J'ai testé pour vous... être fille au pair en Allemagne

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mazinga, le 16 mai 2012.

  1. Mazinga

    Mazinga
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

  2. be_nice

    be_nice
    Expand Collapse
    Parle à ma main !

    Ahlala c'est nostalgique pour moi cet article !
    j'étais fille au pair à Dublin il y a un an...
    du bon comme du mauvais !

    c'est une bonne expérience qua je renouvellerais sans hésiter ! Je conseille à toutes les jeunes filles de le faire !
     
  3. nka

    nka
    Expand Collapse
    I have OKD - obsessive knitting disorder

    Moi aussi je suis fille au pair. En Irlande.
    Il nous arrive des trucs de fou...les anecdotes sont nombreuses, parfois horribles !

    Les gosses ont 6 ans et demi et 8 ans, bh celle de 8 ans elle en crise, c'est loin d'être facile !

    A savoir les parents en demanderont toujours plus, donc dans un sens ne jamais en faire plus par "gentillesse" (exemple, tu ne dois pas balayer, ça jamais été un de tes tâches ménagères mais tu aspires 2 fois par semaine car les poils de chien te dégoûtent, bh puisque tu fais ça, tu peux laver le sole aussi)
     
  4. soso2846

    soso2846
    Expand Collapse

    Whaou on dirait mon année en tant que fille au pair en Angleterre c'était tellement difficile et pourtant j'y ai appris tellement de chose sur la vie.
     
  5. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Je n'ai jamais été jeune fille au pair, mais ayant vécu en famille d'accueil je ne peux que compatir aux surprises sur l'éducation des enfants dans les pays étrangers...
    Le bedtime snack, la pizza à 15h, les activités tout le temps et partout, le tabou de la religion (mais faut aller à la messe quand même)...quand j'y repense, toutes ces différences me sont maintenant familières et me semblent tout à fait normales mais en fait, ça en ferait bondir plus d'un !
     
  6. Midenana

    Midenana
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    J'ai été fille au pair aussi ! Mais ça ne m'a pas vraiment plus, certes je gagnais pas mal d'argent de poche chaque semaine et j'avais presque rien à faire de mes journées (juste le petit dèj et le dîner, et des taches ménagère qui me prenais 4 heures par semaine). Du coup, je m'ennuyais vraiment. Je n'avais qu'un seul jour de cours (qui ne durait que 2 heures -___-), j'étais plus considéré comme une femme de ménage qu'une au pair et les filles, en pleine crise d'ado, qui se moquaient de moi ouvertement et ça ne gênaient pas les parents qui pensaient surement que je ne comprenais pas ... Mais malgré tout ça, j'en garde un bon souvenir, j'ai rencontré pleins de gens super cool pendant mon séjour. Et je pense que rien que pour ça je serais prête à retenter dans un autre pays.
     
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    (petite annonce personnelle)

    Hé j'en profite pour vous annoncer qu'on va rechercher une fille au pair pour fin 2012 / début 2013. Donc si vous recherchez à faire au pair à Lille, avec deux fifilles adorables et extrêmement autonomes, ainsi que des parents complètement fantastiques, n'hésitez pas à m'envoyer un MP !

    (et oui, j'ai pris des notes suite à la lecture du témoignage de Mazinga :))
     
  8. Tabouret

    Tabouret
    Expand Collapse
    I lost my shoe.

