Etudier les lettres en Belgique ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Catatonic Sex Toy, le 15 avril 2008.

  1. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    Je songe pas mal à partir étudier en Belgique ( ça a l'air mieux, au niveau des logements et des débouchés pour les jeunes ), je voudrais faire une licence ( ou équivalent ) en lettres modernes.
    Certaines d'entre vous connaîtraient-elles des universités belges où je pourrais suivre ce cursus ? La région et la ville m'importent peu, par contre j'aimerais trouver un établissement où il y aurait un internat, il me semble que ça se fait pas mal en Gelbique. (?)
     
  2. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    Personne ne saurait me répondre, ou simplement m'aiguiller dans mes recherches ? :sad: ( J'ai essayé de taper "université de lettres en belgique" sur Gogole, mais bon je ne trouve pas grand-chose. )
     
  3. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Mais ce n'est pas ce que fait Lylo ?
     
  4. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    Yep!
    Je ne sais pas vraiment à quoi ça correspond en France, mais si tu veux de la littérature française, c'est la filière Langues et Littératures Françaises et Romanes (la meilleure filière évidemment, surtout à l'ULB :rockon:). Cette filière est accessible à Bruxelles (ULB - Université Libre de Bruxelles), Louvain-la-Neuve (UCL - Université Catholique de Louvain), Namur (FUNDP - Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix) et Liège (ULg - Université de Liège).
    Depuis Bologne, la plupart des études universitaires se font en cinq ans: 3 ans de bachelier et 2 ans de master.

    Evidemment je peux principalement t'informer sur l'ULB mais je suppose que c'est à peu près pareil pour les autres universités, excepté qu'ici c'est la plus grosse de Belgique et elle propose donc un choix d'options assez large. Voilà la présentation du bachelier en langues et littératures françaises et romanes, il y a des liens pour voir les cours, etc. En première, j'ai de l'histoire de la littérature, de la grammaire, du latin, une langue romane aux choix (espagnol, italien ou portugais), de la philosophie, de l'histoire et de l'histoire de l'art (une période au choix à chaque fois), de la phonétique et phonologie, etc.

    Important à savoir: les études en Belgiques sont connues pour leur qualité mais elles sont très chères. Quelle que soit l'université, les droits d'inscritions coûtent environ 788? par an, à cela s'ajoute le logement, la nourriture, les livres, les transports, etc. Personnellement j'ai droit à des bourses du Service Social de l'ULB (hyper performant, pour cette année j'ai eu 1600?) et de la Communauté Française de Belgique. Le Service Social compte qu'une année universitaire avoisine les 10000?. Cette année j'ai eu environ 35 lectures imposées, et ajouté à celà les manuels et syllabus divers, j'en ai eu pour plus de 300?. Bref, la vie d'étudiant est faite d'économie de bouts de chandelle, je crois que c'est important de le savoir avant de se lancer, vu que visiblement c'est assez différent en France. :shifty:

    Si tu veux d'autres informations, n'hésite pas ;)
     
  5. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    J'avais 19 heures par semaine au premier semestre et 24 au second, mais je travaille tous les jours jusque 23h minimum (environ), parce qu'il y a des partiels régulièrement, en plus des grosses sessions en janvier et en mai-juin (j'ai 13 examens pour la session qui arrive). Et ici, il faut minimum 12 de moyenne pour réussir. En gros, c'est méga crise de nerfs, et besoin de vacances.
    Mais malgré tout, j'aime ce que je fais :happy: et puis dans notre filière c'est très soudé, il y a un site internet et un forum d'entraide, aussi bien entre étudiants de première qu'avec ceux de master et les autres.
     
  6. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    HS/ Le environ est d'importance, en ce moment c'est pas trop ça je trouve... huhu :P(bref HS fini)
     
  7. Anne-Cha-Kitty

    Anne-Cha-Kitty
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Haha, et une différence majeure de plus avec la Sorbonne, n'est-ce pas Kenza :P .
     
