Être une femme dans l'univers de Tim Burton

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par ladydandy, le 9 juin 2013.

  1. ladydandy

    ladydandy
    Expand Collapse
    Licorne Guest

  2. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    J'ai trouvé l'article intéressant même si en fait je trouve que chez Burton le manichéisme entre le "héros romantique" et "le personnage fatal" est assez général et ne se limite pas aux femmes.

    Si on prend l'exemple de Corpse Bride comme on peut opposer Emily à Victoria, on peut aussi opposer Victor à Barkis et dans Sleepy Hollow Ichabod à Brom.

    J'ai l'impression en fait qu'il s'agit plus d'opposer des personnages fragiles ce qui sera leur force au final à des personnages qui se pensent fort et qui au final soit s'ils sont mauvais seront punis où s'ils sont positifs seront récompensés "autrement" (Emily par exemple on peut supposer qu'elle trouve "la paix" sans passer par le mariage).

    Sinon en passant pour le passage sur Charlie et la Chocolaterie, il y a pas mal de chose qui vienne de l'oeuvre  originale écrite par Roahl Dahl et les enfants sont plutôt fidèles à cela et sont en fait l'incarnation des défauts qui les ont menés à arriver à la chocolaterie, donc ils ne sont pas non plus très profonds ^^
     
    #2 Altheea, 9 juin 2013
    Dernière édition: 9 juin 2013
  3. L0wra

    L0wra
    Expand Collapse

    Très bon article ! J'ai hâte d'en lire d'autres de la même série :)
     
  4. Kaelooo

    Kaelooo
    Expand Collapse
    Color my life with the chaos of troubles

    Lydia était mon modèle de quand j'étais en mode ado torturée trop dark :cretin:

    [​IMG]

    Mais, à part elle (et la petite fille dans Big Fish qu'il revoit plus tard avec sa maison de travers), c'est vrai que je ne trouve pas que le plus grand talent de Tim Burton soit de faire des personnages féminins attachants. Elles sont toutes trop pures/fades/folles.

    Mais, en tout cas, l'article est vraiment super intéressant. Ca m'a donné envie de voir les moyens métrages cités que je ne connais pas :)
     
  5. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    Arf, je me suis forcée à finir de l'article... Soit je suis pas assez fan des films de Tim Burton, soit le ton était trop "dissertation" pour moi, j'ai vraiment eu l'impression de lire une thèse sur les personnages féminins et ça m'a... ennuyée.

    Comme cité plus haut les personnages féminins créés par Tim Burton ne sont pas très attachants (ceci-dit il y en a quand même que j'aime) et je n'ai pas vraiment lu de conclusion, peut-être parce qu'il n'y a rien à conclure.

    Bref, pas trop mon genre d'article.
     
  6. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    Les autres y disent comme ça qu’elle est trop belle pour moi...

    Article super intéressant!
    Avant j'étais grande fan et plus maintenant et tu cites la raison dans ton article!
    Le manque de libido... Alors non ce n'est pas parcequ'il n'y a pas de sexe que je n'aime plus vraiment tim burton mais parceque je trouve qu'il n'y a aucune sensualité, aucune grace, aucun sens trivial dans son oeuvre.
    C'est visuel, il y a de vrais messages... Mais ce manque de sensualité, d'érotisme et de grace me donne l'impression de regarder quelque chose sans profondeur. C'est un peu l'idée des humains marionnettes et ca me déplait.
     
  7. Deutsche G.

    Deutsche G.
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Y a pas un S de trop à "véritable blonde éthérée et serviables" ?

    (je demande parce que je viens de me lever et que j'ai peut-être pas les yeux en face des trous, si c'est normal, mea culpa d'avance)
     
  8. Léa.fp

    Léa.fp
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Moi j'aimerais bien un article dans le même genre mais pour Luc Besson !  Y a de quoi faire, et c'est super intéressant parce que c'est souvent les héros des films les nanas (Nikita,Lilou...)
     
Chargement...