Harcèlement scolaire chez l'enfant. Que faire ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par VanessaV, le 18 décembre 2015.

  1. VanessaV

    VanessaV
    Expand Collapse

    Bonjours les Madz. :hello:

    Voilà, je me permet d'ouvrir ce sujet pour demander des conseils à propos de mon soucis.
    J'ai une nièce de 8 ans qui subit un harcèlement scolaire depuis septembre. Elle en a seulement parlé cette nuit avec sa maman. Elle n'arrivait pas à dormir et a finit par pleurer en disant qu'à l'école les autres enfants la claquent contre les carreaux, que les filles lui disent des gros mots et disent à ses autres copines de ne pas jouer avec elle... Elle se retrouve complètement seule et elle a craqué cette nuit. En apprenant ça au réveil, je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer car je sais ce que sais et je me sens impuissante face à ce qu'elle traverse.

    Sans vouloir être méchante ou déplacée dans mes propos, elle est dans une école où il y a beaucoup de "cas sociaux". Je ne critique pas les gens qui vivent avec les aides, nous même on en bénéficie ! Mais il faut dire que la plupart de ses enfants n'ont pas d'éducations et que les parents n'en n'ont rien à faire. Les profs, ce n'est pas mieux ! La maîtresse de ma nièce lui a tout simplement dit qu'elle l'autorisait à répondre à leurs menaces et insultes. Qu'elle ne serait jamais punie car elle sait que ce n'est pas elle qui cherche... J'ai halluciné en écoutant ça. Depuis quand rendre les coups sans conséquences est la solution ? Elle a aussi dit qu'elle allait en parler au directeur, mais qu'il n'allait sûrement rien faire.

    Ma nièce veut changer d'école, malheureusement ma sœur ne peut pas se le permettre. Elle a une fille de 4 ans en maternelle juste en face qui est très bien intégrée et elle n'a pas le permis. Les autres écoles étant un peu éloignées, elle ne pourrait jamais amener et récupérer les deux à l'heure tous les jours.

    On ne sait pas quoi faire. J'ai la rage, je maudis cette école et ces enfants. Ma nièce est une petite fille douce et sensible, elle a toujours adorée l'école et apprendre. Je sais ce que les conséquences du harcèlement scolaire peut avoir pour l'avoir vécu. Personnellement ça a duré seulement une semaine au collège et pourtant ça a réussi à me faire perdre toute mon estime et une grosse dépression qui a durée 4 ans. Également arrêter le lycée avant d'avoir mon bac. Aujourd'hui encore personne ne sait ce que j'ai vécu car je n'ai jamais voulu en parler. Je ne veux pas que ma nièce vive la même chose !!!

    Ma sœur a donc décidé d'attendre la rentrée de janvier pour voir si tout était réglé comme aujourd'hui c'est le dernier jour, mais je suis pratiquement sûre que ça n'arrivera pas. Cette école n'a jamais rien fait face au harcèlement scolaire. L'année dernière elle avait déjà été harcelé par une fille qui harcelée tout le monde et ils n'ont rien fait à part la bannir de la cantine. Malgré toutes les plaintes des autres parents que ce soit au commissariat et à l'académie, la petite n'a jamais été renvoyée et ses parents osaient même agresser les autres parents qui venaient se plaindre à eux.

    Mardi j'ai été la récupérer à la l'école et à sa sortie, j'ai vu qu'elle ne souriait pas comme d'habitude. Je lui ai demandé si ça allait et si tout c'était bien passé. Elle m'a répondu que oui, alors j'ai juste pensé qu'elle était peut-être fatiguée de sa journée... Si j'avais su ! Je serais entrée directement dans l'école pour voir la maîtresse.

    Bref, je vais arrêter ce long roman et vous demander de l'aide. Que peut-on nous faire face à ce cas ? Si l'école ne réagit pas et que les faux avertissements de l'académie ne font pas réagir les parents des coupables, quelles solutions nous restent-ils ?
    Que puis-je faire pour éviter à ma nièce de tomber dans la dépression (elle en a déjà les signes, c'est tellement triste à 8 ans !) ? Je veux qu'elle continue à être sûre d'elle et je ne veux pas qu'elle soit mal dans sa peau à cause de ça...

    Je vous remercie d'avance si vous avez tout lu et doublement merci si vous répondez à ce sujet. :v:
     
    #1 VanessaV, 18 décembre 2015
    Dernière édition: 18 décembre 2015
    Jauneparapluie a BigUpé ce message
  2. DahliaMysanthropia

    DahliaMysanthropia
    Expand Collapse
    Enfer et damnation !

    Pour avoir travaillé dans des écoles, dont une où ce genre de cas était très vite recadré par l'équipe enseignante, je peux te donner quelques conseils pour ta soeur.
    Il faut qu'elle prenne rendez-vous avec la directrice de l'établissement, même si ça ne mène à rien. Ensuite, il faut qu'elle prévienne l'inspection, en soulignant (voir insistant) sur l'équilibre de l'enfant qui est en jeu (enfant pas bien amène à une phobie scolaire...). Qu'elle rapporte bien chaque fait, qu'elle dise bien qu'elle a pris contact avec le directeur et que malgré ça, pas d'amélioration et surtout des consignes douteuses (j'ai jamais entendu ce genre de trucs, rendre des insultes et des coups...).
    Normalement, l'inspecteur va convoquer les parents, avec le directeur et régler le problème.
    Plein de courage à ta nièce, j'ai souffert de ça aussi, à l'école (avec une enseignante qui a provoqué le harcèlement...) et au collège. Ce qui m'a donné confiance, c'est de bosser dans une école ou chaque enseignant s'investissait à fond pour les élèves et était hyper vigilant sur le moindre soucis. J'aurais aimé les avoir comme profs (je les ai comme amis ^^).
     
