Help, j'ai besoin d'aide...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Alice-on, le 27 janvier 2016.

  1. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    Hello les Madz'.

    Je ne poste pas souvent, et par période. Aujourd'hui, j'ai besoin de vous. J'ai fouillé de fond en comble sur le net pour trouver des solutions, mais je me dis que peut être, il faut simplement que j'en parle. D'autres sujets similaires ont déjà été lancés, mais bon, chaque situation est différente.
    Alors, j'ai besoin de votre aide, car je me sens malheureuse. J'ai un mal être en moi, qui est indéfinissable, et inexplicable surtout. J'ai tout pour être heureuse. J'ai 24 ans (et demi!) et je suis avec un garçon GéNIAL depuis presque 7 ans. On habite ensemble. Il est A-DO-RA-BLE ! Je suis secrétaire dans une société qui organise des séminaires. Je suis à 15 minutes en voiture de mon travail. Plusieurs facteurs me rendent malheureuse. (je crois que je fais ma crise d'adolescence sur le tard...lol).

    Déjà, je n'évolue pas dans mon travail. Ça fait 4 ans que j'y suis. Et je n'ai jamais été augmentée, ni changée de poste malgré mes demandes. (Par contre, le nombre de mes tâches a quadruplé elle!) J'ai validé un BTS en fin d'année 2015, et malgré mon niveau scolaire supérieur, on me ferme les portes, en prétextant que ce n'est pas la politique de l'entreprise (mon œil !). Du coup, je cherche ailleurs, mais je ne trouve pas, je n'ai pas de réponse :sad:

    Après, mon copain a beau être le plus merveilleux du monde, je suis tellement mal à l'aise avec lui. C'est mon premier, et je n'ai jamais été quelqu'un de pudique ou complexée, mais avec lui si. Du coup, on ne fait plus rien. Ça me manque le contact humain, et je ne m'imagine pas devoir aller voir ailleurs, car c'est lui que j'aime. Mais je ne m'imagine pas faire le premier pas non plus. Je suis gênée par son regard. Il n'a pas de gestes tendres pour moi, et je peux même vous dire qu'en 7 ans, je n'ai eu le droit qu'à 3 compliments. Je finis par perdre complètement confiance en moi. Et je suis jeune... Je finis par me dire que je n'aurai pas d'enfants (car oui, ils ne naissent pas dans les roses, et ils ne tombent pas du ciel non plus, lol).

    Tout me rend triste. Même mes relations humaines. Je suis du genre très fleur bleue, à vivre dans le pays des bisounours. Avant, je pensais que tout le monde était sympa, et je deviens de plus en plus exigeante, et renfermée. J'ai mal vécu quelques amitiés ces derniers temps, et depuis, je me renferme à tout le monde. C'est dur, parce que je deviens quelqu'un de froid, solitaire, et triste...

    Je n'ai pas les moyens d'aller chez un psychologue. Même le sport ne me fait rien, et ne m'apaise pas.

    Est ce que quelqu'un aurait une idée, suggestion... ?

    Merci les filles !
     
  2. Christouille

    Christouille
    Expand Collapse
    "Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie, regarde-toi dans le miroir."

    Salut, @Alice-on :hugs:

    Je me permets de répondre à ton message car j'ai vécu dernièrement une situation similaire (en mars 2015 ; ça commence à dater, mais d'une certaine manière c'est encore très frais à mon esprit car je connaissais la fille avec qui j'étais depuis nos 12 ans). Nous avons pris la décision d'arrêter d'un commun accord. De son côté parce qu'elle "bouillonnait trop de la fureur de vivre, qu'elle ne se voyait pas coucher toute sa vie qu'avec une seule personne" (23 ans au moment de la rupture), mais aussi parce qu'elle finissait par dépérir intérieurement avec moi qui ne la désirait pas (et donc qui ne la faisait pas se sentir désirable). Je ne lui en veux pas, ces sentiments sont parfaitement légitimes, ils sont humains. C'est en grande partie à cause de ce manque de désir de ma part que l'harmonie du couple s'est dégradée, ça a été une lente agonie sur plusieurs années... Et au final, ça a été douloureux pour tous les deux. Je ne regrette aucune de ces années, mais si on avait eu le courage de reconnaître avant que la situation ne nous convenait plus, on aurait pu s'épargner beaucoup de souffrances engendrées par toutes nos frustrations.

