Infiltration de mouvements identitaires dans le féminisme

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Laicarde, le 30 janvier 2017.

  1. Laicarde

    Laicarde
    Expand Collapse
    De tout cœur avec Manchester pendant ces terribles attentats !

    Hello les Madz, mon message va sûrement vous surprendre.
    Voilà, je suis féministe, antiraciste, abolitionniste, anti-GBA, républicaine et profondément attachée à la laïcité. Or, depuis quelques temps, je vois que des mouvements radicaux et identitaires font de l'entrisme, tant au sein des mouvements féministes qu'antiracistes. Ils ont des arguments que je reproduis ici:

    -Je serais "une féministe blanche" or on ne peut pas considérer quelqu'un par rapport à sa couleur de peau et je serais islamophobe parce que je considère le voile comme un asservissement de la femme (s'il était vraiment égalitaire, même les hommes le porteraient !) et que j'ai un regard critique sur l'islam. Pour moi, le voile ne peut pas être un objet glamour, banal et encore moins féministes ! Parler de choix dans le cas voile revient à légitimer le sexisme et l'absence de consentement des voilés.

    -L'universalisme, le fait de traiter tout le monde de la même manière, serait dangereux alors qu'il prône justement "le droit à l'indifférence" et les mêmes lois pour tous.

    -Pour eux, seules certaines personnes, "les racisés" (entendez par là les non-blancs) seraient victimes de racisme et donc les seules à pouvoir s'exprimer à propos du racisme alors qu'il vaut mieux s'unir tous ensemble contre le racisme, que l'on en soit victime ou pas. Des rassemblements composés uniquement de "non-blancs" valident d'ailleurs l'idée d'un racisme anti-blanc. Bref, je n'apprécies guère ce communautarisme et ce différencialiste ethnique ou religieux utilisé à des fins politiques. Ils parlent également de racisme d'Etat qui n'existe pas ! Si certains représentants de l'Etat peuvent avoir des comportements racistes, la loi de 2004 sur les signes religieux à l'école qui interdit tous les signes religieux n'est pas raciste puisqu'elle interdit ces signes provocants, qu'ils soient musulmans, juifs, bouddhistes ou chrétiens, à des mineurs qui peuvent être plus influençables et donc plus sensibles au prosélytisme !

    -Ces mouvements s'allient avec des groupes islamistes tels que le CCIF (une soi-disant organisation antiraciste) qui veut interdire la critique de l'islam avec l'inscription de la diffamation contre les religions dans la loi ou avec les identitaires du Parti des Indigènes de la République (qui ne condamnent même pas l'excision car c'est une pratique culturelle !)

    -La distinction dominant/dominé qui crée la vision d'un monde binaire et mène donc forcément à l'essentialisme (les blancs sont racistes et les non-blancs ne sont que des pauvres victimes et donc forcément exempte de tout racisme, alors qu'il peut y avoir du racisme des arabes envers les noirs ou vice-versa, tous les exemples sont possibles) et à l'extrémisme.

    -L'appropriation culturelle: moi, en tant que "blanche" (puisque ces gens-là ne voient que par un prisme ethnique !), je n'aurais pas le droit de parler arabe, par exemple. Chacun devrait rester chez soi et ne pas s'intéresser à la culture de l'autre.

    -Un certain racisme dans ses milieux quand l'antisionisme devient de l'antisémitisme (nous en avons un exemple avec une universitaire d'extrême-gauche qui prétend que "espèce de juifs, mes excuses" n'a rien de racisme (WTF !) et qui est une vraie star au sein de ces mouvements. Les plus radicaux soutiennent le sinistre Dieudonné ou justifient des attentats.

    -Mes ancêtres sont des colonisateurs donc je serais raciste par essence. Mon subconscient serait raciste.

