Etre suivie dans la rue jusque chez soi

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par celiinette, le 4 mai 2012.

  1. celiinette

    celiinette
    Expand Collapse

    Je n'ai pas eu le courage de voir dans les 11pages si ce sujet a déjà été abordé.

    Hier je rentrais des courses chez moi, j'avais le temps j'ai donc pris un chemin improbable en flanant (c'est à dire long, pas direct, pas rapide) quand je me suis rendue compte qu'un monsieur (entre 24 et 29ans environ, banal et pas louche) me suivait.
    A chaque fois que je traversée une rue, je regardais pour voir si une voiture n'arrivais pas et à chaque fois je le voyais derrière moi à une certaine distance. Au bout d'un moment j'ai trouvé ça louche.
    Quand j'arrive dans ma rue je me dépêche de rentrer dans mon immeuble, seulement ma porte est blindée, elle se referme toute seule mais quand c'est comme ça je la pousse de toutes mes forces avec mes petits bras. Mais le monsieur a été plus rapide que moi, avec son pied il a coincé la porte, il me regarde (ni méchamment, ni souriant) avec le doigts entre le 2 sonnettes du 1e étage et me dit "je viens voir un ami", du coup il entre, je referme ma boite à lettre (qui était ouverte) et lui reste derrière moi en faisant semblant de téléphoner à quelqu'un (mais à mon gout c'est faux, on ne peux téléphoner aussi rapidement !) et je commence à vouloir monter les escaliers, il reste derrière moi, je lui dis de passer devant pcq j'avais mon cabas remplit de course. Il me porte mon cabas (j'habite au 2e), mais ne cherche pas à voir quelle est la porte de chez moi ni à regarder quand j'ouvre ma porte, et monte au 3e étage (alors qu'il a sonné au 1e étage !).
    Je rentre chez moi, ferme à clef et écoute. Aucune porte ne s'ouvre au 3e, 2minutes plus tard il descend et sort de l'immeuble !

    Alors voila, il connait mon nom, mon prénom, où j'habite. Je ne suis absolument pas rassurée !

    Je sais qu'on va me dire "mais pourquoi t'as pas fais ceci, cela, pourquoi t'as fais ça ?" bah quand ça t'arrive tu ne penses pas à ça, j'ai cru être assez rapide pour refermer la porte de l'immeuble mais ça n'a pas été le cas.

    Est ce que ce genre d'histoire vous est arrivée ? Comment avez vous réagis ? Que me conseillée vous de faire ?
     
  2. Shatzy Shell

    Shatzy Shell
    Expand Collapse
    "L'obscénité de l'antithèse humaine, c'est de chercher en vain à perturber les éclats du genre, d'entreprendre, d'exacerber les miracles de l'entre-deux." Nan en vrai ça veut rien dire, mais je trouvais pas de citation, alors j'en ai inventé une. 

    Tu peux peut-être aller voir les voisins du 3eme en expliquant la situation, en leur décrivant pour savoir s'ils le connaissent vraiment non ? :erf: Et si tu le revois trainer dans le coin, demande-lui le nom de la personne qu'il vient voir en disant que tu la connais peut-être et que donc tu pourras l'aider, et comme ça tu pourras vérifier s'il connait vraiment quelqu'un dans l'immeuble. :)

    (je sais pas du tout si ça t'aide ce que je dis :shifty:)

    Par contre je sais pas si le fait qu'il ait sonné au premier étage est inquiétant : ça m'arrive souvent quand je vais chez des potes de ne pas pouvoir lire leur nom à l'entrée, c'est illisible ou ils n'ont pas fait le changement, ou la personne ne répond pas, tout ça tout ça, donc il a peut-être simplement essayé de sonner chez un voisin. Je dis pas que c'est pas louche hein, ça l'est quand même, mais il a peut-être dit vrai. :)
     
  3. celiinette

    celiinette
    Expand Collapse

    Oui j'y ai pensé, je pense que je vais leur demander. Merci
     
  4. celiinette

    celiinette
    Expand Collapse

    Les voisins étaient là mais personne n'a sonné chez eux !
    J'ai fais une main courante à la Police qui ne peux rien faire de plus !
    Je ne vous souhaite pas ce genre d'expérience !
     
  5. Shatzy Shell

    Shatzy Shell
    Expand Collapse
    "L'obscénité de l'antithèse humaine, c'est de chercher en vain à perturber les éclats du genre, d'entreprendre, d'exacerber les miracles de l'entre-deux." Nan en vrai ça veut rien dire, mais je trouvais pas de citation, alors j'en ai inventé une. 

    Ça va peut-être paraître extrême, mais est-ce que tu ne pourrais pas mettre une petite affiche à l'entrée de l'immeuble, de façon anonyme, en disant qu'une main courante a été déposée parce que quelqu'un rôdait dans le coin ? Ça pourrait peut-être le faire fuir s'il revient dans les parages et ça rendrait sûrement les voisins plus vigilants.

    (je sais pas du tout si c'est une bonne idée hein, mais on sait jamais si ça peut t'aider :shifty:)

    Bon courage en tout cas. :calin:
     
  6. Hilary

    Hilary
    Expand Collapse
    Heureuse et amoureuse <3

    ça fait flipper... tu n'a pas répondu au topic depuis un moment alors j'aimerai bien en savoir un peu plus, ce qu'il s'est passé & si finalement il allait bien voir des amis...

    c'est flippant, c'est quand même dingue ce genre de chose! Il se passe tellement de chose maintenant que je comprends ton inquiétude...
     
  7. celiinette

    celiinette
    Expand Collapse


    Finalement il n'est pas allé voir des amis :/ Mes voisins étaient chez eux et personne n'est venu les voir ce jour là. Mais mon copain et moi avions un projet de déménagement, du coup ça à fait accélérer les choses. On a donc déménagé 300m plus loin. J'ai déposé une main courante à la police, si les autres filles à qui s'est arrivée font la même chose, peut-être qu'ils chercheront à trouver ce monsieur, mais peu de chance que ça aboutisse.

    Comme j'ai déménagé et que j'ai une nouvelle occupation très prenante (l'auto école !), je n'y pense plus beaucoup, donc ça va mieux.

    Bref, une expérience que je souhaite à personne !
     
Chargement...