Génération Mad #62 — Qu’est-ce que tu voudrais qu’on dise de toi après ta mort ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lisa M, le 4 décembre 2016.

  1. Lisa M

    Lisa M
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Absolument rien. Je serais dégoûtée et très déçue que l'on parle de moi sans me connaître ou que je serve d'argument à philosopher. Je m'en rends compte avec le décès de ma mère.
    J'aurais juste vécu et ressenti des choses, peu importe la manière, avec certaines personnes à des moments précis: c'est à nous pour toujours ces instants partagés, ils appartiennent qu'à nous et je ne voudrais pas qu'on les gâche ou les déforme. Les concerné-es sauront de toute manière ce qu'il y a à savoir et c'est suffisant. Donc sans façon pour moi!
     
    Arbraz, ElectraHeart et Kaus Australis ont BigUpé ce message.
  3. Jessiflé (sur la colline)

    Jessiflé (sur la colline)
    Expand Collapse

    "Mais où donc Jessiflé a-t-elle pu ranger cette saloperie de télécommande ?"

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Table, Lis, lueure et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Shewrites

    Shewrites
    Expand Collapse

    C'est le dernier???
    Y aura t-il d'autres vidéos de ce genre pour succéder à Génération Mad? Ca va me manquer... :tears:
     
  5. Bleu pastel

    Bleu pastel
    Expand Collapse

    deja si on se souvient de mon prénom se serait pas mal :yawn:
     
  6. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Oui c'est le dernier :) On a une autre idée dans le genre, wait & see :)
     
    Shewrites a BigUpé ce message
  7. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    J'adore cet épisode !
    C'est marrant parce que moi j'ai toujours pensé que je voulais qu'on se rappelle de moi.
    C'est-à-dire faire des choses importantes, et rester connue après ma mort comme Darwin, Victor Hugo, des prix Nobel...
    Ce n'est pas de la célébrité. Mais qu'on pense que j'ai contribué à qqch, que je n'ai pas vécu pour rien, que je ne reste pas une anonyme, que mon existence ait servi à qqch.
    Et en fait j'ai toujours pensé que les autres voulaient ça aussi. En même temps, je n'ai jamais posé la question à qqun... C'est pour ça que je trouve cet épisode très intéressant ! J'ai enfin des réponses.

    Peut-être que si un jour j'ai des enfants, les élever sera qqch de suffisant pour moi.
     
    Kaylie a BigUpé ce message
  8. Arbraz

    Arbraz
    Expand Collapse
    Take a deep breath

    @Gia_Juliet Je voulais dire quasiment la même chose que toi mais tu m'as devancé haha ("Sors de ma tête" !)

    (Connexion cérébrale)

    Je pense exactement comme toi, je n'ai pas vraiment envie qu'on continue de parler de moi après ma mort... je suis un mystère pour les autres et pour moi même, je suis une personne très secrète et je pense que très peu de gens ont réussi à réellement me cerner.. Je crois que je préfère tout simplement être oubliée plutôt que l'on fabule sur ce que j'étais...

    Besos, Jul <3
     
    Gia_Juliet a BigUpé ce message
  9. Pinky Pow

    Pinky Pow
    Expand Collapse

    "C'était vraiment quelqu'un de bien."
    C'est ce que j'aimerais qu'on dise de moi. Je sais que je fais partie de ces gens qui seront très vite oubliés après leur mort. Je ne marque déjà pas les gens de mon vivant. Mais si les seules personnes qui pensent à moi pouvaient avancer cette raison, alors j'en serais très heureuse (et ça m'éviterait sûrement de revenir en esprit frappeur pour venger mon âme trop ignorée).
    Mais, allez, si on dit aussi de moi que j'étais brillante, talentueuse, drôle... je serai pas difficile. J'accepterai quand même (je suis comme ça).
     
  10. naelia

    naelia
    Expand Collapse
    Be a rainbow, not a shadow!

    Adolescente ma mort me préoccupait beaucoup, je passais un temps fou à réfléchir à la cérémonie, particulièrement à la chanson qu'on passerait. Méga morbide.
    Aujourd'hui je n'y pense plus, je crois que j'ai connu un gros changement d'avis suite à la mort de ma grand-mère.. Je me suis dit que finalement ma mort ce serait plus mon affaire mais celle des survivants alors bon... Cela dit comme vous posez la question, je m'interroge: à quoi ressembleront nos cérémonies futures? Je m'imagine mal enterrée selon la tradition catholique tout comme je m'imagine mal incinérée (peut-être que d'ici 60 ans on sera passé à l'optimisation des corps, compostage crématoire labellisé bio et organique).
    Allez, je sors. XD
     
Chargement...