Être belle au pays des Miss Monde - Carte postale du Venezuela

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SofiaMargarita, le 2 avril 2013.

  1. SofiaMargarita

    SofiaMargarita
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

  2. yuna

    yuna
    Expand Collapse
    Heeeeello

    Je veux y aller!!!!!!!!! Je me sentirais souillon, c'est clair..
    Mais je me dis que c'est un pays qui respire le Girl Power!!! :cheer:

    ... et que les boutiques doivent suivre en conséquence (rien que la photo de la vitrine me fait baver :puppyeyes:)
     
  3. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    "Et en plus de ça, la société vénézuélienne accorde une grande place à la femme : il s’agit d’une société matriarcale, où la figure de la mère est très respectée ; et au-delà du rôle de mère, la femme en général n’est pas enfermée dans la simple beauté, dans le « sois belle et tais-toi », ni dans « trouve-toi un mari » ; les femmes ici ont du caractère, elles sont plutôt indépendantes, et on trouve un bon nombre de femmes à des hauts postes tant dans le secteur public que privé."

    Mais vraiment?...
    Enfin, je veux bien y croire mais je trouve que ce paragraphe est en totale contradiction avec tout le reste de l'article...


    Contrairement à ce que pense @yuna justement, je ne trouve pas que ça respire le "Girl Power" cette pression constante et énorme sur une forme très restreinte de beauté et cette obligation à être féminine 100% du temps, même quand tu vas faire tes courses ou du sport, quitte à faire de la chirurgie esthétique à 15 ANS!! (à 15 ans j'avais pas de poitrine, aujourd'hui je fais du C).

    Et puis souvent dans les pays latins il y a le fameux "respect de la mère" et les femmes ont un caractère très fort, mais ça ne signifie pas qu'elles soient respectées d'une manière générale ou libres pour autant.


    Je suis un peu étonnée par la fin de l'article parce que justement en le lisant je me disais que si une si grosse pression était mise sur la beauté c'était surement parce que les femmes avaient moins de chances d'accéder à des études hautes / formations intéressantes ou à des postes à responsabilité...

    Ducoup j'aimerais en savoir plus sur les chiffres du travail, accès à l'éducation, des salaires et sur le social (accès à la contraception? garde des enfants? est-ce qu'il y a autant de violences faites aux femmes qu'en France par exemple, etc).
     
    #3 DestyNova_, 2 avril 2013
    Dernière édition: 2 avril 2013
  4. leponex

    leponex
    Expand Collapse

    génial de lire ça en revenant du supermarché fringuée n'importe comment, mauvaise mine et pas maquillée !
     
  5. leponex

    leponex
    Expand Collapse

    génial de lire ça en revenant du supermarché fringuée n'importe comment, mauvaise mine et pas maquillée !
     
  6. Lena.in.Wonderland

    Lena.in.Wonderland
    Expand Collapse
    A reconstruire.

    Soit... Mais quid des filles (oui parce qu'on peut tout de suite éliminer la gente masculine, qui elle, ne rencontrera pas ce genre de problème) qui ont le malheur de ne pas correspondre aux critères de beauté en vigueur ? Réduites à la chirurgie esthétique parce qu'il faut être conforme à la société ? Quid des heures de préparations quotidiennes avant de sortir de chez soi ? Quid du fait de se voir réduite à sa "beauté", son apparence extérieure ?

    Honnêtement, ça me ferait chier qu'on me regarde de travers sous prétexte que j'ai osé aller faire mes course sans me (re)pomponner auparavant...

    La mère est peut-être respectée. La femme, j'ose émettre des doutes. De toute façon c'est le cas dans beaucoup de sociétés... La femme sera respectée en tant que mère dévouée à ses enfants, mais autrement, elle est à disposition, hein.
    Ca ne m'inspire que du dégoût. J'aime me maquiller et tout, mais je ne considérerais pas les remarques de passants dont je n'ai rien à foutre comme des compliments me mettant en valeur et me donnant une note qui validerait ou pas mon apparence extérieure.
     
