#Fatshamingweek : l'initiative gerbante qui pollue Internet

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 5 novembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. alice et caetera

    alice et caetera
    Expand Collapse

    Pour les Mad'Z qui sont intéressées par le sujet, il viet de se créer une page fb "l'observatoire de la grossophobie et du body-shaming" https://www.facebook.com/pages/Observatoire-de-la-Grossophobie-et-du-Body-Shaming/586673048034635?fref=ts
    :attaque:
     
  3. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    ahahah qu'est-ce qu'il sont cons :yawn:, les pauvres tant de stupidité dans si peu de personnes... ils me feraient presque pitié, tiens.... mais en fait non, parce que je m'en fout totalement de ce que les autres pense ou non, (et je ne dis pas ça uniquement parce que j'ai des kilos en trop); franchement, c'est malheureux de voir que beaucoup de personnes sont blessé par les propos de total inconnus qui veulent leurs dire comment vivrent, quoi penser et à quoi ressembler; on s'en fout putain, laissez-les parler, laissez-les sortir leurs merdes, se rendre malades et complexer pour des débiles pareil, ça n'en vaut pas la peine, on est comme on est et tout faire pour se conformer à leurs visions des choses, c'est les laisser gagner; ne leurs laissons pas avoir le pouvoir, le dessus sur notre mental, si notre corps ne leur plait pas il n'ont qu'a détourner le regard et basta. :v:
     
  4. Aelin Shyys

    Aelin Shyys
    Expand Collapse

    L'obesité est une maladie qui tue des millions de personnes prematurement. Etre fier d'être obese est totalement ridicule, pour quoi pas être fier d'avoir le sida ?
    Neanmoins il est absurde de culpabiliser les gens et ce n'est pas la solution pour regler leur problème
     
  5. Alicia89

    Alicia89
    Expand Collapse

    Avant la "fatshamingweek" m'aurait fait m'ouvrir les veines, me faisant sentir trop nulle pour vivre.

    Maintenant ça me laisse froide, ou alors c'est une carapace à force d'avoir été maltraitée par des gens comme ça, j'en sais rien, mais ça ne m'étonne pas, je savais qu'il y avait des déchets, c'est la vie, on n'éduque pas les cons.

    @ Aelin Shyys : j'ai jamais vu personne être fier d'être obèse, il y a de la résignation, il y a de l'incitation à s'accepter telles qu'on est, il y a certes, pas mal de "prosélytisme les rondeurs c'est sexy", mais des femmes qui disent textuellement "ololz je suis fière d'être obèse" j'en ai jamais vu, hormis les cas particuliers au point qu'on en fait un reportage, les "fat gainers" ou je ne sais plus trop quoi.

    Il y a beaucoup plus de haine des obèses et de honte du corps gras que l'inverse. Y compris chez les obèses. Et moi-même c'est malheureux mais je me suis toujours trouvée affreuse vu qu'on m'a stigmatisé dès la taille 42. (actuellement 48 )
     
    #5 Alicia89, 5 novembre 2013
    Dernière édition: 5 novembre 2013
  6. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Je pense que le danger ici est surtout l'incitation à être mince coûte que coûte. Ils ne parlent pas que de personnes obèses, mais de personnes en surpoids, fort ou léger, et mettent en avant l'idée que la femme se doit d'être mince (et fertile aussi, apparemment). Mais dans un cas comme dans l'autre effectivement, culpabiliser les gens ne sert à rien !
     
  7. Blakeney

    Blakeney
    Expand Collapse
    Cool cool cool

    "Fat shaming week", mais bien sûr. Les insultes justifiées de pseudo-science, c'est toute l'année :facepalm:
     
  8. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Ouais enfin là au-delà du 36 tu rentres dans la catégorie "Fat" hein, donc les obèses ne sont pas vraiment les seules visées.

    Tiens j'insiste au passage sur le féminin parce que les gros  hommes ça a l'air d'être moins problématique curieusement.

    Démarche assez déprimante en tous cas... Quand on sait que le délire sur les roux avait pris une ampleur ambiance harcèlement dans la rue à son paroxysme, ça fait juste flipper sur les suites de cette "fat shaming week"
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  9. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    Je viens de lire plusieurs articles sur ce site de merde et je pleure littéralement. Y'a pas un moyen de signaler ce genre de sites incitant à la haine contre les femmes? C'est pas possible que ça ait le droit d'exister et de contaminer d'autres hommes.
     
  10. Shatzy Shell

    Shatzy Shell
    Expand Collapse
    "L'obscénité de l'antithèse humaine, c'est de chercher en vain à perturber les éclats du genre, d'entreprendre, d'exacerber les miracles de l'entre-deux." Nan en vrai ça veut rien dire, mais je trouvais pas de citation, alors j'en ai inventé une. 

    Sacrée contradiction quand même que d'exiger des femmes qu'elles soient "fertiles" bla bla bla tout en faisant une taille 32. :cretin:
     
  11. Lyncis

    Lyncis
    Expand Collapse
    Ecrivain en herbe

    Je ne vois pas le rapport. Ces imbéciles s'en prennent probablement à toutes celles qui font plus qu'un 38/40, au-delà on n'est pas forcément obèses ! Ils revendiquent clairement le fait de contrôler le corps des femmes (leur compagne et les autres), j'imagine que le poids est un prétexte comme un autre pour se sentir plus virils et forts en vomissant leur haine... :facepalm:

    D'autre part, je te trouve bien péremptoire... Je ne pense pas que les obèses qui le sont à cause d'une maladie (car il y a des tonnes d'autres facteurs) en soient fières, mais est-ce qu'elles n'ont pas le droit de s'aimer et se trouver belles pour autant ?! Je ne le suis pas moi-même, mais je n'ai aucun mal à concevoir qu'il n'y a pas que les brindilles qui peuvent se trouver canons !

    Et quand bien même une femme obèse en serait fière (ou du moins pas écrasée par la honte d'elle-même que la société veut lui faire rentrer dans le crâne de force), il n'y a là rien de ridicule. Le rapport que chacun entretient avec son corps ne regarde que soi. C'est amusant de brandir l'argument de la santé à tout-va alors que ceux-là même qui accusent les gros-sses sont les 1ers à fumer, à manger la bouffe industrielle bourrée d'additifs et de conservateurs, et à avoir leurs propres soucis de santé... On en a tous.

    Oui, ça ne sert à rien de culpabiliser les gens, mais n'est-ce pas déjà le cas à partir du moment où on se permet de porter un jugement sur un(e) inconnu(e) sans connaître son histoire, sa situation, ce qui a fait qu'elle est obèse ? (elle peut l'avoir toujours été, ne pas être accro à la Junk-food...)

     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  12. Alicia89

    Alicia89
    Expand Collapse

    Non mais c'est sur que l'argument de la santé est un argument fallacieux. C'est juste qu'ils ne supportent pas qu'une femme ne soit pas "bonne".

    Je me rappelle enfant (7-8 ans), j'étais sportive (et déjà grosse) et mon beau-frère me reprochait sans cesse d'être "grosse", arguant que c'était laid et que "tu verras plus tard les éléphants en boite de nuit, on en veut pas", que c'était mauvais pour la santé, tout cela en s'enfilant clopes sur clopes (et pas seulement du tabac) et en sifflant du coca bien sucré.

    Quelle ironie ...
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
Chargement...