J’ai décidé que mon acné ne me gâcherait plus la vie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea.Castor, le 13 mai 2018.

  1. Lea.Castor

    Lea.Castor
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. Destiny Nova

    Destiny Nova
    Expand Collapse
    Ceci n'est pas mon nom

    Wow, cette histoire m'a complètement retournée car je me suis retrouvée dans son histoire: dégoût de moi-même, manque de confiance, peur du regard des autres, etc.
    Je comprends tout à fait sa réaction face à son portrait et je la trouve hyper courageuse d'avoir repensé sa première impression.
    Mais aussi d'avoir pris la parole et d'avoir accompagné son texte de photos. Je serais capable d'écrire un texte mais pas de me prendre en photo.

    Je lutte aussi à ma manière contre l'acné parce que le traitement de choc que j'avais entamé (Roaccutane) a eu des effets secondaires très rapidement (dépression). Je n'ai pas voulu continuer. Comme cette personne, je souhaite plaire aux autres, ou en tout cas qu'ils m'acceptent sans me juger directement sur mon physique. Je suis très sensible à ce que ressentent les autres et je peux facilement passer outre mes envies pour le bien être des autres. Pour autant, je ne mettrai jamais ma santé en danger pour plaire (la dépression, c'était vraiment pas possible pour moi). Au final, j'ai réussi à avoir des amis fidèles et même à trouver du boulot sans jamais me maquiller car j'avais peur d'empirer mon cas.

    J'ai aussi appris à m'habituer à cet acné que je combats encore aujourd'hui mais en prenant soin de moi avec, tout comme l'auteure, du sport, une bonne alimentation et des bons produits.
    Ca commence à passer, les résultats sont durables mais il me restent de nombreuses cicatrices.

    Je souhaite beaucoup de courage à l'auteure. Je comprends ce qu'elle ressent et vaincre l'acné demande du temps et d'apprendre à se connaître. Mais je ne m'en fais pas pour elle, elle a l'air en bonne voie :)
     
    ben quoi ?, ChansonMuette, popil et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. alea9

    alea9
    Expand Collapse

    aaaaaah l'acné .... J'ai 27 ans et j'ai tjrs des boutons plus ou moins gros à droite et à gauche de mon visage ....
    Je ne suis pas du genre à me maquiller donc c'est quelques choses qu'on voit assez bien .... Et je confirme parfois le regard des gens n'est vraiment pas facile à supporter...
    Adolescente j'avais pris rdv avec ma mère chez un dermatho, mais quand on a vu tous les effets secondaire qu'il y avait .... Ma mère n'a pas voulu que je prenne ce traitement et je n'étais pas excitée à l'idée de le prendre aussi ....
    M'enfin j'crois que je me suis fais à l'idée que toute ma vie j'aurais des boutons et que certaines cicatrices ne partiront pas ....
    Une fois par semaine, je me fais un gommage. je me suis trouvée un produit en pharmacie qui a (enfin) fait du bien à mon visage. Il enlève les points noirs et ma peau parait un peu plus net !
    J'ai mis beaucoup de temps mais j'crois que je complexe un peu moins ...

    En tout cas un grand bravo à cette madz ! Effectivement c'est loin d'être facile de montrer ce qu'on aime le moins chez sois !!
    :hugs:
     
    OxsanaBCN a BigUpé ce message
  4. Herenis

    Herenis
    Expand Collapse
    Va au-delà de ce que tu vois.

    Je me suis vraiment reconnu dans le témoignage de la Madz, et si tu me lis je te trouve super courageuse et je pense que ce que tu as fait peut en aider plus d'un.e :fleur:

    Je trouve l'illustration très belle. En la voyant, j'ai l'impression de regarder une fille belle, avec une personnalité intéressante, le genre de personne que j'aimerai apprendre à connaître. Et je me dis, j'ai toujours eu des amis proches, malgré ma peau dégueulasse ... peut être que c'est ce qu'ils voyaient, non pas juste une peau avec des boutons, mais une personnalité unique et précieuse ? C'est ce que je ressens en lisant ton témoignage. C'est intéressant et courageux d'avoir réfléchi sur tes sentiments à la vue de cette illustration. Je te souhaite tout le meilleur dans ta vie, et tu as l'air d'être en bonne voie.