  7. Aisling_

    Aisling_
    Expand Collapse
    Poupée Russe

    Et bien personnellement ça me met extrêmement mal à l'aise et je plains ces femmes qui ont l'air ravies d'être esclaves de leur apparence. Je ne trouve pas non plus que ça respire le girl power mais plutôt l'inverse.
     
  8. steph1190

    steph1190
    Expand Collapse

    Moi non plus ça ne m'inspire pas vraiment le girl power tout ça... Mais après si c'est quelque chose de culturelle est ce qu'on peut vraiment les comprendre ? C'est tellement différent de la France visiblement... Du coup je sais pas trop quoi en penser :neutral:
     
  9. Syberia

    Syberia
    Expand Collapse
    Shake ya ass

    Ca me fait penser à la côte d'azur et à (pas toute) l'Italie où l'aspect,l'apparence,sont des critères primordiaux.Il y a des balades à faire dans des endroits un peu escarpés et je suis toujours étonnée d'y croiser des filles qui s'y baladent en talons,très maquillée,brushée etc.Cela ne me dérange absolument pas d'ailleurs mais tout de même,je trouve ça assez violent la pression mise aux femmes.Il faut être une working girl,toujours canon toujours au top !  Ca me fatigue énormément même si j'aime bien me maquiller etc,je ne supporte pas l'idée d'être mal vu si je vais faire des courses pas très apprêtée.La liberté pour moi,ça n'est certainement pas ça.
     
  10. lizouuu

    lizouuu
    Expand Collapse

    Et bien moi ça m'a fait du bien cet article parceque je suis le genre de fille à ne jamais sortir sans être un minimum maquillée et habillée correctement!  :puppyeyes:

    La grande blague en France c'est que être féminine et prendre soin de soi est vu comme une futilité, comme de la superficialité pure et dure! Alors peut-être qu'au Vénézuéla on est stigmatisé parcequ'on ne fait pas assez d'effort pour être beau mais en France c'est l'inverse! On va regarder de travers une fille qui se maquille tous les jours, qui prends soin de sa tenue, qui prends du temps pour se coiffer le matin... Elle sera considérée comme superficielle, dépensière et allumeuse! :mur:

    Alors il est ou le girl power là dedans?
     
  11. Lena.in.Wonderland

    Lena.in.Wonderland
    Expand Collapse
    A reconstruire.

    Le girl power il n'est nul part, là. Moi aussi j'aime prendre soin de moi, accorder mes tenues à mon sac ou à mon vernis, et blablabla. Je suis féminine, mais pour autant je ne supporterais pas d'être taxée de "fille dégueulasse qui prend pas soin d'elle" (Oh mon Dieu mais quelle horreur, cachez-moi ça !) sous prétexte que je ne me suis pas bien habillée/maquillée/coiffée.
    La féminité n'est pas ce que je critique ici. Ce qui m'insupporte, c'est l'obligation sociale derrière tout ça, le fait que TU NE PEUX PAS, en tant que fille, sortir "au naturel". Le fait que tu passeras, dans 3 cas sur 4, par la case chirurgie esthétique, parce que, pauvre erreur de la nature, tu ne rentres pas dans la case.

    Il n'y a aucun mal à être "féminine" selon les codes du Vénézuela. Mais il n'y a non plus aucun mal à ne pas l'être. On a autant le droit de s'apprêter que celui de s'en foutre royalement.
    Aucune offense envers toi, hein ! :fleur: Ce n'est pas plus justifiable de se faire regarder de travers parce qu'on a envie de prendre soin de soi. Pour soi.
     
  12. rica

    rica
    Expand Collapse
    Teube et fiere de l'etre

    Ta description me fait énormément penser aux Antilles dont je suis originaire. Les femmes y sont très à l'aise avec leur corps je crois que c'est culturel.

    Les femmes perçoivent leur corps différemment et les standards de beauté sont autres que la silhouette filiforme. Apparemment ce que tu mentionne est propre aux pays caraïbéens en fait.
     
Chargement...