J'ai testé pour vous... être éleveuse de chiens

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 12 avril 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Remus

    Remus
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    C'est un métier qui doit être passionnant. :puppyeyes:

    Mais ce n'est pas trop dur de voir les chiens et chiots partir quand ils sont achetés ? On s'attache vite à ces petites bestioles...
     
  3. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    Tu as l'air passionnée & honnête, mais je reste totalement contre les élevages de chiens qui incluent une vente des chiots. Entre la consanguinité, les prix incroyables et les propriétaires qui finiront pas foutre leur toutou à la fourrière, c'est un business écœurant.

    ADOPTEZ EN REFUGE ET FAITES STERILISER VOS TOUTOUS LES MADZ !
     
  4. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Roh comment tu me fais fantasmer, là ! Les chiens, c'est mon kiff. La preuve, mon but dans la vie, c'est pas d'être mariée avec des enfants, mais plutôt libraire avec des chiens. (Trois ce serait parfait =) )

    Bref, moi ça me paraît logique, quand on fait un élevage, de vendre les chiots. Je veux dire vous allez pas les donner, spécialement si vous avez bien pris soin d'eux, c'est pas pour l'amour de l'art non plus. Après, c'est vrai qu'il vaut mieux se renseigner sur le futur maître, histoire de savoir si le chiot sera heureux et épanoui chez lui. Il y a des bon éleveurs et des bons maîtres, et puis des autres...

    Et oui, les refuges ça peut être bien, ça dépend aussi de ce que tu veux faire du chien. Un animal qui a déjà vécu, c'est un animal fragile, et il faut être capable de le reconstruire parfois, ce qui n'est pas toujours évident...
     
    #4 Flo0, 12 avril 2014
    Dernière édition: 12 avril 2014
  5. SoDarkness

    SoDarkness
    Expand Collapse

    Si j'avais de la place, j'adopterais plein de chiens, ca me fait mal d'en voir autant à la SPA.
    Après pour ce qui est des élevages, c'est sur y'a des bons et des mauvais élevages.
    J'aime pas ceux ou y'a tellement de chiens et chiots à foison, que ceux là, oui tu te dis forcément que c'est juste pour l'argent qu'ils font ça !! Pauvre bête!!
    Y'a peu, y'a un élevage qui a fermé car le propriétaire partait en retraite. C'est une association protectrice qui s'est occupée de recaser les chiens car le propriétaire voulait tous les euthanasier. Je trouve ça révoltant, oui le gars n'a aucun scrupule pour ces pauvres chiens qui n'ont rien demandé. Il voulait juste s'en débarrasser fissa pour pouvoir partir tranquille.

    Après là, l'article de Carla parle de la passion pour les chiens et montres que c'est pas par but lucratif que l'élevage est fait. Il faut quand même du cran pour se lancer dans un élevage en se disant que les mois seront peut être dur, mais qu'en on aime ...
     
  6. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    Mais il y a des élevages dont les propriétaires gardent les portées de chiots pour les voir grandir. Avoir la passion d'une race ne signifie pas obligatoirement en faire un commerce ;)

    Quand aux refuges et à la construction du chien : quand tu prends un chiot, il faut de toute façon être capable de l'éduquer, passer du temps avec lui etc., c'est sensiblement la même chose que prendre un chien déjà âgé et lui ré-apprendre à vivre. C'est toujours une bonne solution dans le sens ou tu sauves la vie d'une bête, lui en offrant même une deuxième !
     
  7. Noissou

    Noissou
    Expand Collapse
    Chartreuse for life.

