#illRideWithYou, le hashtag des Australiens pour lutter contre l'islamophobie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 16 décembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Liloouu37

    Liloouu37
    Expand Collapse
    "It's a joke, not a dick. Don't take it so hard"

    MookieA, Lady Stardust et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  3. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    La formulation de l'article (et du tweet du Huff Post, et d'un certain nombre d'articles sur le sujet) me laisse perplexe: "les" Australiens?
    Ah "des milliers" en fait.
    Ils ne sont donc que quelques miliers à être citoyens de ce pays? Y'a pas de racisme et d'islamophobie là bas? :hesite:

    Je sais que les géneralisations ça accroche l'oeil, c'est plus percutant et ça fait de meilleurs titres que de ne pas en faire, mais, euh... :ninja:

    Du coup les musulmans australiens auraient peur d'être aggressés par qui alors dans les transports en commun de leur pays? Par des islamophobes étrangers? :ninja:
    Perso je ne vois pas dans cette info "les Australiens" qui luttent contre l'islamophobie mais "des" Australiens qui luttent contre l'islamophobie d'autres Australiens.
    Il y avait d'ailleurs un problème d'islamophobie avant ça:
    http://www.theguardian.com/world/20...urged-to-speak-out-against-attacks-on-muslims
    (Article du Guardian datant de septembre)

    Autant je trouve ca bien de relayer des infos positives (tout en précisant les critiques qui peuvent s'exprimer contre cette initiative, comme le paternalisme), autant la vision des "populations", cf Australiens unis contre l'islamophobie vs Français qui tombent dans l'islamophobie collective, j'adhère moyen vu le manichéisme...

    Du reste, opposer la situation en France, avec des demandes islamophobes de "désolidarisation" de la part de musulmans, ainsi que le hastag [HASHTAG]#notinmyname[/HASHTAG], avec une prétendue situation en Australie comme quoi là bas, ça ne se ferait pas, non, on a juste des non-musulmans combattant l'islamophobie (c'est vraiment l'effet que donne ces paragraphes, une opposition, des situations si différentes), ahem...
    http://www.abc.net.au/news/2014-12-15/sydney-siege-muslim-community-reacts-with-horror/5968974
    (Tiens tiens, on interroge des responsables des communautés musulmanes d'Australie, on fait un micro-trottoir auprès de musulmans de Sidney où ils condamnent la prise d'otages, etc...)

    Alors bon, je ne doute pas qu'il y ait moins d'islamophobie en Australie qu'en France, mais tout de même, ce type d'article sur "les" Australiens tous unis contre l'islamophobie bla bla (et j'ai lu les mêmes choses toutes aussi généralisatrices sur d'autres sites d'infos) me laisse vraiment perplexe :ninja: Je ne suis pas sûre qu'idéaliser "les" Australiens aide à combattre l'islamophobie, notamment en France :hesite:
     
    Himi, L0lyna, MissMachine et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Peut-être que l'article de Madmoizelle pourrait remonter à la source du hashtag :fleur:
    Il ne s'agit pas seulement de crainte d'islamophobie dans les transports en commun. Il s'agit aussi de soutenir les musulmans à continuer leur vie SANS devoir réagir/se désolidariser/se cacher, parce qu'ils n'ont aucune raison de le faire (pour toutes les raisons expliquées dans l'article bien mieux que je ne le ferai moi même dans ce petit commentaire :fleur:). Peut-être que le hashtag a pris une dimension paternaliste, mais la démarche au départ ne l'était pas.
    C'est @sirtessa qui a démarré le hashtag après avoir retweeté cette histoire, vue sur facebook et transmise sur tweeter (la magie des réseaux sociaux, rien de cynique pour une fois :jv:) (et la femme à l'origine du post facebook s'est expliquée ici)
     
    Ma Poule, AncienneMembre_35 et Ahvana ont BigUpé ce message.
  5. soshishi

    soshishi
    Expand Collapse
    Loading

    malgré la conclusion de l'article (et merci pour cette conclusion!), je n'arrive pas à m'enlever de la tête le côté paternaliste du gentil blanc :dunno:
    le musulman est héro de son hashtag quand il se désolidarise, se justifie (moi je suis un gentil intégré/assimilé)
    le blanc est un héro de son hashtag quand, bravant préjugés et agressivité, redonne espoir à toute une communauté. Sachant que quand même le blanc est à l'origine de ses préjugés et de l'agressivité. Il a donc causé le problème, et le résoud à coup de hashtag. Ba-lèze.

