Interview de Stéphanie, militante du Front de Gauche

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 27 mars 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. SunnyMalker

    SunnyMalker
    Expand Collapse
    Fille cachée de S. Snape

    L'idée d'interviewer une militante de chaque parti est très intéressante.
    Y aura-t-il tous les partis, même les plus "petits" comme Lutte Ouvrière ou le NPA ?
     
  3. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    On cherche une militante pour chaque candidat, même les plus petits, oui !
     
  4. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Comme j'ai entendu et non pas lu cette intervention, je pense vraiment que c'était pas une affirmation, mais un point qui pourrait être entendu s'il y avait plus de débats à ce sujet, parce qu'il souhaite que le thème soit vraiment beaucoup, beaucoup plus approfondi. :)

    SunnyMalker : Oui oui, même les petits. Même Debout la République !
     
  5. noukaa

    noukaa
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Merci merci merci Stephanie, desormais du fin fond de mon Argentine j'y vois plus clair, tu m'as motivé à lire le programme et je sais désormais quel nom donner à ma supermaman qui détient ma procuration !:fleur:
     
  6. Hyperbole

    Hyperbole
    Expand Collapse
    Pas de Valse

    Pour réagir à ce qu'a dit le petit-copain de Stéphanie sur l'euthanasie.

    Je pense qu'il ne faut pas l'opposer au suicide parce que c'est presque l'inverse. Je m'explique. Quand une personne souhaite mourir (vraiment), il peut le faire de lui-même sans aide. Alors que justement là où il y a un énorme problème , c'est quand cette personne est gravement malade est que par ce fait elle ne peut pas se supprimer par elle-même donc elle a besoin de quelqu'un.
    Ce fameux petit-copain propose de le faire en privé de sortir l'Etat de cette question mais c'est plus un suicide c'est un meurtre. On ne peut décemment pas laisser au bon vouloir de chacun cette charge de savoir si oui ou non leur proche peut s'en aller ou pas. Et puis où sera la limite entre euthanasie et meurtre si cela reste dans une sphère privée.

    Personnellement, je suis pour l'euthanasie mais quand c'est encadré et murement réfléchis par tous les protagonistes ( avec par exemple un temps de réflexion relativement long)

    Donc pour moi soit on légalise soit on ne légalise pas mais on ne reste pas dans le flou comme il semble le proposer.

    J'aime beaucoup Mélenchon aussi.
     
  7. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Dommage qu'il n'y ait pas un petit résumé du programme, pour celles et ceux qui n'iront pas le lire.
    ça aurait été bien d'en profiter pour informer un peu plus.

    Bon, de toute façon c'est mieux de lire, mais malheureusement je sais bien que peu le font jusqu'au bout!
     
  8. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Même pour Jacques Cheminade :d ?
     
  9. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Je voudrais juste réagir par rapport à l'euthanasie. Personnellement, j'y suis favorable que ce soit dans un milieu privée ou dans le milieux médical, tant qu'elle est encadrée correctement pas une législation.

    En fait, à mon sens il faudrait un conseil (composé de médecins, psychologues, etc...) qui aurait la compétence de juger si oui ou non, l'euthanasie de cette personne est justifiée. Pour cela il faudrait que ce soit la personne concernée elle même, qui est réitérer sa demande plusieurs fois, consciente. Il faudrait aussi qu'il n'y ai réellement plus d'espoir, et que les soins palliatifs ne soient pas suffisants pour soulager la douleur - physique ou morale - du patient.

    Pour ce qui est des médecins, il ne doivent pas en avoir l'obligation si ils sont contre ce principe, mais la possibilité si ils y sont favorables... De plus, le code de déontologie médicale est flou de ce coté là car il dit d'un coté que le médecin ne doit pas donner la mort à son patient; et d'un autre qu'il devra faire tout ce qui est en son pouvoir pour le soulager... Si la mort est le seul soulagement possible et qu'elle est souhaitée par le patient, pourquoi la lui refusée ?
     
  10. laulau_croft

    laulau_croft
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    :d il me fait rire ce mec !

    Mais en mm temps j'ai écouté une interview de lui et je pense que les sujets qu'il aborde ont un public.
    Notamment depuis la crise ou le secteur financier est pris pour bouc émissaire.
     
  11. Steffie

    Steffie
    Expand Collapse

    Bonjour

    C'est moi la Stéphanie interviewée, donc si vous avez des questions n'hésitez pas...

    Je transmet vos remarques à mon copain!
     
  12. Linka

    Linka
    Expand Collapse

    Moi il me fait pas rire du tout, au contraire je trouve son parti/secte vraiment flippant. Sans compter le fait qu'il n'a pas fini de rembourser à l'Etat 1 million de francs qu'il a reçu lors de la campagne de 1995. Quand je pense qu'un illuminé comme lui peut avoir 500 signatures et pas Villepin ou Lepage..
     
Chargement...