Est-ce que maigrir, c'est trahir mes convictions et mon féminisme ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 30 septembre 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    cherrycordia a BigUpé ce message
  2. lueure

    lueure
    Expand Collapse
    bouing bouing

    attends d'en avoir perdu 20 de kilos tu verras ce que ça fait sur ton esprit et le regard des autres ;)
     
  3. Ultra Brou

    Ultra Brou
    Expand Collapse

    Salut Clémence,

    Je suis contente que tu te sentes mieux dans ton corps! Pas dans le sens "plus jolie" mais bien dans le sens "plus forte", "plus musclé", ...

    J'avoue que de mon côté ça fait 2 mois que je fais du sport 3x/semaine et même si je ne vois pas trop de résultats "esthétique" je vois des résultats sur mon endurance, ma santé et mon stress!

    Je ne dors pas très bien mais le jour où je fais du sport je m'endors en moins de 10 minutes (un exploit!). Encore mieux, j'avais tendance à me dire que l'alcool m'aidait parfois à dormir, le sport c'est largement mieux ! ;)

    Je n'ai jamais autant perdu de poids qu'en Thailande où le sucre n'existe plus mis à part dans les fruits frais <3 Mais je suis encore trop accro pour réussir à couper ... peut être un jour !

    En tout cas 5kg en -/+ peu importe tant qu'on se sent capable de faire toutes les choses qui nous font envie!
     
    CaraNougat, Kounette, Hipcherry et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    J'adore cet article (et c'est même pas de la lèche). Je me suis posé la même question car j'ai un peu fondu et j'avais presque « peur » d'en parler sur mon blog perso parce que c'était un tel chemin de m'accepter quand j'étais grosse que j'avais presque l'impression de trahir la cause ! Finalement, on partageait les mêmes interrogations avec @Clemence Bodoc et c'est aussi en échangeant avec elle à ce sujet que je me suis rendue compte qu'il n'y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » raison de kiffer son corps. L'important c'est de l'aimer. :jv:
     
    Maia Chawwah, littlecassy, Zutto et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. Farane

    Farane
    Expand Collapse
    Geek inside

    @Clemence Bodoc
    Je sais ça fait con de dire ca, mais je me sens proche de ton parcours et de tes interrogations. Nous ne sommes pas toujours d'accord, et j'ai bien trop peur des fonds marins pour faire de la plongée. Je suis complexée depuis l'adolescence, et n'ai jamais réussi à résoudre cette dualité complexes/féminisme.
    je voulais te remercier parce que tu m'inspires.
     
    littlecassy, Lis, Soph Qui Peut et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    Au contraire, j'avoue avoir du mal avec cet aspect du féminisme tant il est poussé à l'extrême.

    Qu'on pousse certaines femmes qui veulent ou doivent maigrir pour leur santé, et qu'on leur dise, mais assumez-vous, sans les aider dans leur régime, leur mise au sport ou autre.
    Combien de fois ma mère a entendu "mais un gâteau ça fait pas de mal, puis tu es bien comme ça, pourquoi tu veux maigrir".
    Mais elle fait ce qu'elle veut.

    Je reproche énormément de truc à ma mère, y compris son rapport avec la nourriture (sa mauvaise foi à ce sujet surtout) mais je dois reconnaître que ce "féminisme" sert de prétexte à plein de gens pour ne pas chercher à s'adapter une seule seconde au régime alimentaire (au sens large) des autres.
     
    Klémanse, Babitty Lapina, Howling et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Foxglove

    Foxglove
    Expand Collapse
    En sous-marin

    @payapapya Je trouve le titre maladroit, mais de ce que je comprend (@Clemence Bodoc si je me trompe n'hésite pas), c'est que Clémence s'est toujours senti bien dans son corps avec le poids qu'elle faisait, et ne voulait pas maigrir parce que vu qu'elle se sentait bien, cela aurait voulu dire "céder à la pression sociale de l'image lisse des magazines etc.".
    Or là, sans le vouloir, sans faire de régime, donc sans le chercher, Clemence a perdu 5 kg. Et finalement sans ces 5 kg elle se sent bien, voire mieux, sans avoir eu l'impression de céder à une quelconque pression. Juste être bien soi-même, dans son corps. Sauf qu'en acceptant cela, c'est comme si d'un côté elle acceptait la pression sociale citée un peu plus haut.
    En gros c'est ce que j'ai compris :fleur:
     
