Et si on remplaçait les fêtes des mères et des pères par « la fête des gens que l’on aime » ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Alison, le 18 juin 2017.

  1. Alison

    Alison
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Lyal a BigUpé ce message
  2. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    J'aurai aimé qu'il y ai cette fête quand j'étais enfant, parce que pour moi la personne à fêter c'était ma nourrice. Pas facile alors on fait comme si, on offre un cadeau à une mère et un père absent ,qui de toute façon le rangera dans un tiroir parce qu'il se fou de quelque chose fait avec amour... dieu que je déteste ces fêtes aujourd’hui, je ne me force absolument plus !! et j'espère que mes enfants ne seront pas conditionnés à penser qu'on fête seulement les Papa et le Maman, On peut aussi fêter quelqu’un qui a beaucoup compté dans notre vie...
     
    Alison, Lis, Chocapiix et 8 autres ont BigUpé ce message.
  3. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Je suis partagée sur ce genre de proposition.
    D'un côté, je peux comprendre la nécessité d'éviter la souffrance des enfants qui se sentent différents ou qui seraient mis à part du fait de leur situation familiale.
    Quoique, à cet égard, les situations familiales étant de plus en plus variées, la notion d'être mis à part est très différentes. 1/3 des enfants ont des parents séparés. Dans le lot, il y a donc des enfants dans des familles monoparentales et des enfants dans des familles recomposées, des enfants qui ne voient qu'un seul de leur parent et possiblement un beau-parent, ou des enfant qui voient leurs deux parents et possiblement un ou deux beaux-parents. Bref, pour une grosse minorité d'enfants, la question des parents est déjà plus complexe que "un papa-une maman".
    De l'autre, j'ai l'impression que ça permet aussi aux personnes qui s'occupent des enfants d'éviter des explications qu'ielles ne se sentent pas formés/assez sensibilisés pour fournir. J'ai l'impression que c'est se voiler la face pour éviter d'avoir à expliquer aux enfants la manière dont d'autres personnes vivent et qu'il existe d'autres types de familles que la leur.
    Après, c'est sûr que ça dépendra de la mise en application et de l'encadrement autour de cette fête.

    Sachant qu'à titre perso, je n'ai jamais aimé ni eu d'intérêt pour ces occasions qui visent à fêter une catégorie de gens une fois dans l'année, à grand coup de travaux manuels, de roses gratuites dans les supermarchés, et de carte cadeau gamm vert ou sephora.
     
    Allitché, lafillelabas, Timey Wimey Geeky et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Je trouve que c'est une très bonne idée.
    En plus je me souvient qu'en primaire on faisait presque systématiquement un cadeau pour la fête des mères mais plus rarement un pour la fête des pères. Je ne sais pas si je suis la seule à me souvenir de ça ou si c'était courant mais c'était un peu nul et sexiste.
     
    Alison, just_in_case et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  5. Nochbert le dragon

    Nochbert le dragon
    Expand Collapse
    En vrai je suis un canard mais j'ai le droit de rêver.

    @yuyunaâ je sais pas, chez moi on en faisait pour les deux. :hesite: :happy:
     
  6. Faffy

    Faffy
    Expand Collapse

    Je trouve que c'est une bonne idée. Une de mes institutrices avait fait ça pour moi en CP. Mon père venait de décéder et elle trouvait injuste que tous les enfants fassent leur cadeau pour leur papa, sauf moi. Alors elle n'avait pas fait le cadeau de fete des meres ou des peres mais un cadeau "impersonnel" pour les 2 evenements. Alors que chaque enfant pouvait l'offrir à sa mère et à son père, pour moi, j'ai pu l'offrir à qui je voulais (et c'est finalement maman qui avait le cadeau double!).
    C'est vraiment bien, je comprend parfaitement. Car faire le cadeau et rentrer à la maison avec un cadeau "bonne fête papa", ca a été profondément douloureux le reste de ma scolarité et j'imagine ne pas être la seule personne dans ce cas de figure.
     
