Facs : la grève des enseignants-chercheurs

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Denis, le 2 février 2009.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je l'ai déjà dit sur le sujet sur les grèves. Ma fac est concernée, la plupart de mes profs sont en grèves. Certains se sont en revanche déclarés grèvistes et nous font quand même cours pour ne pas nous pénaliser.

    Il y a eu une AG étudiante aujourd'hui mais elle n'a rien donné, à part un barrage filtrant ce qui ne change pas grand chose à la situation actuelle...Pour ma part je me suis abstenue sur le vote du blocus car si je reconnais que c'est un des meilleurs moyens d'action je ne désire pas y participer et je ne voulais pas voter pour un blocus simplement pour avoir des vacances...
     
  3. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    Je soutiens bien sûr leur mouvement, mais il n'y a qu'un truc que je ne comprends pas : faire grève mais donner cours... ? Je comprends pas quel impact ça peut avoir en fait...
     
  4. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Ma fac est concernée, les profs distribuaient des tracts ce matin et la journée a été banalisée. Il y a eu une AG enseignants-étudiants, puis une AG d'étudiants. Dans l'AG d'étudiants le mouvement a pris plus d'ampleur, c'est-à-dire que ça dépassait la grève relative au décret des statuts des enseignants-chercheurs et leurs autres revendications (à propos de la mastérisation des concours, du contrat doctoral unique, entre autres) - en gros si je résume il était question d'un grand mouvement social et de faire tomber le gouvernement. Du coup, je suis assez mitigée, parce que les propos des étudiants trotskistes-anarchistes-cequevousvoulez me fatiguent vraiment. Je soutiens une partie du mouvement, je suis contre certaines revendications, et je crains les dérives. J'attends de voir la suite, d'autres AG sont prévues. Demain les enseignants voteront ou non la poursuite de la grève.
     
  5. Kaliluna

    Kaliluna
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Normalement je rentre à l'université l'année prochaine mais toutes ces grèves ça donne pas vraiment envie, je me dis quand même que de toute façon l'enseignement en général est touché et a besoin de réformes. Mon lycée aussi est passé par les greves, bien sûr c'est à plus petite échelle, on y retrouve ceux qui veulent faire greve juste pour glander et les profs qui font greve sans faire greve, genre mon prof de philo qui fait cours avec "en greve" ecrit sur sa chemise! :stare:

    Les greves, ok c'est un super moyen d'attirer l'attention et de manifester son mecontentement, mais si on propose pas de solutions ça risque de durer!
     
  6. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Les enseignants-chercheurs appellent ce soir à la grève illimitée !
     
  7. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Pas de grève de prof dans ma fac, mais ils se sont réunis en AG aujourd'hui et prévoient une rétention de notes, autrement dit, ils corrigent les copies de partiels mais envoie les résultats au ministère plutôt que de les donner directement aux étudiants. Au final, les étudiants devront contacter le ministère pour avoir les résultats, ce qui mettra pas mal de bazar là bas.

    Je soutiens leur mouvement, mais en temps normal on nous rend nos notes en mars, soit deux mois et demi après les partiels, juste à temps pour les ajouter aux divers dossiers de candidature. Mais avec leur projet, je vois pas trop comment nous, les étudiants, on va s'en sortir, et ça, ça m'écoeure. Je préférerait largement qu'ils fassent grève !
     
  8. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    Nous aussi c'est grève illimitée et rétention des notes. Encore je suis tout à fait d'accord sur le principe de la grève et j'accepte totalement le fait d'avoir des cours qui sautent, encore je n'admets pas, mais alors pas du tout qu'on refuse de nous communiquer les résultats.


    Bref, on est donc en train de parler entre nous parce que "communication des notes des examens", ça veut pas dire qu'on n'a pas le droit de savoir si on a validé ou pas, et on va aller les embêter sur ça. Ça serait la moindre des choses, si jamais les profs ne nous écoutent pas, on fera surement des pétitions.


    Alors grève : okay, rétention des notes d'examen : okay, rétention des résultats (validé ou pas) : pas okay. Il est hors de question qu'on reste les bras croisés.
     
  9. Keen.

    Keen.
    Expand Collapse
    Double dare ya!

