Faire des études longues... pour rien.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Patrickbateman, le 20 janvier 2015.

  1. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Hello,

    Je voulais savoir s'il y avait ici des MadZ qui, comme moi, se sont tapées des études longues pour au final ne pas trouver du tout de boulot dans leur branche/leur formation.

    Je m'explique. J'ai fais des études longues de journalisme/médias. J'ai enchainé les stages, eu quelques expériences à l'étranger et puis rien... Je savais que cela allait être dure, alors j'ai pris mon mal en patience. Ca va faire 6 mois que je suis plus conventionnée, et donc plus de stage. J'ai pris un job alimentaire. Chaque jour j'épluche des dizaine de sites mais postule finalement très peu (trop d'offres de chargée de... /Directeurs, pas assez d'offres pour les juniors). Je suis desesperé, je remets tout en question, je baisse les bras, je sais plus quoi faire...

    Quelqu'un a déjà ressenti ça ? :erf:
     
    Skinny-Me, Butterflyz, Foals et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Haha merci Nanie25. J'ai également pensé à la réorientation et fouillé tout ce qui me pourrait me plaire (métiers avec les animaux, l'édition, l'art...). Sauf que : 1/J'en ai ras la jupette des études (j'ai eu ma dose) 2/A chaque fois il y a quelque chose qui cloche (animaux : le sang me dégoute, édition : pas de boulot, art : pas de boulot).

    Du coup comment tu tiens le coup ? Tu as pris un job à côté ?
     
    Butterflyz a BigUpé ce message
  3. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    J'ai vraiment l'impression de lire mon histoire ! Moi j'ai pris un job d'hotesse d'accueil justement. La paie et convenable et ça me permet de pas être en rade d'argent. Mais j'ai peur comme tu dis de rater des super jobs qui demandent un disponibilité immédiate (le piège du préavis !). Mes parents sont assez compréhensifs, mais comme tu dis c'est pas super évident. A chaque fois que je les vois c'est : "alors du nouveau ?". Le pire c'est de supporter cette grosse déception et culpabilité vis à vis d'eux (ils m'ont payés mes études privées, soit environ 10 000 euros en tout...).

    Même topo avec mon copain qui est... surdoué et brillant. C'est simple, il n'a jamais été au chômage. Il ne me met pas la pression comme le tien, mais pareil, il ne sait pas ce que sait. Je suis prête à bouger aussi, mais pas partout non plus.
     
    Butterflyz et Lord Griffith ont BigUpé.
  4. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    C'est mon cas aussi, mais au final j'ai fait une autre formation d'un an et j'ai désormais un travail qui me donne l'impression d'utiliser mes capacités (mais pas formation initiale). C'est difficile pendant la période de recherche d'emploi mais gardez en tête que ces années d'études ne sont pas perdues, vous avez appris des choses et même si cela ne vous sert pas dans votre vie professionnelle c'est toujours intéressant.
    Bon courage pour vos recherches.
     
    Butterflyz, Boogie, Andy_ et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Marie, tu as fais quoi comme études ? Cette année de formation était complèmentaire a tes études ? Tu as changé d'orientaiton ?
     
    Butterflyz a BigUpé ce message
  6. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    J'ai un master "métiers de la culture et du patrimoine". Ma formation n'était pas vraiment complémentaire même si ça pourrait éventuellement me permettre d'accéder à un métier dans la culture mais j'ai tiré un trait dessus. C'était une formation pour préparer les concours de la fonction publique et plus précisément le métier de secrétaire de mairie. A la fois rien à voir mais pas non plus en totale opposition.
     
    Butterflyz a BigUpé ce message
  7. Coco-punch

    Coco-punch
    Expand Collapse

    Dans le même cas que vous. Longues études, stages, chômage... Puis c'est parti pour des postes qui n'avaient rien en rapport avec ma formation. Là, je cherche de nouveau du travail et pense faire une réorientation courte (pas envie ni le temps de reprendre de longues études....), sans savoir vers quoi me tourner.
    Ce que j'adore c'est, quand je réponds à des offres, recevoir des répondes du style : "Votre parcours est intéressant mais vous êtes trop qualifiée pour ce poste", "votre candidature est intéressante mais on a des grilles de salaire et, au vu de votre formation, nous serions obligés de dépasser le budget prévu pour ce poste"... :facepalm:
     
    Butterflyz et Yokuri ont BigUpé.
  8. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Whaou hallucinant Coco-punch. Au moins ils te répondent :cretin:

    Je cherche également une formation courte à la limite. Mais je sais pas du tout où me renseigner :confused:

    C'est quoi ta formation ?
     
  9. Coco-punch

    Coco-punch
    Expand Collapse

    Oui, quelques-uns prennent le temps de le faire...
    Je ne sais pas non plus où me renseigner et surtout, ce qui peut me convenir et aboutir sur un vrai travail... J'ai une formation de lettres et d'édition (fatal combo :rolleyes:)
     
    ell_a a BigUpé ce message
  10. DeadlyNightShade

    DeadlyNightShade
    Expand Collapse
    en chaussettes

    J'ai pas encore fini mes études mais c'est un peu la sensation que j'ai en ce moment... j'ai fais 7ans d'études en infographie, j'ai continué avec une licence en arts plastiques et là, première année de master (toujours en arts plastiques) dans laquelle je me pose beaucoup de questions alors que j'aime vraiment ce que je fais... mais les débouchés étant quasi inexistants j'ai perdu pas mal de motivation, mais je tiens à m'accrocher quand même et à espérer que ça me servira...
     
    Butterflyz a BigUpé ce message
  11. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Je comprends Deadly. J'adore l'art aussi. J'ai renoncé à étudier la dedans par peur du manque de débouchés justement (j'ai choisi le journalisme, qui est aussi difficile au final lol). Après faut pas se décourager surtout que tu as pas encore fini tes études ! Si tu aimes ce que tu fais c'est bête à dire, mais c'est 50% du taf. En tout cas c'est études super intéressantes, j'espère que tu trouveras :)

    Hier j'ai été à un entretien dans le milieu de la comm' à Paris et ils m'ont dis qu'ils avaient des difficultés à cause de la crise. Ce n'est pas la première entreprise qui me dit ça. Milieu des médias, de la production de la comm', et même de la mode haut de gamme, tout le monde me dit ça :stare:
     
    Rocksteady a BigUpé ce message
  12. Aleynia

    Aleynia
    Expand Collapse
    Le cosmos est mon campement.

    Alors j'ai pas fait d'études longues (mon dieu je n'ai qu'une licence!) mais j'ai fait des études qui ne servent à rien puisque j'ai une licence en islandais...
    Benh dans ma vie de tous les jours ça me sert à rien... mais en entretien on me pose toujours la question super étonné et j'arrive à bien le vendre. Du coup ils se souviennent de moi... et me rappellent...
    So I got that going for me which is nice...
     
    Butterflyz et Rocksteady ont BigUpé.
Chargement...