    Bref, je suis universaliste laïque et agnostique, je m'intéresse aux différentes religions et à d'autres cultures, je ne serais jamais raciste envers qui que ce soit et je déteste ce genre de mouvements qui tentent de récupérer le féminisme et la lutte contre le racisme à des fins idéologiques pour rendre mieux acceptable l'islam politique. Je ne comprends pas cette récupération d'idéaux républicains à des fins identitaires.
    Vous me traiterez peut-être d'"islamophobe" ou de "féministe blanche", j'espère toutefois que vous aurez compris mon désarroi face à ces revendications identitaires et réactionnaires, à cette dérive islamo-gauchiste qui mènent parfois à une alliance entre l'islam radical et l'extrême-gauche. Je penses aussi que cette victimisation à outrance peu bénéficier à l'extrême-droite autant qu'à l'islamisme. J'espère en avoir convaincu quelque uns ou quelque unes que cette mouvance représente un danger tant pour la lutte contre le sexisme et l'homophobie, que contre la lutte contre le racisme.
    Salut à tous, vive l'universalisme, vive la France et vive la République ! Merci de m'avoir lu. Je pourrais fournir des articles pour étayer mon propos.
     
    Liza Radley et Kerne ont BigUpé.
  2. Anandryne

    Anandryne
    Expand Collapse
    Welcome, my son, welcome to... the machine.

    Que... comment ? Waouh la vache. Quel est l'intéret de poster ça, en fait, @Laicarde ?
     
    Ana-Esperanza, Manea, Marie Requin et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. TarteTatin

    TarteTatin
    Expand Collapse
    Idéaliste pessimiste

    C'est le bingo.
     
    Anableps, Ana-Esperanza, Gunnm et 22 autres ont BigUpé ce message.
  4. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    @Laicarde s'il y a bien une leçon qu'on devrait tirer de l'époque qu'on vit en ce moment, c'est qu'on ne peut pas rassembler sans reconnaître d'abord nos différences.
    Essayer de faire semblant qu'on serait tou.te.s pareil.le.s, le fameux "droit à l'indifférence" dont tu parles, c'est nier le fait, la réalité que des différences existent, et que ces différences font qu'on n'est pas tou.te.s confronté.e.s aux mêmes problématiques et oppressions dans nos vies.
    Ta vie, ce n'est pas LA vie.
    Il faut commencer par comprendre et accepter ce fait, cette réalité, pour pouvoir ensuite rassembler par delà les différences.
    Par exemple, il existe du sexisme dans les mouvances d'extrême-gauche (à ce propos j'invite à aller lire le tumblr "salut camarade sexiste"), souvent défendu par l'argument "donner trop de place au féminisme dans les mouvements d'extrême-gauche, ça serait diviser le mouvement" : mais c'est prendre le problème à l'envers. Ne pas vouloir reconnaître l'existence du sexisme, et les oppressions et problématiques auxquelles sont confrontées les militantes, c'est ça qui divise, c'est ça qui les empêche de prendre leur place à l'intérieur de ces mouvements.
    Ce raisonnement s'applique aussi pour les personnes confrontées au racisme / à l'homophobie / au validisme etc.

    Je pourrai reprendre ton post point par point mais je n'ai pas trop le temps là.

    Pour l'instant, j'ai surtout envie de te rappeler que la récupération des mouvements féministes, à mes yeux elle se fait dernièrement surtout par les mouvances identitaires de la droite raciste et d'extrême droite - un très bon exemple cet été avec toutes les violences autour du burkini.

    Au sujet du voile, je t'invite fortement à sortir un instant de ton point de vue et des discours que tu as l'habitude d'entendre / lire à ce sujet, et de te renseigner à ce sujet par d'autres biais et sources : la question du voile est trop souvent abordée par des personnes qui ne sont pas concernées (notamment par des vieux mecs blancs, qui n'ont aucune idée de ce que c'est), mais il existe plein de femmes qui le portent et qui en parlent, c'est très édifiant de prendre le temps de les écouter.
    Si quelqu'un.e sur le forum a des sources à ce sujet, peut-être qu'iel peut partager?
    je peux pour ma part te conseiller ce podcast pour commencer.
     
