "répression", dans le coup de gueule et dans la dénonciation et qui nous font malheureusement passer pour des râleuses hystériques auprès de bcp de monde...
     
    Luthéa, Hikari78, katnissvsw et 8 autres ont BigUpé ce message.
  3. Poulpixel

    Poulpixel
    Expand Collapse

    Absolument d'accord. En fait ce que je reprocherais aux asso féministes françaises, c'est qu'en employant ces méthodes de communication "coup de gueule", elles ont du mal à toucher un large public. Ce genre de communication a plutôt tendance à prêcher des converti(e)s.

    Anyway, je trouve ce deuxième discours d'Emma Watson beaucoup plus fort que le premier. J'espère qu'il y aura des retours, j'ai hâte de voir ce que les gens font pour le féminisme tout autour du monde. :)
     
    PetiteMénade, Hikari78, Bl00m et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Astipalaya

    Astipalaya
    Expand Collapse
    In love with Christine

    J'aime beaucoup Emma Watson, et tant mieux si elle s'engage dans une cause féministe mais je suis un peu partagée sur ces actions. D'un côté c'est bien qu'elle médiatises des paroles féministes et ça pourrait qui sait ouvrir les yeux à certaines personnes. Mais j'ai l'impression que ce genre de discours renforce les "nice guy", J'ai un peu lu en diagonal mais il ne me semble pas qu'elle ait dit aux hommes "Ne violez pas, ne tuez pas, ne frappez pas, ne harcelez pas les femmes" ou encore "Ne rabaissez pas les femmes pour leur sexualité, ne les prenez pas pour des objets de désirs présents pour vos seuls fantasmes, ne pensez pas que vous savez toujours mieux qu'une femme". Elle n'encourage pas à stopper ces comportements ou à réfléchir sur ceux-ci, seulement à empêcher "les autres" de s'en prendre aux femmes. Parce que c'est toujours "les autres", c'est toujours leur faute, ce n'est jamais ma faute. Or si parfois c'est ma faute, ce n'est pas une fatalité il faut juste que je puisse reconnaitre que j'ai merdé et que je l'ai fait tout seul.
    ça renforce les poires dans le fait que eux ne sont pas sexistes, une fois il a dit à des gars qui traitaient une fille de salope d'arrêter. D'ailleurs après il a été insisté lourdement pour qu'elle lui donne son numéro de téléphone, vu qu'il l'avait sauvée, elle lui devait bien ça.

    Je suis une femme oui, mais je n'ai pas besoin d'attendre qu'un homme dans sa grande bonté vienne m'aider, je peux me sauver seule aussi.
     
    DREDHEZA, Himi et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  5. Noiz`

    Noiz`
    Expand Collapse
    Grymt !!

    @Astipalaya Sans doute que cette partie du discours viendra plus tard, que pour l'instant, elle concentre sur des choses "faciles", des sujets qui ne sont pas culpabilisants, justement. Demander à un garçon s'il a élevé la voix dans une discussion dans laquelle une femme est rabaissée parce qu'elle est une femme, ce n'est pas culpabilisant, même s'il ne l'a pas fait, et il y a de grandes chances pour qu'il le fasse ensuite, se rende compte que lui aussi le fait, et s'arrête. La suite viendra petit à petit, élément par élément. Mais si on commence tout de suite pas "ne violez pas, ne harcelez pas", ça n'aura pas d'impact, parce que c'est toujours "les autres".
     
    PetiteMénade a BigUpé ce message
  6. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse


    Personnellement, je pense que sa manière d'aborder la chose est extrêmement intelligente. En demandant aux hommes ce qu'ils ont déjà fait, et ce qu'ils peuvent encore faire, en partant du principe qu'ils sont de bonne volonté, elle les motive à mon avis bien plus à prendre action.

    Si tu dis à quelqu'un que c'est de "sa faute", tu menaces son identité, et la personne va se braquer et cesser d'être réceptive au message. Aucune chance d'action, aucune chance de changement.
    Si tu rentres dans une dynamique d'injonctions négatives, "ne viole pas", "n'agresse pas" etc., les gens vont à la limite se conformer à ça (et dans la limite de leur perception de ce qu'est un viol/une agression, ce qui ne correspond pas nécessairement à la réalité de la chose), mais pas aller plus loin. Par contre quand tu lui demande ce qu'il a fait pour aider sa femme à réaliser ses rêves.. tu le pousses à se bouger le cul.

    Là, en partant du principe que les hommes sont de bonne volonté vis-à-vis de l'égalité, qu'ils sont motivés à tenter de faire plus, elle les pousse dans cette direction bien plus efficacement. Si on ne te dit pas "ne fais pas ça", mais plutôt "qu'est-ce que tu peux faire ?", tu pousses les gens à élaborer le message, à réfléchir à la problématique, et au final, les récepteurs vont "s'auto-convaincre" du bien-fondé d'agir pour l'égalité.
    En ne donnant pas des directives claires "fais ci", "fais ça", elle laisse à chacun la possibilité d'agir tout doucement à son niveau sans se sentir dépassé par les objectifs posés, sans possibilité de renoncer avant d'avoir essayé parce qu'il pense qu'il n'y arrivera jamais.

