Et si on arrêtait de juger les centres d'intérêt des autres ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteVonGeschenk, le 2 septembre 2015.

  1. JulietteVonGeschenk

    JulietteVonGeschenk
    Expand Collapse
    J'aime les fringues et les frites
    Membre de l'équipe

    Morgus, DovahKinder et Demezia ont BigUpé ce message.
  2. beautifullyrude

    beautifullyrude
    Expand Collapse

    Je peux tenir une conversation de plusieurs heures autant sur La Nouvelle Vague que sur Keeping up with the Kardashians et j'adore ça !
     
    Oh, Kounette, Morgus et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Le_lA

    Le_lA
    Expand Collapse
    derrière toi

  4. Astyana

    Astyana
    Expand Collapse
    I have been bent and broken but...I hope...into a better shape

    J'ai un peu honte, mais je fais partie de ces personnes qui ne peuvent s'empêcher de juger les goûts des autres :red:. Heureusement, c'est rare que je fasse une réflexion. Mais bon, je me soigne ! Sinon, j'ai également des goûts hétéroclites, surtout en musique.
     
    madz_soso, Oh et ChansonMuette ont BigUpé ce message.
  5. Demezia

    Demezia
    Expand Collapse
    To infinity and beyond

    BIG UP ! J'ai aussi une culture assez hétéroclite et j'adore regarder la télé ! Surtout les émissions de téléréalité (même si je me lasse de plus en plus vite) et combien de fois je n'ose pas dire mon péché mignon de peur de me faire jeter des regards désapprobateurs. Pareil avec mes goûts musicaux, je ne compte plus le nombre de fois en soirée où j'ai été regardé de haut... C'est toujours désagréable mais au moins ça permet de faire le tri dans les gens...
     
    Oh a BigUpé ce message
  6. finch

    finch
    Expand Collapse
    Cause i'm self made, Ain‘t no body ever made me

    moi j'ai jamais eu l'impression de juger, chacun ces goûts et chacun décompresser de la manière qui veut ,la vie est déja assez stressante pour qu'on se permette de juger les goûts de chacun
     
    Miss Rayven et DovahKinder ont BigUpé.
  7. lcamille62

    lcamille62
    Expand Collapse

    C'est aussi une des premières années ou j’évite de juger les personnes selon leur gout et j'assume d écouter/voir/lire des choses plus "populaires" . Ça permet de parler vraiment à tout le monde de tout et n'importe quoi sans se prendre la tête! Je sais avec quelle personne parler de telle ou telle chose et je peux aussi mélanger: dernièrement j'ai fait connaitre à une très bonne amie, qui ne connaissait que les blockbuster, un cinéma qui passait des films indépendant et elle a adorait! C'est vraiment une question de goût et non de personnes et comme on dit "le goût et les couleurs ne se discutent pas!".
    Même si parler avec des gens qui ont les mêmes gout facilite les discussions.

    Personnellement j'aime aussi beaucoup de choses en musique et en film et je blague facilement avec mes amis sur les différents goût mais une fois c'est mal retomber: à une soirée je demande à un ami de changer la musique "Met de tout sauf du machin" une amie avec qui je m'entendais plutôt bien:
    "-Mais j'écoute quasiment que ça
    -Ah ben du truc alors
    -Aussi ..."
    J'ai fait 5 ou 6 chanteurs avant de trouver le bon ça la vexer finalement et j'ai dut lui expliquer que c'était sans méchanceté.
     
  8. NanaCoubo

    NanaCoubo
    Expand Collapse
    Freedom You've gotta give for what you take Merci George <3 !

    Je n'ai pas honte d'assumer qu'il m'arrive d'aimer des chansons qu n'ont pas un haut niveau et de la musique classique.
     
  9. Lusheew

    Lusheew
    Expand Collapse

    Merci !!! Merci d'avoir poussé ce coup de gueule à ma place, le même que je m'étais gardé en brouillon mais que j'ai jamais osé publier sur fb, de peur de perdre quelques amis en route... c'est pour dire à quel point je suis complexée.