    Comme toi, elle aussi a fini par devenir sombre sur la fin, distante, renfermée, froide. Elle disait elle même se sentir "comme un zombie" (les chansons de Maître Gims "zombie" et "j'me tire" étaient devenues un exutoire pour elle je crois, c'est à force de les écouter en ma présence en me disant "c'est ce que je ressens" que j'ai fini par piger le message subliminal.. ).

    Et maintenant qu'on est plus ensemble ? Elle est restée dans le Nord, je suis parti à Nice. Elle a l'air parfaitement épanouie, je le suis aussi. En fait, nous avons ressuscité. Et cela me conforte dans l'idée que même si la séparation a été très difficile, elle était nécessaire à notre évolution (et à notre bonheur).

    Est-ce que tu vois un espoir d'amélioration dans ton couple ? Concrètement, toi et ton copain Est-ce que pourriez-vous prendre des mesures concrètes pour changer les choses, ou vraiment c'est mort ?
     
  3. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    Franchement, je me dis que rien n'est définitif. Entre lui et moi, ça pourrait s'améliorer, mais... pas sur le long terme. Quand on parle (donc, une fois tous les 6 mois) on se dit qu'on fera des efforts. Ça dure une semaine, puis plus rien. Puis... honnêtement, je n'en suis pas... entièrement satisfaite de ces peu de fois... Donc... Je me dis que certaines relations de couple ne sont pas basées sur les relations intimes. Et moi, vraiment, je l'aime. Si j'avais 50 ans, je serais entièrement comblée, et je ne reprocherai pas le fait de m'abstenir. Mais là, j'ai envie, et j'ai la jeunesse pour le faire et m'amuser. Puis rien. C'est de la frustration ! Je voudrais vivre une relation aussi parfaite avec lui, avec ce petit élément là, en plus...
     
  4. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    @Atypik , merci pour ta reponse. Ses qualitės ? Plein ! Il est gentil, drole, serviable... c'est quelqu'un de très cultivé. Il aime voyager. Il est comme moi, pas très fetard. Il aime les choses simples, comme aller au cinema. Il m'apprend plein de choses au quotidien... je pense que c'est un ami exceptionnel que j'ai trouvé en lui. C'est peut etre le probleme. On s'aime infiniment comme deux meilleurs amis, peut etre bien...

    Pour le travail, jai un loyer, des factures. Je relativise en me disant que j'ai un travail, certes. Mais je n'imaginais pas en etre là dans ma vie, avec tous les moyens que je me donne pour etre meilleure. Pour etre qualifiée. Pour etre compėtente. En fait je suis dans une societė qui offre beaucoup d'avantage en nature. On a un petit dejeuner, un chef pour nous faire a manger le midi, je nai pas de responsable. Cest plutot bonne ambiance. Mais ils en jouent pour laisser les gens dans la merde. Et utilise tous ces pretextes pour ne pas augmenter les employės. Certains sont dupes et croient encore en leurs belles paroles. Mais plus moi... et j'aimerais avancer dans ma vie...
     
  5. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Ah je me suis posé un peu les mêmes questions il y a quelques années, pour ne pas te mentir je revis depuis que j'ai quitté mon ex, c'est pourtant une décision que j'ai mis un an à prendre. Au bout de 8 ans on était devenus comme vous : des bons amis, des bon collocs. J'avais fini par avoir vraiment de besoin de, comme dans la chanson de bibi "arrêter les minutes supplémentaires, qui font de ma vie un enfer"... la décision t'appartient mais sans sexe ni amour fou tu finiras par savoir ce qu'il te reste à faire (et c'est pas facile surtout quand le mec n'a rien à se reprocher.)

    Bon ensuite côté boulot, "c'est pas la politique de la boîte " se traduit par "va te faire foutre". Continue de chercher, tu peux décrocher en job en deux semaines, on sait jamais. Là pour le coup n'aie aucun scrupule et surtout ne fait pas d'heures sup.
     
  6. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    Donc... Si je comprends bien, selon vous, il faudrait que je me pose la question de "est ce le bon?".
    Ne t'inquiète pas, je ne fais jamais d'heures supplémentaires. Enfin, je ne fais PLUS. C'est sensé être une entreprise humaniste, avec des valeurs genre "esprit de famille". Personnellement, quand je demande 50€ à ma mère, elle me les donne sans chipoter. Donc, non, pas esprit de famille de mon coté... Je cherche, je cherche ...
     
