Faire sa lessive et être députée, « incompatible » pour un candidat UDI battu ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 20 juin 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    Non mais, peut être qu'il pense qu'elle sera pas capable de s'occuper de ses enfants et sa maison en étant députée, mais il n'a pas besoin de le dire publiquement -_-'
     
    Shadowsofthenight a BigUpé ce message
  3. liseul

    liseul
    Expand Collapse

    En plus ça sous-entend que pendant tout son mandat de député (et surement avant également) il n'a absolument rien fait chez lui, aucune tâche ménagère, je plains sa femme :sweatdrop:. Je ne savait pas que travailler empêchait de faire sa lessive et de s'occuper de ses enfants, la plupart des gens font les 2 tous les jours et je ne pense pas que le travail de député soit beaucoup plus prenant que n'importe quel autre job surtout au regard de l'absentéisme très élevé de beaucoup de députés.
     
    Juliette Sand, Lis, just_in_case et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. courgette

    courgette
    Expand Collapse

    Donc le mec est fier de jamais s'être occupé de ses gosses ?
    Non parce que mettons que ils avaient du personnel de ménage et que c'est pas sa femme qui fesais tout, ou alors que ça convenait à sa femme de tout faire, OK.

    Sauf que t'es gosse, ça se sous-traite pas, ni à ta femme, ni à des aides.

    Donc pour etre un bon député, faut être un parent absent (un mauvais parent?) ?
    Super.
    Du coup c'est peut-être le moment de repenser un peu le concept non ?
     
    Ahn, Red_lady, Lis et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Il y a une coquille :
    "Certains députés battus nourriraient-ils une rancœur à l'encontre des députées qui leur succèdent ?"
    C'est pas plutôt :
    "Certains députés battus nourrissent une rancœur à l'encontre des députées qui leur succèdent ?"

    En même temps, normal qu'il soit jaloux, le gars, il sait même pas faire la vaisselle quoi.
     
    Shadowsofthenight a BigUpé ce message
  6. Moonshade

    Moonshade
    Expand Collapse
    Walking on the Moon

    @Freehug Non, la phrase est correcte, il s'agit d'une interrogative donc l'inversion du sujet est nécessaire. J'ajoute que l'on aurait pu écrire "nourrissent-ils" et que ç'aurait été correct également, mais que l'autrice de l'article ajoute une nuance d'ironie par l'emploi du conditionnel. "Nourrissent-ils" signifie que l'on se pose effectivement la question alors que "nourriraient-ils" suppose que la réponse est déja connue...
     
    #6 Moonshade, 20 juin 2017
    Dernière édition: 20 juin 2017
    Biscottine, Lis, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @Moonshade : c'est pas ce que je voulais dire, je sais que la phrase est correcte :happy: je disais en blaguant qu'il ne fallait pas la mettre au conditionne l: certains députés nourrissent effectivement une bonne grosse rancœur des familles envers les femmes qui leur piquent la vedette ("c'est bien ce que je disais, les bonnes femmes ont pas leur place en politique, si chacun était resté à sa place j'aurais pas perdu !")
     
    Allitché a BigUpé ce message
  8. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    On va dire que c'est propos puent le seum en plus du sexisme. J'en ai assez de ces hommes qui se croient en droit de juger les décisions des femmes, il y a une raison pour laquelle les gens l'ont élue j'imagine... Alors il devrait juste accepter et partir sans ronchonner
     
    Juliette Sand, Lis, Shadowsofthenight et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. TinkLady

    TinkLady
    Expand Collapse

    Mouais...
    Alors...