    Je suis passé par Roaccutane lorsque j'avais 16 ans (après des tonnes de traitements), et ma peau s'est améliorée (même si pas complètement soignée). J'ai eu un retour d'acné que j'ai encore après avoir pris la pilule il y a deux ans (pilule qui n'a pas marché --'), et dernièrement je me sentais vraiment en détresse par rapport à ça. Mais en y réfléchissant, aujourd'hui je me trouve beau. Je suis pas du tout un canon de beauté, et les gens peuvent croire que je frime en le disant, mais je me trouve vraiment très beau. Je reviens de loin. Je pense que si je montrais mon moi maintenant à mon petit moi d'il y a 8 ans, avec son acné, ses kilos "en trop", ses cheveux gras et tout le harcèlement scolaire qu'il subissait à cause de ça, je pense que mon moi d'avant vendrait son âme pour devenir comme je le suis aujourd'hui. Je n'aurai jamais pensé être aussi beau, c'est comme un rêve, c'est inespéré. C'est ce que je me dis quand je me vois dans le miroir le matin, "whoa", et pourtant je suis banal. Tout ça pour dire que le combat est long, dur, mais que chaque progrès fait est une victoire. Courage à toustes.

    Et pour celleux qui prennent ou veulent prendre Roaccutane :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Destiny Nova, ben quoi ?, OxsanaBCN et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. popil

    popil
    Expand Collapse

    Super témoignage dans lequel je me reconnais au niveau de l'acné et tout et tout. Étonnamment, au collège et au lycée, j'avais des boutons, mais pas énormément finalement et à ce moment-là ça ne me gâchait pas la vie. Mais après une année de fac, avec toutes les filles autour de moi qui avaient une peau si parfaite, j'ai eu l'impression que ça me revenait en pleine figure et à là, ça a commencé à me déranger, surtout que je n'avais pas l'habitude de me maquiller beaucoup.
    En plus, mon frère est dans la même situation ... On en a parlé avec nos parents et du coup, RDV chez le dermato. Avant même que la médecin nous ai proposé un quelconque traitement, nous lui avons dit que nous ne voulions pas de Roaccutane à cause de tous les effets secondaires ...
    On a eu un traitement et il a franchement bien fonctionné, il ne me restait que de petites cicatrices légères, et après deux ans, j'ai décidé de ne pas renouveler mon ordonnance, pensant que c'était parti ... Grosse erreur ! L'acné est revenu plus virulent que jamais ... Je reprends donc le traitement depuis deux mois, et l'amélioration n'est pas encore folle. J'évite de me maquiller le plus possible, même pour aller travailler, mais c'est vrai que j'ai l'impression que les gens ne voit plus que ça et souvent j'imagine qu'ils se demandent pourquoi à mon âge (j'ai 23 ans) j'en ai encore (même si les gens s'en foutent, c'est juste de la paranoïa).

    J'en ai parlé avec mes copines aussi, et finalement, je me suis rendue compte que je n'étais pas du tout la seule dans ce cas. Certaines gâchent tout sous leur maquillage, d'autres prennent aussi des traitements, mais avant d'en parler, on n'en savait rien. Et du coup, ça m'aide à me de dire qu'on est finalement tous dans la même galère ^^

    En tout cas bravo, parce qu'il faut une bonne dose de courage pour s'ouvrir comme cette madz l'a fait ! :cheer:
     
    ben quoi ?, Naurore et Solidshnek ont BigUpé ce message.
  6. LaubeD

    LaubeD
    Expand Collapse

    Super témoignage dans lequel je me retrouve. À presque 27 ans, j'ai toujours des boutons, souvent douloureux. Si ce n'était que l'aspect esthétique, je peux parfois faire avec, je camoufle tout du moins. Mais les micro kystes sont durs à supporter car très sensibles. Ma dermato m'a prescris un traitement pendant 6 mois qui a considérablement aidé m'a peau (enfin les crèmes me décalquaient la peau pour leur part) mais qu'il n'était pas possible de continuer après. Il me reste le traitement de la dernière chance que je refuse catégoriquement de prendre au vu des effets secondaires. En ce moment j'ai de moins en moins de boutons, en tout cas plus petits grâce à... une magnétiseuse (y crois qui veux y croire. J'ai toujours privilégié les médecines douces/remèdes naturels aux traitements antibio de cheval). La semaine dernière je lui ai dit que j'arrêtais pour voir ce que ça donnait, ça n'a pas manqué, un énorme bouton est apparu, donc je vais reprendre.
    La confiance en soi, c'est compliqué avec l'acné et parfois franchement déprimant.
     
    EverGreenHood et candyclown ont BigUpé.
  7. Cennae.D

    Cennae.D
    Expand Collapse
    505

    Wow, ce témoignage a fait couler quelques larmes, alors que je ne suis même pas touchée par ce problème d'acnée. Mais il y avait quelque chose de tellement sincère dans cette écriture que ça m'a un peu retournée. Alors courage pour cette route de l'acceptation et de l'amour que tu es en train de prendre. <3
     