    Alison, zazouyeah, Cornélie et 13 autres ont BigUpé ce message.
  7. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    J'avoue ne pas trop voir l'intérêt... Fille d'homosexuelle, je souhaitais bonne fête à ma mère et ma belle mère le même jour, et à mon grand père le jour de la fête des pères... Et maintenant que j'ai repris contact avec mon père biologique, ça me fait une personne de plus à qui la souhaiter :)
    Apres, si ça peut faciliter les choses pour d'autres, pourquoi pas, mais dans la mesure ou ca concerne une minorité, je pense que c'est plutôt à nous de nous adapter pour ce genre de chose ( surtout qu'on aura pas moyen de mettre tout le monde d'accord: pour certain.e.s , ce sera blessant de parler de fête des pères et mères, pour d'autres comme moi, c'est au contraire appréciable d'avoir deux fêtes pour en profiter avec deux fois plus de gens... )
     
    Timey Wimey Geeky a BigUpé ce message
  8. tegan_claude

    tegan_claude
    Expand Collapse
    vintage androgyne

    Je suis totalement pour car petite mon meilleur ami n'avait pas de mère ( elle était décédée quand il avait un an ) et j'étais à chaque fois triste pour lui qui faisait un cadeau pour personne. Alors un cadeau pour quelqu'un qu'on aime permet d'inclure toutes le situations familiales.
     
    Alison, Freehug, just_in_case et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    K, donc les gens à qui on n'a pas souhaité la fête c'est parce qu'on ne les aime pas.
    Franchement je préfère souhaiter la fête de mon père parce qu'il est père, même si je le vois une fois tous les dix ans, et basta, je souhaite pas la fête des grands-parents ni celle des Géraldine et ça me crève pas le coeur.
     
    Gabelote a BigUpé ce message
  10. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    Perso je soutiens cette initiative, elle me paraît mieux adaptée aux différents "modèles" de familles. Dans le centre où j'ai bossé pendant les vacances (et où je bosserai à nouveau en août), il y a des enfants qui ont des situations familiales TRÈS diverses et assez souvent compliquées. Et pour mettre fin aux clichés, tout ceci existe dans un village campagnard, pas du tout une "banlieue sensible". J'ai une petite qui est orpheline de mère depuis qu'elle est bébé, sa belle-mère a été la meilleure mère possible pour elle, même si ce n'est pas sa parente biologique. J'ai deux jeunes (un frère et une sœur) dont le père était violent avec leur mère, qui a réussi à trouver je ne sais où la force de le quitter. Je n'ose pas imaginer la violence que l'on ferait à ces deux-là en leur demandant de faire une création pour la fête des pères. Il y a aussi ceux dont les parents sont séparés et brouillés, et sûrement aussi des enfants de couples homosexuels bien que je n'en connaisse pas personnellement... Effectivement, la famille "un papa-une maman vivant en parfaite harmonie" est totalement dépassée (ça ne veut pas dire que ça n'existe pas, attention !), les enfants sont trop influencés par les milieux dans lesquels ils grandissent pour qu'on puisse se permettre d'ignorer la diversité des familles.
     
    Alison, Solidshnek, zazouyeah et 10 autres ont BigUpé ce message.
  11. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    Je connais aussi une école où ils ont essayé de faire une fête des parents une année, mais ça n'avait pas du tout aussi bien marché, du coup ils sont revenus aux fête des pères/des mères... :erf:
    Mais c'est une excellente idée je trouve, cette fête des gens qu'on aime !
    Et l'argument "Tu comptes supprimer aussi la Saint-Valentin pour les gens largué.e.s ou veuf.ves" est débile. Personne n'est obligé de fêter la Saint-Valentin ; en revanche, la majorité des enfants sont obligés, par une activité de classe, de faire la fête des mères ou des pères.
    Perso, mon école primaire ne fêtait pas les fêtes des mères ou des pères, la période de bricolages c'était Noël, et personne ne s'est jamais plaint. Moi je vivais dans la famille idéale de la manif pour tous, avec un papa et une maman vivant en harmonie, et je fabriquais avec Papa le cadeau pour Maman et avec Maman le cadeau pour Papa, c'était très bien aussi.
     
    soph63, Cornélie, MaryPoppinz et 7 autres ont BigUpé ce message.
  12. Morgus

    Morgus
    Expand Collapse
    Tout plaquer et partir prendre le goûter !

    Depuis petite, je me suis toujours demandé pourquoi la fête des grands-pères n'existent pas. La fête des mères, des pères, des grands-mères et pas des grands-pères ?
    Pour ce qui est de cette initiative, je suis plutôt pour. J'avais toujours (et j'ai toujours) de la peine lors de la confection du cadeau de fête des pères (cadeau que j'offrais à mon grand-père maternel généralement). Après on peut dire que c'est la fête des parents parce que si c'est la fête des gens que l'on aime il faut donc faire 30 cadeaux :yawn: On peut fêter les parents ou la famille ou les gens qui nous aide à nous construire.
    Dans tout les cas, cette initiative me plait !
     
    Alison, Freehug, Saucisson. et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...