Essais et participations

Sujet dans 'Forum Ecriture' lancé par Solemnia, le 23 décembre 2010.

  1. Solemnia

    Solemnia
    Expand Collapse
    Allo maman?Claudy à l'appareil! J'viens de me faire carjacker!

    La demande en mariage.

    J'ai l'impression d'entendre mon c?ur, je l'entends bien distinctement. Je me doute bien que je n'ai pas l'air à l'aise, en fin de compte je pense que dans ces moments la, personne ne l'est. J'ai encore ces tics affreux, je me force à sourire, je passe nerveusement ma langue sur mes lèvres, eh merde, j'ai les mains moites.
    Dans ma tête, j'ai peur que les gens sachent, qu'ils n'attendent que ça, j'ai pourtant fait l'effort de garder la surprise, j'espère ne pas m'être révélé..
    Ça fait 10 ans, 10 ans déjà, tout est passée si vite. Le lycée, on l'a fait ensemble, l'appartement, les études, les fous rires, les petits dejs au lit, les concerts ... Merde alors, il y a eu tellement de choses, je ne peux plus douter maintenant, c'est la femme de ma vie et la réponse je la connais. Et pourtant ...
    Pourtant je n'ai jamais réussi à la "saisir", j'ai toujours eu du mal à la comprendre, à partager chacune de ses émotions. C'est sur, on est différents mais on a su surmonter ces différences, non? Je ne sais pas. Oh! Ce sont les pires moments de ma vie! J'hésite à faire cette demande, mais... Mais j'ai cette si jolie bague, elle m'a couté une petite fortune tout de même... Et elle commence a me parler d'enfants, fiançailles, c'est le bon moment, non?
    Je dois écouter les autres, on me parle, mais je ne peux pas me concentrer.
    Les verres s'enchainent, les langues se délient, elle me demande si ça va. Je réponds non. C'est le moment ou jamais. Mon Dieu, aidez moi...
    "Pourquoi ?"
    "Ça fait 10 ans qu'on est ensemble ... Dix longues années éprouvantes, enrichissantes..."
    Je vois les regards inquiets et ca me rend encore plus mal à l'aise, j'ai l'impression que je vais défaillir.
    "Alors je n'y vais pas par quatre chemins, Mélodie, je t'aime, est-ce que tu veux m'épouser ?"
    "Oui"
     
  2. Solemnia

    Solemnia
    Expand Collapse
    Allo maman?Claudy à l'appareil! J'viens de me faire carjacker!

    Je me suis inspirée d'un ancien sujet du forum d'écriture pour écrire cela, c'est assez personnel et surtout assez rapide, j'espère que j'ai enlevé toutes les fautes

    " Je l'ai attendu au détours des rues, j'ai frémis quand j'entendais son nom. J'étais ridicule, et en toute honnêteté, je pense que je n'ai jamais été aussi belle que quand j'étais ridicule.
    J'étais en insécurité, j'étais en attente de quelque chose que je n'ai jamais vu mais j'ai vécu chaque jours à fond, comme si c'était le dernier, parce que je voulais des souvenirs, je savais que
    ca n'allait jamais duré et j'aurais du m'en rendre compte avant
    que tout ca c'était de la blague, que non seulement je ne fus pas ridicule, mais aussi bête, conne, idiote, sotte...
    Maintenant il me reste des souvenirs, le souvenir de deux personnalités qui se sont frôlées, et rien d'autre
    j'ai aimé dans le vide, j'ai aimé un mur et aujourd'hui tout ce qui me reste c'est la cruauté de ma bêtise, et mes yeux pour pleurer
    parce que les souvenirs remontent toujours quand je ne le souhaite pas, ils se bousculent, dérangent mes pensées, ils m'achèvent, m'affaiblissent
    j'aurais souhaité ne jamais vivre ca mais je l'ai vécu et je ne pouvais pas m'en passer
    Il me reste l'image fixe d'un sourire, de quelqu'un qui ment, quelqu'un qui s'est moqué de moi et qui m'a blessé du plus profond de mon être
    et je suis bête, parce que je n'ai rien pu faire pour contrer le mal, en parfaite fille manipulable, je me suis assise et je me suis recroquevillée sur moi même parce que tout ce que je sais faire c'est
    être ridicule, sauf que la, j'étais hideuse
    c'était comme si le monde savait, tout le monde me pointé du doigt en se moquant
    "c'est la fille qui a aimé personne" l'amour sans retour alors qu'on vous fait croire le contraire, et n'ose pas douter car on te maintiendras que "tu te fais des idées arrêtes de te prendre la tête"
    Maintenant, il me reste de l'amour que je ne pourrais jamais donner, des regrets amers, de la haine mêlée a l'amour, le sentiment que quelque chose qui m'est vital ne viendra jamais, que maintenant
    après m'être éveillée comme pour la première fois, je dois tout reconstruire, et pire que tout, je dois affronter le passé, le présent et des choses qui me laissent a terre tout en souriant et en
    lançant a la ronde "c'est pas grave t'inquiètes, on est plus ensemble de toute façon"
    Ça ne sert a rien de pleurer, ca n'a aucune utilité, et tout le monde s'en fout
    L'autre, c'est quelqu'un qui m'a tué et qui ne s'en ai jamais rendu compte. "
     
Chargement...