Et si nous parlions d'Histoire ?

Sujet dans 'Culture Générale' lancé par Elorwen, le 26 novembre 2015.

  1. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    Si tu veux participer à ce topic et que tu n'es pas encore inscrit.e sur ce magnifique forum, INSCRIS-TOI, tu seras une encore plus belle personne !

    ________________________________________________________________________


    Bonjour à toutes et à tous !

    Je propose aujourd’hui ce sujet, cela fait un moment que l’envie de créer ce dernier est dans ma tête, sur ce sujet je vous propose de parler d’Histoire, mais pas seulement d’un thème précis comme je le fait avec mon projet, non, parlons de toute l’Histoire avec un grand H !

    [​IMG]
    Oui, parlons de la Préhistoire, parlons de l’Antiquité Égyptienne, Romaine ou Grecque, parlons du Moyen-Âge, parlons des Croisades, parlons des Vikings, parlons de la Révolution Française, parlons des deux Guerres Mondiales, parlons de la Guerre Froide, parlons des guerres oubliés telles que la Guerre d’Algérie, la Guerre du Golf ou encore la Guerre du Vietnam, parlons du conflit israélo-palestinien encore présent aujourd’hui et bien d’autres, bref je n'ai pas tout cité mais parlons de tout ce qui peut avoir rapport avec l’Histoire.

    Ce projet de sujet, a été crée avec @Sol Invictus car i.el et moi sommes passionés d’Histoire et aujourd’hui, on vous le propose publiquement afin de lutter contre les amalgames historiques, les erreurs historiques qui sont sans cesse remises sur le tapis et qui servent des causes (comme cette récente campagne de publicité). On vous le propose aussi pour vous partagez nos connaissances sur les sujets historiques.

    Bref, nous voulons que ce sujet soit Historique ! Alors, parlons d’Histoire !

    [​IMG]

    ---> N'hésitez pas à posez des questions sur des thèmes historiques, comme par exemple, "Qui a découvert l'Amérique en premier ?", "La Seconde Guerre Mondiale a t-elle commencé en Europe ?', etc...

    J'espère que ce sujet vous plaira et que vous passerez du bon temps dessus. Et je pense que @Sol Invictus l'espère également (je ne souhaite pas parler à sa place).

    Bien à vous tous.tes !
     
    #1 Elorwen, 26 novembre 2015
    Dernière édition par un modérateur: 29 janvier 2016
    Lis, LittleMuffins, Slyth et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    Ce sujet tombe bien, je suis justement passionnée par l'histoire ! J'ai quelques connaissances, mais bon c'est pas extraordinaire. Je pourrais comme ça en apprendre plus sur certains faits, certaines époques...
     
    mymy31, Sol Invictus et Elorwen ont BigUpé ce message.
  3. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    Hey @Astyana, ravie que le projet ai l'air de intéressée, y'a t-il une période/époque que tu affectionnes plus qu'une autre ?

    Sinon, je pense aussi que l'on peut parler de l'Histoire de certaines choses, comme l'histoire de l'imprimerie, ou de l'informatique, de l'écriture, de l'industrialisation, etc...
     
  4. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    @Ellyse Ma période préférée est l'Antiquité, mais sinon j'aime beaucoup le Moyen Age et la Renaissance. En gros, les périodes plus éloignées même si j'aime bien me renseigner sur les autres époques. Souvent, je me pose des questions sur les mœurs ou sur le quotidien. Quels habits étaient utilisés ? Qu'est ce qu'on mangeait ? Comment étaient perçus certains métiers ? Ce genre de questions en fait. Et toi ? Quel est ton époque préférée ? Ton domaine de prédilection ?
     
    Sol Invictus et Elorwen ont BigUpé.
  5. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    @Astyana Je connais très peu l'Antiquité je l'avoue, mais avec ce sujet je ferais des recherches pour m'instruire encore plus !

    Sinon, pour ma part, je suis une passionnée par la Seconde Guerre Mondiale, et le XXème siècle en général, mais là également j'ai beaucoup à apprendre. Mais la WWII est le domaine historique dans lequel j'excelle.
     
