Harcèlement à l'école : pas le problème des profs ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 24 janvier 2012.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Angelin

    Angelin
    Expand Collapse
    Ad Victoriam~

    C'est révoltant de lire des choses pareilles!

    En théorie (et en théorie seulement) j'aurais tendance à être d'accord avec cette dame sur le fait que les enseignants sont là pour enseigner, ne sont pas des psy bla bla...
    Sauf que le médecin/l'infirmière/le psy, c'est toujours la croix et la bannière pour le voir (en tout cas ça l'était quand j'étais au collège/lycée et avec la diminution du nombre de personnel j'imagine que ce n'est pas différent aujourd'hui, et que c'est même peut-être pire)...

    De plus il me semble qu'il est du devoir du professeur non en tant que professeur mais simplement en tant qu'adulte, et disons "représentant de l'autorité" de ne pas laisser faire ce genre de choses.
    La difficulté peut peut-être forger le caractère dans certains cas et dans une moindre mesure (encore que j'en doute fort, je pense que cela crée plutôt des frustrations, des manques de confiances en soi et autres trucs qui pourrissent la vie mais c'est un autre débat) mais ce n'en est pas moins de la cruauté gratuite, et lorsqu'on en est témoin il faudrait lutter contre. Comment faire des adultes équilibrés et tolérants si on laisse les enfants et ados être soit des monstres de cruautés soit des souffre-douleurs?
     
  3. Sweet-Louisa

    Sweet-Louisa
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Je suis outrée ! Ils se rendent pas compte, ces gens, de combien on souffre. J'ai passé la fin de mon année de quatrième à manger, cachée dans les toilettes, parce qu'une fille horrible et ses copines avaient fait de moi leurs bouc-émissaire. J'avais de la chance quand ça s?arrêtait la, sinon elles venaient me débusquer pour me jeter de la terre dessus. Et ça, c'était une toute petite partie de ce que j'ai subi... Aujourd'hui j'en souffre toujours, quand je rencontre quelqu'un je ne suis pas naturelle, j'ai peur de ce que l'on va penser de moi et rien que de me rappeler de ça me donne envie de pleurer. ça ne ma pas rendue plus forte DU TOUT. Et entendre dire que ce n'est pas le problème des profs .... c'est sur que les miens, ils en avaient plutôt rien a foutre ( cf la CPE qui étaient venue me chercher lorsque j'étais couverte de terre, de mon déjeuner + en pleure. Sa réaction : aucune ).

    je comprendrais jamais ce genre de réaction ...
     
  4. gilda

    gilda
    Expand Collapse
    Mélange instable

    En tant que future prof, qui vient de finir son master métiers d'enseignement, je suis très choquée par cet article que tu cites.
    Bon déjà il faut le rappeler, on n'a aucune formation en psychologie, à part 2 3 cours assez bizarres de théorie de la psychologie de l'éducation, rien de bien concret donc. On en revient donc toujours au problème de la formation des profs (c'est mon dada j'avoue :cretin: ) Personnellement c'est un sujet qui me touche beaucoup, même si je ne l'ai pas vécu, je l'ai observé, et j'en ai eu des conséquences.
    Dans les différents stages que j'ai fait, j'ai toujours tenté d'observer aussi bien le niveau scolaire de mes élèves que leurs rapports entre eux. Il suffisait parfois d'une seule phrase pour que des élèves comprennent qu'ils allaient trop loin, et que ça ne recommence pas. Pour moi, c'est une partie de notre travail.

    Depuis quand les profs sont uniquement là pour faire cour? On arrive, on écrit au tableau, et voila ? ce n'est pas ma conception du métier, nous sommes aussi des éducateurs, même si bien sûr on ne remplace pas les parents.
    Tiens d'ailleurs les parents : c'est à eux aussi de surveiller les enfants, de poser des questions, d'observer quand ça ne va pas, de surveiller les messages facebook ou autres.. Mais bon, ca aussi c'est mon dada..

    Bref c'est un vaste sujet, et je trouve ça bien qu'on provoque un peu le débat en France, où trop souvent j'entends des "oh ça forge le caractère". Non, ca forge des traumatismes, nuance.
     
  5. Sweet-Louisa

    Sweet-Louisa
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Ou t'as vu qu'on demandait au prof de tout faire ? C'est même pas le fait qu'ils ne disent rien en tant que prof, c'est le fait que toi, en tant qu'adulte, tu vois un gamin se faire méchamment secouer par d'autres, tu passerais ton chemin ? Les profs sont ceux qui côtoient le plus les élèves, et s'ils voient qqe chose, évidemment qu'il faut qu'ils interviennent. Jamais tu ne passerais devant une fille qui se fait mettre la tête dans les toilettes sans réagir, et bien la c'est pareil.
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  6. Solemnia

    Solemnia
    Expand Collapse
    Allo maman?Claudy à l'appareil! J'viens de me faire carjacker!

