J'ai la drépanocytose, la maladie génétique la plus répandue et pourtant si mal connue

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 24 février 2018.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 24 février 2018
    Dernière édition par un modérateur: 24 février 2018
    ----- Publicité -----
  2. cryhouse

    cryhouse
    Expand Collapse
    salutttt nounou

    Ah c est cool que vous en parliez ici ! Je suis AS et je sais donc que je devrai faire attention si je fais des enfants. J ai grandi dans une famille d infirmiers antillais et on a toujours su ce que c etait (meme si ma mere a juge utile de me le dire que gt as qu a 16 ans -_-) lorsque gt petite je me souviens d une des chanteuses de tlc atteinte qui en parlait. Je pensais que la priseen charge dans les hopitaux etait la meme partout... Y ades progrès a faire.
     
    adita, Shadowsofthenight et Thinocephale ont BigUpé ce message.
  3. ClemBouBou

    ClemBouBou
    Expand Collapse

    Comment peut-on avoir si l’on est porteur du gêne AS? Y a-t-il un moyen de se faire “dépister” si je puis m’exprimer ainsi?
     
    BulleColoree a BigUpé ce message
  4. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    je n'y connais pas grand chose et je vais peut etre dire une connerie mais est ce vrai que cette maladie ne touche que les personne africaines et orientales?
     
  5. cryhouse

    cryhouse
    Expand Collapse
    salutttt nounou

    Via prise de sang au labo, c etait a la demande de mon medecin generaliste, sinon y a le gyneco ou l hemato qui peuvent te le demander aussi.

    Mon hématologue m avais dit qu aux antilles c etait assez répandu car il y a beaucoup de descandants d esclaves provenant d afrique de l ouest et que c était frequent dans cette region a cause du paludisme, pour les autres régions je ne sais pas...
     
    Effy* et ImatinibGlivec ont BigUpé.
  6. A.Segu1_comme_la_chèvre

    A.Segu1_comme_la_chèvre
    Expand Collapse

    ça touche beaucoup les personnes d'origine africaines et d'origine orientales justement, comme c'est dit dans l'article, parce que les personnes porteuses sont plus susceptibles de résister au paludisme mais aujourd'hui comme beaucoup de personnes voyagent et changent de pays les personnes porteuses ou malades peuvent être de pleins d'origines différentes ;)
    je suis tellement surprise que les filières du médicales ne parlent pas de cette maladie ! j'ai fait un DUT pour être technicienne de labo et on avait des cours spécialisés pour les maladies sanguines et les forcément sur la drépanocytose !
     
  7. faerie

    faerie
    Expand Collapse

    Je suis surprise que les gens ayant un background d'études en santé n'en aient pas entendu parler ; IDE depuis 9 ans, je suis convaincue d'avoir au moins entendu en parler en module d'hématologie (mais je peux me tromper, la formation datant un peu...). Avec la reforme du programme d'études infirmiers, j'aurais imaginé que cela apparaisse dans les processus occlusifs ?

    Concernant le MEOPA dont a bénéficié la demoiselle dans l'article, j'imagine qu'elle connaît bien son traitement mais juste pour peut être tempérer le propos sur la PEC de la crise : le MEOPA peut être administré nettement plus que 15 minutes sans effets délétères; les protocoles peuvent varier selon les structures, mais une heure est une durée possible. En revanche, il faut être prudent quant aux administrations répétées car il y a un risque de déficit en vitamine B12 et anémie consécutive (ce qui est d'autant plus embêtant dans cette pathologie).
     
  8. Effy*

    Effy*
    Expand Collapse
    En mutation

    MErci merci mille fois pour cet article ! Mes 2 filles sont porteuses du gêne (« sain ») et j’ai eu bcp en mal à avoir des informations claires sur cette maladie.
     
    JulietteGee a BigUpé ce message
  9. SwifleKaya

    SwifleKaya
    Expand Collapse

    J'ai trouvé l'article intéressant mais ça me fait toujours mal aux yeux de lire des trucs comme "L’organisme a voulu se protéger du paludisme" ou "Du fait que cette maladie soit le résultat d’une évolution liée à l’environnement, elle touche plus fortement certaines populations" :erf:
    C'est pas en rapport direct avec l'article, mais les mutations apparaissent de manière aléatoire, l'organisme ne peut pas se protéger en créant volontairement des mutations ! C'est comme dire que les ailes sont apparues chez les oiseaux parce qu'on les a jetés d'une falaise, ça marche pas comme ça. Le gène muté est apparu, et, comme sa présence a protégé du palu, il s'est répandu dans la population car il apportait un avantage au niveau de la survie, il a été sélectionné. C'est pour ça qu'on le trouve davantage là où il y a du paludisme : il y a été + utile qu'ailleurs donc les porteurs ont mieux survécu. C'est sa fréquence, pas son apparition, qui est le résultat de l'environnement :happy:

    C'était la parenthèse biologie évolutive :happy:
     
    Freehug, faerie, ChansonMuette et 12 autres ont BigUpé ce message.
  10. louise.schneider

    louise.schneider
    Expand Collapse

    @SwifleKaya ouiiiiiiiii j'étais venue dire la même chose :hello:
    Et ajouter qu'en master de biologie évolutive donc, on nous a parlé de cette maladie ;)
    Et faire des poutoux à la madz qui témoigne !
     
    Ouestrion a BigUpé ce message
  11. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    LolaEnCiencia et Gabelote ont BigUpé.
  12. TheGreenDee

    TheGreenDee
    Expand Collapse

    Je ne connaissait pas du tout cette maladie ! Merci pour cet article très intéressant et bravo pour la création de cette application :)
     
    Esther et JulietteGee ont BigUpé.