  7. lueure

    lueure
    Expand Collapse
    bouing bouing

    dis toi surtout que tu es jeune et que tu n'as connu que lui. c'est dommage non ? ok il a toutes les qualités que tu cites mais si tu n'es pas à l'aise avec lui et que vous ne faîtes plus l'amour alors il faut faire quelque chose.
    Et le prochain aura certainement beaucoup de qualités aussi..
     
  8. Cirrannai

    Cirrannai
    Expand Collapse
    Je suis salade

    @Alice-on : C'est fou comme je me retrouve sur certain points de ton message. :tears:

    Déjà, pour ce qui est du boulot, je dirais que si tu sens qu'on ne te donne pas ta chance, il ne faut pas hésiter à aller voir ailleurs. C'est ce que tu fais, si j'ai bien compris, du coup, persévère. Si tu n'as été diplômée que fin 2015, je pense que ce n'est pas inquiétant que tu n'aies toujours rien trouvé. Même si tu ne t'y plais pas, tu as un boulot en attendant, et rien ne presse. Tu peux te permettre de prendre ton temps dans la recherche d'emploi, c'est déjà très bien :calin:

    Ensuite, pour ce qui est de ton copain, j'ai vécu une situation similaire fin 2015. J'étais encore super amoureuse (même si on n'était pas ensemble depuis aussi longtemps que vous). Mais... Ça ne collait plus (pas nécessairement sa faute ni la mienne, juste la faute à pas de chance). Ça peut arriver. C'est la vie, et ça craint. Je pense qu'il faut que tu te poses la question est-ce que tu te vois toujours avec lui dans 5-10-20 ans ? Si la réponse est non et que tu n'es pas heureuse avec la relation que vous entretenez actuellement, pourquoi forcer ?
    Ça peut faire mal, mais avec le recul, je me dit que quand mon ex a rompu, il m'a rendu service (parce que j'étais incapable de le faire moi-même). Ça peut faire un peu peur de recommencer de zéro si c'était le premier (ok. C'est flippant. J'avoue :goth:). Mais c'est pas si terrible :supermad:

    Et enfin, pour ce qui est des relations sociales et des amis : est-ce que tu as pensé à rejoindre une association ou un club. Faire un truc que tu aimes, ne serait-ce qu'une ou deux fois par semaine, ca peut non seulement te faire rencontrer de nouvelles personnes (oui, ca aussi c'est flippant :goth:) mais t'aider à décompresser et oublier que tout n'est pas parfait autour ?
     
    zaytoun et Christouille ont BigUpé.
  9. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    J'ai du mal à envisager tout ce que vous me dîtes. C'est bizarre. Je suis partagée entre le fait que ce ne soit pas quelque chose de primordial, et le manque. Je ne sais pas si ça vaut le coup de tout plaquer, de tout perdre, pour ça. J'y gagne tellement à coté...

    Après, pour le travail, j'avoue me dire que je perds beaucoup de temps. Ma carrière, c'est aujourd'hui que je veux la faire évoluer. Je suis jeune, et tout se joue maintenant. Pas quand j'aurai 30 ans, ou 40 ans. J'aurai surement d'autres projets à ce moment là. Ce qui fait mal, surtout, c'est d'en faire beaucoup, et de financièrement ne jamais être récompensée. Ca fait mal, ça...
     
  10. Cirrannai

    Cirrannai
    Expand Collapse
    Je suis salade

    Une idée qui vient juste de me venir : avant de prendre une décision, tu peux en parler à ton médecin généraliste.
    C'est peut-être idiot, mais il me semble que certaines carences peuvent altérer ta vision des choses et te faire sentir légèrement déprimée. Ça ne coûte pas grand chose de faire une vérification sur ce plan là.

    Pour ce qui est de ta carrière, je ne pense pas que tu sois en train de "perdre du temps". Tu as été diplômée l'an dernier. Beaucoup de jeunes diplômé.e.s mettent un an avant de trouver du travail dans leur branche. Ce n'est pas grave, et, surtout, ça ne va pas te pénaliser dans ta carrière. Il faut prendre ton mal en patience, continuer de chercher, et ne pas te décourager :happy:
     
  11. Alice-on

    Alice-on
    Expand Collapse
    Détendue

    En fait, j'ai eu mon BTS l'année dernière. J'ai fait une validation des acquis par l'expérience. Mais j'ai déjà...5 ans d'expérience derrière. Donc, normalement, le diplôme, c'était la petite cerise sur le gâteau, pas un point de départ dans ma carrière...
     
  12. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Oh que si, ça vaut le coup...

    On comment sur la carrière qui ne se joue plus à 30 ans.. Si si !
     
Chargement...