« J'ai perdu ma virginité à 29 ans » — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 31 octobre 2017.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    #1 Une madmoiZelle, 31 octobre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 1 novembre 2017
  2. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Intéressant comme témoignage, et j'aime bien que ce ne soit pas trop sacralisé, genre l'attente du prince charmant. Cet article montre bien qu'il s'agit d'une question de confiance (et d'envie).
     
    Shewrites, Elly5, ben quoi ? et 14 autres ont BigUpé ce message.
  3. SilverSky

    SilverSky
    Expand Collapse

    Merci pour ce témoignagne, j'ai 26 ans bientôt 27, toujours vierge et je commençais à me sentir vraiment anormal. Je n'arrive pas forcément à en parler car j'ai peur qu'on me trouve bizarre. Par contre je ne pourrais pas chercher quelqu'un juste pour ça. par exemple, comme dans le témoignage je ne pourrais pas coucher avec quelqu'un après deux jours de rencontre. C'est con, mais j'ai besoin de prendre confiance. Pour moi ça reste quand même important, et j'aimerai le faire avec quelqu'un qui me respecte et qui m'apprécie, qu'on s'aime.
    Chacun fait comme il veut, et en tout cas merci de ce témoignage je me sens beaucoup moins seule :dowant:
     
    OxsanaBCN, Prunylle, Fleur d'oranger* et 36 autres ont BigUpé ce message.
  4. liseul

    liseul
    Expand Collapse

    Article très sympa :), ça fait du bien d'entendre que ce n'est pas parce que tu ne l'as pas fait avant tel âge que tu ne le feras jamais. Je n'ai jamais eu de relations sexuelles mais je n'ai que 18 ans donc ça ne me dérange pas plus que ça. Mais ce qui me stresse parfois, c'est plutôt le fait que je n'ai jamais eu aucune relation amoureuse non plus et pas parce que je ne le veux pas, seulement j'ai l'impression que ça ne c'est jamais fait et que je ne sais pas comment me comporter :dunno:, parfois j'ai peur que ça ne se fasse jamais mais bon on s'éloigne du sujet :sweatdrop:
     
    OxsanaBCN, Superwomaëlle, Fleur d'oranger* et 17 autres ont BigUpé ce message.
  5. Harley Queeen

    Harley Queeen
    Expand Collapse

    Je me reconnais beaucoup dans ce témoignage et ça m'a fait du bien, presque "rassurée" de le lire.
    J'ai bientôt 27 ans et je suis toujours vierge. Parfois je m'en fous (comme SilverSky, je ne chercherai pas quelqu'un à tout prix pour passer le cap), et parfois il m'arrive de me sentir très seule et anormale. Surtout quand les discussions tournent autour du sexe ou des relations de couple, quand on me prend à parti pour me demander "et toi avec ton mec/ex, vous faites/faisiez comment ?" et qu'après un silence gênant je me retrouve à "avouer" que je n'ai pas de mec, que je n'en ai jamais eu et que je n'ai jamais fait l'amour. Et il m'arrive souvent de me remettre en question à cause de ça, et de certaines remarques qu'on a pu me faire. Genre :
    - "Ouais mais t'es difficile, aussi"
    - "Ça viendra quand tu ne chercheras plus"... etc. Rassurez-moi les Madz, je ne suis pas la seule à qui on dise ça ? :erf:
    J'ai un besoin d'affection et de quelque chose de spécial qui grandit au fur et à mesure que je "vieillis", et ça m'inquiète de plus en plus souvent. Mais ça me réconforte de lire des témoignages comme celui-là :hugs:
     
    OxsanaBCN, Fleur d'oranger*, Nymphetameen et 38 autres ont BigUpé ce message.
  6. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Alors d'abord je tiens à dire que j'aime beaucoup ce témoignage, je le trouve très chouette et très intéressant et je suis contente pour la personne qui a témoigné d'avoir trouvé une sexualité qui lui convient :)

    Mais par contre j'aimerai protester contre le titre, et en particulier contre l'expression "j'ai perdu ma virginité".
    Bon personnellement j'aime pas trop le mot virginité de toute manière (parce que c'est associé à beaucoup de choses type "pureté", "hymen", hors l'hymen et la virginité telle que de nombreuses personnes l'entendent.. n'existent pas ! :
    http://www.madmoizelle.com/verite-hymen-104448
    http://www.madmoizelle.com/collegehumor-hymen-idees-recues-475911

    Mais surtout je proteste contre l'utilisation du mot "perdre". Quand on fait l'amour, on ne perd pas quelque chose, on ne nous enlève rien. Ça peut paraître un détail mais ils existe encore de nombreuuuses personnes qui on l'image, de manière consciente ou inconsciente, qu'un fille qui fait l'amour a quelque chose en moins qu'une fille qui ne l'a jamais fait, ou qu'elle est "salie", "impure".
    Donc je propose de remplacer le titre par quelque chose comme "j'ai fait l'amour pour la première fois à 29", par exemple.

    (Sinon je répète, super témoignage, vraiment !)
     