    Sneezewort: oui enfin, communiquer les résultats d'examens reviendrait à communiquer les notes, puisqu'il faut la réunion d'un jury pour prononcer la validation ou non d'un semestre, si j'ai bien suivi ta logique.

    Au final, c'est très intéressant de constater que les étudiants ne se rendent compte que tout le système universitaire est dans la merde seulement quand on touche à leurs notes, c'est trop mignon.

    Je trouve que ce mouvement de grève a un sérieux problème de légitimité: peu de profs ont soutenu les mouvements de 2007 contre les premiers décrets d'application de la loi LRU. La plupart ne se réveille que quand on touche à son statut, tiens d'ailleurs, c'est mignon ça aussi.
    C'est un problème qui a été soulevé plusieurs fois lors de l'AG qui s'est tenue dans ma fac la semaine dernière, et qui risque d'handicaper pas mal leur marge de manoeuvre.

    Dans ma fac, je ne pense pas que le mouvement se prolongera, et c'en est fort dommage. Les profs ne sont pas du tout solidaires entre eux, certains font cours pendant les AG, ceux qui sont défavorables au mouvement ne viennent pas s'exprimer, ce qui fait passer les grévistes pour des bolchéviks enragés auprès des étudiants réticents, puisqu'au final, les débats réalisés ne sont pas contradictoires. Les associations et syndicats n'osent pas trop se mouiller pour le coup.

    Sinon, je suis totalement d'accord avec les revendications générales, le principe de la grève, tout cela, j'espère que des actions concrètes pourront être réalisées, mais je suis assez pessimiste quant à la perrénité du mouvement.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ma fac suit le mouvement de grève normalement.. Ce qui est exceptionnel en soi, ma fac est connue pour ses positions de droite, et même au niveau des étudiants elle a très rarement (pour ne pas dire jamais) été bloquée donc bon. Je ne sais pas lesquels de mes profs suivent le mouvement, je verrai au jour le jour, je sais déjà que certains font grève et d'autres non. Je ne sais pas trop ce qui va se passer pour les résultats aux partiels non plus, on verra bien. La seule chose qui me gonfle un peu c'est, comme Irvine, qu'ils ne bougent que quand on touche à leur statut (du moins dans ma fac) alors que l'année dernière bon, voilà quoi.
    Bref, dans l'ensemble ça ne me dérange pas, je suis d'accord avec le mouvement même si pas sur tous les points.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mes profs n'ont aucune idée de ce qu'ils font ahahah. Ce matin j'ai eu droit à un speech genre "oui vu que hum la fac est hum très hum enfin euh hum à droite euh moi je veux bien hum faire grève mais hum ça sert à rien si je suis euh.. tout seul donc euh j'appellerai la fac pour savoir si euh je fais grève mais euh je sais pas lors du cpe j'avais appelé et euh le secrétariat avait été très hum insulté que je euh parle de euh faire grève vous voyez, donc euh, en fait euh, je vous tiendrai au courant" :eh2: Bon après c'est un prof qui est dans ma fac un petit peu et qui enseigne pas mal ailleurs donc c'est un peu plus compliqué pour lui.
    Et ma seule prof qui a affirmé qu'à partir du 2 Février "toute l'université s'arrête", qu'ils ne feraient pas cours, que c'était une grève illimité, que ce qui se passait était grave et qu'il fallait se battre etc.. Est venue donner un cours ce matin et n'a fait absolument aucune référence à tout ça.

    Ce que je dis ne fait pas avancer le sujet, mais je me demandais si j'étais la seule à avoir une fac où ça donne ça ?
     
  12. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Ma fac suit le mouvement apparement, mais c'est tout sauf organisé pour le moment. Y'a des ag tous les deux jours pour voter le rapport de la gréve, le blocage administratif des notes... Pas mal de profs font gréves, mais on ne sait jamais qui et quand, certains ne font grève que pour les L1 et L2... La rétention des notes est pas contre bien réelle, dans ma filière, on a quasiment tout en contrôle terminal, donc on découvre tout sur le bulletin, et apparement c'est retenu jusqu'en juin :eh2: je comprends pas des masses l'intérêt de cette mesure en tout cas....
     
Chargement...