« Equals », une romance futuriste entre Kristen Stewart et Nicholas Hoult

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 11 février 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. rockshow_1996

    rockshow_1996
    Expand Collapse

    J'ai hâte de voir ce film :puppyeyes:
    En espérant aussi qu'il s'attardera sur le problème de société plutôt que sur l'amour interdit.
    J'adore Nicholas Hoult, il restera à jamais Tony Stonem de Skins pour moi ahah !
     
    tarolime et Lullabye ont BigUpé.
  3. Querencia

    Querencia
    Expand Collapse
    Sept heures en avance sur notre patrie hexagonale.

    Et mince... J'adore les livres dystopiques alors cette adaptation m'aurait franchement intéressé. :puppyeyes:

    Mais je ne supporte pas Kristen et son jeu d'actrice. :facepalm: Et j'ai de toute manière peur qu'il dénature un peu le message du livre en mettant bien trop en avant l'histoire d'amour.
     
    akkan a BigUpé ce message
  4. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    Pareil... je trouve qu'un nombre incalculable de films avec un bon potentiel sont gâchés par la romance trop mise en avant...
     
    Tante Clara, rockshow_1996 et Querencia ont BigUpé ce message.
  5. LonelyBay

    LonelyBay
    Expand Collapse
    Je suis un cosmonaute.

    Comme dit dans l'article, on a déjà eu à faire à l'histoire de l'amour interdit dans une société futuriste et aseptisée des dizaines de fois en l'espace de quelques décennies ... Mais là je pense qu'il y a moyen d'être surprise(e) par une belle patte artistique : cadrages, image, musique ... (Enfin c'est ce que m'inspire le trailer !)
    Et puis Nicolas Hoult est mon idéal masculin depuis que je l'ai vu dans Warm Bodies, alors même si c'est un film planplan vu et revu, je le regarderai quand même :P !
     
  6. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    La question que je pose, c'est si on retire les sentiments humains, qu'est ce qui les poussent à se lever le matin, a continuer de vivre ? Ils n'ont plus aucune raison de vivre, donc aucune raison de ne pas en finir. Puis pour travailler, il leur en faut bien : si une infirmière n'a pas le sentiment d'envie ou d'empathie pour sauver ses patients, par exemple, la société tiendra pas longtemps.
     
    Solstice a BigUpé ce message
  7. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Mais enfin, cette histoire de plus avoir de sentiments n'a aucun sens. Je connais aucun bon bouquin dystopique dans lequel les émotions sont éradiquées, c'est souvent plus une question de soumission, de drogue qui rend faussement heureux, tout ça. Genre dans le Meilleur des Mondes cité dans l'article, le Soma n'enlève pas leurs émotions, il les rend heureux.se. Et c'est pour ça que ça marche, dans cet état de bonheur artificiel permanent, les habitants ne ressentent pas l'envie de se révolter. :hesite: Du coup cette histoire de plus de sentiments, mmmh; Equilibrium, qui est pourtant l'un de mes plaisirs coupables, est déjà tombé dans cet écueil et ça ne marche pas justement parce que, comme le dit @guerredesmiroirs ne pas avoir d'émotions, c'est aussi ne pas avoir de but, d'ambitions, d'attachement, donc aucune raison de suivre je ne sais quel ordre établi. S'ils n'ont vraiment pas d'émotions, ils devraient alors juste être apathiques et pas bouger de chez eux. :dunno:
    Et rien à voir mais l'histoire d'amour sérieux, j'espère au moins que ce sera aussi bien que dans 1984, sinon ça va chier. Parce que si c'est pour encore faire un mélange de tous les bons bouquins dystopiques venus, on a pas fini. :facepalm:
    (La négativité, ouioui absolument. :lunette:)
     
    Tante Clara et Yzorha ont BigUpé.
  8. Puceàroulette

    Puceàroulette
    Expand Collapse

    Ahaha, j'ai lu: "Une romance futuriste entre Kristen Stewart et Nicolas Hulot" :rire:

    Still a better love story than twilight
     
    Camille-Pénélope, SuperCamCam, Querencia et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    @Mrs.spock Parce que de nombreuses fois, lorsque les personnages sous Prozium (genre au début) ressentent clairement des émotions (genre de la fierté, ce genre de choses). C'est très difficile de faire un dialogue cohérent avec cette histoire là comme tu sens que de nombreuses fois, si ils ne ressentaient vraiment pas d'émotions, certaines réponses ne pourraient pas exister. (Je sais pas si je suis claire j'essaye d'être générale pour pas apporter trop d'éléments principaux du film)
    Et pour citer Durendal qui en a fait une très bonne critique (on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais c'est assez bon critique à mes yeux) où il disait que si les gens n'avaient vraiment pas d'émotions, la société ne pourrait pas marcher, les gens n'auraient pas de raison de se lever le matin, ni de raison d'adorer ou d'obéir à une quelconque autorité. L'adoration et l'obéissance découlent d'émotions (peur, respect, foi voire amour) du coup cette histoire de suppression complète d'émotions ne tient jamais la route. :fleur: Après ça reste un film que j'adore regarder et tout mais dès le premier visionnage j'étais genre "Mais... Pourquoi il dit ça ? Il est pas censé pouvoir." :yawn:.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Tante Clara a BigUpé ce message
Chargement...