Harcèlement sexuel : le projet de loi adopté à l'unanimité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 25 juillet 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Piou.Bleu

    Piou.Bleu
    Expand Collapse

    On ne peut que se réjouir que le vide juridique laissé suite à la décision du Conseil constitutionnel soit comblé, mais la formulation du projet soulève 2 questions dans ma petite tête :

    - Le fait que ça puisse concerner des faits "non répétés". Il n'y a pas une notion de répétition dans le principe du harcèlement ? Apparemment là c'est plus tourné vers une idée de "chantage" sexuel. A la limite, la notion est plus large alors pourquoi pas.

    - Je trouve ça à peine plus explicite que la version qui a été censurée par le Conseil constit en fait.
    Avant :
    « Le fait de harceler autrui dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle »
    Après :
    « Le fait, même non répété, d’user de toute forme de pression grave, dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte de nature sexuelle»
    Donc la clarification ce serait de rajouter "toute forme de pression grave" ? C'est vraiment plus clair ? En plus le "but réel ou apparent" me paraît un peu casse gueule aussi...
     
  3. Piou.Bleu

    Piou.Bleu
    Expand Collapse

    Merci pour les précisions les filles.
     
  4. Sevryne

    Sevryne
    Expand Collapse
    PhotographeuZ

    Perso, il y a une autre chose qui me gêne, c'est le bout de phrase : "d’obtenir un acte de nature sexuelle". A moins que c'est moi qui ai du mal à visualiser le harcèlement sexuel, mais qu'est-ce dans ce cas, le fait d'avoir des remarques gênantes voire rabaissantes de nature sexuelle ?
    Du harcèlement moral ? :confused:
     
  5. ToOn's

    ToOn's
    Expand Collapse
    Envie de tout foutre en l'air.

    Je suis en train de chercher sur Internet, mais ca me parait assez logique que la loi sera retroactive, au moins sur la periode pendant laquelle il y a eu un vide juridique.
    Si une Mad a des infos (avec sources de preference) la-dessus, je suis preneuse :).
     
  6. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Il me semble que ce ne sera malheureusement pas rétroactif. J'avais lu un article à propos de ça, je vais essayer de retrouver des sources.

    Edit : voilà l'article que j'avais lu :)

     
  7. ToOn's

    ToOn's
    Expand Collapse
    Envie de tout foutre en l'air.

    Merci !

    Je venais justement dire que je m'etais peut-etre montree trop optimiste... Sur wikipedia, ils expliquent : "En droit pénal, les principes de légalité et de stricte nécessité des peines impliquent ceux de la non-rétroactivité de la loi pénale plus sévère et de la rétroactivité de la loi pénale plus douce".

    Ce qui me perturbe, c'est qu'il y a un vide juridique. J'ai pas envie de lancer un faux debat, mais ca aurait quand meme ete mieux de laisser l'ancienne loi au lieu d'un vide, en attendant la nouvelle loi.
    Apres, je n'y connais rien du tout en droit, je ne sais pas comment ca se passe :).
     
  8. Balto

    Balto
    Expand Collapse

    Logiquement, il est possible de porter plainte une deuxième fois si l'affaire n'a pas encore été jugée. En revanche, si par exemple, elle était en attente d'un appel, alors les condamnations seront ""simplement"" annulées. En droit pénal français, le principe non bis in idem n'est censé s'appliquer qu'aux affaires jugées.
     
  9. Sevryne

    Sevryne
    Expand Collapse
    PhotographeuZ

    Ok, merci ! ;) Mais par exemple, lorsqu'il est question de remarques sur les pratiques sexuelles ? (Un peu perdue dans toutes ces lois ... ;))
     
  10. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    J'ai une question qui dévie, est-ce que dans LoveActually ce que fait Mia relève du harcèlement sexuel?
     
  11. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    Je ne pense pas, parce que c'est lui qui est dans une situation de pouvoir (patron).
     
  12. Spleen

    Spleen
    Expand Collapse
    Trop de boulot


    Le problème c'est que la loi ancienne a été considérée comme contraire à la Constitution, à partir de là on ne peut pas dire qu'on la laisse 'en attendant mieux'. La Constitution c'est la norme suprême et toutes les lois doivent la respecter, donc il n'y avait pas d'autre solution intermédiaire.
    Le problème vient surtout du Parlement, où on crée des lois à tout bout de champ sans réelle réflexion derrière et c'est comme ça qu'on se retrouve avec un nombre incalculable de lois (surtout en pénal) qui sont floues, vides de sens, dont on ne passe jamais les décrets d'application (et du coup on a la loi mais pas la sanction). On ferait mieux de prendre un peu plus le temps mais d'arrêter de penser qu'on peut trouver une nouvelle loi pour chaque problème en claquant des doigts!
     
Chargement...