    Hum, je suis sceptique... Avec mon copain on avait commencé à s'intéresser également à l'élevage de chiens (surtout lui en fait), et au fil de ses recherches, il a découvert beaucoup de choses hardcore : comment le "standard", défini uniquement par l'homme au détriment de la santé du chien, finit par donner des choses comme le train arrière des bergers allemands complètement affaissé, ce qui fait mal au cœur lorsqu'on les voit marcher aux concours... Le surplus de peau dans la gorge des carlins qui les empêche de respirer... La boîte crânienne trop petite des cavaliers King-Charles qui leur compresse tellement le cerveau qu'on est parfois obligé de les euthanasier pour faire cesser leurs souffrances...
    Que des horreurs que l'homme a créé pour faire correspondre ces chiens à leur standard, qui est un idéal de beauté, tant pis si les chiens doivent en souffrir toute leur vie.

    Sans parler de la consanguinité mère-fille, père-fils, frère-sœur pratiquée dans beaucoup (pas tous hein, attention) d'élevages pour conserver ce standard, déjà qu'au niveau physique les chiens pure race ne sont plus au meilleur de leur forme, on les achève avec des croisements inter-familiaux, tu m'étonnes que certains ne tournent plus rond !..

    Bref je ne dis pas que tous les élevages sont des tortionnaires ni que tous les chiens pure race sont des dégénérés, mais ce commerce et cette recherche du "standard" humain pour le chien sont allés beaucoup trop loin.
     
    Mukru a BigUpé ce message
  8. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Carla avait l'air de dire que pour l'instant, elle a quand même avant tout agrandi sa "famille" pour elle et son mari. Et puis quand tu bosses 24h/24 pour des prunes, ça fait du bien de temps en temps de voir une petite lumière. ;)

    L'intérêt d'une "pure" race, c'est que le caractère du chien a plus de chances d'être prévisible (pas certain à 100%, puisque chaque chien a un caractère qui lui est propre, c'est vrai). Personnellement, je me fous de savoir si mon chien fait trois kilos de plus que la moyenne ou a une tâche blanche au lieu d'avoir une tâche feu. Ce sont plutôt les concours qui me laissent un peu dubitative, en fait. Disons que déjà les concours de Miss chez les humains je trouve ça con, alors chez les chiens...
    Du coup, là, je rejoins carrément @Noissou ! L'élevage pour cette recherche gerbante du standard impossible à atteindre alors qu'on a affaire à des êtres vivants, c'est terrible. Mais comme je disais, y a des bon éleveurs et des bons maîtres. Le tout, c'est de trouver les perles rares qui rassemblent les deux : à la fois éleveur et maître et bon, aussi =)


    Et oui, c'est vrai, y a plein de chiens malheureux en refuges, qui mériteraient bien d'être adoptés, je suis tout à fait d'accord et peut-être même que je le ferai. Mais personnellement, je veux un Rottweiller, et j'ai pas vraiment l'intention d'en adopter un déjà adulte avec qui ça risque d'être la lutte de domination parce qu'il aura été mal élevé. Déjà que c'est un chien dit "dangereux" et qu'il va avoir à se taper la muselière dans les lieux publics, autant qu'il puisse s'épanouir le reste du temps...
    Ré-éduquer un "adulte" parfois/souvent traumatisé, c'est aussi un challenge, et c'est aussi intéressant, mais c'est pas la même idée.

    A l'inverse, ça m'intéresse plus d'être famille d'accueil notamment pour des ados, que d'avoir des enfants. Ouais, je compare les chiens aux enfants, j'ai souvent du mal à faire la différence. Quand on voit le nombre de gamins malheureux et en galère et le nombre de gens qui décident d'avoir leur propres enfants, ça choque pas grand monde (normal en même temps, mais bon, quand on y réfléchit, c'est bizarre... =) )
     
    #8 Flo0, 12 avril 2014
    Dernière édition: 12 avril 2014
  9. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    J'aurais tendance à penser comme @MelusineB , l'auteure a l'air d'avoir un bon fond et d'aimer beaucoup ses bêtes, mais par principe je reste assez réfractaire à ce concept.
    Se faire de l'argent sur le dos de l'animal, il n'y a que l'homme pour avoir cette ingénieuse idée...
     
