Bienvenue sur le forum madmoiZelle !

Tu veux participer à la communauté et devenir une Mad ? Rejoins-nous !

Inscris-toi maintenant

J'ai arrêté la pilule Diane 35, bientôt retirée de la vente - Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie-Pierre Pernaut, le 8 février 2013.

  1. Panties

    Panties Beautiful disaster.

    Arrêtez moi si je me trompe, mais je pense que le vrai problème de cette pilule c'est qu'elle est à l'origine uniquement anti-acnéique, et seulement après ils se sont rendus compte de son effet contraceptif. Je veux dire, son but premier est d'agir contre l'acné, et pas forcément d'être un contraceptif.
    La différence ici, c'est qu'un anti-acnéique il me semble pas qu'on le prenne pendant très longtemps, juste la période de l'adolescence, voire quelques années en début d'age adulte (aux alentours de 20 ans) et normalement l'acné disparait petit à petit, ou bien elle est moins forte!
    Un contraceptif, tu peux le prendre pendant très longtemps, tu peux avoir un bébé pendant cette période, normalement ça ne pose pas de soucis.
    Donc pour moi les problèmes de santé importants qu'ont engendré cette pilule, ils sont dus au fait qu'elle a été prise pendant une période trop longue... Après il faut dire, c'est pas normal quand même qu'elle cause la mort plus ou moins directe de femmes. Peut être est-elle mal dosée/ pas appropriée pour celles-ci?
    Personnellement, j'ai eus 3 pilules jusqu'à maintenant: la yaz (qui coutait affreusement cher), la varsoline (même dosage, moins chère de 40€) et maintenant la Deso 30 (équivalente belge, parce qu'ils n'avaient pas la varsoline). Et franchement, j'ai lu la notice avec les effets secondaires, et si j'en avais aperçu un qui soit genant (càd, hors prise de poids/ augmentation du volume des seins) je l'aurai tout de suite arrêté et je serai allée voir un medecin...
    EDIT: Sinon, ils ont jamais pensé à faire des contraceptifs pour mecs?! Ou ça existe et j'étais pas au courant?
  2. Naphtaline

    Naphtaline Keep your head up, keep your heart strong.

    Mais... même si je suis un peu d'accord avec tout ce qui a été dénoncé (battage médiatique, ton alarmiste des médias, etc.) je ne comprends pas l'emportement : l'article parle d'effets secondaires oui, mais surtout de ceux générés par l'arrêt de Diane, pas par la prise.

    Alors ça en fait flipper certaines (dont moi) mais je suis quand même contente de pouvoir m'y préparer et d'échanger avec des filles dans la même situation que moi.
  3. On oublie trop souvent le préservatif comme méthode de contraception. Car oui, c'en est une ! Et elle marche parfaitement bien pour peu que l'on respecte les bonnes pratiques associées à son usage.

    Je parle en connaissance de cause, bien sûr.
  4. (Leslie)

    (Leslie) Mélange instable

    Je la prends depuis 3 ans maintenant, et moi non plus je n'ai eu aucun effet secondaire .. J'ai été la racheter parce que j'arrivais à ma dernière plaquette, et que je ne suis pas du genre à m'alarmer outre mesure. Bon si elle ne se vend plus évidement je devrais changer, mais si on écoute tout ce qui se dit en ce moment, autant arrêter la pilule carrément!!
    Après ils nous parlent de ces qques décès liés à Diane, mais le fait est que l'on ne nous dit pas si ces filles fumaient, etc .. parce que oui il y a des facteurs de risque associés.
    Et franchement, si on faisait attention à tous les effets secondaires mentionnés dans les notices de chaque médicament, on n'en prendrait plus aucun !!
  5. katnissvsw

    katnissvsw Etre ou ne pas être telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypocandriaque

    Si mais bon pour le moment,il n'y a pas de résultats concluants pour les pilules pour hommes.
  6. La je suis choquée. Moi qui était très contente des résultats du générique que je prend de diane 35, plus d'acné, des règles mieux régulées, et alors QUOI ils veulent la retirer du marché ??? c'est quoi ces preuves ? des décès ? OUI chaque cas de femme est différent, alors pourquoi ne pas être tout simplement plus vigilant avant la prescription de l’ordonnance ?