    #5 Elorwen, 28 novembre 2015
    Dernière édition par un modérateur: 29 janvier 2016
    Sol Invictus a BigUpé ce message
  6. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    @Ellyse J'ai également regardé beaucoup de films et émissions sur la Seconde Guerre Mondiale. Je suis davantage intéressée par tout ce qui concerne la Shoah, sur comment ça s'est mis en place, les conditions dans les camps... D'ailleurs, j'ai entendu dire que les Nazis enlevaient des femmes au profil aryen, mais non allemandes, pour faire des enfants avec afin de pérenniser leur "race". Je me demandais si c'était vrai ou non :hesite:
     
    Sol Invictus et Elorwen ont BigUpé.
  7. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'en suis pas certaine mais je pense que c'est vrai cependant je ne pense pas que ça soit suite à un espèce de "kidnapping" mais suite à des viols, l'Allemagne Nazie a violé des millions de Femmes, mais rappelons que c'est également le cas des Soviétiques, des Américains, etc... J'insiste sur les Alliés car on oublie trop souvent leurs crimes de guerre (poke @Sol Invictus).

    Donc, j'aurais tendance à dire que les paroles que tu dis ma chère @Astyana ne sont pas totalement fausses.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #7 Elorwen, 28 novembre 2015
    Dernière édition par un modérateur: 6 janvier 2016
    Sol Invictus et Astyana ont BigUpé.
  8. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    @Ellyse Merci pour avoir répondu à ma question :). En tout cas, je trouve que ton post sur la Shoah est très intéressant. Il permet d'expliquer ce processus de manière chronologique. C'est gentil de faire des recherches sur l'Antiquité (il est vrai que c'est plutôt vague comme sujet avec toutes les civilisations et les époques qu'il regroupe), j'en ferait également de mon côté. Il y a d'ailleurs un site que j'aime bien qui parle de divers aspects de la vie courante dans l'histoire, c'est Marine Raconte/Raconte moi l'Histoire. Je ne sais pas si tu connais ?
     
    Sol Invictus, Elorwen et Mam'zelle Li ont BigUpé ce message.
  9. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    De rien @Astyana, mon post n'est pas complet par contre... Je ne parle pas de la méthode de l'extermination. Mais j'ai promis de le faire.

    Non je ne connais pas, je regarderais demain.
     
    #9 Elorwen, 28 novembre 2015
    Dernière édition par un modérateur: 29 janvier 2016
    Sol Invictus et Astyana ont BigUpé.
  10. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    @Eschile Tout à fait d'accord avec toi ! C'est un aspect qui me tient à coeur et dans lequel j'essaie d'en savoir plus. Si tu as des connaissances, n'hésite pas à partager ;)
     
    Sol Invictus et Elorwen ont BigUpé.
  11. Elorwen

    Elorwen
    Expand Collapse
    Guest

    Pour @Astyana :

    L'Antiquité
    L'Antiquité commence avec l'invention de l'écriture en Mésopotamie 3 500 ans avant la naissance de Jésus-Christ.

    C'est la période des premières grandes civilisations qui se développèrent sur tous les continents et notamment autour du bassin de la mer Méditerranée.

    On considère généralement que l'Antiquité s'achève avec l'effondrement de l'Empire romain et les invasions germaniques, en 476.

    I/ La Civilisation Égyptienne

    La civilisation égyptienne est une des plus anciennes civilisations du monde.

    Elle est née le long du bassin du Nil, le plus grand fleuve africain qui se jette dans la mer Méditerranée. Elle
    est née au 3ème millénaire avant J.-C. et a brillé pendant 2 000 ans environ. La civilisation égyptienne est d'une importance primordiale : écriture très développée (hiéroglyphes), peinture (en particulier peintures murales) et sculpture.

    La civilisation égyptienne est caractérisée par le culte des dieux et des morts. Ainsi, les constructions les plus importantes sont des tombes, des mastabas et des pyramides (pyramide de Kheops), ainsi que le Grand Sphinx de Gizeh et les temples du Nouvel Empire (Abou Simbel, Louxor et Karnak).

    [​IMG]
    Les Pyramides

    [​IMG]

    Le Grand Sphynx

    [​IMG]
    Le temple d'Abou Simbel

    [​IMG]
    Chronologie de l'Égypte Antique
    Au début du IIIème millénaire av. J.-C., l'Égypte, jusqu'alors divisée en deux royaumes, est unifiée par Ménès qui fonde la Ière dynastie, et la ville de Memphis. Cette période se prolonge avec la IIème dynastie (jusqu'à 2650 av. J.-C.).