    J'ai l'impression, en tout cas dans mon cercle de connaissances, que la culture acceptable maintenant c'est écouter du rock des années 80, regarder des émissions culturelles ou lire des essais philosophiques. Et si toi, pauvre fou, tu oses regarder une émission de télé-réalité, voire regarder la télé tout court, écouter Katy Perry ou lire des romans de Marc Levy, t'as plutôt intérêt à dire que tu fais ça de façon ironique et qu'en regardant Secret Story tu fais un véritable sacrifice de tes neurones, dans le but de réaliser une étude sociologique des comportements humains, mais que vraiment c'est pour la science.

    Bref si tu peux pas sortir le nom des albums de Nirvana, d'Aerosmith, etc..., t'es un gros inculte qui doit sûrement écouter de la musique commerciale (oui parce qu'aussi, commercial rime avec musique de merde). C'est comme ça que je me sens avec la plupart de mes amis étudiants. Mais c'est la même chose avec mes amis du lycée qui m'ont fait sentir comme un pauvre ermite pas sortie de son trou depuis 60 ans (gentiment bien sûr, j'ai bien dis "amis") quand ils me demandaient si je connaissais telles musiques d'électro (version 2015, qui personnellement me donnent la migraine et que je serai incapable de fredonner tellement je discerne aucune mélodie) et que j'en avais jamais entendu aucune.

    Bref, pour moi, la musique qu’on écoute définit pas ce qu'on est mais plutôt un état d’esprit. J’aime autant écouter Scorpions quand je me sens mélancolique mais aussi écouter Debussy quand je veux être au calme. Donc oui « J’écoute de tout » c’est vague comme réponse, et ça en fait grincer plus d'un, mais c’est la stricte vérité.

    En ce moment j'écoute Taylor Swift, tout simplement, parce que j'en ai eu marre de déprimer sur November Rain et que ses musiques me donnent la pêche. Qu’elles soient considérées comme commerciales ou pas, qu’elles passent à la radio ou pas, je m’en contrefous, ce qui m’importe c’est qu’elles me donnent envie de bouger, de voyager, bref de vivre. Et si c’est Taylor Swift qui me le permet, et bien, qu’à cela ne tienne, c’est elle que j’écouterais.

    C’est la même chose pour les autres domaines culturels, que ce soit la télé, le cinéma ou la littérature. La culture c’est subjectif, chacun la définit comme il veut !

    Et je trouve aussi que les personnes, qui se disent tolérantes et ouvertes et qui dénigrent ceux qui osent s’intéresser à des choses différentes des leurs, se foutent de la gueule du monde.

    En plus si tout le monde avaient les mêmes centres d’intérêt, on n’aurait pas grand-chose à partager... Bref, the point is que, si on veut regarder les ch’tits à Mykonos - émission que je ne supporte pas personnellement – alors on devrait pas se priver, tout en mangeant un kebab devant si ça nous fait plaisir !
    Comme je suis lancée, je vais parler de la bouffe. Parce que s’occuper de l’assiette des autres, ça aussi ça me révolte. Si moi j’ai envie de manger des salades à longueur de journée, ça ne devrait être le souci de personne d’autre que moi. Si je veux grignoter comme un lapin/moineau/escargot ou manger comme une vache/ogresse/truie (oui ces appellations très valorisantes sont plus que banales), ça devrait n’inquiéter que moi.

    Quand on juge les gens par rapport à ce qu’ils aiment écouter, regarder, lire, manger, on est en parti de l’insécurité et des complexes de ceux qui n’ont déjà pas trop confiance en eux. On l'a tous fait au moins une fois, moi la première, mais ça serait vraiment bien si on laissait l'autre tranquille, au lieu de l'obliger à se faire passer pour ce qu'il n'est pas et qu'il soit malheureux toute la vie parce qu'il ne pourra pas vivre la sienne (la vraie).
     