    Je flippe grave...je ne veux pas retrouver avec l'explosion d'acné, d'autant que c'est un contraceptif qui me convient très bien. Et je ne veux pas NON plus mettre ma santé en danger.
  7. Je conseille à toutes les filles qui étaient sous diane de passer à Androcur+provames qui a été extrêmement bénéfique pour moi et qui est pas menacé d'être retiré du marché encore ! Le truc chiant c'est que y'a 2 comprimés/jour mais c'est remboursé par la sécu. Parlez en à votre gynéco :)
  8. J'ai arrêté de fumer il y a 2 ans, (j'avais quelques boutons par ci par là), et juste après, j'ai eu une bardée de boutons, mais un truc affreux, je n'ai toujours pas compris pourquoi.

    Même dans mon entourage, on me disait de faire quelque chose... je pensais que ça allait se réguler tout seul, le temps que mon corps se fasse à l'arrêt de la cigarette...

    Mon médecin m'a prescrit une pilule micro dosée au départ, et comme il n'y avait pas d'améliorations sur ma peau, il m'a prescrit Diane 35.

    Alors pour commencer, j'avais sans arrêt faim, et j'ai pris 11 kg environ. (j'étais en sous poids et je n'arrivais pas à grossir (49KG pour 1m69) donc pour le coup, ça m'a arrangé, même si 11kg en 2 mois, c'est difficile à gérer dans le miroir et dans son corps. (Je ne sais pas si c'est bien clair).

    Ensuite, des douleurs affreuses lors des règles, comme si on me poignardait dans le bas ventre, j'avais encore plus mal que d'habitude. Mes règles duraient une bonne semaine, alors que d'habitude, c'est 3 jours, et elles étaient très abondantes.

    J'avais des douleurs dans les seins, ils avaient d'ailleurs bien grossis, des bouffées de chaleur par moment, je transpirais alors que d'habitude, je transpire peu, même en été, et des migraines nombreuses, des nausées, alors que je n'ai quasiment jamais de migraines.(moins d'une par an, c'est pour dire...)

    En ce qui concerne les boutons, j'en avais bien moins, mais toujours un peu, pas la peau sans boutons promise mais c'était bien mieux.
    Encore une fois, je me suis dit qu'il fallait que mon corps s'habitue...

    Je n'en pouvais tellement plus de ces boutons, que malgré tous les risques que je connaissais, (je lis toujours les notices, et les mauvaises expériences lues par des femmes qui la prenait), je me suis dit que je la prendrai juste quelques mois, pour souffler un peu niveau imperfections, et que j'arrêterai ensuite.

    Je l'ai prise d'avril 2011 à février 2012.

    Les douleurs dans le ventre ne passaient pas, sachant que d'habitude, c'est déjà corsé, j'avais toujours des boutons, toujours faim... même si les effets plus "forts" (migraines, bouffées...) du départ s'étaient estompés.

    Et puis j'ai toujours été contre les pilules, je n'en avais jamais pris, (déjà pour ces raisons, on sait déjà que la pilule n'est pas très bonne à la santé, qu'ils y a des risques, même si certaines personnes n’auront jamais de problèmes)et là, c'était vraiment à cause des boutons, en avoir plein la tronche à 26/27 ans alors que je n'en avais jamais eu, c'est hyper handicapant et humiliant.

    J'ai pris la décision de l'arrêter seule, j'en ai encore 2 plaquettes d'ailleurs, (que j'ai payé pour rien :p), il n'y a eu aucun bouleversement dans mes règles, juste un léger retard que quelques jours la première fois il me semble, mes règles sont redevenues normales, (de nouveau 3j et peu abondantes), les grosses douleurs dans le ventre sont parties petits à petits, j'ai toujours des boutons, j'en ai eu un peu plus à l'arrêt de la pilule, mais moins qu'au tout début.
    Alors c'est toujours aussi dur à vivre à 28 ans, merci les correcteurs, même si ce n'est pas miraculeux, mais je préfère ça aux gros problèmes de santé, voir pire. Et très souvent, il n'y a aucun effet de suite, mais ils arrivent plus tard, vers 45,50 ans...