    Le geste est très beau et très touchant, il donne espoir et fait du bien vraiment. Après le retweetage qui en suit... je suis pas fan :/
    Mais bon il faut vivre avec son temps :vieux:, si ça peut mettre en lumière et dénoncer les actes islamophobes en Australie, tant mieux!
     
    Himi et Akhaten ont BigUpé.
  6. Enirac

    Enirac
    Expand Collapse
    Attention ragnagnas

    Mouais.. j'adhère pas du tout à la généralisation qui est faite dans cet article dans le genre "regardez chez nous le Suicide Français se vend à des milliers d'exemplaires = Français racistes alors que chez eux des milliers de personnes tweetent [HASHTAG]#illridewithyou[/HASHTAG] = Australiens sont des exemples".
    Je suis actuellement en Australie et je peux vous dire que niveau tolérance et racisme on est très loin de l'idéal. Alors même si de nombreuses personnes se mobilisent sur Twitter et ailleurs, j'ai vu de très nombreuses violentes réactions contre l'Islam suite à cette prise d'otages. Et puis.. le hashtag en lui même porte la marque du racisme, non ? Si on a besoin de conduire quelqu'un chez lui c'est bien parce qu'il y a une menace, non ?
     
  7. jujulafrimousse

    jujulafrimousse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je vis a Sydney et je peux vous dire que ce malheureux événement a fait trembler l'Australie, population un peu loin de tout et peu habitué aux menaces, otages, terrorisme ou quoi que ce soit! Mais on peut leur reconnaître la solidarité qui s'est crée suite a cela, le mateship comme ils disent ici!
    Pour autant, comme dit plus haut, oui l’Australie a des problèmes de racisme (voir leur histoire avec les aborigènes en est une illustration frappante, voir les problèmes avec les asiatiques, européens débarquant dans tout le pays..), d'homophobie, d'islamophobie...comme partout finalement!
     
    Lady Stardust a BigUpé ce message
  8. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Ce qui est triste c'est qu'on arrive encore dans ce monde à confondre les personnes de religion musulmane et les petits groupes qui transforment cette religion en extrémisme et commettent en son nom des actes criminels. Enfin je sais pas mais naïvement je comprend pas trop comment on peut faire un tel amalgame, c'est grave :dunno:
     
  9. mezanine

    mezanine
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    J'ai aussi été en Australie. C'est clair que niveau racisme certains ont du high level. Comme en France. Mais bon je suis pas d'accord avec les mademoiselles qui remettent en cause ce geste à cause de l'Histoire de l'Australie. Ok, niveau racisme aborigène ils sont au même niveau que certains français islamophobe mais c'est pas pour autant que ça fait pas du bien de voir une info positive...
    Sinon. Ca s'écrit pas sYdney?
     
  10. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Je ne vois pas du tout de quoi tu parles :cretin:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    katnissvsw et mezanine ont BigUpé.
  11. mezanine

    mezanine
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Ah mais totalement. J'ai vécu 10 mois là bas et je l'ai bien constaté le racisme contre les aborigènes. Ainsi que la politique anti-immigration via les discours de certains Hommes politiques. Après les Australiens que j'ai fréquenté n'était pas comme ça...Y a des cons partout et malheureusement en France la plus part des journalistes ne se privent pas d'alimenter la haine de l'Islam. Et les amalgames dans bien des domaines.

    Je suis aussi d'accord sur le côté "comparaison" mais c'est peut être aussi pour faire réagir ces français racistes décomplexés (ou non...) et souvent "incultes" et pro de l'amalgame. Mais là j'ai un peu zapper tout ça. Besoin de foi en l'humanité parce que ces amalgames, ce racisme j'y ai droit tout les jours ayant un frère raciste (en mode mais non je suis pas raciste c'est juste qu'ils seraient mieux dans leurs pays...)