  10. Pommvert

    Pommvert
    Expand Collapse
    Potterhead, Usuliste et accro à Ben Wyatt.

    Ah chouette, un article sur l'élevage de chiens ! C'est un métier passionnant mais très très dur que ce soit moralement ou physiquement. C'est cool, on sent bien que la madmoizelle est passionnée, je souhaite longue vie à son élevage :)

    Par contre, c'est marrant, je n'aurais pas du tout insisté sur les même choses si j'avais du écrire cet article.

    D'abord l'aspect financier. Beaucoup de gens fantasment sur le métier d'éleveur canin en se disant qu'ils vont devenir riches à million. Et je comprends, quand on voit le prix de vente d'un chiot, on se dit que ça en fait des sous. Mais la réalité est très loin de ça. Un élevage de chiens, c'est un gouffre à pognon monstrueux. Tout coûte très très cher, surtout quand on élève des gros chiens. Entre l'alimentation, les frais véto, les expos (juste nécessaire si on veut être éleveur et pas seulement naisseur), les frais administratifs... La réalité, c'est qu'il y a très très peu d'éleveurs qui réussissent à se dégager un salaire un tant soit peu décent. Etre éleveur canin, c'est ne pas être ami du tout avec son banquier.

    Ensuite, être éleveur, c'est faire de la sélection. On sélectionne sur le physique (c'est le fameux standard de race) et pour ça, on passe beaucoup de temps à étudier le standard chez soi, et ensuite on va en expo pour faire juger sa chienne et voir ce qu'il y a chez les autres. On sélectionne aussi sur le caractère, et y a pas de secret, pour voir le caractère d'un chien, il faut le rencontrer. Et enfin, mais surtout, on sélectionne sur la santé. On en passe des nuits blanches à étudier un pedigree, à se prendre la tête parce qu'on trouve pas d'info (manque de transparence bonjouuuuur !) et à chercher au mieux des lignées saines, sans consanguinité excessive. Etre éleveur ce n'est pas mettre Toutou sur Toutoune et voir de jolis chiots dans deux mois, c'est chercher au mieux un mariage qui donnera de jolis chiots, bien dans leur pattounes et en bonne santé.

    Ensuite, une portée ça ne se passe pas toujours bien. C'est parfois TRES TRES difficile. Quand il faut courir en urgence chez le véto pour une césarienne, que la moitié des chiots sont morts nés parce que la mise bas a été trop longue et que tu dois te battre pour aider à vivre ceux qui restent, c'est éprouvant. Quand tu as un chiot avec une malformation que tu dois emmener chez le véto être euthanasié, c'est éprouvant. Les nuits sans sommeil à veiller la chienne et ses petits (les premiers jours, la surveillance, c'est H24 !) et que lorsque tu t'endors pendant 5 minutes la mère t'en écrase un (ça arrive souvent dans les grandes races), c'est éprouvant.

    C'est aussi être confronté à la bêtise humaine chaque jour l'élevage. On peut en avoir rien à foutre et vendre ses chiots à n'importe qui, mais si on a un tant soit peu de conscience éthique, on va sélectionner avec soin les futures familles de nos bébés... Et si on se rend compte qu'on s'est trompé... C'est dramatique. Retrouver un de ses chiots amaigri, agressif, effrayé... Et dont les proprios n'arrivent plus à le gérer... Ca fait vraiment mal au coeur. Alors on remercie quand même de nous avoir prévenu, et on récupère notre bébé en essayant de faire au mieux pour le retaper... En se disant qu'on va le replacer... Tu parles, il reste à la maison, il subira pas un autre abandon le pauvre...

    L'élevage, c'est aussi un monde de requin. Si tu écoutes les éleveurs, tout se passe bien chez eux, mais chez le voisin par contre... Il parait que... Et que... Enfin c'est ce qu'on m'a dit hein... Mais bon, il y a pas de fumée sans feu hein !

