J'ai quitté mon mec il y a un an : l'heure du bilan

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 5 septembre 2014.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Félix Nadar.

    Félix Nadar.
    Expand Collapse
    Yellow submarine

    Le 28 août, ça a fait un an que mon ex m'a quittée. Bon, je désirais également rompre donc bon. Evidemment, au début, ça n'a pas été simple. On était ensemble depuis presque quatre ans et on a vécu ensemble un p'tit bout de temps. Alors forcément, se retrouver toute seule du jour au lendemain, c'était déstabilisant. Mais petit à petit, on (re)prend ses marques. Mon déclic, ça a été de me rendre compte que je m'étalais dans le lit alors qu'avant, j'avais "ma" place. Là j'ai su que j'avais avancé.

    Quand je regarde en arrière, je me rends compte que cette année a juste été extraordinairement enrichissante et épanouissante. Je me suis prise en mains, je me suis demandée où j'en étais dans mes aspirations et j'ai réalisé des envies.
    J'ai chiné une boîte en fer  où je conserve soigneusement toutes les reliques de ce que j'ai fait seule (ou non, d'ailleurs) : billets de théâtre, d'opéra, de musée, de train, ... J'ai trouvé un job que j'aime d'amour. J'ai réussi haut la main ma licence. Je passe en master recherche. Je cerne mieux mes projets professionnels. Je me suis remise au sport. Et ainsi de suite.

    Au moment de ma rupture, je m'étais dit que je n'avais pas envie de me remettre en couple avant quelques temps, au moins une année. Et puis lors d'une soirée, j'ai rencontré le dentiste et je me suis mise en couple sans même m'en rendre compte. J'essaie du mieux que je peux de ne pas refaire les mêmes erreurs que par le passé et surtout de ne pas m'oublier dans une relation. La vie continue, ainsi voilà.
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  3. Miss_swedish

    Miss_swedish
    Expand Collapse

    merci. juste merci pour cet article.
     
  4. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Oh putain @Sophie-Pierre Pernaut que tu déchires!
    Je traverse cette phase en ce moment.
    J'ai dit la même phrase lorsque je l'ai quitté.
    J'ai été dans une phase "Et si mon choix était lâche".
    J'ai été dans une moment de doute...

    Merci pour ce pu*ain d'article et de me redonner le moral!:paillettes::paillettes::paillettes:
     
  5. Miss Barjabulle

    Miss Barjabulle
    Expand Collapse

    Effectivement quand il y a des enfants, la peur dont tu parles est encore plus forte, car il faut les préserver le plus possible et c'est rarement simple...Et quand il y a des enfants cela signifie que tu es rgulièrement en contact avec ton ex et donc faire les choses proprement et dans le respect pour que cela se passe au mieux pour tout le monde un vrai casse tête chinois parfois^^

    quand on quitte faire le deuil est plus simple que quand nous sommes largus tu le soulignes bien d'ailleurs quand tu as été quittée c'était plus hardu de se remettre

    Partir quand on aime plus ou autre motifs, quand on quitter c'est même un soulagement de pure folie quand cela est officialisé et que chacun fait son chemin
     
  6. Eiluned

    Eiluned
    Expand Collapse
    Goodbye !

    Je me retrouve un peu dans cet article, mais pas vraiment, parce que dans mon cas, même si j'ai rompu, ce n'est pas vraiment moi qui l'ait décidé. (en gros il a été un sale con pour "que tu prennes une décision et que ce soit toi qui rompes" )
    Personnellement j'ai mis deux ans à tourner la page après ma rupture, (suite à une relation de plus de sept ans, dont sept ans de vie commune), et j'ai vraiment très très mal vécu les choses au départ.

    Mais oui, ça permet plein de belles choses au final. J'ai découvert que j'avais des amies encore plus incroyables que je le croyais, j'ai appris à me connaître, j'ai eu un c.a.p et trouvé ce que je voulais faire de ma vie, et j'ai changé, en vraiment bien.

    Donc pour celles qui vivent une sale rupture en ce moment. On s'en remet. Vraiment. Et on est dix fois mieux après.
     
