Harcèlement sexuel : dites bonjour au pire boss de la planète

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Maia Mazaurette, le 6 septembre 2011.

  1. Maia Mazaurette

    Maia Mazaurette
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

  2. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Oui, moi ça va, merci.

    :lol:

    Non en vrai j'ai déjà eu affaire à un collègue de travail lourd. Mais pareil, c'était l'affaire d'un mois, il était pas méchant, il me sous entendait juste souvent que j'étais jolie avec l'air d'un gros nounours qui n'a pas vu une jeune fille depuis un moment. Rien de bien méchant, juste parfois pénible... et c'est vrai que ça devrait suffire pour en parler. Je suis faible, je l'ai pas fait.
     
  3. Ygritt.

    Ygritt.
    Expand Collapse
    Mélange instable

    HAHA je viens juste d'envoyer ma lettre de démission à cause d'harcelement de la part de mon responsable, mais il n'est pas que sexuel, surtout moral ! Je dis ça parce que mon chef est gay, mais ou il ne peut pas avoir d'harcèlement sexuel me direz vous ? Hé ben si... parce que tout les jours mon chef me balance des choses cru en pleine figure, devant les autres! Petit exemple censuré : Ben alors, tu t'es pas pris une b* dans le c* ce matin ?! hahahaha...
     
  4. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Aujourd'hui, ça va. Mais lors de mon stage l'année dernière... Mon boss s'était constitué un petit harem de trois minettes à son goût. Il passait toutes les heures dans le bureau, sans même prendre la peine de se trouver une excuse, et restait là, planté devant nous à nous matter, pas un mot. Ca durait une, deux minutes, et il se cassait. Il a été super insistant, culpabilisant, pour que je "vienne faire du bénévolat avec lui le vendredi soir". Et, bien sûr "mais tu sais, si le problème ce sont les transports, tu pourras toujours dormir chez moi". Avec ses deux filles à la maison, des jumelles, à peine trois ans de moins que moi. La grande classe.
    Bon, au moins, j'ai évité les remarques sur le physique, les mains baladeuses ou les propositions cash. Et il n'a jamais fait la moindre remarque quand, pendant les pots de midi, je me remplissais joyeusement mon quatrième verre du truc le plus alcoolisé présent sur la table (non, pas le coca...). Lui, il était "juste" lourd.
     
  5. moi même

    moi même
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Moi j'en ai subit 2 un dans mon premier emploie j'ai fini par démissionner
    et un autres pendant un stage de vente de l& part de mon patron et de son employé je croie que celui là a été le pire
    Pour le premier je suis juste partie le 2eme je me suis plaint a l'organisme qui mon dis que si je voulais faire quelque chose je devais pas conter sur eux et que je serais grillé pour trouver du boulot sympas le soutien
     
  6. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    :Puppyeyes
    Incroyable jusqu'où il a été! J'hallucine tout simplement.
    J'ai la chance de jamais avoir eu de problème de ce côté là donc tout va bien (en même temps on peut pas dire que j'ai fait beaucoup de boulots, hem...) mais si ça m'arrive je pense que je remet direct le mec à sa place, quitte à clasher, je pourrais pas rester dans une entreprise si y'a une ambiance comme ça!

    Je travaille dans l'informatique (enfin la je suis en stage) donc majoritairement masculin, on sort souvent des blagues de types "blague sur les blondes", moi même j'en ai quelques unes en réserve, tant que ça reste pour rigoler ça me dérange pas car je sais qu'ils me respectent, et même quand ils regardent les jolies filles ils sont pas irrespectueux (du moins devant moi), j'espère que je trouverais une entreprise dans ce style plus tard!

    En tous cas les filles si y'a un truc qui vous dérange trop faut pas hésiter à mettre le holà, voire porte plainte si nécessaire!
     