    Mon  corps a comme "dégonflé", je pense que ça devait me faire de la rétention d'eau, j'ai reperdu environ 2/3kg sans rien faire (et je mange quand j'ai faim, grignotages...).

    Je suis bien contente d'avoir arrêté, j'étais déjà contre à la base, j'avais lu des tonnes de cas d'AVC, de thrombose, d'embolies pulmonaire, de nombreuses grossesses (logique finalement vu que ce n'est pas un contraceptif)... à cause de cette pilule, je me disais que je me ferai surveiller... et puis dès le départ, je savais que ça serait pour quelques temps.

    Désolé pour ce pavé, mais si ça peut en aider certaines, juste pour rassurer et dire que l'arrêt n'a rien de catastrophique, au contraire.
    Dernière édition: 9 février 2013
  9. Je suis contente de lire ce témoignage, même si cela me fait peur pour mon arrêt prochain de la Diane 35.

    En même temps c'est différent pour chaque femme, moi par exemple je n'ai pas pris énormément de poids à cause de la Diane, peut-être trois kilos tout au plus?

    Mon acné s'est calmée, mes règles sont devenues régulières, je n'avais plus mal au ventre a m'en tordre pendant des heures et mes seins sont devenus plus attractifs! (ahah!) Pour tous les avantages qu'elle m'a apportée, cela valait la peine de faire attention à ne pas devenir la candidate idéale aux risques éventuels de cette pilule.

    Je suis du même avis que beaucoup, stop le matraquage médiatique, on le sait depuis très longtemps que la pilule c'est dangereux, et toutes.
    La Diane est un peu plus forte? Ok elle l'est un peu plus, so what?

    Le vrai soucis ce sont les gynécos qui la prescrivent sans chercher a connaitre l'hygiène de vie de la personne.
    Ma gynéco me fait faire une prise de sang à chaque fois que je vais la voir, pour moi c'est un supplice car je fais un malaise à chaque prise de sang, mais au moins, elle me surveille, et si mes résultats deviennent mauvais c'est simple : fini la Diane et on passe sur une pilule plus légère.

    Ca, c'est une bonne gynéco. Parce que je suis surveillée en permanence, et que je sais que si je déconne, ce sera de ma faute: je connais les risques.

    D'ailleurs je fume un peu, mais beaucoup moins, car je sais que c'est le mélange à proscrire.

    Prenez une femme qui fume énormément, qui consomme beaucoup d'alcool, mange très gras et dont le gynéco ne surveille pas l'état de santé...et bien voila les accidents.

    Je prend la Diane 35 depuis cinq ans et je n'ai pas une hygiène de vie irréprochable, une fois j'ai failli ne plus y avoir droit, j'ai choisi de changer ce qui pêchait pour pouvoir la garder.

    Et si l'on se renseigne un peu, les risques sont quasiment les mêmes pour toutes les pilules peut importe de quelle génération elles sont.

    C'est quand même hypocrite de jeter la pierre sur telle ou telle pilule alors qu'elles sont toutes mauvaises non?

    Bref, que les médias arrêtent d'en diaboliser une ou deux lorsqu'elles sont toutes à blâmer (et c'est le cas de tout médicaments en général) ce ne serait pas du luxe.
    Pour finir, j'espère qu'on aura l'occasion d'apporter d'autres témoignages à celui-ci pour voir comment ca se passe aussi chez les autres femmes, la demoiselle n'ayant vraiment pas eu de chance, je pense que certaines d'entre nous auront bien moins d'inconvénients à l'arrêter et je nous le souhaite !:)
  10. FunHouse

    FunHouse Sur la falaise !

