Indignez-vous !

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 3 janvier 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    "Indignez-vous !", le manifeste publié par Stéphane Hessel s'est déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires !

    Dans cet article, Julie Saulnier (l'Express) dégage les cinq préceptes de cette oeuvre d'une vingtaine de pages dont voici un extrait : "Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers; pas cette société des sans papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance".

    L'avez-vous lu ? Le lirez-vous ? Pourquoi oui, pourquoi non ? Comment expliquez-vous un tel succès ?
    Perso, je viens de tomber sur cette chronique de Zemmour (RTL ce matin) qui m'a définitivement convaincu d'acheter le bouquin...
     
  2. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Oui oui oui!
    Je viens de voir Stéphane Hessel au Grand Journal et il m'a bluffée. Je suis surprise de ne pas le connaître vu le parcours qu'il a eu. C'est un orateur exceptionnel et j'ai très très envie de lire ce court manifeste, et de l'offrir.
    Je cours l'acheter dès que j'ai du temps libre! Après je reviendrai sûrement en parler!

    edit: je viens de regarder la chronique de Zemmour...bon, rien de surprenant, mais quel manque de respect...
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Zemmour nous a habitué à tout, pourtant, lorsqu'il ose citer de Gaulle ("l'âge est un naufrage") à propos de Hessel, j'ai ressenti bien plus que de l'indignation....
     
  4. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Tout à fait d'accord. Et se permettre cette expression "Oui-Oui fait de la résistance", pour parler d'un homme qui a effectivement été résistant, déporté, torturé, c'est assez honteux. Tout autant que de le surnommer "papy Hessel". Au moins, nous n'avons pas besoin de chercher très loin de quoi nous indigner!

    Terra Incognita: d'après ce que j'ai entendu, cet homme a clairement le cœur à gauche (pas que socialiste). Mais je n'ai pas l'impression que son manifeste soit un "traité pour la gauche". Comme tu dis, c'est à vérifier!
    Tu l'as lu, Denis?
     
  5. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Rupture de stock chez mon libraire !
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne l'ai pas encore lu mais c'est de la folie au niveau des ventes. Ma mère, petite libraire d'une petite ville, en a vendu 250. C'est énorme !
     
  7. May

    May
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'ai bien envie de le lire aussi.

    Zemmour devient de plus en plus une caricature de lui même. C'est assez marrant parce que c'est souvent le reproche qu'il fait aux invités de "On n'est pas couché".
    Et en fait, j'écoute peu ses chroniques, mais je le trouve assez mauvais orateur malgré sa grandiloquence!

    Edit : En fait, je le lirai, c'est sûr! Je n'en connais pas le contenu mais dans l'idée que je m'en fais, ça me plait. Je trouve ça vraiment important de continuer à s'indigner, c'est ce qui permet d'éviter les dérives, de pointer du doigt les aberrations. L'histoire de la grenouille et le l'eau chaude quoi. C'est pour ça que je trouve étrange les personnes qui se plaignent des grèves, des manifestations, parce que si parfois c'est pas totalement justifié, c'est pour moi rassurant de voir que les gens réagissent.
     
  8. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Je l'ai acheté hier, lu dans la foulée.

    Terra Incognita : je n'ai pas trouvé que ce soit un manifeste de la gauche. C'est un manifeste humaniste avant tout. Comme il se trouve que la droite va souvent, ces temps-ci, à l'encontre des valeurs humanistes, ce livre peut être pris comme le pamphlet d'un homme de gauche contre la politique menée par les gouvernements, mais c'est bien plus "contre ce qui régit le monde aujourd'hui" que "pour une politique de gauche-voici mon programme" (pour schématiser).



    Quant à la chronique de Zemmour... Cet homme se ridiculise, purement et simplement. Il faut vraiment être bête pour tenir un discours pareil sur un homme de l'envergure de Stéphane Hessel, envergure qui dépasse de tellement loin tout ce dont pourrait jamais rêver Zemmour.

    Il fait preuve d'un irrespect sans nom. M. Hessel de ces personnes que l'on se doit de traiter avec toute la déférence du monde, quand bien même on serait en désaccord avec ses idées politiques. Quand on a devant soi, ou qu'on s'adresse, même par poste de radio interposé, à un homme qui a dédié sa vie à l'humanisme et à l'humanité, un homme à l'intelligence aussi rare, tout ce qu'on peut faire est de faire preuve d'humilité, de se taire, et d'écouter.

    Et que dire de l'attaque sur son âge... Peut-on faire plus bas ?
    A 93 ans, M. Hessel écrit mieux que Zemmour ne le fera jamais.