    Mais quelle tête à claques cette bonne femme, typiquement le genre "ah nan mais moi mon bac je l'ai déjà, je m'en fous de vous j'ai mon salaire tous les mois hein" , tant de conneries, ça me révulse

    et dans la même logique que gilda je rajoutes qu'il me semble tout de même important d'éduquer les enfants de sorte à ce qu'ils ne deviennent pas de futurs harceleurs, la différence, le respect mutuel, certaines valeurs, ça parait très cucul dit comme ça mais pourtant peu de parents pensent à parler de cela à leur enfants (parce que parfois eux même s'en foutent)
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  7. cee-2

    cee-2
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis aussi sur le point de devenir prof moi-même, et le harcèlement, les brimades, le "bullying" comme on dit ici, c'est une de mes croisades quotidiennes.
    J'ai déjà commencé à enseigner, et je mets un point d'honneur à ce que les enfants se sentent en sécurité et en confiance dans ma classe. Quand on est prof, on enseigne pas seulement une matière, on doit donner aux enfants les outils pour aborder leur vie adulte comme il se doit, et ça passe par leur protection, les aider à développer leur confiance en soi et à sentir qu'ils sont des personnes respectueuses et qui méritent d'être respectées.
    Je suis peut-être idéaliste, mais si j'ai choisi de faire ce métier, c'est parce que je crois que je peux faire une différence, peut-être pour un enfant, mais ça serait déjà ça.
    J'imagine exactement le genre de prof que cette femme doit être en classe. Aigrie, autoritaire, distante.
    En fait je suis contente de ne pas être prof en France. J'ai l'impression qu'on encourage à faire passer le prof avant les élèves. Sauf que si c'était le contraire, tout le monde s'en porterait beaucoup mieux.

    Edit: Evidemment, ma dernière remarque est une généralité et je sais qu'il y a beaucoup d'excellents profs qui ne sont pas dans cet état d'esprit. Malheureusement, je ne suis pas sûre que ce soit la majorité.
     
  8. Sweet-Louisa

    Sweet-Louisa
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Je suis également d'accord que c'est pas au prof de tout faire, le point de base est l'éducation donnée par les parents. Mais lorsque l'on a un soucis avec un autre élève, et que le parent de cet autre élève ne veut rien faire pr calmer les choses, il ne nous reste que peu d'intermédiaires ... Je ne sais pas vraiment quelle est la solution, mais lors de ce genre d'évènements, le prof est quand même l'un des mieux placé pour agir, s'il n'y a pas d'autres alternatives. Après je comprend tout à fait ce que tu veux dire, c'est juste que des fois, ça nous parait être la meilleure alternative.
     
  9. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Je ne suis pas sûre que toutes les personnes victimes de harcèlement iraient d'elles-même voir un professeur pour se plaindre... Si le prof voit / sent qu'il se trame un truc pas net mais que l'élève ne vient pas pour autant le voir, il peut quand même tenter d'aller lui parler à la fin d'un cours en lui demandant si tout va bien, s'il se sent à l'aise dans la classe, etc.
     
  10. Ineffable

    Ineffable
    Expand Collapse
    Act like a girl !

    OUI un prof n'est pas là pour remplacer le psy l?infirmière ou n'importe qui d'autre mais NON un prof n'est pas là que pour faire son cours et se barrer

    Pour moi un prof ça reste un adulte référent dans l'environnement d'un enfant, une figure d'autorité qui participe à son éducation et pas juste en lui apprenant l'histoire de france ou les division... ce que dit cette femme me choque. A une autre échelle j'ai passé mon BAFA et même là on nous rabache encore et encore la sécurité physique aussi bien que morale/affective des enfants
     
  11. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Je pense que cette campagne à tout à fait lieu d'être, et je la trouve particulièrement bien faite.

    J'ai eu quelques "mésaventures", si l'on peut appeler ça comme ça en primaire, et malgré le temps, j'en garde des souvenirs douloureux... Aujourd'hui, j'ai ma personnalité, mon caractère bien forgé et je ne ma laisse plus faire; mais au lycée, il m'arrive toujours de voir, d'entendre des personnes se faire traité de tous les noms, pour n'importes quelles raisons... Je ne peux pas nier, il m'est arrivé de dire du mal de personnes à qui je n'avais pourtant pas grand chose à reprocher à titre personel. Je sais pourtant que je ne suis pas la pire au niveau des ragots et autres rumeurs...

    Cette campagne fait réellement réfléchir, et pour ma part je retrouve certains des cas exposés dans les videos au lycée, pas toujour à cet extême, mais ça existe cependant.

    Alors certe, l'un des clips utilise internet, et le fait encore apparaître comme le grand méchant loup. Mais si c'est présenté de cette façon là, c'est parce que ça existe, bien que facebook ne soit pas toujours - loin de là - le support de harcelement. Car ce harcelement il est bien présent encore et oujour au quotidien dans la classe, dans la cour au lycée au général...

    Et Jeanne, cette professeur qui a l'air de s'interesser particulièrement au sujet du harcelemment n'a peut-etre pas assez observé ses élèves pour savoir que parmis eux, il y en a certainement quelques uns qui vivent mal leur scolarité, de part ce qu'ils peuvent entendrent et subir tous les jours... Car certains professeurs sont assez compétents, humains pour reussir à finir leur programme en veillant un minimum sur leurs élèves, et en intervenant si besoin, j'en ai des tas d'exemples à lui presenter.
     
  12. nananaw

    nananaw
    Expand Collapse

    cette prof est une idiote ces quelques brimades et railleries qu'elle considère comme inoffensive peuvent pousser certains jeunes a commettre l'irréparable et les pousser au suicide en tout cas je suis contente de lire que certains prof ou futur prof on choisit cette voie pour autres chose que toucher un salaire a la fin du mois on ne demande pas aux profs de jouer le rôle d'un psy mais de faire preuve d'humanité voir quelqu'un se faire maltraiter et fermer les yeux pour moi c'est inhumain
    et puis même si le prof ne peut rien pour soulager la souffrance de l?élève au moins en interdisant les brimades dans sa classe en écoutant un élève qui viendrait se confier a lui même si ça ne règle pas tout au moins ça montre au jeune qu'il a un adulte a qui il peut venir se confier au passage je pense vraiment que cette prof est une idiote
     
Chargement...