    #6 yuyunaâ, 31 octobre 2017
    Dernière édition: 2 novembre 2017
    plic tic, Prunylle, HeloJo et 48 autres ont BigUpé ce message.
  7. Vixenju

    Vixenju
    Expand Collapse
    "I know that I'm perfect, even though I'm fucked up"

    (j'espère que ça ne te dérange pas que je te cite)
    J'ai le même âge que toi, et je n'ai eu qu'une seule relation amoureuse, très chaotique et qui m'a fait plus de mal qu'autre chose. Mais elle m'a appris énormément concernant les relations amoureuses. Déjà, il n'y a pas de manière de se comporter en couple. Pendant que j'étais avec cette fille, j'essayais d'être la meilleure amante possible, quitte à mentir ou à cacher mes sentiments par peur de la contrarier. Ça peut paraître assez con, mais je cherchais à être quelqu'un d'autre pour pouvoir garder mon ex, et ça a été un désastre. Sois toi-même dès le début, aie confiance et sois honnête, c'est le seul moyen d'avoir une relation amoureuse, et puis c'est un filtre à con. Si la personne sur qui tu as des vues te critique ou essaie de te changer, ou que tu essaie de changer pour la personne, bye bye :cretin:

    Et ne t'inquiète pas de savoir si ça va arriver ou pas. A 18 ans c'est normal de ne pas avoir de relations amoureuses, personnellement je me suis même dit que j'étais un peu précoce par rapport aux autres ados car mes amis n'ont pour la plupart pas eu de relations ni même de rapport. Et même si tu avais 30 ans, tout va quand-même bien. Ne te préoccupe pas de quand ça va venir il vaut mieux attendre le bon ou la bonne et avoir une relation amoureuse durable que de se précipiter sur le premier ou la première venue en se lançant dans une relation qui durera 3 mois grand max. Quand j'étais avec mon ex, j'ai vu que j'ai été trop vite. Je suis maintenant en couple avec une fille que j'ai bien appris à connaitre avant, on s'est fréquentée pendant quelques mois, et on a pas encore couché ensemble. On fait à notre rythme pour être sûres de ne rien regretter. Et être patient.e en amour, ça vaut vraiment le coup ;)
     
    Nymphetameen, yuyunaâ, Penny Winkeul et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Like_the_sun

    Like_the_sun
    Expand Collapse

    @Harley Queeen Non tu n'es pas seule et surtout tu as le droit d'être difficile. Je pense que de nombreuses personnes se sentent obligées d'être en couple et se retrouvent malheureuses parce qu'elles n'ont justement pas été assez difficiles. Donc continue ton chemin, ça va aller :top:
     
    Demezia, Ritala, Penny Winkeul et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. haricotbleu

    haricotbleu
    Expand Collapse

    Je me reconnais dans ce genre de témoignage, et pourtant j'ai attendu moins longtemps, j'avais 21 ans, mais il y avait déjà ce décalage gênant avec les autres dont elle parle, en particulier dans les études supérieures. De même je n'ai pas non plus vécu d'expériences traumatisantes, je n'ai pas de blocage par rapport au sexe, je n'ai jamais été dans une optique de prince charmant ou de virginité sacralisée. Je ne suis pas miss extravertie mais je ne suis pas spécialement asociale non plus. Physiquement j'ai des petits complexes comme tout le monde mais rien de bloquant, j'ai toujours su que certains garçons pouvaient me trouver mignonne.

    Il y a eu une combinaison de petites choses qui ont fait que ça n'est pas arrivé plus tôt, même si j'aurais voulu.
    Manque d'occasion c'est certains, je ne sortais pas beaucoup. Du coup je ne rencontrais pas souvent des gens, encore moins dans une ambiance favorable.
    Manque d'envie également. Mais contrairement à la madz, j'avais un manque d'envie affectif. Avant mes 21 ans je n'avais jamais eu ne serait ce qu'un petit coup de cœur et pas la moindre envie d'un copain. J'avais déjà été dragué par des garçons qui disaient bien m'aimer, mais je déclinais systématiquement. Ca me mettais mal à l'aise de ne rien ressentir en retour, je pensais que je ne le méritais pas ou qu'ils le pensaient pas, ou qu'ils allaient changer d'avis (vous le sentez le GROS manque de confiance là). Sauf que voilà, j'avais quand même les hormones qui me travaillaient sévères et beaucoup de curiosité pour la chose. Problème : j'avais très peur des jugements et pas assez confiance en moi (encore moins envers les mecs) pour oser chercher une relation juste sexuelle, sans le côté romance.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    C'est bizarre parce que c'est pas du tout ce que j'avais prévu, moi qui rêvais d'une multitude d'amants !
     
    #9 haricotbleu, 31 octobre 2017
    Dernière édition: 1 novembre 2017
    Ploonsh, Prunylle, Shewrites et 27 autres ont BigUpé ce message.
  10. SilverSky

    SilverSky
    Expand Collapse

    @Harley Queeen je suis exactement pareille que toi. Dieu que je me sens moins seule :d
     
    Harley Queeen a BigUpé ce message
  11. Harley Queeen

    Harley Queeen
    Expand Collapse

  12. Kaalyn

    Kaalyn
    Expand Collapse
    Lune qui là-haut s'embrume avant que le jour ne vienne, entends rugir le cœur de la bête humaine

    #12 Kaalyn, 31 octobre 2017
    Dernière édition: 31 octobre 2017
    Like_the_sun, yuyunaâ, Penny Winkeul et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...