    Coahoma., littlecassy, Manea et 25 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Perso je comprends ce questionnement, je l'ai ressenti après avoir pris pas mal de kilos suite à ma grossesse. Je me sentais grosse et moche, moche parce que grosse (en fait, entre autres...), et je m'en voulais terriblement de ressentir ça, moi qui luttait (à ma petite échelle de non-concernée) contre la grossophobie et qui suis la première à ne pas voir le rapport entre beauté et tour de taille. J'avais mis du temps à accepter mon corps depuis l'adolescence, je l'avais finalement accepté en considérant que sa beauté n'était qu'accessoire et qu'il était avant tout ce "vaisseau" donc Clémence parle. Or, je me rendais compte à ce moment-là que finalement, je l'aimais aussi pour sa capacité à rentrer dans les tailles standard, puisque flirter avec le 46 me déprimait totalement.
    Et je me suis aussi posé la question, de pourquoi je le vivais aussi mal, moi qui étais féministe et anti-standards de beauté. Pourquoi tout à coup mon tour de taille prenait de l'importance dans ma vie, et si finalement mes convictions n'étaient que de façade, ou pas...
    Bref, ça a été une période un peu difficile de ce point de vue là. Et maintenant que j'ai retrouvé ma taille habituelle, bah, malgré tout je suis satisfaite, je refais confiance à mon corps, mais finalement, c'est un peu une "facilité" je crois.
    Au final, pour mon cas personnel, eh bien, je dois bien admettre que c'est vachement plus facile de m'aimer en taille 38 qu'en 46, et quelque part, ça aide pas, ni le féminisme ni mes convictions, alors ça peut aussi me faire me sentir "en carton".
     
    Donoma, Monies, littlecassy et 34 autres ont BigUpé ce message.
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Mais merciiiii @Moon-Moon :puppyeyes: <3 (& merci aussi @Farane, le fait qu'on ne soit pas d'accord sur d'autres sujets est hyper sain, y a pas de « camps » dans mon esprit, et je ne tiens pas les comptes des gens qui sont d'accord ou pas avec moi :yawn: )

    Non, il n'y a pas de rapport entre mon poids et mon féminisme. Mais alors pourquoi j'ai eu cette réaction en me découvrant dans le miroir ? Pourquoi j'ai culpabilisé d'un truc qui devrait être aussi neutre et anodin que tu le décris, @payapapya ? Je me suis dit que j'allais partager cette réflexion, au cas où je ne serais pas la seule à me débattre avec ce paradoxe... ;)
     
    VesperColdstare, littlecassy, Chocapiix et 11 autres ont BigUpé ce message.
  10. Ayrshire

    Ayrshire
    Expand Collapse

    j'avoue qu'à la lecture du titre j'ai bugué, genre "gneeuhh?"

    après j'ai lu, et oui, en fait je vois trop de quoi tu veux parler. mais c'est marrant, moi je l'ai pas vécu dans le même sens.

    peut être que c'est aussi parce que mon quotidien se déroule dans un environnement absolument pas bienveillant. j'ai perdu plus de 10kg en quelques mois, sans trop le chercher. et en fait, mincir ne m'a apporté que d'autres remarques de la part des gens que je vois le plus fréquemment... "t'es anorexique?", "tu déprimes? c'est pour ça que tu manges plus?", "t'as perdu des seins c'est dommage" et récemment j'ai eu un sublime "ah on pensait pas que tu aurais fait autant de km à telle randonnée, vu que t'es toute fluette maintenant" (d'ailleurs on repassera sur leur notion de fluet... parce que je trouve ça très bizarre de m'attribuer cet adjectif, même avec des kg en moins)

    en tout franchise, je crois que mes convictions féministes se sont vues plutôt renforcées par ma perte de poids, parce que j'ai été atterrée des réactions qu'elle a engendré. je pensais que les gens n'en ferait pas cas, ou au mieux me complimenterait... et je ne m'attendais pas à essuyer autant de remarques malvenues sur mon physique. pour moi, ça a été juste une ènième preuve qui montre que définitivement, quelque soit notre poids, notre corps ne nous appartient pas dans la société de 2016.
     
    Maia Chawwah, littlecassy, Lady Macbeth et 15 autres ont BigUpé ce message.
  11. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Coucou @Clemence Bodoc !
    J'aime bien le fond de l'article mais du coup le message a contrario me dérange. Vouloir être mince ce serait donc être anti-féministe ? Je trouve qu'on peut vouloir perdre perdre/prendre du poids (oui j'ai bien dis vouloir) pour se sentir plus jolie sans nécessairement répondre à une pression sociale.. et ca ne fait pas de ces personnes des anti-féministes pour autant. Je comprends pas trop le rapport en fait.. Peu importe la raison pour laquelle on perd du poids, que ce soit pour rentrer à nouveau dans son jean préféré, pour des raisons de santé, par hasard comme toi, pour se sentir mieux dans son corps .. Le principal, c'est d'être satisfait de soi-même, .. non ?
    Je comprends bien qu'il y a une énorme pression sociale sur les épaules des femmes pour avoir un corps canon, mais au fond, ne peut-on pas vouloir être mince ET n'en avoir rien à foutre de la pression sociale ? Le fait de vouloir être mince serait donc toujours une conséquence de la pression sociale et jamais une simple envie de vouloir être mince parce qu'on se préfère ainsi ?
    L'article me pose un souci dans ce sens là, même si je suis ravie pour Clémence qui se sent mieux ainsi parce qu'à mon sens, c'est vraiment ce qu'il y a de plus important. :)
     
    #11 MelPop21, 30 septembre 2016
    Dernière édition: 30 septembre 2016
    Mitzy, Maia Chawwah, Ainariel et 11 autres ont BigUpé ce message.
  12. Melle Sosostris

    Melle Sosostris
    Expand Collapse
    Vini vidi vici

    J'avoue que ton corps est là beau et sain. :)
     
Chargement...