Génération Mad #39 — Que dirais-tu à ton toi de 40 ans ? (+ surprise Grosse Teuf)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Dorothée B, le 12 juin 2016.

  1. Dorothée B

    Dorothée B
    Expand Collapse
    Dorothée
    Membre de l'équipe

  2. Aglaé17

    Aglaé17
    Expand Collapse

    Approchant tranquillement, mais sûrement des 40 ans, je me poserai plutôt la question dans l'autre sens et je dirai à mon moi de 20 ans de se bouger un peu plus et de ne pas attendre bêtement que les opportunités se présentent. Elles n'ont pas été mauvaises et je peux même dire que j'ai beaucoup de chance, mais si j'avais pris le temps de vraiment réfléchir à mes envies profondes, aurais - je vraiment fait ces choix - là ? Je ne vis pas avec des regrets, ce sont juste des questions que je me pose parce que je dis à mon petit garçon de croire à ses rêves, ce que je n'ai pas vraiment fait pour moi.
     
    payapapya a BigUpé ce message
  3. lalamel

    lalamel
    Expand Collapse

    Salut moi,

    Je n’ai encore que 25 ans et j’espère que tu t’en sors plutôt bien, que, d’une façon ou d’une autre, tu sais trouver le bonheur là où il est. Dans la famille, dans le travail, dans la beauté des petites choses…

    J’ai beaucoup de choses prévues pour toi. Batailler pour vivre du métier qui te plaît, choyer les relations qui te tiennent à cœur, trouver un moyen d’apprécier ton corps, te rapprocher toujours plus de la nature, te réconcilier avec tes peurs, toujours construire, ne jamais détruire… Tout ça, c’est les grands chantiers du moment. Je me doute que, même si tout se passe bien, il y aura des choses encore non résolues à ton âge, je souhaite juste qu’il y en ait le moins possible.

    Mais ce que je veux te dire, surtout, c’est une petite pensée que j’ai peur d’oublier avec le temps. Elle vaut pour toutes les situations, mais elle vaut particulièrement si ça va mal : Courage ! Rassemble tes forces, retrousse-toi les manches, et prends des risques pour faire évoluer les choses dans le bon sens. Si ton travail ne t’apporte pas ou plus ce dont tu as besoin, réoriente-toi, fais de nouvelles études. Si tu n’es pas heureuse dans ce que tu vis, là où tu vis, dans ta façon de vivre, trouve ce qui manque et change les choses. Quelque soit la situation, ne te laisse pas envahir par le fatalisme ou le découragement.

    Pour tout te dire, j’ai plein de doutes sur ton avenir, sur la possibilité même de ton bonheur. J’y travaille, pourtant, mais j’ai peur de faire les mauvais choix, j’ai peur que la vie s’impose à toi avec brutalité, j’ai peur que tu perdes ceux qui me sont si précieux, j’ai peur qu’un jour tu regrettes mon présent. J’ai peur que tu sois malheureuse alors même que je cherchais ton bonheur.

    Donc j’ai une dernière petite chose pour toi : une promesse. Une promesse au cas où, un jour, tu finisses par envier ce moi de 25 ans, qui pourtant ne se trouve pas pleinement satisfait aujourd’hui. Je te fais la promesse d’apprécier chaque bonne chose qui m’arrive, de profiter de toutes les merveilles, petites ou grandes, qui sont à venir. Chaque bon moment, passé avec ceux que tu aimes, à faire ce que tu aimes, dans les lieux que tu aimes, je vais les savourer. Je promets de ne pas te donner ce regret.

    En échange, je te demande seulement de ne pas te laisser envahir par la nostalgie. Je te demande de continuer à te construire des rêves et d’avoir le courage d’essayer de les atteindre.

    Et finalement, je me souhaite à moi-même les choses que je te souhaite à toi. Je ne t’attendrai pas pour trouver mon courage.

    En te souhaitant tout le bonheur du monde,
    A.
     
    bouzigouloum2000, yeonra et gaminsa ont BigUpé ce message.
  4. Penardolikearenardo

    Penardolikearenardo
    Expand Collapse
    Annonce: j'ai une super recette de gateau au chocolat !

    Je lui demanderais je crois si elle est heureuse, si nos projets se sont réalisés comme on le voulait, si notre appart est cool, si on a enfin pu s'épanouir sexuellement et sentimentalement parlant, si on a pu se libérer de toute cette pression autour de nous.
    Je lui dirais de continuer de profiter de la vie, de vivre chaque instant avant qu'il ne soit trop tard. La vie est courte bien trop courte.
     
  5. yeonra

    yeonra
    Expand Collapse

    Je lui dirai de se souvenir de tous les grands principes, rêves et valeurs que j'ai aujourd'hui. Et je lui demanderai de se battre pour tout ça parce que de mon côté je me bats pour qu'elle ai les moyens de le faire :nod:
     
    lalamel a BigUpé ce message
  6. Mathilde8_

    Mathilde8_
    Expand Collapse
    cerveau embrumé

    A mon moi de 40 ans... Je crois bien que je lui dirai de pas s'oublier, de rester fidèle à lui même, de rester entier et ouvert d'esprit en toutes situations. Je lui dirai de garder courage et foi en la vie car même si aujourd'hui notre avenir est plus qu'incertain et offre une vision inconfortable, je souhaite de tout cœur que dans 20 ans les choses soient plus belles. Mais je lui dirai aussi de se bouger le cul pour faire ce qu'il a envie de faire, je lui dirai de pas céder à la pression sociale pour rentrer dans le moule de la personne lambda de 40ans-mariée-2enfants-job enquiquinant. Je lui dirai de se souvenir, de regarder ce qu'il a accompli jusqu'à présent. Je crois que je le forcerai à juger si sa situation le satisfait. Je lui ordonnerai de toujours prendre soin des gens qu'il aime, de les choyer et de déplacer des montagnes pour eux. Je lui souhaite de garder une âme d'enfant, sa curiosité et sa franchise parfois un peu trop poussée.

    Ah oui et je lui rappellerai qu'à 20 ans on est pas tous des fainéants qui se rebellent pour un oui ou pour un non, mais plutôt pour changer le monde dans lequel ils évolueront et ce qu'ils deviendront à 40 ans.
     
  7. bouzigouloum2000

    bouzigouloum2000
    Expand Collapse
    Vive le chocolat!

    Actuellement j'ai 24 piges. Que dirais-je à mon moi de 40 ans?

    Bizarrement, j'ai plus envie de savoir ce que mon moi de 40 ans a à me dire (science fiction bonjour!!!).

    Mais pk pas faire une boite spatio temporelle à ouvrir dans 16 années...
    Je lui dirais probablement de ne pas être injuste avec elle, qu'elle a fait un sacré bout de chemin... Que j'espère qu'elle est heureuse et en bonne santé. Epanouie. Que j'espère qu'elle a pu voyagé. Que son coté artistique s''est développé...
    C'Est dur dur de répondre à cette question car nos attente d'aujourd'hui ne seront pas forcément celle de demain... Et nous ne savons pas si nos attentes se réaliseront.
     
    lalamel a BigUpé ce message
Chargement...