Ippudo, le restaurant de ramen parisien qui fait saliver

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 10 mars 2016.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

  2. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Des gyozas :bave:

    Je note pour mon prochain passage sur Paris :nomnom:
     
    Margaux Palace a BigUpé ce message
  3. Sweetberry

    Sweetberry
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    OMG j'ai tellement faim maintenant :dowant::joy::caprice::gnih::rainbow:
     
    jjul a BigUpé ce message
  4. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

    Ok je suis jalouse.
    (dans mon village pourri, il n'y a même pas de resto japonais x_x. OK, il n'y a aucun resto à part un vieux truc où t'as du maroilles dans tous les plats... neeed resto japonais T_T)

    Ce post était sponsorisé par Josette-en-a-ras-la-casquette.
     
  5. Demezia

    Demezia
    Expand Collapse
    To infinity and beyond

    Hanlala ça à l'air trop bon je veux y aller !!! :puppyeyes:
     
  6. Revan

    Revan
    Expand Collapse

    Si vous me payez le voyage, je veux bien aller gouter et faire un compte-rendu sur TOUS les plats :lunette:
     
    jjul a BigUpé ce message
  7. jjul

    jjul
    Expand Collapse
    pharmacienne de garde

    Ben voilà, maintenant il est minuit et demi et j'ai faim :gonk:
     
  8. Amy

    Amy
    Expand Collapse
    Should i use my invisibility to fight crime or for evil

    Je veux y retourner, ne jamais quitter le restaurant, m'installer à vie dans leur cuisine et choper des ramen, des gyoza et des buns pour l'éternité et l'éternité
    :bave::bave:
     
    Margaux Palace a BigUpé ce message
  9. Clochette&

    Clochette&
    Expand Collapse
    Lapinous lapinous

    L'huile de sésame !!!!!! :cupidon: C'est tellement bon ce truc, ça change complètement un plat <3
    (pour les amateurs, il y a aussi la cuisine coréenne qui en utilise beaucoup)
     
    Margaux Palace et Babitty Lapina ont BigUpé.
  10. Lily Fraser

    Lily Fraser
    Expand Collapse
    High Functioning sociopath. With your number.

    J'ai pas réagi tout de suite à l'article, parce que je savais pas trop quoi dire. Mais voilà, j'ai travaillé presque deux mois chez Ippudo et c'était L'ENFER (bon je sais que des gens vivent des choses bien pires au travail, mais quand même).

    Mon récit (un peu long, je ne sais pas faire de spoilers, désolée):

    Déjà, avant l'ouverture du restaurant, il y a eu deux mois d'entrainement (je suis arrivé au bout d'un mois) pour les serveurs et la cuisine. DEUX MOIS. A porter des bols vides avec des réflexion du style "tu portes ton bol trop haut" "fais glisser légèrement ta main sur la droite quand tu poses le bol". Bon, on pourrait se dire que les cuisiniers avaient besoin d'une véritable formation mais en fait, pendant ces deux mois, ils n'ont quasiment pas touché un seul aliment, ils s’entraînaient avec de l'air! (genre "donc là fictivement je remue les nouilles"). L'absurdité. Bref, le service, pendant ce temps là, faisait un contrôle de connaissances chaque matin, noté, et rendu avec des commentaires publics rappelant tristement mes années de lycée, voire de prépa.

    Après cet entrainement totalement vide de sens selon moi, le restaurant a ouvert. Et là, c'était le pire. On devait nettoyer le restaurant de fond en comble le matin, entre les services et le soir. Donc par exemple nettoyer les vitres trois fois par jour, et littéralement tout lessiver du sol au plafond à chaque fois. Je parle japonais depuis des années, mais je n'ai toujours pas compris non plus pourquoi, entre nous, on devait se parler en japonais pour s'annoncer par exemple, le numéro des tables (la plupart du staff n'était pas du tout japonophone, et ça compliquait énormément les commandes). On nous engageait fortement à ne pas prendre nos pauses. Un jour, j'ai toussé (bronchite) et j'ai reçu un "tais-toi!" de la part de mon boss. C'est ce que je n'ai vraiment pas supporté, l'attitude des supérieurs.

    Déjà, encore une fois le matin, le soir et entre les services, il y avait ce que j'appelle une réunion d'auto-critique à la japonaise. On se mettait tous en rond, on faisait des salutations en japonais (il faut imaginer le ton japonais pour dire des choses très formelles comme "tenez-vous droit!" "je m'en remets à vous, encore pour aujourd'hui!" "pour aujourd'hui, merci!!") et on s'inclinait, puis chacun leur tour, les managers et parfois les serveurs (souvent les "favoris", ceux qui prenaient le plus la parole pour critiquer les autres) récitaient les erreurs de chacun, en nous demandant de faire mieux, la prochaine fois. C'était dit sur un ton très dur, accusateur, et je ne suis pas la seule à avoir pleuré lors de ces réunions.

    De manière générale, les managers (pas tous japonais) nous traitaient mal. Ils me faisaient, personnellement, beaucoup de remarques, et allaient même jusqu'à me pincer pour me faire comprendre leur point. Quand j'ai démissionné, personne n'a semblé en avoir grand chose à faire.

    Je précise que j'avais déjà travaillé dans une cantine japonaise et la différence était très nette. Mais, globalement, j'ai décidé de ne plus travailler avec des japonais. J'ai eu des boss japonais plus sympa, et des boss français très durs. Mais les séances d'auto-critique m'ont un peu dégoûtée des pratiques japonaises traditionnelles au travail.
     
    Maia Chawwah, Nerprun, Céline Elti et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. jjul

    jjul
    Expand Collapse
    pharmacienne de garde

    Maia Chawwah, Nerprun et Lily Fraser ont BigUpé ce message.
  12. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

    Ptain @Lili-Sw je suis tellement désolée pour toi :sad: énormes bisous et câlins ça me déçoit trop
     
    Nerprun et Lily Fraser ont BigUpé.
Chargement...