    Les propos de ce mec sont absolument déplacés, sexistes, malvenus, à vomir et à lui donner des claques, aucun doute là-dessus.
    Mais cela mis à part, je ne suis pas certaine que cette vague soudaine de femmes à l'Assemblée soit une avancée pour l'égalité des sexes sur le long terme(le mot important dans ma phrase c'est "soudaine" ^^)
    Je m'explique : je ne sais pas si vous avez vu passer les nombreuses vidéos de candidates (et candidats, en fait, le genre importe peu à ce stade de mon explication) qui face à une caméra, sur un plateau télé ou face à d'autres candidats, s'emmêlaient complètement les pinceaux, n'arrivaient pas à former une phrase cohérente, à construire à raisonnement ou défendre une idée, une vision (à croire qu'ils n'en ont pas vraiment) ou fuyaient carrément le débat. Et franchement, je compatis, c'est extrêmement difficile cet exercice, le débat, le débat public qui plus est... sauf que c'est exactement ce qu'on va leur demander de faire à l'Assemblée. Et je trouve qu'En Marche a un peu investi n'importe qui de ce point de vue-là. C'est bien beau de vouloir "renouveler" l'Assemblée mais si c'est pour que le débat soit tout creux à l'arrivée faute d'un minimum de connaissances politico-historico-sociétales et de compétences en terme de rhétorique... bah c'est une jolie façade sans fond, donc merci mais non merci ! Et pour en revenir aux femmes députées, elles seront en première ligne et c'est d'elles qu'on se moquera en premier si elles n'ont pas les compétences pour être députées (et je ne parle pas de "compétences" telles que les imagine ce mec de l'UDI)... on se moquera d'elles en disant qu'elles ne savent pas s'exprimer ou qu'elles ne portent aucune idée de fond (sans doute à raison) et on appuiera cette moquerie sur le fait que ce sont sont des femmes (à tort). Bref, à la fin, c'est toute la gente féminine qui sera tournée en ridicule. C'est pas juste, on est d'accord, parce que les médias et les réseaux sociaux, etc relèveront beaucoup moins les mêmes bourdes si elles sont le fait de députés masculins... n'empêche que pour se protéger de ça faudrait peut-être commencer par éviter d'investir des femmes (et des hommes) qui ne servent que de caution parité/diversité mais qui n'ont en fait pas les épaules pour être député-e.

    Bref, je sais pas si c'est très clair, mais ce que je veux dire c'est qu'investir n'importe qui sous prétexte de parité, c'est un jeu dangereux qui pourrait bien avoir un autre effet que celui désiré. Avec un peu de background checking et de recrutement un peu plus exigeant, En Marche aurait certainement pu trouver plus grandes oratrices et défenseures de leurs idées que les quelques candidates dont l'absence de répondant (et d'idées derrière... la forme et le fond) fait les buzz en ce moment.

    Mais bon, ça ne m'étonne pas trop de ce mouvement/parti aux airs de publicité Colgate anyway... :)
     
    #9 TinkLady, 21 juin 2017
    Dernière édition: 21 juin 2017
    J_Serpentine, Shadowsofthenight, Allitché et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Allitché

    Allitché
    Expand Collapse
    C'est juste que c'est pas juste quoi.

    Ah et sinon on arrête de proposer des jobs qui sont incompatibles avec la vie de famille? C'est pas humain à demander à quelqu'un.e d'être disponible 24h sur 24, 7jours sur 7? Qu'on arrête de parler des 100% comme le sacré saint-graal?
    C'est pas pour rien que les femmes sont exclues de tout un tas de postes cadres si en face y a personne pour faire la lessive et garder les enfants. Mais tant qu'à faire, autant tout bouleverser...
    Et puis tout le monde profiterait à souffler un coup :ninja: (comment ça je suis vénèr'? )
     
    Ahn, Shadeluna et Shadowsofthenight ont BigUpé ce message.
  11. tcia

    tcia
    Expand Collapse
    Ce n’est pas parce que tu es une personnalité que tu as de la personnalité.

    Alors moi ce que je retiens c'est que maintenant il aura plus de temps pour faire sa lessive et s'occuper de ses enfants ! :lol:
     
    Ahn et yuyunaâ ont BigUpé.
Chargement...