J'ai testé pour vous... coucher avec une escort-girl

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Un madmoiZeau, le 29 février 2012.

  1. Un madmoiZeau

    Un madmoiZeau
    Expand Collapse
    Gentilhomme anonyme

  2. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    merci pour ce témoignage, je l'ai trouvé très intéressant!
    il m'a aussi beaucoup fait penser à secret diary of a call girl
     
  3. Lilie-Rose

    Lilie-Rose
    Expand Collapse
    Lova Lova

    Cet article est très intéressant. J'aime bien sa vision des choses et son témoignage. C'est très bien écrit effectivement.
     
  4. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    Je trouve cet article très intéressant, mais il y a quand même une chose qui me chiffonne : ici, il s'agit clairement de prostitution assumée, or le terme "escort-girl" est supposé désigner une femme qui passe du temps avec le client sans qu'il y ait rapport sexuel, non ?
     
  5. Luz-

    Luz-
    Expand Collapse
    Je dois y arriver.

    J'aime le premier article de cette rubrique! J'attends le deuxième avec impatience.

    Intéressant comme témoignage et rare!
    Sinon Je ne pense pas qu'on se contente de peu. Car après tout la sexualité est en constante évolution dans un couple, il y a des hauts et des bas et ca fait aussi la beauté de l'acte.
    Cet "acharnement" a donner le plus possible de soi pour le plaisir de l'autre en se dépassant tout en se respectant.
     
  6. SaSooc

    SaSooc
    Expand Collapse
    Bio, féministe et tous pleins d'autres qualificatifs ^^

    Témoignage intéressant et effectivement très bien écrit même si on ne m'ôtera pas de l'esprit que la prostitution est un phénomène issu d'une construction sociale des genres (les hommes étant quoi qu'on en dise une minorité dans le milieu et ne souffrant pas des même pressions sociales constantes depuis la naissance que les femmes) qui est éminemment déplorable.
    Les études ont également prouvés que coucher avec des hommes pour de l'argent, et avec des hommes pas forcément choisis équivaut ni plus ni moins à des viols répétés, avec les conséquences psychologiques qu'on connaît. Encore une fois, jamais une femme ne choisit ce métier si elle a le choix avec d'autres métiers aussi "rentables" et moins contraignant.
    Bref, on pourrait en parler des heures.
    Certains me diront que je manque d'ouverture d'esprit. Moi je leur répond qu'il y a un moment où il faut arrêter avec cet esprit "moderne" qui voudrait tout nuancer. Oui, sans être manichéen, il y a des choses que l'on peut qualifier de "bonnes", "souhaitables" et d'autres non.
    Comme le dit Kant dans sa "Critique de la raison pure", pour trouver la "vérité", l'acte juste, pour savoir comment déterminer si une chose est "bonne" ou pas, il suffit de se poser la question suivante: "-Puis-je vouloir faire de ma pensée, de ma conclusion sur ce sujet une loi universelle, qui s'applique à tous?" ainsi, très vite, la réponse apparaît clairement.

    Il ne s'agit pas là de faire fi des particularités de chacun ni de généraliser mais plutôt de se demander, naturellement, qu'est-ce qui est bon pour tout le monde et qu'est-ce qui ne l'est pas. La prostitution, en l’occurrence, occasionnelle ou quotidienne, forcée ou décidée par dépit, de luxe ou des bas-fonds n'apparaît pas comme quelque chose que l'on peut souhaiter à l'ensemble de l'humanité.
     
  7. Zola

    Zola
    Expand Collapse
    • • •

    SaSooc je suis certaines que dans le milieu des escort girl (donc de la prostitution plus luxueuse), tu peux trouver des femmes qui aiment vraiment leur métier et ne voudraient pas nécessairement changer pour un autre taf aussi bien rémunéré soit-il. Je ne dis pas que ça doit faire la majorité, évidemment, mais de là à dire qu'aucune femme ne choisit ce métier si elle a vraiment le choix, je trouve ça exagéré. Tu en fais une vérité absolu, alors que tu n'en sais rien.

    Bref. Comme beaucoup, je sens que je vais adorer cette nouvelle rubrique. Une très belle écriture, un sujet très intéressant manié avec intelligence et finesse, vivement les suivants!!

    Et un grand merci à cet inconnu qui nous a fait partager son expérience.
     
  8. Sy-jackals

    Sy-jackals
    Expand Collapse
    Musique Addict

    C'est vraiment intéressant d'avoir un article qui dévoile avec autant de profondeur le point de vue d'un homme. Cependant il manque de précision, même si celles que j'aimerais ôterait certainement de son charme à cet article : mais qu'est-ce qu'elle faisait mieux que ses autres expériences cette escort-girl ?... que je puisse m'améliorer =).
    Au contraire de Toinette, je pense pas que le sexe puisse être comparé à un métier, je trouve même assez terrible de faire cette comparaison, puisque ce qui gêne dans la prostitution c'est justement d'offrir une partie extrêmement personnelle et précieuse de soi à des gens dont on est pas sûrs qu'ils puissent la recevoir avec toute sa valeur (faire à dîner pour quelqu'un d'autre ou jouer au tennis ce n'est pas pareil). Ce qui touche dans cet article, c'est justement que cet homme a respecté cette femme et a reçu du mieux qu'il pouvait tout ce qu'elle lui a vendu. Entre eux deux, il y avait certainement plus qu'une mécanique bien maîtrisée par elle, il devait y avoir une alchimie, d'ailleurs il l'a choisie à l'avance, si elle lui avait extrêmement déplu physiquement, il n'aurait certainement pas été aussi séduit par sa maîtrise aussi bonne qu'elle fut, qu'il me contredise si je me trompe.
    De plus, je pense que du moment qu'on a trouvé LA personne, en tout cas moi, j'ai envie de le satisfaire au mieux, pas comme une compétition, mais comme une écoute et une découverte de ce qu'il aime. C'est là que ça devient intéressant d'avoir les points de vue d'autres hommes, surtout anonymes, puisqu'ils ne se gênent pas pour dire ce qu'ils pensent.
    Alors, elle faisait quoi de mieux ? =)
     
