Films d'Amour et Histoires Féministes.

Sujet dans 'Forum Cinéma / DVD' lancé par Souriires, le 16 décembre 2009.

  1. Souriires

    Souriires
    Expand Collapse

    Bonjour !

    Je suis actuellement en Licence de Cinématographie, et dans le cadre d'un de mes dossiers, j'en appelle à vos idées et à votre culture.

    Je recherche tout d'abord des idées de film d'amour ni forcément Français, ni forcément connus ( On oublie donc Titanic ! ) mais qui ont une histoire, qui sont ou drôles, ou percutants, mais qui ne laissent pas indifférent et ont peut-être échappé à la " célébrité " qu'un tel film méritait.

    Puis je recherche des films engagés dans la cause féministe, des films qui parlent de femmes et du combat qu'elles mènent.

    Merci d'avance =)
     
  2. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Tu dois déjà y avoir pensé mais quand on me dit film féministe ou en tout cas film de femmes, je pense directement à Catherine Breillat.

    Sinon pèle-mèle : "Dix-Sept fois Cécile Cassard", le portrait d'une femme qui essaye de survivre à la mort accidentelle de son mari et qui va abandonner son enfant.
    "37°2 le matin" qui est pour moi LE film d'amour, toujours avec Béatrice Dalle qui incarne souvent à l'écran des très beaux portraits de femmes tourmentées.
    "4 mois, 3 semaine, 2 jours" qui parle d'amitié et de solidarité féminine, d'avortement, de viol...
    Tout sur ma mère
    , d'Almodovar
    Caramel de Nadine Labacki: cinq portraits de femmes qui se croisent dans un institut de beauté et l'occasion de parler de la place de la femme dans la société libanaise.
    Dunia que je n'ai pas vu
    Wong Kar Wai qui n'a pas son pareil pour filmer les femmes, je pense notamment à 2046 et à In the mood for love

    Je reviendrai
     
  3. kiwi-wiki

    kiwi-wiki
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je ne suis pas une grande cinéphile, mais le film "Love Story" est vraiment bien dans le style amour dramatique.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Le premier film feministe qui m'est venu à l'esprit c'est "L'une chante,l'autre pas" d'agnès varda,c'est l'histoire de deux femmes ,le combat de chacune pour la liberation de la femme, en pleine combat pour le droit à l'avortement c'est un film de son temps (1977) en plein mouvement feministe et lutte pour le droit de la femme.
     
  5. Bleuenn

    Bleuenn
    Expand Collapse
    For death and glory.

    Ce n'est pas vraiment un film d'amour et il est impossible à catégoriser mais il se prête bien au sujet du féminisme je trouve : Orlando, de Sally Potter, avec Tilda Swinton.
    C'est adapté librement du livre de Virginia Woolf. En fait c'est assez axé sur les gender studies puisque le personnage principal est un noble qui change de sexe (euh bon là je fais rapide, c'est assez difficile à résumer haha).
    C'est vraiment intéressant, j'ai pris une claque quand je l'ai vu.
     
  6. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Comme histoire d'amour, j'ai un film d'animation japonais. Je ne sais pas si cela entre dans tes conditions, mais je te le donne au cas où : "Millenium actress" de Satoshi Kon. C'est l'histoire d'une jeune actrice à la poursuite d'un homme dont elle est follement amoureuse depuis le premier regard. D'un certain point de vue, on peut parler de féminisme, puisqu'elle lutte envers et contre tout pour retrouver cette personne, alors que la société japonaise n'est pas vraiment ouverte à ce genre de courage et de persévérance (En tout cas, à l'époque où se passe le film).
    Dans un autre genre, tu as "Paï" de Niki Caro, un film néo-zélandais. L'intrigue se déroule dans un village Maoris, où Paï est l'unique fille du chef, disparu depuis des années. Son grand-père, qui ne veut pas d'elle comme héritière, sélectionne tous les garçons mâles de la tribu et les entraîne pour qu'ils soient digne de devenir chef. Toute fois, Paï refuse cette situation et s'entraîne en cachette.
    Enfin, niveau "Histoire d'amour", je pense aussi au film de Jean-Pierre Jeunet : "Un long dimanche de fiançailles". Là encore, c'est une demoiselle qui cherche désespérément la trace de son fiancé, présumé exécuté durant la Première guerre mondiale.

    J'espère avoir pu t'aider, au moins un peu.
     
Chargement...