  8. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    J'ai une amie qui est en Belgique et elle me disait justement que la moyenne de passage là-bas était de 12 ! Enfin, c'est calculé en pourcentage alors il faut minimum 60 pour cent pour passer si jeun'm'abuse. Et puis oui, j'ai vraiment l'impression que les études là-bas sont plus prenantes. Ne serait-ce que la moyenne quoi, redoubler en ayant 11,5 -par exemple- ça doit foutre les boules si on vient de France. Automatiquement on doit se dire "Ouais mais si j'étais chez moi, je serai passé". En tout cas à cause/grâce à tout ça, elle a doublé son quota d'heures de travail perso pour éviter de se retrouver dans ce genre de situations. Par contre, selon elle, lorsqu'on redouble on garde le bénéfice de nos notes. Les matières où tu aurais eu plus de 12 l'année précédente, ne seraient pas à repasser l'année suivante en cas de redoublement. Ca semble un très bon système.
    Sinon, au niveau du budget, elle me disait payer vraiment moins cher là-bas qu'en France. Elle s'en sort nettement mieux, notamment pour les logements. Mais bon après, je suppose que ça doit dépendre de tout plein de facteurs.

    Par contre Lylo, toi qui étudie là-bas, est-il vrai qu'on favorise l'apprentissage bête et méchant ? La plupart du temps, j'entends que si tu ne recraches pas le cours texto aux exams, c'est même pas la peine. Ca me semble bizarre, mais c'est ce que j'entends en tout cas.
     
  9. Xad

    Xad
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Concernant le 12 de moyenne, j'avoue qu'au début ça m'a aussi pas mal choquée (française à la base) quand j'ai repris mes études là bas... (pas du tout en lettres hein)
    Mais quand j'y pense, connaître ce qu'on étudie à 60%, ça me semble plus que logique... Et penser qu'en France on te donne ton diplôme même si tu connais/comprends que la moitié de ce que tu as étudié, je trouve ça un peu moyen...
    Et j'ajoute aussi qu'en Belgique, le système de "moyenne générale" + "coefficients", ça marche pas... (en tous cas pas dans ma filière). C'est à dire qu'il faut réussir TOUS les examens à minimum 60%...
     
  10. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    Lilou : Par bête et méchant, j'entends "recrachage texto des cours", pas "cours éliminatoires". L'un ne signifie pas forcément l'autre. Comme je le disais, c'est LE truc qui est ressorti d'une discussion sur les études en Belgique avec des amis : France réflexion, Belgique recrachage. Je me suis demandé si ce n'était pas plutôt de la mauvaise foi, alors je me suis promis d'avoir d'autres avis quoi.

    Xad : J'ai justement dit trouver que c'était un bon système ! Cette moyenne associée au fait de garder les acquis de l'an passé en cas de redoublement, je trouve ça honnête. Par contre, dire qu'en France on te donne ton diplôme même si tu connais la moitié du programme, c'est pas très réaliste !
     
  11. Xad

    Xad
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Ouais ouais, j'avais bien compris, t'inquiète pas...
    Moi c'est juste que je me disais au début "putain, 60% c'est hard quoi ! C'est dégueulasse..." Et puis après je me suis dit que c'était la moindre des choses que de demander aux étudiants de connaitre plus de la moitié du cours...
    (et je voulais pas dire qu'on "donne" les diplômes en France... sinon on m'en a donné déjà pas mal alors... :shifty: )
     
  12. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    Ben ouais, même si tu te dois de dire au départ "c'est nuuuuuuuul" et pleurer en cas de redoublement en disant "chez moi je serai passéééééééééééé", je trouve que c'est un bien pour un mal. Ca assure un certain niveau ou tout au moins un certain sérieux de la part des étudiants. Ca doit être tellement stimulant, ça me donne envie, tiens :P.
     
Chargement...