    #9 Lusheew, 2 septembre 2015
    Dernière édition: 2 septembre 2015
    AStarShinesBright, Skorpions, Miss Rayven et 7 autres ont BigUpé ce message.
  10. Karamelle

    Karamelle
    Expand Collapse
    That's not how the Force works !

    Personnellement, je suis la première à porter des jugements hâtifs même si j'évite de les dire tout haut pour gêner les autres. L'une de mes plus grosses hontes a été de balancer à une amie (une amie en plus quoi ^^") qu'elle n'écoutait que du rap (entre guillemets) de merde style Maître Gims, La Fouine, Kaaris... et qu'elle ne pouvait pas se prétendre "fan" de rap parce qu'en gros, elle n'écoutait que de la merde. Même deux ans après, j'en ai encore honte parce que j'avais dit ça devant tout le monde et bien fort pour que tout le monde m'entende :facepalm: le truc qui fait bien genre "coucou regarde comment je suis trop une élitiste-à-la-con tavu".

    Mais après, tout le monde juge et c'est plutôt "normal" au final. On a tous au moins une fois dans sa vie pensé que l'autre aimait de la daube/merde/truc chiant, même quand on est la première personne a prôner la bannière de la "tolérance". Le truc, c'est qu'il faut savoir s'imposer des limites quant à ce qu'il faut dire et ce qu'il vaut mieux garder pour soit, je pense :fleur:

    Les goûts, tout ça, c'est subjectif et au pire, il y a toujours des moyens plus "discrets" pour faire comprendre à quelqu'un que l'on n'apprécie pas ou qu'on n'est pas dans le même délire qu'eux. (parce que bon, on en parle des gens qui te harcèlent h24 pour te parler de ce que EUX ils aiment et que toi tu détestes ? X) ça sent le vécu... )
     
    Oh a BigUpé ce message
  11. pikalovescoke

    pikalovescoke
    Expand Collapse

    J'ajouterais qu'en plus, lire et regarder H24 7j/7 des livres et des documentaires "intellectuels", bah... Ca finit par faire mal à la tête ! J'adore les auteurs "classiques" (Zola, Molière, Hugo...) mais depuis que j'ai commencé l'université et que j'ai 10 énormes syllabi de la taille de bottins téléphoniques à lire par an, je suis incapable de lire autre chose que de la "chicklit", je n'ai plus assez de ressources mentales pour lire quelque chose de plus "compliqué".
     
    Thihaly et Oh ont BigUpé.
  12. JulietteVonGeschenk

    JulietteVonGeschenk
    Expand Collapse
    J'aime les fringues et les frites
    Membre de l'équipe

    @LapinouFourbe : Merci pour ton commentaire ! Parce qu'en fait, en re-relisant mon article après publication je me suis dit "mais il y manque pas quelque chose ? :hesite:... ... Ca va me revenir plus tard"
    Et ca m'est revenu avec ton post : j'ai oublié de parler du fait que aimer que des choses jugées "légères" (même si pour une personne un sujet donné va être important alors que son voisin s'en fichera comme de son premier slip) ne fait de quelqu'un un imbécile. Considerer ça est très dommage, comme ceux qui jugent l'intelligence d'une personne sur ses notes au lycée...

    Et en fait cette idée je voulais la développer, et je l'ai perdue au fil de mon argumentation, parce que quand je me note pas les choses, je les oublie aussi sec, je suis une vraie tête de linotte :ko:

    Et c'est bien vrai que sans ce paragraphe l'article fait très hypocrite...

    Du coup merci pour ton commentaire, je vais rajouter ça demain matin :happy:

    (Désolée pour les fautes/les étourderies dans ce message, je suis sur mon téléphone:sweatdrop:)
     
    Loo-kat, CaraNougat, Kounette et 4 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...