  7. SandraInTears

    SandraInTears
    Expand Collapse
    Nostalgique

    Ah que cet article tombe bien! Je suis à peu près dans le même cas puisque ça faisait un an depuis la fin du mois de juillet que j'ai rompu avec mon copain après trois ans de relation. Bon, c'est un choix qu'on a fait à deux mais disons que j'étais vraiment plus "motivée" que lui pour mettre un terme à notre histoire. Suite à ça, on avait décidé de rester amis (on a même maintenu notre projet d'aller à un festival durant un week-end) mais lors de la mi-septembre de l'année dernière, il a coupé tout contact (en fait, après avoir répondu à un mail qu'il m’avait envoyé, je n'ai plus jamais eu de nouvelles) lorsque je lui ai annoncé une mauvaise nouvelle me concernant (sympa, n'est-ce pas?).

    Bref, tout ça pour dire que j'ai vécu une double rupture finalement: la fin de notre couple et par la suite, la fin d'une amitié naissante. Dans les deux cas, j'ai dû réapprendre d'abord à vivre sans lui en tant que couple et par la suite, à l'effacer complètement de ma vie. Je pensais aussi que j'allais m'ennuyer sans lui (qu'est-ce que j'allais devenir, etc.), j'avais peur également de le croiser avec une autre fille ou tout simplement de le croiser lui.

    Finalement, j'ai pu aussi faire des choses que je ne faisais plus lorsque j'étais en couple, m'investir dans certains projets, etc.: je m'en suis donc assez vite remise et refaire le point sur les raisons pour lesquelles je souhaitais rompre m'a beaucoup aidé à accepter et passer à autre chose. Désormais, un an après, je pense que c'était la meilleure chose à faire et je me sens libérée de cette relation qui ne me convenait plus et ça, ça fait du bien :free:

    En tout cas, super article qui m'a donné envie de réagir :top: Bon courage à celles qui sont en train de se remettre d'une rupture, il y a une vie après, c'est promis :fleur:
     
  8. Fora

    Fora
    Expand Collapse
    Allergique au coiffeur

    Je me suis fait quittée il y a bientôt trois mois, je pleure toujours, mais j'ai déjà un petit peu de recul sur mon ancienne relation. Je me rends compte maintenant que temps que je lui consacrais, peu être comblé par pleins d'autres choses finalement. J'ai repris le sport, compte m'engager peut-être dans une association, et passe d'avantage de temps avec mes amis.
    Conclusion: plus de temps pour moi, et moins de temps à me faire du souci.
     
  9. Belcandiel

    Belcandiel
    Expand Collapse
    Long way to go !

    Merci à SPP et aux Mad'z.

    Ces témoignages me font sourire comme si j'avais mangé du nutella à la cuillère :jv:.
    De mon côté j'appellerai ça :

    "Celui avec qui je ne suis pas sortie (mais ça fait mal quand même)".

    Il y à près de deux ans, à l'université, j'ai rencontré un damoiseau bien sous tous les angles. Très vite une alchimie s'est mise en place pour donné quelque temps plus tard : Rien.
    Quand je me suis décidée à lui dire. Il avait trouvé sa dulcinée entre-temps. Des mois de souffrance et de suppliques ont suivi :fear::fouet:                                  (nb. je suis autant le bonhomme bleu que le jaune).
    Certe c'est un peu gros mais, c'était la première fois?
    (Les Z'amours de l'école primaire, ça compte?)
    Je me disais que je n'y arriverais jamais. J'ai pleuré, perdu beaucoup de poids. Je me sentais dépérir. J'avais l'impression de n'être bonne à rien. Mes notes chutaient. Je parlais peu ou plus. Je ne faisais que ressassé le passé. Pourtant je savais que ce n'était que stupide, d'être triste de ce qui ne fut:hesite:. Et puis ce mois-ci marque son anniversaire de son départ vers d'autres cieux. Alors en 1 an, j'ai compris. La vie continue Et zut tant pis. Mais c'est un peu grâce à lui que j'ai su qu'il ne fallait pas que je me laisse tomber. Et que je dois continuer d'avancer. Alors comme petit bilan : avant d'aimer, il faut savoir s'aimer. Je suis aujourd'hui une jeune fille bien des ses baskets :free: Alors certe, ce n'est pas magique. Le changement n'apparait de lui même. Et ça demande du temps pour comprendre (se). Mais heureusement j'étais bien entourée. Si au début j'étais sourde à leur conseil. Avec patience ils ont su m'envoyer la corde pour me ramener à la surface. Comprenez que j'ai dû l'attraper. Comme disait SPP "On n'est jamais vraiment seule". Et puis qui veut d'une relation quand on peut avoir la liberté et des cookies! :nomnom:
     
    annakarenin a BigUpé ce message
  10. babytindy

    babytindy
    Expand Collapse
    Guest

    OH GOD QUE ÇA FAIT DU BIEN, UN ARTICLE COMME ÇA !