    L'Ancien Empire (IIIème-VIIème dynasties), de 2650 à 2150 av. J.-C., est considéré comme l'âge d'or de l'Égypte ancienne. L'art et l'architecture se développent : le scribe accroupi date de cette période, ainsi que les Pyramides de Gizeh. A cette période brillante succède la première période intermédiaire (VIIIème- Xème dynasties): jusqu'à environ 2050 av. J.-C. : le pouvoir royal est affaibli au bénéfice des seigneurs féodaux.


    [​IMG]
    Les dieux Égyptiens
    Les Égyptiens étaient polythéistes. Les dieux des Égyptiens sont innombrables. Vers 1365 avant J.-C., le Pharaon Aménophis IV (Akhenaton) a tenté d’imposer un dieu unique, Aton, mais sans succès. Les dieux ont une apparence étrange. Certains sont représentés sous une forme humaine, mais la plupart prennent un aspect animal ou portent une tête d’animal sur un corps humain. Les dieux égyptiens ont des aventures que l’on appelle des mythes.

    Le plus connu est le mythe d’Osiris. Osiris est un pharaon très aimé. Il est tué par son frère Seth qui s’empare du trône. Mais sa femme Isis lui redonne la vie et le conduit au royaume des morts dont il devient le roi. Son fils Horus le venge ensuite en renversant Seth.
    L’histoire de l’Égypte commence avec Atoum, le Soleil. Il s’était créé lui-même en sortant du grand océan primordial, le Noun. Atoum créa Shou, divinité de l’air et Tefnout, divinité de l’humidité et des nuages. Shou et Tefnout formèrent le premier couple divin. Sur ordre de Rê jaloux, Shou sépara Geb et Nout (la terre et le ciel) pour mettre fin à leur étreinte.

    Les dieux protègent les hommes et assurent l’harmonie sur terre.
    - Rê et Amon-Rê apportent la lumière et la chaleur ;
    - Osiris défend les lois, protège les morts, et permet la renaissance de la végétation et de la crue ;
    - Isis est la gardienne de la fécondité et des malades mais si les hommes ne les satisfont pas, les dieux peuvent les abandonner et l’Égypte sombre alors dans le chaos.

    Pour éviter que le temps ne se dérègle, que la crue ne disparaisse, ou que la famine ne s’installe, les Égyptiens rendent un culte aux dieux. Tous les Égyptiens font des offrandes, des prières et respectent de nombreuses interdictions, comme celle qui consiste à ne pas faire de tort à l’animal préféré du dieu. Mais l’essentiel du culte a lieu dans des temples monumentaux où seuls le Pharaon et les prêtres peuvent pénétrer.

    Le dieu Osiris avait une grande importance. Son mythe est le récit légendaire des origines de l'Égypte. Il explique aussi la croyance en une seconde vie après la mort.
    C'est pourquoi les Égyptiens les plus riches (notamment les Pharaons) étaient embaumés, momifiés, mis dans des sarcophages puis enterrés dans des pyramides ou des tombeaux immenses au bord du désert. Les embaumements, l'entretien des temples, des tombes, des statues de dieux, étaient de la responsabilité du clergé qui était alors très puissant. Il a fallu plus de vingt ans aux Égyptiens pour construire les grandes pyramides ! Elles sont faites avec plus de 2 millions de blocs de pierre, transportés par bateau sur le Nil. Le poids moyen de chacun de ces blocs est de 2 500 kilos. Les maçons taillent les blocs qui seront polis, une fois posés. Les pierres sont hissées par des rampes de terre aménagées autour de la pyramide. Une pyramide peut être haute de cent mètres comme un immeuble de trente étages ! La pyramide construite par le pharaon Khéops vers 2570 avant notre ère est la plus imposante : chacun de ses côtés mesure 230 mètres de long et elle atteignait 146 mètres de haut. Malgré l'usure du temps, elle est restée le monument le plus élevé jamais bâti par des hommes jusqu'à la construction de la tour Eiffel, en 1889.

