Femme libanaise, de mère libanaise, voici comment on me nie mon droit à ma nationalité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 15 mai 2018.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 15 mai 2018
    Dernière édition par un modérateur: 15 mai 2018
    Daydream, LaLuminienne et Lady Stardust ont BigUpé ce message.
  2. iubirama

    iubirama
    Expand Collapse

    L'article est passionnant, les faits plus que rageants... La question dans ce contexte est absurde, je m'en rends compte, mais que deviennent alors les enfants de mère célibataire ? Aucune exception n'est envisagée dans ce cas ?
     
    Daydream, Pau La, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Kyuumi

    Kyuumi
    Expand Collapse

    @iuirama Déjà, vu comment la société libanaise est conservatrice, le configuration de "mère célibataire" ne s'applique pas vraiment... A la lecture des quelques articles sur le sujet (un peu vieux mais bon), l'avortement ou l'abandon semblent être les premières options suite à une grossesse hors mariage. Sans compter qu'on recense encore des crimes d'honneurs chaque mois :sad:
    Et si une libanaise se retrouvait dans cette situation et aurait (on peut rêver) l'aval de sa famille, de son entourage et la société, j'imagine que la règle du père qui donne sa nationnalité perdure, si il le reconnait. Si il ne le reconnait pas, on tombe dans le cas de figure de l'apatridie évoqué dans l'article.
     
  4. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    @iubirama @Kyuumi En fait, lorsque l'enfant est de père inconnu c'est possible (une source parmi d'autre). C'est d'ailleurs une stratégie utilisée par certaines femmes, mais c'est évidement délicat puisque ça signifie qu'il n'y a aucun lien légal avec le père dans ce cas.
     
    Kyuumi et Rocksteady ont BigUpé.
Chargement...