Femmes, bourrelets et psychologie sociale : 5 profils de perception de soi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 26 mars 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Fizzgig

    Fizzgig
    Expand Collapse
    Je statute donc je suis.

    Je suis définitivement dans la catégorie #2, ma relation à mon corps est sujette à des variations fréquentes. Un jean qui me met en valeur et je vais agiter mon cuissot sous le nez du chaland avec béatitude, mais un reflet peu flatteur dans une vitrine et hop mon humeur et ma stature changent du tout au tout.
    (ca vaut pour mes rondeurs mais aussi pour mon teint rendu blafard par les néons des cabines d?essayages ou la constatation subite que les vêtements choisis le matin dans un élan d?enthousiasme coloré et excentrique sont un peu too much pour le commun des mortels)
     
  3. Paulie Akov

    Paulie Akov
    Expand Collapse
    Opercule Poireau

    Très vrai cet article...
    perso je suis à 70% du temps en catégorie 1 "bien dans mes baskets", et les 30% restants j'entraperçois une cellulite de fesses ou un bout d'intérieur de cuisse molle vers le genou, et là, crise de panique et enchaînement d'exercices aléatoires jusqu'à épuisement (= 37 secondes), puis soulagement car j'ai le sentiment d'avoir fait mon dû et d'être en bonne voie.

    Et retour en catégorie 1.

    Jusqu'à mon prochain bout de gras mou entraperçu etc.
     
  4. Jambo

    Jambo
    Expand Collapse
    Mélange instable

    "** Y en a qui ont ajouté « du cul pour chier droit » ? Non ?!"
    Oui j'avoue :shifty:

    Sinon je pense faire partie du 2em "groupe", il y a des jours où mes cuisses un peu trop rondes, et mon fessier bombé à la J.Lo' me font sentir bonnasse :)
    Et puis il y a les autres jours (plus nombreux ceux-là) où j'aimerais bien qu'on m'aspire tout ce gras. En effet, j'ai l'impression que ce gras me crie "tu n'a aucune volonté, ce n'est pas dur ne pas manger de sucreries et de faire du sport. EPIC FAIL" :stare:
     
  5. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    j'ai le sentiment cette volonté de tout "contrôler" se retrouve dans des tas de domaines: si je suis grosse, c'est que je ne sais pas me contrôler, je suis feignante! idem si je suis au chômage, si je ne suis pas une super maman, une super épouse/petite amie,... le contrôle est hyper-valorisé dans notre société il ne faut jamais montrer ses faiblesses et ne pas avoir un corps "idéal" signifie être faible.
     
  6. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    Moui alors effectivement, je trouve que toutes les femmes ne sont pas représentées.

    Et j'ajoute qu'on peut aussi ne pas être mince et ne pas chercher spécialement à maigrir, hein. C'est mon cas, je suis "moyenne" (une taille 38 - voire 40 pour le haut - pour 1m65, des gros seins, un peu de ventre, de la culotte de cheval et des gros mollets), j'ai jamais fait un régime de ma vie et j'ai pas l'intention de m'y mettre, ni maintenant, ni jamais, du moins tant que je resterai dans une fourchette de poids qui ne nuit pas à ma santé (que ce soit en trop ou en pas assez, d'ailleurs). De toute façon j'aime trop manger pour ça, et en plus j'ai tout le temps faim.

    J'ai été en sous-poids, j'ai frôlé le surpoids, jamais à cause de mon alimentation, toujours pour raisons médicales (les merveilleux effets des divers traitements contre la SEP qu'on a pu m'infliger depuis 8 ans, ahah). Alors maintenant que je suis stable et qu'on ne m'emmerde plus pour que je mange sans sel ou pour que je reprenne 5 kilos, je vais pas en plus me pourrir la vie parce que j'ai de la cellulite sur le cul. C'est comme ça, ça m'empêche pas de plaire et de me plaire comme je suis donc bon, tout le reste ça sert juste à se fatiguer pour rien.

    Après je ne nie pas que les complexes liés au poids soient réels, après tout j'ai connu pas mal de gens (notamment dans ma famille) qui en ont souffert et/ou qui en souffrent encore (que le surpoids soit réel ou pas), c'est une vraie douleur. Simplement, de mon point de vue (et qui n'engage que moi), je trouve que tant qu'il n'y a pas danger pour la santé, c'est une perte de temps, et à mon sens il vaudrait mieux s'attaquer aux causes psychologiques et sociétales de ces complexes plutôt que de chercher à avoir toujours plus de contrôle sur son corps...D'ailleurs quand la tête va bien, le reste suit plus facilement.
     
  7. Cilece

    Cilece
    Expand Collapse
    En cours de piéytchdi

    Je suis absolument d'accord avec toi. Le corps est réellement le reflet du "contrôle" que l'on a sur nos vies. BIG UP
     
  8. Baldhjarta

    Baldhjarta
    Expand Collapse
    Mélange instable aux propriétés inconnues

    Je suis une catégorie 4...c'est une souffrance permanente. J'étais très mince, il y a 3 ans de cela. Et puis, une rupture, une dépression, le cancer de mon père, les humiliations répétées ("tu as vu toute cette graisse, là, sur ton ventre? Ce que tu es devenue grooooosse!!") otn tué ma jolie silhouette (1m75, 95D, 58 kg, j'étais plutôt gâtée ). J'ai pris 30 kg. Et je ne peux plus me regarder dans le miroir. Je suis une angoissée, une pessimiste, et surtout, surtout, je me déteste d'être si grosse. Et ça n'aide pas spécialement à perdre du poids. Pourtant, j'ai un chéri qui m'aime, un joli visage, je ne suis pas bête...mais ces kilos me pourrissent la vie. Je voulais juste témoigner, dire que c'est une douleur, presque une malédiction. Et souhaiter un grand courage aux autres dans mon genre ...
     
  9. Wanderlust

    Wanderlust
    Expand Collapse
    Bookworm solitaire.

    J'inaugure la catégorie 5 ! Mais j'ai des Troubles du Comportement Alimentaire depuis 5 ans , donc ça me semble "normal" comme mode de pensée ...

    @MaryOhMary : par les forums de TCAs , je connais des filles dans ton cas et c'est vraiment très difficile à vivre ... Courage , si c'est toi sur ton avatar , tu es jolie comme tout ! :]
     
  10. Galactica

    Galactica
    Expand Collapse
    Buveuse de lait spacial

    Ça m?intéresserai beaucoup d'avoir le même genre d'article mais sur le corps des hommes.
    A quelles pressions sont-ils soumis ? Qui/quelle proportion des hommes ressent cette pression ? etc :d
     
  11. Baldhjarta

    Baldhjarta
    Expand Collapse
    Mélange instable aux propriétés inconnues

  12. Jialing

    Jialing
    Expand Collapse
    Non non non.

    Je me placerais aussi dans la catégorie 5. Objectivement, je n'ai pas de problème de poids mais j'ai besoin d'exercer un contrôle sur mon corps, j'ai toujours besoin qu'il soit mieux. Je ne vais jamais être satisfaite, je vais toujours vouloir me muscler plus, perdre encore 1kg, etc... :erf:
     
Chargement...