    [​IMG]
    La pyramide de Kheops décortiquée

    [​IMG]
    Les pyramides de Gizeh :
    En haut, la pyramide de Kheops;
    Au milieu, la pyramide de Khephren;
    En bas, la pyramide de Mykérinos.

    II/ La Civilisation Grecque

    La civilisation grecque s'est développée tout autour du bassin de la mer Méditerranée. On trouve encore aujourd'hui de nombreux témoignages de cette civilisation dans de nombreux pays.

    [​IMG]
    Chronologie de la Grèce Antique

    La Grèce mycénienne (-1700 à -1050). Le monde grec est dominé par les Achéens qui pénètrent en Grèce progressivement à partir de -2000. Cette période est surtout connue par les témoignages archéologiques et les poèmes homériques. Sa formation doit beaucoup aux influences de la Crête minoenne.

    La Grèce archaïque (-1050 à -508 ). Cette période fait suite aux invasions doriennes et à la ruine de la civilisation mycénienne vers -1100. La Grèce s'organise en cités indépendantes, parmi lesquelles Sparte et Athènes deviennent rapidement les plus importantes : l'art et la littérature produisent leurs premières œuvres.

    La Grèce classique (-508 à -338 ). Après la victoire sur les Perses, et les réformes démocratiques de Clisthène en -508, Athènes est devenue un brillant foyer de civilisation qui exerce une hégémonie politique et culturelle sur l'ensemble de la Grèce. Affaiblie à la fin du IVème siècle par des luttes incessantes entre cités, la Grèce tombe sous la domination du roi de Macédoine, Philippe II en -338.

    La Grèce hellénistique (-338 à -30). Alexandre le Grand, le fils de Philippe II conquiert l'Empire Perse. Les civilisations de la Grèce et de l'Orient se mêlent et donnent naissance à la « Civilisation hellénistique ». Entre - 150 et -30, toutes les régions passent sous la domination romaine. De ce syncrétisme naîtra la civilisation gréco-romaine.

    [​IMG]
    La Grèce
    La Grèce est située au sud-est de l’Europe, sur les rives de la mer Méditerranée. Elle est environnée d’une multitude d’îles, et sa côte est très découpée. 80% du territoire de la Grèce sont des montagnes. Cela rend les communications difficiles et explique, durant l’Antiquité la présence d'une multitude de petits royaumes ou de cités organisées en petits États indépendants souvent rivaux. L’agriculture et l’élevage sont limités (blé, vigne, olivier, moutons). La maîtrise de l’eau est nécessaire. Par contre la vie maritime est très importante. Très tôt, les Grecs ont fondé des colonies sur les bords de la Méditerranée et de la mer Noire.

    La colonie est indépendante de la métropole (cité d’où sont partis les colons), mais on y parle grec. Grâce à la monnaie, les échanges commerciaux sont très actifs.

    L’art de la Grèce antique a exercé une influence considérable sur la culture de nombreux pays des temps anciens à nos jours, en particulier dans les domaines de la sculpture et de l'architecture.
    L'amphore, par exemple, est dans l'Antiquité le récipient le plus utilisé pour le transport de trois produits de base : le vin, l'huile d'olive et les sauces de poissons.
    [​IMG]
    Les dieux Grecs

    Tous les Grecs de l’Antiquité sont polythéistes. De plus, ils ont le sentiment d’appartenir à une même civilisation et se réfèrent aux mêmes poèmes d’Homère écrits au cours du XIIIème s. av. J.-C. : l’Iliade et l’Odyssée, qui font allusion au siège de Troie et aux voyages d’Ulysse. A partir de 800 avant J.-C., le pays des grecs est divisé en une multitude d’États, les cités. Elles sont indépendantes et généralement très petites. Sparte et Athènes sont les deux cités les plus importantes. Chaque cité est protégée par une divinité : Athéna veille sur Athènes, Artémis sur Éphèse, Héra sur Samos… Certaines villes (Olympie, Delphes) accueillent les Grecs de toutes les cités. C’est ici que se déroulent libations, sacrifices, processions, concours et jeux sportifs. Ils reconnaissent donc une multitude de dieux. Aux débuts de leur histoire, ils vénéraient plus de 30 000 dieux ! Ce nombre fut progressivement réduit à une douzaine de dieux immortels vivant sur le mont Olympe, la montagne la plus élevée du pays. Leur chef est Zeus. Il s'est installé là après avoir battu son père Cronos et ses frères les Titans. Certains Olympiens ne réside pas sur le mont Olympe comme Poséidon qui habite le fond des océans ou Hadès qui réside aux enfers. Les dieux, considérés comme tout-puissants, sont pourtant plus proches des hommes que dans les autres religions. Ils sont d’ailleurs représentés sous forme humaine. Les mythes racontent ces exploits et comment dieux et héros interviennent dans la vie des hommes. Héphaïstos leur a enseigné à travailler le fer, Déméter leur a donné le blé. Les dieux expriment leur volonté par des oracles. Les dieux accueillent parmi eux les héros, tel Héraclès (Hercule).