    Aujourd'hui ça fait à peu près 1an et demi que je prends Diane et j'ai peut être pris un peu de poids mais je préfère ça comparé à la tronche que j'avais avant, j'ai eu des boutons comme ça d'un coup et rien n'y faisait ! Quand on voit des boutons arrivaient, essayer des choses, quand il disparaissent ça fait des cicatrices, tu es contente, mais paf en voilà d'autres, c'est vraiment difficile. C'est d'ailleurs une période horrible, donc oui Diane me convient totalement, j'ai encore quelques boutons de temps en temps mais ça va. Et maintenant je me dis, dans 2 mois je vais faire comment ? Donc déjà j'aurais plus de contraception ( je pris d'autres pillule avant celle là Adepal, et Leeloo Gé ) et je me dis quelle tête je vais avoir ? A l'occasion je vais prendre encore plus de poids, avoir des effets secondaires ? Donc voilà il faut que je trouve une solution, aller voir Gynéco/ Dermato. Et puis personnellement je trouve que c'est abusé car dans toute notice de médicament, de pillule, il y'a des effets secondaires. Et c'est parce que je retrouve plus la notice de la pillule d'Adépal que j'avais sinon j'aurais bien fait une comparaison, et on y aurait retrouvé les mêmes choses... Donc voilà moi ça ne m'arrange pas tout ça..
  11. J'ai moi aussi arrêté la pilule voilà un mois, et j'en suis vraiment contente.

    Pour ma part, c'était Leeloo Gé. Je l'ai prise pendant 2 ans et demi. L'été dernier, j'ai dû l'arrêter pendant un mois car j'avais oublié de la renouveler. Lorsque j'ai recommencé à le prendre, j'ai pris du poids (je n'ai pris qu'1 ou 2 kg, mais je sentais que j'avais gonflé au niveau des cuisses et du ventre), j'avais des problèmes de concentration (je m'en suis vraiment rendue compte lorsqu'ont commencé les cours), des problèmes de mémoires, des boutons d'acné, règles douloureuses et des acidités à l'estomac.

    Ca faisait quelques temps que je pensais l'arrêter, mais lorsque pendant les vacances de Noël j'ai oublié de la prendre et que j'ai dû prendre la pilule du lendemain, et du coup je me suis dit STOP et je l'ai arrêté (donc capotes jusqu'à la fin de la plaquette).
    De plus, dans la notice ils mettaient que lorsqu'on avait ces symptomes il fallait l'arrêter.

    Depuis que je l'ai arrêté je me sens vraiment mieux, je ne sais pas si j'ai perdu du poids car je n'ai pas de balance, mais je sens que j'ai perdu "en volume" (cuisses et ventre, là où j'avais pris), je n'ai plus de problèmes de concentration (enfin ça, ça a toujours été mais quand même moins), et lorsque j'ai mes règles, j'ai mal le premier jour mais bon rien d'alarmant.
    [Edit] J'ai oublié les sauts d'humeur incessants, je ne sais pas comment mon copain faisait pour me supporter :calin:

    Je me sens vraiment mieux depuis que je l'ai arrêté, mais ça préoccupe un peu ma mère et mon copain (enfin mon copain je pense que c'est plus la contraception+le confort qui le dérangent^^).

    Enfin bon je préfère utiliser pour l'instant le préservatif plutôt qu'être toujours à me demander si je n'ai pas oublié de la prendre, ou me réveiller en pleine nuit en me demandant si je ne l'ai pas oublié ...

    Après ça convient ou pas à chacune d'entre nous! Je pense également à me faire mettre un stérilet en cuivre ou une autre contraception sûr et sans hormone, car je n'aime pas ça et en plus je fume.

