Et si Londres, c'était la Syrie ? Le court-métrage choc de Save the Children

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 6 mars 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je suis le cliché de moi-même

    En fait ce qui me "choque" vraiment c'est pas tant que ce soit Londres (je vois pas Londres) c'est de suivre cette fillette et ce qu'elle devient.
    :sad:
     
  3. soshishi

    soshishi
    Expand Collapse
    Loading

    Merci et bravo pour avoir partagé cette vidéo, vraiment bien faite!!!!

    Je voudrais rajouter une dose d'horreur à cette vidéo, à la veille du 8 mars, puisque le personnage est non seulement un enfant mais aussi une fille, et qu'on est sur Madz:

    - une scène où la fille se fait violée par une milice ou l'armée devant son propre père
    - une scène ou le père renie sa fille parce qu'elle a été violée, et que c'est un crime d'honneur, c'est trop la honte quoi.
    - la scène finale, où elle se suicide lorsqu'elle aura l'âge de savoir comment faire.

    J'exagère? non, je sous-estime:
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/04/syrie-le-viol-arme-de-destruction-massive_4377603_3218.html

    Désolée d'être cash, je viens de lire cette article du monde et je suis juste révoltée! Un sujet sur le viol en tant qu'arme de guerre (peut être que ça a déjà été fait?) devrait être préparé, il faut vraiment qu'on en parle!
     
    Yokuri a BigUpé ce message
  4. milie67

    milie67
    Expand Collapse

    Le regard qu'elle nous lance à la fin m'a transpercé.
     
  5. Fleur dAvalon

    Fleur dAvalon
    Expand Collapse

    C'est malheureusement pas une nouveauté, le viol des femmes (et plus rarement des hommes) est effectivement une arme de guerre. C'est le cas en Afrique actuellement (et très certainement ailleurs) depuis de nombreuses années déjà.

    J'avais lu un article effrayant sur le viol des hommes, les conséquences sont encore plus horribles (pas de soins, victimes qui ne peuvent pas le dire et tabou total).

    http://humanitaire.blogs.liberation.fr/msf/2011/12/-viols-en-temps-de-guerre-les-hommes-aussi-.html

    http://rue89.nouvelobs.com/2011/08/02/viols-au-congo-le-jour-ou-ils-ont-fait-de-moi-une-femme-216257 (attention certains passages sont très durs/crus) (et le titre sexiste, mais c'est la parole d'une victime dans une société sexiste)
     
  6. _Pauline

    _Pauline
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bim. Ma vie me paraît carrément plus belle.
    Coup de point dans le coeur.
     
  7. yulia

    yulia
    Expand Collapse
    I'm still standing. YEAH YEAH YEEAAH !

    J'ai également lu cet article ce matin et j'espère comme toi qu'un article est en préparation.

    Dans l'article ils expliquent qu'une des victimes de viol a eu un rat dans le vagin. C'est une scène qu'on retrouve dans le livre American Psycho de Bret Easton Ellis qui parle d'un psychopathe. Un livre, une fiction.
    Mais dans la vraie vie, les syriennes sont livrées à de véritables psychopathes dont le sadisme n'a pas de limite.

    Et elles ne peuvent pas en parler, car c'est une honte. D'ailleurs dans l'article on voit bien que les soldats font ça pour "humilier leur père, leur frère (ils ont demandé à 3 frères de violer leur sœur, les deux qui ont refusé se sont fait trancher la tête, le 3e a été fusillé pendant l'acte), leur mari" qui ne voudront plus d'une "femme salie".

    Mais comme le fait comprendre cette vidéo (qui m'a légèrement fait pleurer hier), comme c'est loin, on n'a pas trop envie de s'identifier... C'est juste des êtres humains, mais tant que cela ne nous arrive pas, c'est pas grave -)
     
  8. Tigran

    Tigran
    Expand Collapse

    personnellement je n'arrive pas à m'identifier mais je ne peux m'empêcher de penser au nombre de personnes qui vivent un cauchemar, alors que je suis tranquillement assise sur ma chaise !!
     
  9. Galaadina

    Galaadina
    Expand Collapse

    Bon ben je chiale, ça c'est fait...
     
  10. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    J'ai lu aussi cet article du Monde hier, j'ai eu du mal à aller au bout tellement c'est horrible. Et en effet, c'est pas nouveau mais on en parle pas trop (pourquoi?).

    Ce qui m'a le plus choquée c'est la double peine infligée à ces femmes... La peine du viol et des violences diverses et variées, puis la peine de la réaction de leurs familles. C'est peut-être même encore pire que le viol initial... Se faire condamner par sa propre famille parce qu'on a été victime d'horreurs, c'est juste inimaginable.

    Pour en revenir au sujet, en fait, la seule vraie différence entre la petite fille anglaise et la petite fille syrienne... C'est sa couleur de peau. Et ça me dérange un peu qu'on se sente obligés, pour faire comprendre aux occidentaux l'horreur de la guerre, de leur montrer ce que ça serait avec une petite fille occidentale. Je crois que j'aurais été tout aussi marquée par la vidéo si elle avait été exactement la même, mais dans un cadre syrien et avec une petite syrienne.
     
Chargement...