    [​IMG]
    Le périple d'Ulysse

    L’Iliade et l’Odyssée sont deux longs poèmes, connus de tous les Grecs de l’Antiquité. Ils ont été composés entre le IXème et le VIIème siècles avant J.-C. Bien qu’ils aient eu vraisemblablement plusieurs auteurs, on les attribue à Homère. Ces poèmes évoquent le siège de Troie par les Achéens vers 1230 avant J.-C. L’Iliade raconte la colère d’Achille pendant le siège. L’Odyssée décrit la ruse d’Ulysse pour prendre la ville, et son retour mouvementé vers sa patrie, la petite île d’Ithaque, où il retrouvera Pénélope et Télémaque. Composée en vingt-quatre chants, l’Iliade se déroule pendant la dernière année de la guerre de Troie (historiquement, au XIIème siècle av. J.-C.) et son action s’organise autour de la colère du héros grec Achille. Insulté par son commandant, Agamemnon, le jeune guerrier Achille se retire dans sa tente, abandonnant ses compagnons aux prises avec les Troyens. Achille refuse d’abord les tentatives de réconciliation des Grecs, mais permet finalement à son ami Patrocle de diriger ses troupes à sa place. Quand Patrocle est tué au combat, Achille, rempli de haine et de remords, retourne sa colère contre les Troyens, dont il tue le chef, Hector (fils de Priam et époux d’Andromaque). Le poème s’achève lorsque Achille rend à Priam le corps de son fils pour les funérailles. Organisée en vingt-quatre chants également, l’Odyssée raconte l’interminable périple du roi grec Ulysse, combattant de la guerre de Troie, qui est condamné par les dieux à vivre dix années d’exil avant de pouvoir rejoindre son royaume d’Ithaque. Les premières scènes décrivent le désordre qui règne chez Ulysse : depuis son départ, plusieurs prétendants font la cour à son épouse Pénélope et disposent insolemment de ses biens. Puis le récit se concentre sur le personnage d’Ulysse. Il relate d'abord l'épisode du cheval de Troie qui permettra de s'emparer de la ville, puis il raconte les nombreuses et périlleuses épreuves qu’Ulysse doit affronter lors de ses années d’errance, comme la voracité de Polyphème, le cyclope mangeur d’hommes, la séduction de la nymphe Calypso, qui le retient sept années durant et lui propose l’immortalité, à condition qu’il ne cherche plus à retourner chez lui. La fin de l’épopée évoque l’arrivée d’Ulysse dans son royaume d’Ithaque. Là, le souverain met à l’épreuve la loyauté de ses serviteurs, pour se venger des traîtres et des prétendants qui voulaient lui voler Pénélope et son trône. Par la suite, il retrouve son fils, Télémaque, son épouse et son vieux père.