    On peut être fille au pair dans son propre pays ? (Oui, l'annonce de Fab m'intéresse :shifty: )
     
  9. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind


    Je pleure de ne pas habiter à Lille !!! Non parce que je suis la meilleure nounou du monde, les gamins me disent "Je t'aime Raphaëlle", je leur fais faire du scrap booking et des chorégaphies sur Gnarls Barkley, je leur apporte des muffins à la sortie de l'école et à Noël toute la famille a droit à sa carte personnalisée, je leur lis que de l'Ecole des Loisirs avec Max et les MAximonstres et Ponti en priorité, et je leur trouve des films cool (à mort Dora, Shrek va brûler en Enfer !!!). Y a même des parents qui s'étaient engueulés avec l'agence qui m'embauchait parce qu'elle les avait appelé pour savoir si ça se passait bien et que j'avais pas une mauvaise influence sur les enfants à cause de mes tatouages et de mon piercing. Tristesse, cette époque bénie est loin derrière moi (à moins que je ne trouve pas d'emploi d'ici octobre HAHAHAHAHAHA quelle blague !)
    J'aurai adoré partir au pair mais las, c'est trop tard.
     
  10. Brunissende

    Brunissende
    Expand Collapse
    I was an alien

    J'ai été fille au pair en Ecosse et ça a été pour moi l'un des meilleurs moment de ma vie ! Ce qui était bien c'est que je n'habitais pas avec la famille, je trouve que ça a un bon côté de ne pas vivre avec elle H24, au moins, on a jamais l'impression de gêner. Je m'occupais d'un petit garçon de 6 ans super chou mais à la limite de l'hyperactivité :happy: Mais on va dire que j'ai l'habitude, j'ai trois monstres en guise de petits frères. Je devais être là pour le petit déjeuner, l'emmener à l'école, le récupérer, m'occuper de lui jusqu'à le faire dîner et le coucher, après c'était petit apéro avec les parents:yawn: Les parents étaient aussi très chaleureux ! Ils m'emmenaient souvent en week-end, ils voulaient absolument tout me faire découvrir de leur culture, comme ils me le disaient souvent, ils ne cherchaient pas seulement une fille au pair mais aussi une amie/soeur pour leur fils (ce que les familles ont tendance à dire dans les annonces mais il faut tout de même faire attention, parfois c'est juste pour attendrir !) donc je n'en garde que des bons souvenirs ! J'y suis restée un an et au moment du départ personne n'a pu s'empêcher de verser une larme. Je pense être très bien tombée même si généralement les Ecossais sont des gens très chaleureux et qui de plus apprécient beaucoup les français ! La seule chose qui me faisait peur au début c'était l'accent et celle de ma famille d'accueille était très marquée (Glasgow rpz) mais on s'y fait vite, j'ai même pris un peu l'accent et maintenant que je suis en Suède on me demande souvent si je viens d'Ecosse, j'adore :cretin:

    EDIT : Autre chose très très importante, ne pas avoir peur de s'imposer ! Bon, sans trop la jouer chieuse hein mais il ne faut pas se montrer trop gentille ou trop vulnérable, dans ce cas là, ils auront tendance à profiter de vous, même si la famille est plutôt sympa. Et si vous tombez sur une famille du genre à vous faire faire n'importe quoi et vous dire "je te paye pour ça" et bien, il n'y a qu'une chose à faire, partir ! J'ai des amies qui ont vécu l'enfer et bizarrement c'était aussi en Angleterre, pas sympa ces Anglais apparemment :eh: Et aussi, moi j'étais partie directement à la recontre de trois familles différentes que j'avais retenu avant d'en choisir une. Je suis partie deux jours avec mon père (très parano qu'une des familles me fouette dans leur cave tous les soirs) en Ecosse pour les voir et évaluer un peu leur sympathie (enfin, c'était surtout pour que mon père les évalue) et sur les trois, il n'y en avait qu'une qui était réellement accueillante et qui répondait à mes attentes. Donc mettez toutes vos chances de votre côté pour choisir la bonne et vivre une bonne expérience surtout si vous comptez y passer une ou deux années ;)
     
  11. viktoire

    viktoire
    Expand Collapse
    Détendue

    Ich liebte diesen Artikel lesen, gut geschrieben, unterhaltsam und informativ :)
     
  12. Cookie Love

    Cookie Love
    Expand Collapse
    Blasée

    C'est trop ma vie...mais moi je suis au UK (et je mange de la viande :cretin:) !
     
Chargement...