    J'ai trouvé son discours extrêmement efficace, et je suis encore plus admirative d'Emma Watson que je ne l'étais il y a 20 minutes :)
     
    PetiteMénade, Hikari78, AMD_POWA et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. LuhnàTic

    LuhnàTic
    Expand Collapse

    Je te rejoins totalement là-dessus. Notamment sur la question d'atteindre ses rêves, il s'agit de quelque chose de personnel . Cela dit, être encouragé-e dans ses actions fait partie de l'aide que l'on peut recevoir et je trouve ça à la fois inoffensif et positif.
    Pour ma part, je trouve la campagne Heforshe un peu particulière dans le sens où en tant que femme, je n'ai pas la sensation de pouvoir réellement y contribuer puisqu'elle s'adresse plus spécifiquement aux hommes et pourtant j'ai vraiment la sensation de faire partie de ces "féministes introverti-e-s".
    Cela étant, je trouve que c'est un très bon discours à avoir, optimiste et pas culpabilisant, et surtout qui s'applique à intégrer les hommes à ce mouvement. Il y a encore trop de gens qui continuent de croire que le féminisme n'est qu'une affaire de femmes et je trouve ça important de rappeler que ça va bien au-delà de ça.
     
    AMD_POWA, Astipalaya et katnissvsw ont BigUpé ce message.
  8. Noiz`

    Noiz`
    Expand Collapse
    Grymt !!

    Pareil pour moi. Mais si les mecs dont je peux me sauver toute seule comme une grande pouvaient arrêter de faire en sorte que j'aie besoin de me sauver, ça ne serait pas plus mal. Dans ce contexte là, cette phrase sonne un peu à mes oreilles comme "ce sont des mecs, ils changeront pas", alors que les choses peuvent très bien changer, et qu'on pourra très bien arriver à un monde où les femmes n'auront plus à se sauver elle-même, faute d'éléments desquels se sauver.
     
    LuhnàTic et PetiteMénade ont BigUpé.
  9. Astipalaya

    Astipalaya
    Expand Collapse
    In love with Christine

    @A Kane Je trouve plutôt que demander "ce qu'on a déjà fait" encourage à se satisfaire de ce qui est déjà accomplis et non ce qu'on pourrait encore accomplir. Mais après ce sont des façons différentes de voir la vie. Je suis bien d'accords que mettre quelqu'un en face de ses erreurs c'est le braquer mais pour moi le féminisme ce n'est pas dire gentillement aux hommes que oui peut-être s'il vous plait ce serait sympa de ne pas faire telle chose. Si l'on n'est pas prêt à entendre les choses, on n'est pas prêt à les faire changer.
    J'aimerais croire en ta vision des choses mais malheureusement aujourd'hui je n'y crois plus tellement.

    @Noiz` Désolée mais ce n'est pas du tout ce que j'ai dit ou ce que je voulais dire. Sauver quelqu'un en danger qui ne peut se sauver c'est un acte humain que l'on devrait tous faire. Sauver une personne d'une situation dont elle pourrait s'en sortir seul c'est humiliant. J'ai peur que ce genre de discours favorise à l'instar du White savior un Man savior. Des gens qui te sauvent alors que tu n'en a pas besoin et par la t'infantilise et garde sur toi une attitude paternaliste si chère au patriarcat.
     
    DREDHEZA et Himi ont BigUpé.
  10. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse

    Je comprends complètement ta vision des choses, et moi même j'ai tendance spontanément à être plus directive et "agressive" quand je parle de sexisme/féminisme et compagnie.

    Après, je sais aussi que du point de vue de tout ce qui concerne la communication persuasive, comment faire entendre un message, comment faire changer une majorité etc.. ce n'est pas la bonne manière de faire.
    Dans le domaine de la psycho sociale, il a été montré qu'une personne qui se sent menacée va rentrer dans un traitement relationnel de la situation et ne même pas rentrer en matière concernant le message (= "encore ces connasses de féministes que j'aime pas et que de toute manière elle sont toutes contre les hommes donc blablablablbala => j'ai pas besoin de me remettre en question parce que la source du message n'est pas valide"). On sait que le seul moyen pour que le message soit entendu et traité, et donc qu'on arrive d'une manière où d'une autre à un changement, est de désactiver la menace potentielle. Il y a plusieurs manière de faire ça, et dans le cas d'Emma Watson, elle le fait en adoptant un ton qui n'est pas accusateur.

    Autant ça me frustre qu'il faille toujours faire preuve de pédagogie, qu'il faille faire attention à ne pas braquer des personnes qui favorisent un système patriarcal oppresseur, autant je me rends compte que la plupart des gens le font parce qu'ils n'en ont pas conscience d'une part, et d'autre part, qu'on a besoin d'eux et que pour qu'ils nous aident, il faut d'abord qu'ils nous écoutent et qu'ils se sentent concernés.
     
    Astipalaya a BigUpé ce message
Chargement...