Franco-sino-vietnamienne, j'ai eu du mal à comprendre qui j'étais — Nos Racines

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 5 mars 2017.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Amplified-sOund

    Amplified-sOund
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Merci pour ce beau témoignage <3 Je suis italo-vietnamienne, je suis née et j'ai grandi en Suisse. Je connais un peu l'italien et le vietnamien mais mes parents m'ont toujours parlé en français. Je ne subis pas de racisme en général mais quelques fois je ne me sens pas suisse. Tout comme quand je vais en Italie, je ne suis pas italienne avec mes yeux bridés et quand je voyage au Vietnam, je ne suis pas considérée comme vietnamienne avec ma peau claire, mon nez droit et mes cheveux bruns.
    Quand j'étais petite, mes parents me disaient de dire que j'étais Eurasienne et qu'il fallait être fière de l'être, ce qui m'a aidé à forger mon identité sans devoir me poser trop de question.
    Le métissage c'est l'avenir de la planète, et je trouve ça beau. Bisous à May, qui a un prénom qui me ressemble ;)
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Allitché, Ahn et leoch ont BigUpé ce message.
  3. Weena88

    Weena88
    Expand Collapse
    Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement - Gilbert Keith Chesterton

    Très beau témoignage. Ayant grandit dans les iles, le métissage me semble d'une telle normalité que j'ai du mal à me dire qu'il est aussi victime de racisme.
    Un de nos témoin de mariage est d'origine coréenne né en France et c'est vrai que c'est difficile pour lui de se positionner entre les traditions de ses parents et son mode de vie résolument occidentale.
    Personnellement, je trouve que c'est une vraie richesse que tes parents t'ont offerts.
     
    Allitché a BigUpé ce message
Chargement...