  9. Moshi44

    Moshi44
    Expand Collapse
    Zugzwang !

    Cet article m'a mis très mal à l'aise. Et je m'attendais à lire des commentaires plus négatifs.
    J'ai tiqué sur certaines phrases comme "Ma « compagne » semblait en excellente santé, sans trace de coups ou de drogues, mais dans un univers aussi flou et sombre, il est difficile de trouver des certitudes, et le risque de renforcer un système délinquant, violent et dégradant est plus réel que jamais?"
    Ben ouais premièrement la violence psychologique ne laisse pas de trace et deuxièmement je comprends pas le côté j'aime pas, je cautionne pas et peut-être que je fais quelque chose de malsain....mais j'vais l'faire quand même !!!
    Et comme jsuis un mec hyper cool, ben je vais tout commenter dans un article pompeux sous couvert d'être une sorte de journaliste d'investigation...

    Bon ok, j'en rajoute peut-être un peu :langue: mais je veux bien qu'on m'ouvre les yeux sur ce que j'ai mal ou pas vu de positif dans cet article !!
     
  10. Breathe.Me

    Breathe.Me
    Expand Collapse
    Blogueuz Mode.

    SaSooc : Je voulais juste te dire que je t'aime. <3
    Plus sérieusement, mille big up pour ton commentaire, je n'aurai pas mieux dis. ;)
     
  11. Moshi44

    Moshi44
    Expand Collapse
    Zugzwang !

    Ben ce côté là, et c'est sans doute le coeur même de ma gène vis à vis de cet article, je le ressens avec ces phrases:

    "J?ai décidé d?oublier un moment mes principes et de solliciter les services d?une escort-girl "

    "je pris rendez-vous pour le soir-même, partagé entre un malaise éthique et une excitation presque animale"

    "D?un autre côté, je n?arrive pas à être totalement à l?aise avec l?idée que se payer une prostituée est un acte normal. L?expérience, bien que très plaisante, n?a pas été renouvelée pour l?instant (mais je ne nie pas que ça pourrait arriver)"

    En fait, j'ai l'impression d'être face à quelqu'un qui n'assume pas la vraie raison de cette expérience. Il analyse, il juge même les femmes (je trouve, par exemple pour ça : "tant de femmes grandissent sans le plaisir de la masturbation, dans l?idée que l?acte sexuel est sale.") mais lui ne se juge pas.
    En gros c'est l'analyse (très superficielle à mon avis) de l'acte de prendre rdv avec une escort. Mais rien d'autre d?intéressant...


    Et puis honnêtement le genre: "tel un Siddhartha curieux de mieux se connaître" et "La femme qui m?ouvrit sa porte était gracieuse, charmante, loin d?être vulgaire, souriante, et je fus tout de suite à l?aise" me laisse un goût un peu amer...

    Je me braque peut-être pour rien...je sais pas trop :erf:
     
    Azurhibis a BigUpé ce message
  12. Moustachasouris

    Moustachasouris
    Expand Collapse
    Psycho, Psycho, Psycho bitches out of Hell!

    Bon voilà j'me sens obligée de réagir!
    Cette article me fait un peu penser au film de Juliette Binoche "Elles", je précise que je n'ai pas vu le film mais dans une émission de radio elle a sorti un truc du genre "Après tout, se prostituer n'est pas plus dégradant que de bosser à Mc do si c'est un choix"! C'est juste affligeant d'entendre ce genre de chose! :facepalm:

    Et je me fous de passer pour une rabat joie ou quelqu'un de vieux jeu mais non, la prostitution n'est jamais réellement un choix.

    La prostitution est une sorte d'addiction, une dépendance.

    Une étude a montré que 80 à 85% des personnes qui se prostituent auraient été agressée pendant leur enfance. Ces personnes n'arrivent pas à se sortir du lien d'emprise sexuel qu'a engendré l'agression et la sexualité devient une dépendance. La prostitution serait donc d'après certains auteurs une répétition traumatique de l'agression, une sorte de victimisation permanente.
    C'est pourquoi même si elles disent que c'est un choix, très souvent derrière on se rend bien compte que ce n'en est pas un!
    On remercie donc les mécanismes psychiques qui font que les gens arrivent même à se persuader eux-même que c'est un choix, occultant totalement ce qui s'est passé dans leur enfance! (C'est ironique mais en même temps ces mécanismes psychiques évitent la décompensation et par la même certains passages à l'acte...)
     
Chargement...