Hooliganisme & émeutes dans les stades : pourquoi tant de violence ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 7 février 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Je vais garder cette page bien ouverte pour montrer à mon chéri qui se moque de mon addiction à madmoizelle sans connaitre que ça pourrait peut-être l'intéresser. ;)
     
  3. Shalom'

    Shalom'
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    En tant que férue de sociologie, je te remercie pour un article aussi bien fait et aussi complet ! Oui... Merci, merci, merci !!

    :jv:
     
  4. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Merci beaucoup :)

    Merci bieng :) J'avais un peu peur que le sujet ne parle à personne, je suis contente que ce ne soit pas le cas!

    Big up au chéri !

    <3 Merci chère férue !

    C'est intéressant d'avoir un témoignage concret qui vient de l'intérieur!
    Et pour ton edit, j'ai bien peur que tu aies raison...
     
  5. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind

    Article très intéressant. Je conseille, sur le même sujet, le dernier hors-série So Foot spécial Supporters...et même ce magazine en général, qui réconcilie culture et football.
    Sinon, concernant les épisodes de Port-Saïd, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas face à un contexte habituel de hooliganisme, mais face à un massacre orchestré plus ou moins par l'armée. On sait que la majorité des victimes font partie d'un club de supporters qui a été très actifs lors de la révolution égyptienne, en assurant notamment la sécurité des manifestants place Tahrir.Cet incident va sûrement permettre à l'armée de garder le contrôle du pays quelques temps en rétablissant un état d'urgence, levé il y a quelques semaines.
    Pour moi,le drame de Port-Saïd n'a rien à voir avec des drames comme celui d'Hillsborough en 1989 ou encore les dérapages sanglants des supporters argentins lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud...Prendre l'exemple de cet évènement égyptien pour parler du hooliganisme me semble donc injustifié.
     
  6. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Alors alors... en tant qu'ex presque "hooligans", il a dit que y'avait du vrai, même s'il m'a aussi souvent dit pendant la lecture que "cette fille n'y connait rien"... Je ne crois pas que ça suffira à le rendre fan de madmoizelle, mais au moins ça m'aura permis de faire un peu semblant de m'intéresser au foot.
     
  7. Iris.T

    Iris.T
    Expand Collapse

    Article super encore une fois, de l'actualité, de la sociologie, bref, tout parfait.
    Mais y a quand même un truc qui me turlupine : en lisant l'article, j'étais PERSUADÉE qu'a un moment ou à un autre vous parleriez, ou du moins évoqueriez GREEN STREET HOOLIGANS. Et même pas ! Parce que , j'dis ça j'dis rien, mais en plus d'être un film merveilleux fou digue, c'est quand même pile le sujet de l'article !
     
  8. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!


    Moi je fais des ptites bulles, des belles bulles que je crache en l'air! UNITED! UNITED!

    C'est clair que dans ce film, on suit vraiment le glissement d'un individu vers le hooliganisme. Le besoin d'appartenir à un groupe, la compétition, la rivalité entre les différents groupes/club.


    En tout cas, l'article est très intéressant, merci Justine_
    (Et d'accord avec ce qui a été dit précedemment, ce qui s'est passé en Egypte s'approche plutôt d'un affrontement politique que d'un pur acte de hooliganisme)
     
  9. Kimberly Clark

    Kimberly Clark
    Expand Collapse
    Laugh along with the common people

    Autant je trouve le sujet de l'article très intéressant et j'apprécie les recherches qui ont été faites, autant je ne peux m'empêcher de trouver le tout réducteur.
    Il y a un amalgame qui me dérange entre hools, skinheads et "celui qui a la plus grosse"... Jean-Jacques n'a aucun libre arbitre, c'est un peu simpliste...Dommage.

    En tous cas, je trouve ça chouette que le sujet soit évoqué et qu'il suscite quelques réactions !
     
  10. Ronnie

    Ronnie
    Expand Collapse
    I cry ! Jerry Lee

    Je re-big up, car c'était exactement ce que je voulais écrire. C'est un peu le problème avec ce genre de sujet, c'est très dur d'arriver à faire d'en faire un article généraliste , s'adressant à un tout public, car il s'agit d'un milieu qui regroupe tellement de nuance et d'histoire qu'il est très dur de ne pas faire d'amalgames (hooligan/ultra, l'histoire des skinheads, la violence hiérarchisé, la politique et l?apolitisme dans le stade etc...).
    Mais tout comme redbAll je trouve ça chouette que le sujet soit évoqué.
     
  11. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Merci :) Alors là, je dois t'avouer un truc : je n'avais jamais entendu parler du film (mais pour me rattraper, il est maintenant téléchargé:)

    Merci bien! Je suis tout à fait d'accord pour la situation en Egypte, c'est un peu pour ça que j'avais dit en début d'article qu'il n'y aurait point de considérations politiques, mais c'était maladroit :)

    Je comprends, j'ai voulu simplifier au maximum pour parvenir à expliquer les mécanismes psychosociaux... Peut-être trop du coup, mais j'avais l'intention de surtout parler des aspects psychosociaux en eux-mêmes, plus que du phénomène hooliganisme (pour lequel mes connaissances sont limitées).

    Vous avez raison, ça aurait sans doute mérité tout un dossier ;)
     
  12. Ronnie

    Ronnie
    Expand Collapse
    I cry ! Jerry Lee

    Hum... je t'orienterais plus, pour ma part, sur l'adaptation du livre de John King, Football Factory (Nick Love) et sur Hooligan I.D qui est plus sur un flic qui commence à infiltrer un groupe de supporters et qui commence à y prendre goût (tout le thème sur l'infiltration/jouer un rôle jusqu'à ne plus savoir qui on est vraiment/la ligne à ne pas franchir). Pour le moment j'ai pas trouvé mieux en fiction
     
Chargement...