    C'est un pantin. Il est ridicule. S'il n'était pas aussi méchant, il me ferai de la peine, à gesticuler ainsi en tentant de faire le poids face à plus grand que lui.
     
  9. L0uL0u

    L0uL0u
    Expand Collapse
    Six California girls ruined my life

    J'ai eu la chance (l'honneur) de voir une conférence de Stéphane Hessel l'an dernier, et vu comme c'était passionnant, je risque fort d'acheter son "Indignez-vous".
     
  10. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42


    Oh??? comme je t'envie!! C'était sur quoi? Hier il était dans la Grande Librairie, toujours très juste.
    C'est dingue, cet homme a vraiment fait ma semaine. Je n'en reviens pas de ne le découvrir que maintenant.

    Je vais voir demain si je trouve Indignez vous.
    Et je suis d'accord avez May, il me semble capital d'avoir encore un moyen de s'indigner, de réagir.
    Et je suis heureuse que ce livre, court certes, mais visiblement intense, intéresse autant de gens quand les livres ont de plus en plus de mal à trouver leurs lecteurs.

    Et si c'était l'?uvre qui parlait à tout le monde?
     
  11. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Hop là, je me permets un double post, parce que je l'ai acheté cet aprem, et j'avais dit que je reviendrai en parler, donc allons-y.

    Ça prend dix minutes à lire, c'est très court. De ce fait, c'est aussi très intense. C'est à la fois une force et un inconvénient. C'est bien parce que c'est concis et on comprend tout de suite ce qu'il veut dire. C'est embêtant parce que ça mériterait vraiment d'être développé. Finalement, et c'est peut-être parce que j'ai écouté cette semaine deux interviews de l'auteur, je n'ai rien appris de vraiment nouveau dans ce court traité.

    C'est avant tout idéologique et humaniste (dies irae a trouvé le bon mot), mais c'est aussi historique voire autobiographique.C'est un point de vue, assumé comme tel, modeste, didactique, simple mais éclairé.
    Ce qui me conforte dans l'idée que ce texte a une aspiration à l'universalité.

    Peut-être que ce texte fera date en ce qu'il se donne lui-même comme une invitation à construire la prochaine décennie, le prochain millénaire. Il y a dans ces lignes un espoir, celui d'un monde où chacun ferait usage de son esprit critique. Celui d'un monde où l'on se lèverait, chacun son tour, pour s'indigner. Pour agir, se défendre, avancer.
    C'est un texte fort qui invite à la pensée.
     
  12. ninicracra

    ninicracra
    Expand Collapse
    4.8.15.16.23.42

    Non je trouve que ce que tu dis est très clair et s'entend tout à fait! Ca rejoint ce que je disais par rapport à la concision du texte: ça ne permet pas de développer des idées fortes qu'on a déjà entendues. C'est pour ça aussi que j'ai parlé d'une sensation de n'avoir rien appris.
    En fait, je pense vraiment que ce livre, par son format très très court, son prix et sa simplicité, est fait avant tout pour s'adresser à tout le monde.
    Je trouve que c'est là la vraie prouesse.

    Nous, toi et moi, avons l'air d'être au courant des méfaits de la mondialisation ou de l'importance de ne pas trouver banales les expulsions où les transgressions des droits de l'homme. Mais je ne crois pas que ce soit le cas de tous. L'éveil à l'injustice du monde n'est pas donné à tous. Combien sont ceux, autour de vous, qui répètent que "c'est comme ça", en évitant soigneusement d'être indigné?

    Je pense qu'il y a plusieurs messages dans cet essai, dont:
    1/indignez vous, de tout, de pas grand chose, mais indignez vous. C'est le discours le plus en surface et le plus vulgarisé possible, de telles sortes que tout le monde le comprendra.
    2/ Chacun d'entre vous a le droit et se doit d'être indigné par quelque chose. Et c'est là, pour moi, l'aspect le plus important du message.

    En fait moi je suis fascinée et heureuse que ce livre se vende aussi bien. Ca veut dire que les gens s'intéressent, et les gens ont ENVIE d'acheter un livre, et le prix est bas, ce qui pourrait également faire réfléchir les éditeurs sur l'intérêt de baisser les prix des livres pour donner plus facilement acccès à la culture.
    Tu vois, moi c'est presque tout le contexte qui m'enthousiasme encore plus que le contenu, qui est, comme tu le dis très bien, loin d'être original!
    :happy: J'espère aussi avoir été assez claire!
     
Chargement...