  7. Ygritt.

    Ygritt.
    Expand Collapse
    Mélange instable


    Ben c'est exactement ça, j'avais aussi droit a des remarques sur mon physique et aussi je suis éméto (pour ceux qui n'ont pas vu le sujet du madmoizelle : peur de vomir ), un jour sa c'est su car j'ai fais une crise d'angoisse.. et j'ai eu droit a du gros foutage de gueule de sa part et de ses copines.. mais même pas par derrière, c'est vraiment de trucs que tu te prends fort et en pleine face...
    Y'en a comme toi qui me disent bravo, que j'ai bien fait de partir et d'autres qui me disent que ça lui donne raisons... mais bon je suis bien soulagé de plus y aller !
     
  8. Lanah

    Lanah
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Puf c'est abusé de voir jusqu'où certains sont prêt à aller !
    Personnellement ça va, bon en même temps je débute tout juste ma vie professionnelle...
    Mais je sais que si jamais un jour ce genre de chose venait à m'arriver, rholala je sais pas ce que je lui ferais mais j'pense que j'serais bien capable de lui retourner une belle baffe dans sa tronche ^^
     
  9. leonor

    leonor
    Expand Collapse
    Guest

    Quand c'est un job étudiant, c'est quand même relativement facile de claquer la porte, après tout, ce ne sont pas les emplois temporaires qui manquent.
    J'imagine que lorsque c'est un stage ou ton vrai boulot, ça doit être une situation difficile, et tristement courante. J'entends souvent de ces histoires horribles.
     
  10. AKapoue

    AKapoue
    Expand Collapse
    pieds dans les étoiles...

    Je viens de lire les commentaires et ce que je retiens surtout et qui me fais peur en fait,
    car je n'ai heureusement jamais connu ce genre de situation dans les 2-3 ptits job que j'ai pu faire,
    c'est que souvent on a besoin et on peut aimer le boulot qu'on fait, donc le quitter est très difficile...
    mais le pire, c'est ce que la Mad a dit au-dessus...être grillée pour trouver du boulot !
    Si on choisi de ne pas se laisser faire, quelque soit le harcèlement, qu'on choisi de s'en référer à la direction -qui ne fera pas forcément qqchose-
    ou d'aller voir une association ou je sais pas, il y a ce risque là ! Limite ça va être de notre faute et on va être fichée par la suite à cause de ça comme ch*euse !! (dsl je ne retrouve pas le mot que j'avais en tête ^^")

    Enfin voilà, ça me choque et il fallait que je le fasse remarquer...
     
  11. Couzine

    Couzine
    Expand Collapse
    J'tombée en amour <3

    C'est dégueulasse!

    En tout cas, bravo à toutes celles qui travaillent dans ces conditions. Courage et ne vous laissez pas faire! Ne restez pas dans ces situations pourries!
     
  12. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je pense que c'est plus facile à dire qu'à faire et que temps qu'on n'a pas vécu ce genre de choses on ne peut pas vraiment dire ce qu'on fera. C'est comme toutes ces femmes violées ou battues qui se taisent. Je suis certaines qu'avant ça, elles se disaient la même chose "si un jour ça m'arrive, j'en parlerai", et puis il y a la honte, la culpabilité, la peur d'etre fichée, la peur du harceleur, la peur de devoir raconter encore et encore son histoire si plainte il y a, la peur de perdre son boulot alors qu'on a vraiment besoin de ce pognon, etc.
    Enfin bon, je me dis aussi que si un truc pareil m'arrivait j'irai me plaindre tout de suite mais je me dis aussi qu'à partir du moment ou cela ne m'arrive pas, je ne peux pas me prononcer sur la réaction que j'aurai parce que je serai peut etre traumatisée, honteuse ou flippée ... (mais oui, tout le monde devrait se plaindre dès le moindre truc louche mais bon, ya encore du chemin ...)

    Et comme ça a déjà était dit, bravo à celles qui ont le courage de parler !
     
Chargement...