    L'article est peut être mal tourné. Certains australiens ont bien des choses à se reprocher mais ça fait vraiment du bien de voir qu'il y a encore des gens qui crient haut et fort qu'on est pas tous des cons. Et je rejoins mademoiselle sur le fait qu'en France ça se fait de moins en moins. Et sur beaucoup de choses.
    Certes y a des racistes en Australie mais y a aussi un accueil, une hospitalité, une gentillesse et un respect que je n'ai pas retrouvé en France en revenant...

    Je sais pas si j'ai été claire. Comme je l'ai dis, je suis un peu fatigué de tout ça ayant au moins une fois par semaine des disputes avec des amis ou des proches sur ce sujet. ^^. Et quand on lit les commentaires de certains français à propos de cette histoire y a de quoi péter un cable aussi...

    Ps: désolé pour l'orthographe. C'est vraiment plus mon fort... 13 mois dans des pays anglo-saxons et j'en perds mon français.
     
  12. MissMachine

    MissMachine
    Expand Collapse
    "Booze tends to take the edge off. I wanna stay angry."

    Moi par-contre j'en doute très franchement.

    Je me souviens qu'il y a une dizaine d'années, un Australien s'était fait agresser sur une plage par un Libanais, et que ça avait provoqué de très graves émeutes racistes, à grand coup de rassemblements de Blancs sur les plages de Sydney qui écrivaient "Aussie Pride" dans le sable et réclamaient l'expulsion de tous les Musulmans d'Australie. II ne faisait pas bon être Libanais et se balader dans les rues pendant cette période-là, beaucoup se sont faits tabasser en représailles, quand bien même ils n'avaient rien à voir avec la rixe initiale.
    Donc quand j'ai entendu parler de cette attaque terroriste, ma première réaction a été de me dire "Hé ben, ça va encore bien alimenter l'islamophobie locale, tout ça !"

    Je ne dis pas ça pour minimiser le racisme en France, ni pour salir l'Australie qui est un pays que j'aime d'amour. Mais déjà de façon générale, je trouve ça toujours très hasardeux de comparer le niveau de racisme entre deux pays, étant donné que le racisme peut s'exprimer de différentes manières. Et là en l’occurrence, je trouve ça limite malvenu de présenter l'Australie comme un eldorado d'anti-racisme, quand on sait que c'est, bien au contraire, un pays qui a de gros problèmes de xénophobie.

    Certaines Madz' ont pointé avec justesse la question des Aborigènes. Pour avoir vu à quoi ressemblent les réserves de ces deux populations, je peux vous dire que j'ai franchement eu la sensation que les Amérindiens étaient mieux lotis qu'eux. C'est vous dire la gravité de la situation.
    Mais au-delà de la situation des Aborigènes, ce sont toutes les populations non-blanches, voire toutes les populations non-Australiennes qui sont touchées par le racisme. Les Asiatiques en sont particulièrement victimes. Dois-je rappeler que "Romper Stomper", le "American History X" australien est basé sur des faits réels ? Même nous, les Français, commençont à être très désappréciés. J'ai l'impression que dans la tête de beaucoup d'Australiens, la conquête du pays a été tellement rude (du fait de l'environnement naturel très hostile), qu'ils voient d'un très mauvais oeil toute personne qui viendrait profiter du petit bout de paradis qu'ils ont su se créer sans l'avoir mérité comme eux, et contrairement à ce qui est dit dans l'article, vous avez vraiment intérêt à montrer patte blanche si vous voulez être accueilli chaleureusement là-bas. (Et à partir de là, j'avoue qu'ils peuvent être vraiment très sympas, voire plus qu'en France)

    Donc voilà, encore une fois, ils ne s'agit pas de minimiser le racisme en France, ni de salir l'Australie (je connais des tas d'Australiens qui sont des gens très bien), mais je trouve que l'article tombe un peu dans l'idéalisation, et concernant l'Australie, ça m'a laissée un peu perplexe de lire ça. Une initiative anti-raciste ne veut pas dire qu'un pays entier est à la pointe de l'anti-racisme. On avait fait le même constat concernant les Etats-Unis sur la VPR, ça peut vouloir dire, bien au contraire, que la situation est beaucoup plus grave et nécessite une réponse beaucoup plus forte...
     
    Himi, katnissvsw, Barbe Bleue et 7 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...