Histoire de la beauté — Le parfum

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 6 mars 2014.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Gnnnn, en tant que passionnée, je reste sur ma faim, un peu :happy:
     
  3. Erzsébet

    Erzsébet
    Expand Collapse
    dunno

    pareil que @Hadhafang, je reste sur ma faim aussi. D'ailleurs, pour se démarquer un peu plus des magazines féminins qui encensent chaque nouvelle sortie en disant que c'est "gourmand, fleuri, espiègle, femme résolument moderne et forte mais qui sait jouer de son charme de petite fille" ou que sais-je encore comme ânerie, je trouverais ça chouette que Madz interview des parfumeurs ou des spécialistes du parfum, pour parler de chose aussi diverse que l'évolution des goûts, les reformulations, les parfums de niche qui sont en plein boom ces derniers temps (alors que certains, comme Diptyque, existent depuis des dizaines d'années) et parmi lesquels on trouve des trésors (Editions de Parfum Frédéric Malle et Lipstick Rose, laissez moi mourir), ou tout simplement présenter quelques grands classiques qui perdent un peu leurs lettres de noblesse ces derniers temps et se font un peu qualifier de "parfums de mamie" (Les anciens Guerlains, Chanel, Hermès, Caron, Estée Lauder (oui, Youth Dew est un classique).
     
  4. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Mais oui, je pensais surtout à Guerlain, qui a parfumé Napoléon quand même ! (et puis aux niches, il y a eu une interview d'un nez sur MmZ d'ailleurs il y a plusieurs années, et de Serge Lutens l'an dernier, ou en 2012 il me semble !)
     
Chargement...