    [​IMG]
    Les douze travaux d'Hercule

    Hercule (Héraklès en grec) est le héros le plus célèbre de la mythologie grecque. Il était le fils de Zeus et d’une mortelle, Alcmène. Avec un tel père, un immense pouvoir lui était destiné ! Mais Héra, la femme de Zeus, extrêmement jalouse, favorisa la naissance d’un cousin d’Hercule : Eurysthée. Ce dernier hérita des pouvoirs réservés à Hercule. Poursuivant sa vengeance, Héra envoya deux serpents étouffer Hercule dans son berceau, mais le bébé parvint à les étrangler. Un de ses premiers exploits fut de tuer un lion qui ravageait les troupeaux. Après d’autres actes de bravoure, le roi de Thèbes lui donna la main de sa fille. Mais Héra, toujours jalouse, frappa Hercule de folie : il massacra ses propres enfants. Pour se racheter et expier son crime, Hercule se rendit à Delphes afin de consulter l’oracle. L’oracle de Delphes lui révéla qu’il pouvait et devait se purifier de son crime en se mettant au service et à la merci de son cousin Eurysthée, roi de Mycènes. C’est Eurysthée qui, sur les instances d’Héra, imagina en guise de châtiment de confier à Hercule douze tâches particulièrement difficiles, les célèbres "travaux d’Hercule". Si au bout de 12 ans, Hercule avait pu accomplir ses exploits, il pourrait enfin devenir immortel. Après avoir réussi les 12 épreuves, il vécut encore de nombreuses aventures avant de rejoindre son père sur le mont Olympe.

    [​IMG]
    Le combat de Thésée et le Minotaure dans le labyrinthe représentée sur une Amphore à priori (avec les parties d'un corps (mains, jambe, pied) sur la droite).

    Fils d'Europe et de Zeus, Minos règne sur la Crète. Il offre chaque année un taureau en sacrifice à Poséidon, dont dépend la prospérité de l'île. Ne trouvant plus d'animal digne d'oblation, il demande au dieu de la mer de fournir lui-même la victime. Le taureau se révèle si splendide que Minos ne peut se résoudre à l'immoler. Il le cache et en offre un autre à Poséidon, qui se venge en s'incarnant dans l'animal et en séduisant la femme de Minos, Pasiphaé. De leur union naît le Minotaure, à corps d'homme et à tête de taureau. Minos fait construire par Dédale, complice de l'union contre-nature, un labyrinthe où le Minotaure est enfermé. Dans le même temps, l'un des fils de Minos est tué par un taureau à Athènes. Égée, roi d'Athènes, se voit contraint par Minos de livrer tous les neufs ans quatorze adolescents, destinés à être dévorés par le Minotaure. Thésée, fils d'Égée, s'embarque dans le navire partant pour la Crète afin de tuer le monstre. Là, il séduit l'une des filles de Minos et Pasiphaé, Ariane, qui lui donne sur le conseil de Dédale une boule de cire, destinée à être jetée dans la gueule de la créature, et une pelote de fil. Il en attache un bout à l'entrée du labyrinthe, tue le Minotaure et ressort en suivant le fil. Il repart à Athènes en abandonnant Ariane. Pour punir Dédale, Minos l'enferme avec son fils Icare dans le labyrinthe. Dédale construit des ailes et s'évade avec Icare, qui périt d'avoir volé trop haut et d'avoir ainsi fait fondre ses ailes au soleil. Thésée épouse la sœur de l'infortunée Ariane, Phèdre, qui s'éprend de son fils Hippolyte. Celui-ci se fait tuer par Poséidon, qui venge ainsi la mort de son propre fils.


    III/ La Gaule et l'Empire Romain
    Depuis les temps préhistoriques, des hommes vivent sur le territoire que l’on appellera plus tard la Gaule. Ils ont fondé des villages grâce aux progrès de la culture et de l’élevage. Ils élèvent ainsi des porcs, des chèvres, des moutons, des chevaux et des bœufs. Leurs outils sont en bois, en os et en pierre, comme ceux de leurs ancêtres. Vers 2 500 ans avant Jésus-Christ, les premiers objets métalliques apparaissent, marquant les débuts de l’âge des métaux. Ils apprennent ainsi à fondre et à forger le cuivre, l’or et le bronze. Ils peuvent ainsi fabriquer des outils plus robustes et plus efficaces (arme, araire, faucille...) mais aussi des bijoux. Huit siècles environ avant Jésus-Christ des tribus celtes quittent la région des Alpes pour chercher de meilleures terres et envahissent l’ouest de l’Europe. Les Celtes ont déjà appris à travailler le fer, ce qui leur donne un avantage considérable en leur permettant de fabriquer des armes encore plus résistantes. Les Celtes s’installent alors sur tout le territoire mais ils sont divisés en de nombreuses tribus qui se font souvent la guerre. Ils habitent dans des villes dressées sur des hauteurs et entourées de remparts : les oppidums. Mais même s’ils restent des guerriers farouches, les Celtes ou Gaulois deviennent des paysans habiles qui utilisent des outils performants : socs de charrue, haches, pioches, faucilles, faux… Comme tous les peuples celtes, les Gaulois sont polythéistes et ils adorent près de 400 divinités différentes représentant les forces naturelles (ciel, tonnerre, terre, vent, soleil…) ou des animaux (sanglier, ours, cheval…). Les prêtres de la religion celte sont les druides que l’on considère comme des savants car ils connaissent les utilisations des plantes et les mouvements des astres. Ils occupent une place très importante dans la société celte. Ce sont eux qui organisent les fêtes et fixent le calendrier.

