J'ai été me faire hypnotiser pour arrêter de fumer (et mon hypnothérapeute explique son métier)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 13 mai 2017.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Plutôt chouette cet article !

    J'a arrêté de fumer il y a six mois et demi maintenant, c'est tombé en même temps que le mois sans tabac par pur hasard du coup j'me sentais moins seule. En tout cas ce qui a marché pour moi c'est la prise de conscience brutale : la clope rend con. Je me suis retrouvée à paniquer, littéralement, un aprem parce que je voulais absolument fumer une cigarette et que je n'arrivais plus à remettre la main sur mon briquet. J'ai retourné la maison, envoyer des messages aux gens qui habitent avec moi pour leur demander s'il sont CERTAINS de pas avoir vu mon briquet.. En le retrouvant j'ai réalisé à quel point c'était pathétique, à quel point JE suis pathétique et j'ai décidé d'arrêter. Mais pas en me disant "j'arrête demain", ou "je vais arrêter en douceur" ou "je vais prendre de patch". Non, un arrêt brutal. J'ai fumé ma dernière cigarette en la nommant "dernière cigarette", j'ai apprécié chaque bouffée, j'ai nettoyé mon cendrier et je n'ai plus jamais touché une clope. Je me suis pas faite aidée ni rien. Et en fait, je pensais que ce serait bien pire que ca mais en fait non. J'ai pas spécialement subi le manque. J'ai eu une bonne grosse angine juste après (apparemment c'est courant quand on arrête), bon j'ai pris un peu de poids parce que je mange bien plus qu'avant du fait de l'effet coupe faim de la clope mais c'est pas dramatique, 5 kilos tout au plus à reperdre, et voila. J'ai pas eu de saute d'humeur ou une envie soudaine de tuer mon entourage. Quand j'avais envie de fumer je me rappelais que "ah bah non, j'ai arrêté" et je m'occupais autrement. Bref, tout ca pour dire qu'arrêter d'un coup ca fait un peu peur, mais ca se fait. J'ai fumé une grosse dizaine de clopes pendant six ans et maintenant plus rien. Je ne tousse plus, ma peau est plus saine, je suis beaucoup moins essoufflée, je me suis remise au sport et surtout j'ai économisé 80 euros par mois.. que du positif !
     
    Kounette, Vespertina, Marie-Gertrude et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @MelPop21 Bravo !! :supermad:
    J'ai arrêté aussi il y a maintenant 2 ans et demi, parce que tout d'un coup je me suis rendue compte d'à quel point c'était con de fumer en lisant (par curiosité et sans vouloir arrêter) le livre "Arrêter de fumer c'est facile, la méthode simple pour en arrêter avec la cigarette" d'Allen Carr (du coup je recommande, même si aucun des amis qui l'ont lu sur mon conseil ont arrêté :lol:). J'ai aussi fumé ma dernière clope en la nommant, la savourant (quoique, sur le coup j'avais hâte d'avoir arrêté alors je l'ai pas non plus savourée comme une ouf :rire:), et hop, plus de clope.
    Best decision ever !
    Par contre j'ai toujours envie de fumer, pas très fort mais des fois ça me manque vraiment (presque tout mon entourage fume).
     
    Tante Clara, Vespertina, Babitty Lapina et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    J'évite de faire la grammar nazi habituellement mais là c'est carrément dans le titre, ça pique les yeux : on dit "je suis allé-e me faire hypnotiser".
     
    Orukoh, leyatte, minachka et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Neillagg

    Neillagg
    Expand Collapse

    Bravo les filles ! J'ai arrêté de fumer il y a 3 semaines, de façon brutale, sans vraiment savourer ma dernière cigarette car j'en avais vraiment marre.
    Pour l'instant ça ne me manque pas vraiment, mais je suppose que ça va me manquer quand je vais retrouver certains potes fumeurs autour d'un verre (genre ce soir ahah). Mais je sais que tout est une question de volonté et de mental, et il est hors de question que je fasse encore subir ça à mon corps.
     
    MelPop21, Mymy et MissWeird ont BigUpé ce message.
  6. Mad_Ame

    Mad_Ame
    Expand Collapse
    Radar Love <3

    Marie-Gertrude et leyatte ont BigUpé.
  7. MissWeird

    MissWeird
    Expand Collapse

    Des amis en psycho m'ont dit que le contexte dans lequel on développait une addiction jouait beaucoup sur son sevrage. Quelqu'un qui va commencer la clope en soirée, pour faire comme ses potes va pouvoir arrêter plus facilement que quelqu'un qui va commencer à cause d'un événement négatif, d'un choc émotionnel (ce qui est mon cas).Du coup, ça me fait sacrément chier de savoir que ça mène par le bout du nez (recherche d'un tabac ouvert tard en soirée : fait, allumer sa clope avec un chalumeau de cuisine parce plus de briquet : fait) et que financièrement et physiquement parlant, c'est une catastrophe (essoufflement, aggravation de mon "insuffisance" cardiaque). J'ai essayé d'arrêter et ça n'a pas été vraiment concluant, je fume moins qu'avant néanmoins, c'est toujours ça de pris (quand t'en es à 1/2 paquet par jour au bout de la 3ème semaine à partir de laquelle tu as commencé à fumer, tu demandes jusqu'où tu vas aller comme ça :sweatdrop: ) Mais ça reste là, parce que ça m'a aidé à tenir le coup et en un sens, ça reste un plaisir malgré tout ! De toute manière,je fonctionne beaucoup par déclic et le jour où je vais arrêter, ça se fera d'un coup et j'y toucherai plus:v:
     
    Kounette, Tante Clara, MelPop21 et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Luchsi

    Luchsi
    Expand Collapse

    C'est super d'en parler dans un article :)
    Je suis décidée à faire appel à l'hypnose pour différentes raisons, mais difficile de faire confiance à un praticien quand on habite une petite ville de province...
     
    Mymy a BigUpé ce message
  9. yuna

    yuna
    Expand Collapse
    Heeeeello

    J'aimerais tenter l'hypnose mais pour la perte de poids. Depuis septembre 2016 (j'étais deja en surpoids) je n'arrive pas à perdre, et prend beaucoup de kilos.. au début j'ai mis ça sur le compte du stress, des études. Mais impossible de perdre du poids (je fais de la meditation, j'ai essayé de compter les calories, et autre regime pas trop mauvais pour la santé)
    Mais là je commence à craquer, j'ai pris presque 10 kgs depuis septembre.. :sad:

    Je voulais savoir si des madz avait tenté l'hypnose pour la perte de poids?
     
    HarryJoe et Saaremaa ont BigUpé.
  10. Gast

    Gast
    Expand Collapse
    Peins-moi comme une princesse française.

    Bêtise! Je suis allée voir "Get Out" au cinéma hier soir...
    N'ALLEZ SURTOUT PAS VOUS FAIRE HYPNOTISER POUR ARRÊTER LA CLOPE!
     
    MelPop21 et Tante Clara ont BigUpé.
  11. Vespertina

    Vespertina
    Expand Collapse
    To live at all is miracle enough.

    Je pense que l'hypnose peut fonctionner, mais que ça va dépendre des personnes.
    En tout cas, mon grand-père a fumé toute sa vie, et un jour, poussé par ma grand-mère, il est allé faire de l'hypnose pour arrêter. Bon, il était pas vraiment convaincu par ça... Mais, étonnamment, ça l'a fait arrêté !
    Par contre, les méthodes ne devaient pas tout à fait être les mêmes à l'époque (années 70) :hesite:
     
Chargement...