    Freehug, Ana-Esperanza, Tippi et 34 autres ont BigUpé ce message.
  5. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Je ne pense pas que celleux qui se font contrôler au faciès serait d'accord.

    ça n'est que ton opinion, peut être devrait tu en discuter avec des personnes concernées et leur demander si elles vivent le voile comme un asservissement.

    Pareil, c'est ton opinion personelle, qui n'a pas à être imposé aux concernés.

    Et pourtant des femmes choisissent de le porter. D'autres non. D'autres se battent pour avoir le droit de choisir.

    Sauf que traiter de la même manière des gens en positions inégales ne change rien à la situation d'inégalité de départ.

    Ce ne sont pas les seules à pouvoir s'exprimer mais ce sont eux qui vivent le racisme, et donc leurs témoignages sont précieux. C'est déjà extrèmement violent de vivre le racisme mais quand en plus ce que tu vis est minimisé voire remis en question c'est encore pire, c'est pour cela que c'est souvent nécessaire de choisir ses alliés.

    C'est un gros raccourci dans ton raisonnement de dire que l'idée de racisme anti-blanc est validé. D'ailleurs le racisme anti blanc n'existe pas. Et non, ce n'est pas parce que vous avez été traité de babtou/pot de mayonnaise/lait écrémé/sale français etc que vous avez été victime de racisme. Vous avez été victime de la connerie humaine. Pour l'intérêt de la non mixité je mets ce lien ici


    Plaît-il? Y a juste l'exemple de la France épinglé pour ces contrôles au faciès qui me vient en tête là tout de suite

    Là pour le coup je suis plutôt d'accord, on peut se retrouver dans une situation qui est privilégiée par la société d'un côté (blanche de culture judéo-chrétienne par exemple :stare:) et subir des inégalités à cause de notre genre en même temps.

    Notre société est sexiste et raciste. A moins d'être complètement en marge de celle ci, nous sommes racistes et sexistes. Mais ce n'est pas une fatalité (dans le sens où ça peut s'arranger).
     
    Freehug, Ana-Esperanza, Tippi et 34 autres ont BigUpé ce message.
  6. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    oui voilà, ça résume très bien mon propos ;)
    edit et d'ailleurs je suis aussi d'accord avec toutes les réponses que tu apportes.
     
    Manea, Tante Clara, Sloppy et 10 autres ont BigUpé ce message.
  7. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    je suis de retour mais pas pour vous jouer un mauvais tour

    Ana-Esperanza, Manea, Tante Clara et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Laicarde

    Laicarde
    Expand Collapse
    De tout cœur avec Manchester pendant ces terribles attentats !

    @Tubbs j'en sais assez pour ne pas croire les mensonges de l'extrême-droite ou des Indigènes de la république !

    @Anandryne Je suis sur un site féministe. Le débat républicain est encore autorisé, non?

    @Multicolorielle ça veut dire quoi prendre en compte la différence? Créer des statistiques ethniques et donc forcément racistes?

    @Muirgheal, je vais reprendre tes arguments points par points:
    Je ne pense pas que celleux qui se font contrôler au faciès serait d'accord
    On ne peut pas faire de distinguo entre Blancs et non-Blancs, quels que soit le contexte. Oui, les contrôles au faciès existent. Cela justifie-t-il que l'un puisse définir quelqu'un comme le "juif", le "blanc", le "noir", "l'asiatique", que sais-je encore? Tu aimerais être désigner uniquement par ta couleur de peau?
    ça n'est que ton opinion, peut être devrait tu en discuter avec des personnes concernées et leur demander si elles vivent le voile comme un asservissement.
    Il faut se renseigner un peu de temps en temps :vieux:Dans l'islam, il est dit que les femmes doivent porter le voile pour se protéger des hommes. Cela ne participe-t-il pas à une culture du voile?
    Pareil, c'est ton opinion personelle, qui n'a pas à être imposé aux concernés.
    Il n'y pas de concernés et de non concernés. Tout le monde est concerné par le sexisme donc tout le monde est concerné par le voile ! Révise ta philo, la "servitude volontaire", ça existe !
    Sauf que traiter de la même manière des gens en positions inégales ne change rien à la situation d'inégalité de départ.
    DONC TU RECONNAIS QUE LES PERSONNES SONT INEGALES EN FONCTION DE LEURS ORIGINES OU DE LEUR RELIGIONS???? On touche le fond. C'est du RACISME !
    Et pourtant des femmes choisissent de le porter. D'autres non. D'autres se battent pour avoir le droit de choisir.
    Beaucoup se battent pour pouvoir l'enlever serait plus juste. Et si j'ai bien compris, des femmes devraient se battre pour avoir "le droit d'être discriminées et traitées comme des inférieures". Très beau combat ! Félicitations !
    Ce ne sont pas les seules à pouvoir s'exprimer mais ce sont eux qui vivent le racisme, et donc leurs témoignages sont précieux. C'est déjà extrèmement violent de vivre le racisme mais quand en plus ce que tu vis est minimisé voire remis en question c'est encore pire, c'est pour cela que c'est souvent nécessaire de choisir ses alliés.
    Et c'est très bien que différentes personnes s'expriment seulement certains n'auraient pas le droit de s'exprimer et d'autres seraient automatiquement aptes à parler de racisme, de par leurs origines. Le racisme NOUS concerne tous, que nous en soyons victimes (plus ou moins régulièrement ou pas).
    C'est un gros raccourci dans ton raisonnement de dire que l'idée de racisme anti-blanc est validé. D'ailleurs le racisme anti blanc n'existe pas. Et non, ce n'est pas parce que vous avez été traité de babtou/pot de mayonnaise/lait écrémé/sale français etc que vous avez été victime de racisme. Vous avez été victime de la connerie humaine. Pour l'intérêt de la non mixité je mets ce lien ici
    Donc Traiter quelqu'un de "Sale babtou", c'est moins grave que traiter quelqu'un de "sale arabe"?
    Plaît-il? Y a juste l'exemple de la France épinglé pour ces contrôles au faciès qui me vient en tête là tout de suite.
    Je n'ai jamais nié l'existence des contrôles au faciès. S'ils existent, c'est qu'ils résultent d'une vision stéréotypée que les policiers ont des jeunes noirs et arabes et non pas d'un racisme d'Etat. VOIS-TU DES LOIS RACISTES DANS LA CONSTITUTION FRANCAISE AUJOURD'HUI ? NON. L’historien américain George M. Fredrickson recense trois régimes politiques « ouvertement racistes » au XXe siècle : le sud des États-Unis sous les lois Jim Crow (1865-1963), l’Afrique du Sud sous l’apartheid (1948-1991), l’Allemagne nazie (1933-1945)[ (pour plus d'infos, voir racisme d'Etat sur Internet)
    Là pour le coup je suis plutôt d'accord, on peut se retrouver dans une situation qui est privilégiée par la société d'un côté (blanche de culture judéo-chrétienne par exemple :stare:) et subir des inégalités à cause de notre genre en même temps
    Même si on ne peut nier, le racisme, il n'y a pas de culture ou de couleur de peau privilégiée ! Quand tu parles de culture judéo-chrétienne, les Juifs ne subissent-ils pas un fort racisme aujourd'hui, en France?
    Notre société est sexiste et raciste. A moins d'être complètement en marge de celle ci, nous sommes racistes et sexistes. Mais ce n'est pas une fatalité (dans le sens où ça peut s'arranger).
    Donc, nous sommes tous techniquement racistes. Youpi !

    Plus globalement, vous cautionnez que des personnes qui se disent féministes et antiracistes s'allient avec des misogynes, des homophobes, des racistes, des antisémites et des complotistes tels que le CCIF et les Indigènes de la République?
    Si c'est le cas, le féminisme a du souci à se faire :mur: :annoyed: et vos réponses illustrent totalement mon propos !
     
    Liza Radley et Kerne ont BigUpé.
  9. Muirgheal

    Muirgheal
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    @Laicarde ben tu te mets ta condescendance au cul et ciao, on a pas besoin de toi :cretin:
     
    Ana-Esperanza, ChansonMuette, Little Moi-Même et 21 autres ont BigUpé ce message.
  10. Laicarde

    Laicarde
    Expand Collapse
    De tout cœur avec Manchester pendant ces terribles attentats !

    @Muirgheal Voilà, tu es incapable de débattre, tu connais bien mal le féminisme, tu ne parles que de "ma condescendance". D'ailleurs, que signifie "ma condescendance"?
     
    Liza Radley et Kerne ont BigUpé.
  11. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    @Laicarde tout d'abord : si tu comptes continuer la discussion, je te prie de commencer par lire la charte du forum. Ici,il est de mise de se comporter correctement et de discuter avec respect et bienveillance. Le désaccord n'autorise pas à perdre tout sang-froid.
    Donc les phrases en majuscules qui donnent l'impression que tu es en train de hurler et d'éructer derrière ton clavier, tu arrêtes.

    Ensuite, je crois que j'ai compris le fond du problème dans ton raisonnement :
    Cette dernière phrase est très révélatrice du problème dans ton raisonnement : en fait tu aurais dû écrire il ne devrait pas y avoir de culture ou de couleur de peau privilégiée !
    Et là, on est d'accord : évidemment que ça ne devrait pas être le cas - mais il se trouve qu'aujourd'hui en France, on vit encore dans une société où c'est le cas, où le racisme est la réalité de plein de personnes et où il se produit à la fois à une échelle individuelle et interpersonnelle, mais aussi à une échelle systémique (et c'est pour ça qu'on parle de racisme d'état)
    D'où la phrase de @Muirgheal :
    Non, elle n'est pas en train de dire que ça doit être comme ça (ce qui serait du racisme), mais que c'est un fait, une réalité dont il faut prendre conscience pour pouvoir la combattre et la changer.
    Et c'est exactement ce que je disais aussi plus haut
    Prendre en compte la différence ça veut dire prendre en compte qu'il existe encore aujourd'hui des inégalités et des oppressions, et qu'avant de pouvoir les combattre il faut d'abord les nommer et rappeler leur existence, pour pouvoir justement les dépasser.
    D'où mon exemple sur le sexisme dans les milieux d'extrêmes gauches. Mais je peux aussi t'exposer un autre exemple qui te parlera sûrement plus : typiquement, considérer qu'une femme voilée ne peut pas être voilée et féministe, c'est exclure les femmes voilées des combats féministes. Un peu balot pour quelqu'un.e qui se dit féministe non?
     
    Freehug, Ana-Esperanza, Tippi et 38 autres ont BigUpé ce message.
  12. Laicarde

    Laicarde
    Expand Collapse
    De tout cœur avec Manchester pendant ces terribles attentats !

    Je ne penses pas que le mouvement féministes est besoin de racistes, de complotistes, de pseudos-féministes, d'anti-laïcs, d'islamistes, de réactionnaires et d'autres ! Je suis sûrement plus utile qu'eux au mouvement féministe que des gens comme Houria Boutedja, Marwan Muhammad, Clémentine Autain ou Tariq Ramadan !
     
    Kerne a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Kushina
    Réponses :
    0
    Affichages:
    335
  2. myléne/mi-cotton
    Réponses :
    9
    Affichages:
    7793
  3. Fab
    Réponses :
    22
    Affichages:
    1981