    J'ai quitté mon copain avec qui j'étais depuis 8 ans, il y a une semaine. Et comme SPP il y a 1 an, je me retrouve avec plein de doutes et de peurs... C'est un GROS BORDEL dans la tête ! :ko:

    Mais heureusement, j'ai plein de potes qui sont là pour me soutenir, m'héberger, me sortir et me changer les idées...

    Ce n'est pas parce qu'on prend la décision que le choix est plus facile à assumer... Je crois que mes doutes vont persister encore quelques temps, même si je me sens soulagée de cette prise de décision...

    Merci en tout cas pour cet article, qui me fait voir la lumière au bout du tunnel ! :)
     
  11. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Haha c'est marrant (non?), il m'était arrivé pile poil la même chose il y a cinq ans! Grosse attirance mutuelle, puis c'est moi qui me suis mise en couple avec ce qui s'est révélé être un trou du cul moisi, et quand je m'en suis débarrassée sans regrets, l'autre s'était trouvé une copine. Oui j'ai été bête mais bon j'avais 17 ans, aucune confiance en moi et le premier qui m'a approchée, je l'ai accueilli les bras ouverts sur le thème de "oh! je peux plaire! miracle! gloria alleluia!". Bref. Par la suite, on 'est tournés autour, bécotés un peu ivres, mais jamais ça n'a été plus loin. Et la vie nous a éloignés, et j'ai plus eu de nouvelles. Maintenant je suis en couple depuis 4 ans et aucune envie de rompre, du coup c'est un peu HS, mais j'avais envie de te dire que tu n'étais pas seule, copine!

    Et bien sûr, courage et bravo à toutes les madz qui ont vécu la même chose que SPP. J'imagine que quand on pense sérieusement à rompre, c'est qu'il y a de bonnes raisons, même si l'ex est un type bien, alors vous avez pris la bonne décision! Des bisous.
     
  12. Leinea

    Leinea
    Expand Collapse
    Mégère en chaleur et en liberté

    Ça fait 1 an et demi que j'ai quitté mon ex et aujourd'hui je crois pouvoir dire que ça a été une super décision.

    On était ensemble depuis 6 ans, de mes 17 à mes 23 ans. On s'était déjà séparé au bout de 3 ans de relation mais j'étais revenue vers lui car j'avais trop peur d'être seule. Je pensais qu'il était le seul à pouvoir m'aimer, je pensais que c'était le bon, mais qu'il fallait juste que je fasse plus d'efforts. Et puis au fil du temps, je me suis rendue compte que malgré tous mes efforts, je ne serais jamais pleinement heureuse à ses côtés parce qu'on ne souhaitait pas la même chose dans la vie. En grandissant, on était devenu totalement opposé.

    Alors j'ai pris la décision de le quitter, de retourner chez mes parents, de lui laisser l'appartement, de l'annoncer à tout le monde. Et je retrouve vraiment la sensation de SPP, se dire qu'on ne va pas y arriver, avoir peur de la solitude, ... Mais la chose qui me faisait le plus peur c'était que je ne savais pas qui j'étais. J'avais totalement défini ma personne et mon caractère par rapport à mon couple, et seule, je ne savais absolument pas quelles étaient mes valeurs, mes opinions, etc...
    Aujourd'hui, je suis avec mon nouveau copain et notre relation est basée sur 3 êtres : lui, moi et nous. Je sais donc qui je suis en dehors de mon couple et que je peux vivre seule s'il le faut. Je l'aime mais si un jour, on devait se séparer, bien que j'aurais énormément de chagrin, je sais que je pourrais vivre en paix avec moi même. Cette prise de conscience permet à notre couple d'être beaucoup plus solide. Je sais également que je ne suis plus prête à tout supporter pour rester avec quelqu'un, ce qui me rend vraiment fière de moi.
     
    Esel et Elphie ont BigUpé.
Chargement...