Et si on donnait 3 jours de congés aux personnes ayant des règles douloureuses ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 30 mars 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  2. Luchsi

    Luchsi
    Expand Collapse

    Aïe aïe aïe... déjà qu'on a de la discrimination à l'embauche sur "vous comptez avoir un enfant ?"... Je vois bien les futurs entretiens d'embauche à coup de : "Vous avez des règles douloureuses ?".

    Cela dit c'est bien d'ouvrir le débat, même si c'est potentiellement inapplicable.
     
    Babitty Lapina, Kaus Australis, Querencia et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Clarinett

    Clarinett
    Expand Collapse

    C'est intéressant en tout cas. innaplicable, mais intéressant.
    Après, avant même de donner des jours de congés, faciliter le télé travail par exemple pour quand tu as tes règles, ça pourrait être bien. Que les entreprises soient capables d'entendre "J'ai mes règles ou je suis en PMS, je travaille de chez moi", ça pourraît être déjà un grand pas. (Pas applicable à tous les corps de métier, malheureusement...) Avant le congé règles, qui peut être exceptionnel, sans petre automatiquement trois jours tous les mois.
     
    Cornélie, Babitty Lapina, Muwglyk et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. visenya.

    visenya.
    Expand Collapse
    très stressée :halp:

    Utopique malheureusement :crying:
     
    lafillelabas a BigUpé ce message
  5. ChochanaRose

    ChochanaRose
    Expand Collapse

    C'est un peu une fausse bonne idée. Déjà que les femmes sont plus difficilement employées que les hommes alors là je ne suis pas sûre que ce soit aidant. De plus, il y aura toujours des abus ce qui impactera l'image de la femme au travail négativement. Je tiens aussi à rappeler qu'avoir des règles douloureuses n'est pas normal et d'une certain façon ça banalise qu'être une femme, c'est avoir mal, notamment pendant ses règles.
     
    ElectraHeart, lafillelabas, Lis et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Lalilau

    Lalilau
    Expand Collapse

    .
     
    #6 Lalilau, 30 mars 2017
    Dernière édition: 1 décembre 2017
    Carinee, lioupo, Muwglyk et 8 autres ont BigUpé ce message.
  7. SoldatLouise

    SoldatLouise
    Expand Collapse
    YOLO !

    Sauf qu'en maladie tu as le délai de carence. Si ton médecin t'arrête une seule journée, t'es pas payé si je ne me trompe pas...
     
    Llaurelin, Shadowsofthenight, ben quoi ? et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lalilau

    Lalilau
    Expand Collapse

    .
     
    #8 Lalilau, 30 mars 2017
    Dernière édition: 1 décembre 2017
    Lis a BigUpé ce message
  9. Natipik

    Natipik
    Expand Collapse
    "L'homme n'est que la masse des maigres résidus restants une fois ôté le chimpanzé ahuri qui vivait en lui." (Terry Pratchett)

    Là la différence si j'ai bien compris, c'est que ce sont des jours de congés, donc il n'y a pas de nécessité de consulter un médecin, d'autant plus que c'est parfois compliqué d'avoir un rdv dans les délais imposés par le congé maladie, et surtout consulter un médecin parce qu'on a ses règles ne sert à rien (et est compliqué si on est cloué.e au lit)

    Perso, pour avoir testé le premier jour de règles où "ton intestin se vide en intégralité parce que pourquoi pas" le matin au moment de partir au boulot, je plussoie. Parce que quand tu ne peux pas sortir de chez toi, qu'il n'y a de toute façon pas de médecin dispo et que tu sais que tu n'es pas malade, soit tu as un employeur cool qui peut valider le télétravail pour le jour même, voire un congé, soit tu te sens très seul.e.

    Même s'il est difficilement applicable, si on ne nous discrimine pas sur cela ça sera sur autre chose (car à mon avis les employeurs que ça va déranger le seront aussi par la grossesse ou autre prétexte nul) donc si après tout ça peut rendre service à certain.es pourquoi pas.
     
    #9 Natipik, 30 mars 2017
    Dernière édition: 30 mars 2017
    Cornélie, Babitty Lapina, Balsamique et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Là où je suis plutôt d'accord, c'est que malheureusement, déjà une femme qui tombe potentiellement enceinte, ce n'est pas bien vu, alors des congés pour les règles... les hommes crieraient à l'injustice, en disant qu'on prend du bon temps...
    Je suis plutôt d'avis, comme dit au-dessus, d'une mise en place du télétravail après un avis médical, comme ça on peut bosser avec une bouillote et autres trucs qui peuvent permettre de soulager un peu. En plus, on gagne du temps pour soi vu qu'il n'y a pas les temps de transports.

    Après le télétravail, il faudrait être déjà dans une grande société pour en bénéficier plus facilement, et ensuite c'est quand même mal vu. Les collègues disent toujours de la personne en télétravail qu'elle est en vacances et ils la mettent au placard. Je connais un collègue (homme expérimenté hein comme quoi) qui a actuellement deux jours de télétravail par semaine, pour raison de santé et à cause des temps transports trop importants. Ben la plupart des gens oublient et sonnent à son poste de bureau (ils sont parfaitement au courant pourtant), ou alors ils se souviennent qu'il n'est pas au bureau ce jour-là et ne prennent même pas la peine de l'appeler sur son tél perso.

    Faudrait que les gens soient plus ouverts là-dessus... Et d'ailleurs, même si on peut dire que c'est sur avis médical le télétravail, tu as toujours des collègues fouineurs qui veulent savoir quelle est cette contre-indication, et dire que tu as des règles très douloureuses, ben ça fait encore rire grassement les gens, simples employés ou cadres...
     
    Carinee, Babitty Lapina, Chocapiix et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Pectine75

    Pectine75
    Expand Collapse

    Je suis sensible au fait que le problème soit soulevé et que des propositions soient étudiées pour y répondre.
    Par contre je n'adhère pas du tout au fait que ça passe en congés, je préfèrerai qu'un arrêt maladie spécifique (c'est à dire sans carence et avec des patientes déclarées comme ayant une condition spéciale) puisse exister.
    C'est évident que sinon c'est la porte ouverte à freiner l'embauche des femmes, des femmes jeunes notamment : la nana de 20 ans qui rentre dans la boite si elle reste pendant des décennies en étant absente 3 jours par mois, tous les mois, mais payée ça sera discriminatoire c'est sûr. :sad:
     
    Lis, Radley, Ahn et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Aconiti

    Aconiti
    Expand Collapse
    Guest

    Je connais aussi. A doubler avec "et tiens, si t'avais des spasmes dans les cuises en plus ça serait pas trop cool ?". Perso, je trouverais ça déjà cool que ça puisse être un motif d'absence au lycée (je me souviens que j'avais des règles déjà douloureuses à ce moment là). Le travail ça me parait utopique, mais ça soulève pas mal de questions intéressantes. :nerd:
     
    Cornélie, Babitty Lapina, Shadowsofthenight et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...