    Bref, tout ça pour dire, vous voulez élever ? Vous avez raison, c'est un métier magnifique. Mais par pitié, renseignez vous. Faire naître des chiots, les sociabiliser, ça ne s'improvise pas. Demandez à votre éleveur de vous prendre un peu en stage, de vous permettre d'assister à une mise-bas, de vous apprendre tous les trucs qu'on ne peut savoir qu'avec l'expérience... Lisez des bouquins, tout plein, des forums aussi pourquoi pas, mais on apprend pas à gérer un élevage dans un bouquin, il faut aller sur le terrain. Et vos chiens n'ont pas à payer les frais de votre incompétence de débutant.
    Je suis désolée si j'ai l'air de m'énerver, mais quand je vois des gens qui se disent éleveur mais qui se contente de mettre leur mâle sur leur femelle sans aucun sélection et qui ne savent même pas réanimer un nouveau né... Ca me donne envie de me rouler en boule et de pleurer très fort.
     
    #10 Pommvert, 12 avril 2014
    Dernière édition: 12 avril 2014
  11. Symba

    Symba
    Expand Collapse
    Working Girl

    Ahlala ce que j'aimerais faire ça... mais mon mec ne me suivrait pas (on en a un et il ne veut pas un 2e, même d'un refuge), et j'habite en ville ...

    J'aurais tout de mêmebeaucoup de mal à voir partir des chiots dnt je me suis occupée tous les jours. Mais bon faut bien rentrer dans ses frais et gagner sa croûte...

    Mon rêve si je gagne au Loto? acheter une maison sans trop de voisins, recueillir un maximum de chiens et avoir le temps de m'en occuper. (comment ? cela n'a rien à voir avec l'article?) #toiaussiracontetalife#
     
  12. Tatsue

    Tatsue
    Expand Collapse

    C'est vrai que comme certains je suis un peu dubitative face à l'élevage, tout en étant admirative aussi parce que j'adorerais faire ce métier ! A peut près n'importe quel métier en rapport avec les animaux d'ailleurs et j'essaie justement de me réorienter dans ce sens actuellement.

    Mais comme @Noissou les standards m'inquiète assez. Je ne sais pas ce qui peut toucher le dogue argentin mais deux types qui m'inquiètent un peu c'est tout ce qui est Bouledogue et teckels. Je savais déjà quels maux les touchaient (grâce au livre sur les chiens de papy et mamy, le livre de chevet de toutes mes vacances d'été et d'hiver) mais comme j'aime pas des masses les petits chiens j'avais pas pu constater. Mais le mois dernier j'ai fait un essais dans une clinique vétérinaire et j'ai du m'occuper d'un bouledogue et j'ai été choquée par le bruit de sa respiration, ça avait l'air tellement pénible... Et je sais que quoi je parle ! Je fais le même bruit grâce à ma rhinite chronique, et si mes parents s'étaient sélectionnés pour me donner une forme de pif qui fonctionne pas je le vivrais mal ! (dit-elle, en train d'écrire d'une seule main, un mouchoir dans le pif)

    Un peu plus tard j'ai dû aider à donner ses médicaments à un teckel qui avait dû être opéré du dos... une horreur ! J'avais envie de lui dire "ils sont gentils tes maîtres hein ? ils savent que t'avais un certain nombre de chance de finir comme ça, mais ils te trouvent plus joli ainsi HAHAHAHAH...."

    Et merci à @pommverte pour ces précisions mais ces histoires de standard, décidément, je trouve ça très moche...

    Donc moi aussi c'est du 100% SPA ou des bébés gratuits des amis ! C'est clair que y'a moins de garantie d'avoir un chiot qui sent la fraise et chie des arc-en-ciel uniquement pendant la promenade, mais tant pis ! Quand on les regarde dans les yeux, on sait que l'amour est là !
    Et puis pour ceux qui veulent un chiot, il y en a dans les SPA aussi ! Par contre pour y avoir fait un peu de volontariat ils ont tendance à partir très vite, parfois même le jour même.
     
Chargement...