  8. Hipopopotame

    Hipopopotame
    Expand Collapse

    Comme plein d'autres madz, je me retrouve pas mal dans ce témoignage. J'ai eu de l'acné assez tôt, et le seul truc qui l'a fait partir, c'est prendre Diane 35. Du coup, ça fait longtemps que je n'ai plus de problèmes avec ça, ce qui m'a permis de reprendre confiance en moi, ce qui est bien chouette.
    Surtout que j'ai toujours bien supporté cette pilule donc ça va (surtout que contrairement à d'autres filles, j'ai toujours été bien informée par les médecins), mais bon, le problème avec le traitement, c'est qu'il y a souvent des rechutes assez violentes dès qu'on l'arrête, vu que ça crée des effets de manque donc ça me fait souvent flipper quand je me dis qu'il faudra que je l'arrête à un moment ou à un autre (parce que même si je la supporte bien, c'est quand même plein de daube ce genre de truc).
    Donc beaucoup de courage et de câlins à la madz qui témoigne, comme elle le dit elle-même, c'est un des trucs que je trouve le plus difficile à assumer, puisque c'est sur notre visage, ce qui est un peu le "truc" qui te permet d'entrer en contact avec les gens (et avec toi-même en un sens) et puis je trouve que d'un point de vue médical c'est pas hyper reconnu, ni considéré et les gens ont pas mal tendance à minimiser la souffrance que ça peut entraîner.
    Je trouve ce genre d'initiative vraiment chouette en plus d'être courageuse, parce qu'elle permet de montrer aux personnes qui en souffrent qu'elles ne sont pas seules, mais aussi à celles qui n'en souffrent pas de mieux comprendre.
    Et félicitation à Léa pour l'image que je trouve très belle.
     
  9. nka

    nka
    Expand Collapse
    I have OKD - obsessive knitting disorder

    Rocksteady a BigUpé ce message
  10. EverGreenHood

    EverGreenHood
    Expand Collapse

    Je suis touchée par ce témoignage. L'acné provoque des souffrances psychologiques impensables ou minimisées par les gens qui n'en souffrent pas. J'ai longtemps eu une très belle peau et mon acné s'est développée brutalement à l'age de de 25 ans. Genre "coucou"! Ça a duré 18 mois et c'était des kystes et des papulo-nodules sur l'entièreté de mes joues et de mes maxillaires. C'est là que je me suis rendue compte du regard de l'autre, impitoyable, concernant cette maladie, et de toute l'étendue de la bêtise humaine, accessoirement.

    Les gens ne pensent pas qu'il puisse s'agir d'un problème de santé. Ils pensent immédiatement au fait qu'on manque d'hygiène, qu'on mange trop de cochonnaille ou qu'on se maquille trop avec des produits bas de gamme. Je me souviens, une copine m'avait dit "l'acné, je pourrais pas". Mais moi non plus, bougre d'andouille, mais je vais pas mettre fin à mes jours pour autant! J'ai compilé un tas de bêtises entendues sur le sujet, ici .

    Je souhaite tout mon courage aux personnes qui souffrent d'acné. Cette maladie ne vous définit pas et ne définit pas non plus votre sex appeal. J'ai connu des hommes et des femmes souffrant d'acné qui étaient de véritables bombes et personne ne s'attardait sur leur peau. Enfin si, les rageux... Mais qu'est-ce que tu veux? Haters are gonna hate! :fleur:
     
    #10 EverGreenHood, 13 mai 2018
    Dernière édition: 14 mai 2018
    Destiny Nova, ben quoi ?, OxsanaBCN et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Callophrys

    Callophrys
    Expand Collapse

    Bravo pour tout ce courage. C'est un magnifique témoignage et une très belle rubrique... Et puis chacun des dessins est d'une puissance, ils ont l'air vivant !
    Re bravo
     
    popil et Lea.Castor ont BigUpé.
  12. OxsanaBCN

    OxsanaBCN
    Expand Collapse

    J'ai adoré ce témoignage, je m'y retrouve tellement, presque 28 ans et toujours de l'acné. Je me recouvre de maquillage tous les jours, je ne peux pas vraiment sortir sans. J'y arrive enfin dans mon quartier qui est vraiment excentré, pour pouvoir aller aux courses, au sport, faire un petit tour, j'ai même réussi récemment à aller boire un verre dans rien.
    Et tout ça c'est des petites victoires pour moi, je n'y arriverai pas au travail car je trouve que c'est un peu comme l'école et les réflexions voir le harcèlement peuvent fuser donc là je sais que je n'y arriverais pas, mais je continue, par petites étapes pour avancer et me sentir mieux. J'arrive enfin a me trouver jolie démaquillé, pas tout le temps bien sur mais 2/3 jours par mois et ça me fait plaisir. C'est un chemin à parcourir, pas toujours facile, mais comme plusieurs je pense que j'ai réalisé que j'allais surement en avoir toute ma vie malheureusement. J'ai les petites rides qui arrivent et toujours de l'acné, le plaisir d'avoir les qualités de chaque tranche d'âge :rire: