Génération Mad n°10 - Ton souvenir d'enfance le plus honteux ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 15 novembre 2015.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    :red::red::red::red::red::red::red:
    Un jour, en 5ème.
    J'ai pété en cours de français en pensant que personne n'entendrait.
    Et en fait, si. Toute la classe.
    (Merci l'anonymat d'Internet. Je ne l'ai jamais raconté à personne depuis et j'en rougis encore derrière mon écran).
     
    MissSophie, Meligood, Mlle C. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. ValouSestra

    ValouSestra
    Expand Collapse
    Je suis toujours faimtigay.

    Ca fait du bien de rire.
    Moi c'était honteux, mais j'avais à peine deux ans (donc c'est excusable), pourtant je m'en souviens encore clairement.
    J'étais chez des amis à mes parents qui avaient une allée pavée.
    Puis je jouais dans leur jardin, et je suis allée dans l'allée où,il y avait un gros caillou. Mais comme j'étais pas bien finie, je me suis dirigée vers le caillou en courant et en criant "oh une patate". J'ai shooté très fort dans ce que je pensais être une patate (en sandalettes c'est plus drôle), et bien sur, je me suis bousillé le pied. Les amis étaient morts de rire et moi je pleurais comme une madeleine.

    Edit : en fait, je pense que le pire, c'est quand j'ai appelé mon professeur de SVT de 6ème "Mémé". Un homme.
     
    #3 ValouSestra, 15 novembre 2015
    Dernière édition: 15 novembre 2015
    MissSophie, Meligood, Mlle C. et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. engamella

    engamella
    Expand Collapse

    Un jour, peut-être vers 8-9 ans, je jouais aux fléchettes avec mon petit frère, notre mère nous avaient strictement interdit de tirer pendant que l'autre allait chercher les fléchettes tombées au sol. Normal. Forcément on a désobéi. Un peu normal aussi. Ne sachant pas bien viser j'en ai planté une dans le cou de mon frère (pour ma défense il en avait avait aussi lancé lorsque j'étais sous la cible...) Toujours est-il que j'ai cru l'avoir tué et je me suis réfugié dans ma chambre. Tout le village m'a cherché partout ! J'étais morte de peur et de honte, au final il n'avait rien eu du tout... Mais qu'est ce que c'est impressionnant de planter une fléchette dans le cou de son frère !!!:oo:
     
    Aur-art, Meligood, Mlle C. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Eiden

    Eiden
    Expand Collapse
    Maladaptive Daydreamer

    Ha purée j'en ai plusieurs.

    Le premier, j'étais en CM1 il me semble : tout le monde dans la cour, allez savoir pourquoi, s'amusait à faire le poirier. Et comme j'avais trop envie d'être au centre de l'attention (chose impossible de nos jours :shifty:) je me suis mise en PLEIN MILIEU de la cour pour montrer à TOUT LE MONDE comment je le faisais trop mieux qu'eux d'abord ! :vex:
    ... Je suis restée bloquée la tête en bas :yawn: Ça a duré super longtemps. Tellement longtemps que tout le monde autour s'est arrêté pour me regarder avec des gros yeux. Et moi je commençais à paniquer, bloquée sur mes deux bras.
    Et finalement... Un gosse qui jouait au foot m'a tiré son ballon dans la tête et ça m'a fait m'écrouler sur le ciment comme un poteau. Voilà voilà :v:


    Le second était en septembre à mon entrée en sixième (meuh si ça compte comme souvenir d'enfance !). Je ne connaissais personne dans mon nouveau collège. Tout près, il y avait une petite fête foraine et j'ai croisé un petit groupe de filles que j'avais vu dans ma classe, et dans un élan de courage, j'ai voulu aller les voir pour devenir leur amie, abandonnant à moitié mon papa qui nous suivait tant bien que mal. Elles m'ignoraient complètement mais j'insistais pour suivre quand même.
    Et puis, pour le délire, elles ont voulu monter sur une attraction de chaises volantes pour les petits de genre 6 ans... On pouvait tout de même y monter malgré notre poids et notre âge, donc bon. On prend toutes un ticket, on fait la queue puis vient notre tour de monter. Tout le monde se précipite. Et le cordon se referme... juste devant moi. Elles sont toutes montées, ont joué ensemble, et moi j'attendais en les regardant, mon ticket qui avait coûté 4 euros à la main.
    Le tour se termine, elles descendent et partent sans m'adresser un seul regard. J'ai vu le regard dégoûté de mon père qui avait déjà peu d'argent, et 4 euros quand même, sachant que j'avais insisté comme une folle pour qu'il me l'achète... Donc...
    Je suis montée, seule, avec les petits enfants de 5 ou 6 ans. J'étais tellement grande que je devais plier les jambes et les lever en canard pour ne pas toucher le sol pendant les tours ... :top: Ça a été affreusement long. A chaque tour, je voyais les regards des parents sur moi, celui de mon père aussi, un peu dépité. C'était horrible... :facepalm:
     
    MissSophie, Muwglyk, Mlle C. et 10 autres ont BigUpé ce message.
  6. Pixieslechat

    Pixieslechat
    Expand Collapse

    Bonjour,
    Je viens de penser à un truc, mais rien avoir avec le sujet.. PARDON.
    @Fab, est-ce que l'on aura le droit à un "bêtisier" dans GénérationMad ?
    Je crois que tout le monde à besoin de retrouver le smile en ce moment, et me concernant, j'ai le souvenir d'avoir bien rigolé avec @Lea Bucci et les filles, durant le tournage. ;)
    C'est juste une idée.. Voilà.
    Qu'en penses-tu @kobieta ? ;)

    Des bisous et des coeurs.
     
    #6 Pixieslechat, 16 novembre 2015
    Dernière édition: 17 novembre 2015
    Mlle C., Bernarde et Terra Incognita ont BigUpé ce message.
  7. Aleynia

    Aleynia
    Expand Collapse
    I ain't the sharpest tool in the shed.

    Mon père m'en parle encore en me traitant de voleuse :facepalm:
    J'avais 5 ans peut-être et j'ai piqué un paquet de chewing-gum à la caisse du supermarché. Ni vue ni connue hop dans la poche !
    Plus tard dans l'après-midi mon père me voit machouiller un chewing-gum, puis un autre, puis encore un autre. Ça devient donc suspect. Il me questionne, fouille ma poche, trouve le pack de chewing-gum avec le blister.
    Il le demande où je l'ai eu, je mens, je dis qu'on me l'a donné. Forcément il me croit pas...
    Donc il me perce à jour et me dit que je l'ai volé et qu'on va aller voir la caissière pour lui dire. Qu'il pourrait pas faire grand chose quand la police viendra pour m'emmener en prison parce que je suis une voleuse.
    J'ai paniqué et j'ai beaucoup pleuré parce que je voulais pas aller en prison jusqu'à ce que je sois vielle!
    Et puis j'ai plus jamais volé...

    Le pire dans l'histoire c'est que mon père m'a dit il y a quelques semaines qu'il avait bouffé tous mes chewing-gum après :yawn:
     
    Meligood, Mlle C., Salpêtre et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mainlinh

    Mainlinh
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    M'en rappelle du coup
    Je devais avoir 8 ans ou un truc du genre. Bonheur de petit enfant, mes parents ont acceptés que je fasse du poney :dowant:.
    On faisait très très attention au poney avec toutes les règles de sécurité qui vont avec. Mais un jour je suis tombée sur LE poney méchant. Il s'est reculé spécialement pour me botter. J'avais très, très, honte et j'ai rien dit mais la monitrice l'a vu. Plus tard elle a appelé mes parents pour rassurer qu'elle allait trouver un bon propriétaire et que ce poney ne serait plus au contact d'enfants. Ma mère à débarqué comme une folle alors que je prenais un bain. J'ai pas réussi a lui mentir bien longtemps, j'avais la trace exacte du sabot sur la fesse droite. :taquin:
     
    Meligood, Mlle C., Luthéa et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Heartichoke

    Heartichoke
    Expand Collapse

    Hello there! Ca n'a pas trop à voir avec l'article, enfin si, enfin un peu, mais je voulais juste dire à Claire de la vidéo et à 'Terra-Incognita' qu'elles sont vraiment beaucoup trop jolies et que ça y est, je tape un crush (mais non je ne suis pas une psychopathe). Voilà voilà. Pis si les intéressées lisent ce message, eh bien faisons connaissance, si vous le souhaitez! (Ok comme ça ça sonne un peu le mec relou du métro qui vient te draguer mais en vrai non, j'suis pas comme ça, je sais juste pas trop comment m'exprimer parfois.)
     
    Mlle C. et Terra Incognita ont BigUpé.
  10. Bernarde

    Bernarde
    Expand Collapse
    Rater sa vie est un droit inaliénable.

    @Pixieslechat ça pourrait être une très bonne idée oui ! Après je ne sais pas s'il y a suffisamment de matière pour le faire mais ça montrerait l'envers du décor, comme une sorte de making-of ! Je ne sais plus si on avait eu une question sur le pourquoi de notre participation ou sur ce qu'on avait pensé de ce projet..
     
    Mlle C. et Pixieslechat ont BigUpé.
  11. leyatte

    leyatte
    Expand Collapse

    Autant l'histoire de la patate est super mignonne, mais j'ai éclaté de rire avec "mémé". Il m'est arrivé la même chose, en terminale :cretin:, j'avais appelé le prof de littérature "Maman", comme ça, spontanément. Il était ravi.

    Sinon je crois que le mien est celui-ci : mes parents avaient invité des amis qui avaient des enfants un peu plus âgés que moi (je crois que j'avais 4 ans, et eux, 6 ou 7). Leurs parents les avaient "obligé" à jouer avec moi, et quand on est passés dans le couloir de ma chambre, ils y ont vu... un pot (oui, j'avais peur de descendre les escaliers pour aller aux toilettes la nuit) . Un pot bleu... avec un peu de pipi dedans (très glam). Ils se sont tous mis à brailler "baaaah elle fait encore pipi au pot c'est un bébé en plus c'est dégoutant elle le lave même pas". Et là, mon imagination débordante a créé ce mensonge : "mais nan c'est pas du pipi ! J'ai vomi de l'huile ce matin !" . Personne n'y a cru, ils l'ont raconté à leurs parents, et je me suis mise à pleurer. Fin. :rire:
     
    Mlle C., ben quoi ?, PetitTapir et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. leyatte

    leyatte
    Expand Collapse

    Dans le même genre, j'avais volé des "bulles de bains" (les petites boules avec du liquide sent-bon dedans) dans une parfumerie. Je les ai mises dans la poche de mon manteau, puis à force de les toucher elles se sont cassées, l'odeur a envahie la voiture, ma mère m'a envoyé au lit sans manger (au bout de 2h ça lui a fait de la peine et elle m'a ramené... une tranche de pain et un yaourt -je ris en y repensant, genre "je te donne à manger mais faut pas abuser non plus) . Et pareil, j'ai plus jamais volé ...
     
    Mlle C. a BigUpé ce message
Chargement...