    Les principaux dieux des Gaulois sont :

    - Taranis, dieu du ciel et du tonnerre
    - Toutatis, le dieu protecteur des tribus
    - Bélénos, le dieu du soleil et de la santé
    - Lug, le dieu des combats et des arts
    - Damona, la déesse de la fertilité et de la guérison
    - Epona, la déesse des chevaux
    - Esus, le dieu de la vie et de la mort…

    Mais les gaulois ne sont pas un peuple encore uni et paisible. Les tribus sont perpétuellement en train de se faire la guerre ou même de partir à la conquête de nouvelles terres. En 390 avant J.-C., le Celte Brennus est même parvenu à piller Rome.

    Plus au sud de la Gaule, en Italie, une puissante civilisation s’étend depuis le VIIème siècle avant Jésus-Christ. Rome, fondée en 753 avant J.-C., est devenue la capitale d’un vaste empire dont les frontières atteignent le territoire des Gaulois. L’armée romaine, très puissante et bien organisée, a déjà conquis de nombreux pays tout autour de la mer Méditerranée. Les Romains rêvent depuis longtemps de conquérir les terres fertiles de la Gaule. En 58 avant J.-C., Jules César, un général romain, entre en Gaule avec ses légions. L’armée romaine n’est pas mieux équipée que les Gaulois, mais elle est très bien organisée, contrairement aux Gaulois qui attaquent en ordre dispersé. Les légions romaines parviennent ainsi à vaincre des armées beaucoup plus nombreuses. En 6 ans, Jules César parvient à battre toutes les tribus gauloises et occupe toute la Gaule grâce à ses redoutables légions. Mais alors qu’il rentre pour Rome, un jeune prince gaulois, Vercingétorix, organise la résistance et prend les armes. Plusieurs tribus se joignent à lui et il se retrouve bientôt à la tête d’une puissante armée. Jules César doit revenir en Gaule. De grandes batailles se déroulent alors. Les Gaulois se réfugient dans la ville fortifiée de Gergovie et parviennent à vaincre les Romains. Vercingétorix ordonne alors à ses armées de poursuivre l’ennemi, mais il doit se réfugier dans la ville d’Alésia. Plutôt que d’attaquer la ville, César décide d’en faire le siège. Il fait construire d’autres fortifications autour de la ville pour empêcher l’armée gauloise de sortir et pour empêcher l’arrivée des renforts. Dans Alésia, on meurt de faim et c’est finalement sans combattre que Vercingétorix devra se rendre à César. Vercingétorix finira enchaîné, marchant devant le char de César lors de son retour triomphal à Rome. Il restera en prison six ans avant d'être exécuté.


    [​IMG]
    Vercingétorix se rendant à César en -52.
    Les Romains croient en un certain nombre de puissances divines, les dieux.

    Ces dieux sont « spécialisés » et correspondent bien souvent à des dieux grecs.

    - Jupiter (Zeus) est le dieu du ciel et le père des dieux
    - Junon (Héra) est la reine du ciel et des dieux
    - Minerve (Athéna) est la déesse protectrice de Rome
    - Mars (Arès) est le dieu de la guerre
    - Cérès (Déméter) est la déesse de l'agriculture, des moissons et de la fécondité
    - Vulcain (Héphaïstos) est le dieu du feu, de la forge et des volcans
    - Pluton (Hadès) est le dieu des Enfers
    - Mercure (Hermès) est le dieu du commerce et des voyages
    - Apollon (Apollon) est le dieu des arts (musique, chant, théâtre...)
    - Vénus (Aphrodite) est la déesse de l'amour
    - Neptune (Poséidon) est le dieu des océans
    - Diane (Artémis) est la déesse de la chasse et de la lune
    - Vesta (Hestia) est la déesse du foyer
    - Uranus (Ouranos) est le dieu du ciel
    - Bacchus (Dionysos) est le dieu du vin et de la nature
    - Saturne (Cronos) est le dieu de l'agriculture