    Et je suis entièrement d'accord avec toutes les MadZ, que le vrai problème sont les médecins: juste une prise de sang au début et puis c'est tout! Après c'est aussi ma faute car je ne suis jamais allée voir de gynéco (Blablabla évitez vos commentaires ^^ car ma soeur et mon copain ne cesse de me le répéter que je dois aller en voir un ...)
    Dernière édition: 9 février 2013
  12. Pamplemousse-

    Pamplemousse- Avaleuse de livres

    J'ai pris Diane 35 pendant un an, je n'ai pas eu d'effets secondaires, j'ai juste pris un peu de poitrine et ma peau est devenue parfaite... Puis je l'ai arrêtée, pas d'effets secondaires, mes boutons sont revenus mais moins qu'avant, j'ai perdu de la poitrine, quelques kilos.
    Tout ça pour dire que ça dépend des femmes !
  13. Marshmallow

    Marshmallow Etat larvaire

    Perso ça fait un an que je prenais Diane 35 et je n'ai jamais eu d'effet secondaire. Elle m'a été prescrite pour des ovaires micropolykystiques et a permis de bien réguler la chose ! Par contre je n'avais de base pas d'acné donc je ne peux pas parler des effets de ce côté là ! Je ne sais pas trop ce que pourra me proposer la gynéco puisque je n'ai pas envie de repasser à Androcur qui oblige à prendre 2 cachets par jour et sans le semainier sur les plaquettes donc oublis assurés. En plus vu qu'on doit associer à l'Estreva la dose d'oestrogènes est de 1.5mg au lieu de 35microgrammes et la dose d'acétate de cyprotérone de 50mg au lieu de 2mg pour Diane 35...
    Et puis justement avec Androcur j'avais la peau et les cheveux secs ++
    Bref dommage pour celles chez qui Diane 35 était efficace !
  14. J'ai pris Diance 35 deux semaines en remplacement de ma pillule de 3ème génération ( jugée dangereuse ). Finalement j'ai décidé d'arrêter définitivement la pillule parce que j'en ai marre de tout ce tapage médiatique autour de toutes les pillules ! Maintenant je soigne mon acné par l'homéopathie.
  15. Arrrum

    Arrrum always hungry

    Plus je lis et je relis les réactions, plus je me rends compte de deux choses:
    - le nombre de filles qui prend/prenait Diane 35: Je suis effarée,ou du moins surprise, depuis que j'ai 16 ans on m'a toujours dit que c'était un médicament contre l'acné prescrit dans des cas vraiment exceptionnels et que le "plus" de ce médicament c'était l'effet contraceptif. Je croyais que les personnes qui le prenaient étaient vraiment rares.
    -le nombre de filles qui n'ont pas l'air d'avoir conscience que les effets secondaires ne sont pas immédiats et apparents, ce n'est pas parce qu'on a l'air en bonne santé qu'on l'est forcément. Malheureusement...Bien que je vous le souhaite! Et j'espère très sincèrement que vous faites des analyses et des bilans régulièrement pour vous assurer que tout va bien :). Comme pour des vaccins, les médicaments peuvent provoquer des effets secondaires qui ne seront diagnostiqués que dans plusieurs années, voir décennies.

    Ensuite beaucoup de filles disent ici que "oui mais si on lit les effets secondaires de tous les médicaments on prend plus rien". J'ai envie de dire et alors! ET ALORS? Il s'agit de santé ici quand même! Et puis cela n'empêche pas de se rendre compte que certains médicaments sont pires que d'autres et qu'il en existe des "moins pires".

    Enfin tout ça pour dire que je pense que ce n'est pas un tapage ou un caprice médiatique. Je pense que POUR UNE FOIS les organismes de santé publique se sont rendu compte d'un gros problème et ont agis.
    Par ailleurs j'aimerais ajouter que la polémique a émergé depuis quelques mois en France, mais il faut savoir qu'aux USA et au Canada cela fait déjà plusieurs années que le problème de la pilule fait couler de l'encre. J'avais regardé je ne sais plus quel reportage qui montrait à quel point l'industrie pharmaceutique est un des lobbies les plus puissants du monde, et comment les médecins pouvaient être "récompensés" pour avoir prescrit tel médicament plutôt qu'un autre...

    Tout ça en tout cas me permet de me rendre compte que j'ai été très chanceuse car j'ai tjrs eu à faire à des médecins très attentifs et compétents qui m'ont toujours bien tout expliqué.