Etre heureux, avec ou sans, l'amour ?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Aficionados, le 11 novembre 2012.

  1. Aficionados

    Aficionados
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Alors voilà après avoir posté un de mes textes sur un topic écriture, @Iyelizia a trouvé cela intéressant qu'on puisse en fait un débat !

    Le sujet est assez simple, peut on être heureux tout en aimant ou cela nous détruit ? Il suffit d'aimer pour être heureux ? Il faut être heureux soi-même avant d'aimer ?
    Enfin plusieurs possibilités s'offrent à vous !

    Pas besoin d'être expérimentée ! J'attends juste pleins d'avis, tous aussi enrichissants, les uns que les autres ! :top:

    Si ça peut aider (ou non), voilà mon texte !
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  2. Prudi

    Prudi
    Expand Collapse

    Alors, pour moi je pense pas qu'on ai besoin d'être amoureuse pour être heureuse.
    Enfin pour ma part, l'amour ne m'a jamais vraiment rendu heureuse. Et je pense surtout ne jamais y avoir vraiment cru. Pour moi, je n'ai besoin que de l'amour de mes proches ( amis famille..). Je n'ai jamais eu besoin d'être dans une relation pour être heureuse, et je crois que je cherche toujours a les faire foiré inconsciemment parce que j'aime être seule et c'est sans doute ça qui moi me rend heureuse.
    Je pense que le principal c'est d'être heureuse tout simplement, avant de peu être pouvoir être heureux à deux.

    On pense avoir besoin d'aimer, et de fonder une famille type pour être heureux et avoir ce bonheur là qui paraît limite être le seul, l'amour d'un homme/femme. Mais personnellement, je pense qu'on peu très bien réussir et être heureux sans.

    Mais sans doute que ma réponse seras faussé parce que je crois que je n'arriverais jamais à aimer vraiment un homme et a aimer "la relation de couple".
     
  3. Aficionados

    Aficionados
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je me reconnais très bien de cette citation... J'étais un peu comme toi, indépendante et je voulais surtout pas qu'une relation gâche mes projets, m'empêche de faire des choses, etc. J'ai été plus de deux ans célibataire, mais sans approcher un mec non plus, je n'ai fait aucune connaissance masculine pendant ces années.
    Mais cette absence ça m'a permit de me rendre compte que je suis heureuse, et seule. Mais c'est surtout parce que je me suis "construite" et j'ai eu plaisir d'être "moi" !

    Maintenant j'ai trouvé un copain, il y a un peu plus d'un mois, et c'est la première fois que je supporte quelqu'un plus d'un mois. En fait je pense que c'est bien de trouver un "équilibre" avant de tomber amoureuse, être bien soi-même et s'aimer en quelque sorte, pour être capable d'aimer. (Ce n'est qu'un question de point de vue)
     
  4. Powpy

    Powpy
    Expand Collapse
    Challenge accepted.

    Je ne crois pas avoir besoin d'être amoureuse pour être heureuse.
    C'est simple, pendant longtemps j'ai été célibataire mais avec beaucoup d'amis et je ne l'ai jamais mal vécu. J'ai eu des moments de chagrin à la fin de petites relations superficielles mais j'ai toujours eu mes amis et ma famille pour me soutenir et c'est à présent que je me rends compte à quel point c'est important pour moi.
    Aujourd'hui je suis en couple depuis 11 mois et très amoureuse et pourtant je ne me sens pas totalement épanouie. J'ai beaucoup de stress à cause des études et surtout je n'ai plus l'amitié au quotidien que j'avais la chance d'avoir il y a à peine deux ans. C'est en réalisant à quel point voir, ne serait ce qu'un ami, chaque jour me manque que je me dis que finalement l'amitié est beaucoup plus important que l'amour pour moi. En plus de ça, même si elle se passe bien, ma relation m'apporte des petites angoisses supplémentaires comme la peur de le perdre, les mini disputes du quotidien, etc...
    Alors oui être amoureuse peut me rendre heureuse mais si ce n'est pas accompagné d'amitié et d'un épanouissement dans mes études, c'est loin d'être suffisant.
     
  5. renny

    renny
    Expand Collapse
    Du balai.

    Bonjour à  toutes,

    je trouve la question posée tres interéressante, et j'apporte ma petite pierre à l'édifice.

    Me concernant, j'ai de grandes difficultés à etre heureuse tout court, je trimballe avec moi une mélancolie depuis des années(période adolescente, j'ai 27 ans), et je ne sais pas etre heureuse seule.
    Cependant je ne suis pas heureuse en couple non plus car mon mal etre a tendance à s'intensifier(une madz parlait des soucis qui s'ajoutent en couple, à savoir la crainte de perdre l'autre, les confrontations plus ou moins fréquentes, etc).

    Je pense que ce qu'on devrait enseigner aux enfants, aux ados, aux gens en général, c'est de s'aimer soi même, d'etre bien en soi, avant de se lancer dans la grande aventure amoureuse qui n'est qu'un révélateur(ou un miroir grossissant)de notre rapport au monde(bien sur ça n'est que mon avis.

    En ce moment, je suis seule, apres une histoire éprouvante et dont j'ai encore beaucoup de mal à m'émanciper(IL est toujours dans mon esprit, meme un an apres la rupture définitive), et mon unique projet consiste à avoir un meilleur rapport au monde, donc à moi.

    Je pense donc, pour conclure, qu'il est heureux d'etre bien seul(e), car on traverse moult épreuves sans se retrouver le souffle coupé et dépourvu de toute force. Et l'amour(ainsi que l'amitié)sont de merveilleux bonus.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Clemence Bodoc
    Réponses :
    16
    Affichages:
    1078
  2. Catimini Boop
    Réponses :
    60
    Affichages:
    5153
  3. natalie86
    Réponses :
    0
    Affichages:
    899
  4. meganeetleo
    Réponses :
    6
    Affichages:
    2166