    [​IMG]
    Une partie des dieux romains
    La puissance des dieux inquiète, il faut donc vivre en bonne entente avec eux, en reconnaissant leur supériorité, et donc en leur rendant un culte par les rites (sacrifice, offrandes...).

    Après la conquête de la Gaule par les Romains, le territoire se transforme rapidement. Les Gaulois adoptent peu à peu les habitudes et les manières de vivre des Romains. C’est l’époque gallo-romaine. La Gaule qui est occupée par les Romains connaît alors 300 années de paix et de prospérité. Elle profite des connaissances et des progrès techniques des Romains. Des routes en pierre sont construites et remplacent les chemins en terre afin d’améliorer les déplacements. Des villes apparaissent le long des fleuves. Des aqueducs sont installés afin d’amener l’eau dans les villes. Dans les villes, c’est autour du forum (la grande place) que la vie s’organise. Tous les habitants s’y retrouvent. Tout autour, on trouve les temples où l’on vient célébrer la religion romaine, les thermes où l’on vient se détendre et se baigner. A l’occasion des fêtes, de grands spectacles sont organisés dans des amphithéâtres ou de gigantesques arènes. Les Gallo-romains aiment assister aux combats cruels qui se déroulent dans les cirques et les arènes. On y fait combattre des animaux et même des esclaves, les gladiateurs, qui doivent se battre jusqu’à la mort. Peu à peu, les dieux romains viennent même remplacer les dieux gaulois. Mais après 3 siècles de prospérité, la décadence de l'empire romain et les incursions barbares mettent fin à l'Empire. Les grandes invasions commencent au IVème siècle, poussées par un peuple nomade venu d'Asie et jusque-là inconnu, les Huns. Ils détruisent les deux grands royaumes germains orientaux des Ostrogoths et des Wisigoths. Au cours des IVème et Vème siècles se sont ainsi succédés les Vandales, les Suèves, les Alains, les Francs, les Burgondes... En septembre 476, l'empereur Romulus Augustule est déposé par le roi Odoacre, roi des Hérules (probablement l'un des plus féroces peuple barbare germanique), qui se proclame roi d’Italie. Cet événement marque la fin de l’Empire Romain d’Occident, et donc le début du Moyen Âge.


    IV/ Alexandre le Grand

    [​IMG]
    Alexandre le Grand est l'un des personnages les plus célèbres de l'Antiquité. Il est né le 21 juillet 356 av. J.-C. à Pella, la capitale du royaume de Macédoine dont il est le fils du roi. Roi de Macédoine à 20 ans, il avait soumis les Grecs et vaincu les Perses, fait plier l’Égypte, et franchi l’Euphrate, traversé le Tigre et atteint l’Indus, pris Persépolis et Babylone, sans jamais faiblir ni se soumettre. Partout il fonde des villes dont Alexandrie. Il atteint l'Inde, mais meurt sur le chemin de retour à Babylone. Il n'a que 33 ans et a conquis tout le monde connu à l'époque. A sa mort, ses généraux se partagent alors son Empire, créant les royaumes "hellénistiques", de la Méditerranée à l'Asie centrale.

    [​IMG]
    L'Empire d'Alexandre Le Grand en -323.


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Estafette, Sol Invictus, Laurelin et 11 autres ont BigUpé ce message.
  12. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    @Ellyse Whoaaa ! Tu as fait un travail monstre dessus :oo:. L'Antiquité est une période énorme et tu as résumé comme tu peux. Je sais pas vraiment comment le topic va fonctionner :hesite:. Je pensais que l'une d'entre nous posait une question et que quelqu'un y répondait, que ce soit toi ou une autre mademoizelle. En tout cas, merci pour ton travail :)
     
    Sol Invictus, Elorwen et olaflor ont BigUpé ce message.
Chargement...