Foot : les Blacks Blancs Beurs se déchirent

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 5 mai 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Elle est bien loin la jolie France Black Blanc Beur de 1998.

    Après Lilian Thuram et Basile Boli, c'est au tour de Patrick Vieira de monter au créneau dans l'affaire des quotas qui agite la Fédération française de football (FFF).

    Interviewé aujourd'hui par Le Monde, l'ancien capitaine de l'équipe de France cogne fort :
    "Je connais Laurent Blanc, j'ai toujours eu de bonnes relations avec lui. Je ne crois pas qu'il soit raciste, mais je suis surpris du degré de ses commentaires. Quand je lis qu'il a dit que "les Espagnols, ils disent : "Nous, on n'a pas de problème. Des Blacks, on n'en a pas" ou "qu'est-ce qu'il y a comme grands, costauds, puissants ? Des Blacks", c'est scandaleux ! Ce sont des propos graves. On peut me dire ce que l'on veut, mais personne n'a été piégé lors de cette réunion. On n'a forcé personne à tenir ces propos, et pourtant ils l'ont dit, c'est un fait : ça, c'est choquant".
    Pour Vieira, pas de doute, il faut trancher dans le vif : "ce n'est pas à moi de dire qui doit partir, mais j'aurais du mal à comprendre comment ces dirigeants-là, qui étaient présents à la réunion, pourraient rester à leur poste. Si ces gens-là restent, c'est la porte ouverte à toutes les discriminations".

    Laurent Blanc, soutenu entre autres par Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu, serait "éc?uré par les soupçons de racisme qui l'accompagnent et ce sentiment de se retrouver pris au piège des man?uvres obscures entre des courants antagonistes au sein de la FFF", selon le journal L'Equipe. Il songerait à démissionner. Pour éviter de se faire virer ?

    Allez zou, oublions le foot, passons au handball !
     
Chargement...