    TarteTatin, Jauneparapluie et VanessaV ont BigUpé ce message.
  3. Et Alors ?

    Et Alors ?
    Expand Collapse
    “Ce qui est mouillé ne craint pas la pluie.”

    La première chose à faire c'est rdv avec l'instit
    Ensuite si rien de bouge, LRAR à la directrice, qui proposera sans doute un rdv
    Si rien ne change encore, LRAR à nouveau à la directrice avec copie à l'IA précisé dans le courrier (avec ça elle devrait bouger un peu)

    Ne pas hésitez si rien au niveau médiation avec les partenaires éduc nat ne bouge à porter plainte.
    Si elle est brutalisée physiquement, s'il y a des traces aller immédiatement faire constater par un médecin, et ce à chaque fois

    Voir s'il n'y a pas une infirmière scolaire qui pourrait intervenir aussi
    et si besoin, emmener cette enfant consulter un psy, histoire qu'au moins elle puisse évacuer tout ce qui se passe dans sa tête et dans son corps.

    Et surtout ne rien lâcher

    Beaucoup de courage :calin:
     
    Gargouillette, zaytoun, TarteTatin et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. VanessaV

    VanessaV
    Expand Collapse

    Je vous remercie beaucoup pour vos réponses, elles m'aident beaucoup et je vais les envoyer à ma sœur qui ne sait vraiment plus quoi faire.
    Ça rassure également de voir que dans certains établissements, ils savent réagir à temps. Lorsque j'ai vécu ça, je n'en ai parlé à personne, en fait je viens seulement d'en parler avec ma mère ce midi pou lui faire comprendre que c'était grave et que ça pouvait avoir des effets importantes sur ma nièce. Je pense que mes copines témoins du harcèlement ont du en discuter avec les professeurs lors de mon absence (je ne voulais plus aller au collège à cause de ça), car à mon retour tout s'est arrêté sans raisons. J'aimerais et j'espère que ce sera la cas pour ma nièce en janvier, mais avec cette école j'ai du mal à y croire.

    Au début de l'année, elle est rentrée avec son jean craqué au niveau du genou. Elle nous a dit qu'une camarade l'avait poussé, mais que c'était pour s'amuser. Ma sœur l'a tout de même déclaré à la maîtresse qui a répondu que c'était des jeux d'enfants. On sait maintenant qu'en fait ce n'était pas pour jouer, mais que la pauvre petite a préféré mentir en faisant croire que c'était un jeu. C'est frustrant de savoir qu'elle vit ça depuis des mois sans rien dire.

    J'espère en tout cas que ça ne va pas développer une phobie scolaire et/ou dépression chez ma nièce, elle qui adorait l'école avant et qui maintenant en fait des insomnies à l'idée d'y retourner. :sad:
    Demain je vais l'emmener à la bibliothèque pour lui changer les idées, mais je ne sais pas si c'est un sujet dont je peu parlé avec elle. J'ai envie de la rassurer, de lui raconter mon histoire, mais je ne sais pas si c'est la bonne chose à faire de lui en parler avant qu'elle ne m'en parle.

    En tout cas merci encore à vous deux pour votre soutiens. :jv:
     
  5. Et Alors ?

    Et Alors ?
    Expand Collapse
    “Ce qui est mouillé ne craint pas la pluie.”

    Si tu vas à la bibliothèque, essayes de voir si tu ne trouves pas la collection "Max et Lili", qui traite de beaucoup de sujets du quotidien à l'attention des enfants, et vois s'ils ont le tome "Lili est harcelée à l'école"
    Au pire, l'acheter, ça coûte dans les 5€ ce genre de petit livre
     
    Gargouillette, zaytoun, VanessaV et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Cocoeau

    Cocoeau
    Expand Collapse

    Hors Max et Lili il y a plein de bons livres pour en parler avec les enfants.
    Je bosse dans une école et plussoie à 100% ce qui a été dit par les autres, mais j'ajoute une chose : cette petite fille aurait bien besoin d'un psy, mais financièrement c'est peut être compliqué. Dis à ses parents de se renseigner sur les CMP ou les consultations sont 100% prises en charge.
    Courage à toi et à ta nièce, j'ai connu cette situation !
     
    Calleigh. a BigUpé ce message
  7. Faoxie

    Faoxie
    Expand Collapse
    "Freeze your brain !"

    J'ai été victime d'une phobie scolaire et ça pourris une scolarité, je le vis encore aujourd'hui. Mais je comprends le cas de ta soeur, la seule solution que le collège a trouvé pour m'aider était... De me coller. Oui oui, me punir de mon absentéisme car j'allais réellement mal...
    Dieu merci, il y avait un autre collège à deux pas de l'ancien et c'est grâce à lui que j'ai pu m'en sortir. Mais il faut vraiment sortir cette pauvre petite de cette ambiance malsaine, car j'ai toujours été sidérée que le harcèlement scolaire était sous-considéré. Je veux bien que des gamins se rendent pas compte de la brutalité de certaines propos/gestes mais quand c'est à répétition, faut se bouger le cul.

    J'espère que tout s'arrangera. :erf:
     
  8. A Little Monster

    A Little Monster
    Expand Collapse

    "Si jamais d'ici la fin de l'année scolaire cela ne s'arrange pas, est-ce que ta soeur peut envisager un changement d'établissement scolaire pour sa fille ?"
    Des cons/connes il y en a partout malheureusement et rien ne garantie que ça ne sera pas pire dans son prochain établissement.
    Ta sœur doit se montrer ferme avec l'établissement en disant qu'elle préviendrais la police si rien ne change
     
Chargement...